Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Plaisir esthétique dans les arts

De
150 pages
Quel est le point commun entre le sublime, le délice, l'art-thérapie, l'écoute musicale, la graphic-méditation ? Tout simplement le plaisir et le besoin. Dans cet ouvrage, des universitaires et des artistes donnent leurs avis sur le plaisir esthétique dans les arts. C'est un parcours imprévu que le lecteur découvre, musardant entre des conceptions très différentes de ce plaisir. Voici une sorte de méditation sur la problématique du plaisir dans l'art.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Sous la direction de Jean Vion-Dury et Christian Xerri
Série Esthétique
OUVERTUREPHILOSOPHIQUE
Plaisir esthétique dans les arts
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1 wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02632-9 EAN : 9782343026329
Sous la direction de Jean Vion-Dury et Christian Xerri
Plaisir esthétique dans les arts
L’Harmattan
Ouverture philosophique Collection dirigée par Aline Caillet, Dominique Chateau, et Bruno Péquignot
Série Esthétique
La série Esthétique publie des ouvrages qui traitent de l’art, de sa production et de sa réception, ainsi que de diverses questions esthétiques (goût, valeurs, etc.), d’un point de vue principalement philosophique. Des livres de théorie de l’art (cinéma, littérature, peinture, etc.) et de la culture ayant une portée générale ou philosophique peuvent être également pris en considération.
Dernières parutions
Sous la direction de Francesca CARUANA,Ecritures et inscriptions de l’oeuvre d’art,2014. Sous la direction de Dominique BERTHET,L’insolite dans l’art, 2013. Sous la direction de Bernard GUELTON,Images & récits, La fiction à l’épreuve de l’intermédialité,2013. David BRUNEL,La Photographie comme métaphore d’elle-même. Corps et visage de l’image photonique, 2012. Sous la direction de Miguel EGAÑA,Figures de l’artiste, 2012. Gisèle GRAMMARE,La Maison de l’Armateur. Hôtel Thibault, 2012. Dominique BERTHET (dir.),L’imprévisible dans l’art, 2012. Dominique BERTHET (dir.),L’art dans sa relation au lieu, 2012. Camilla BEVILACQUA,Figures de l’onirique, 2011. Jean-Marc LACHAUD,Pour une critique partisane. Quelques preuves à l’appui, 2010. Dominique BERTHET (dir.),L’Utopie. Art, littérature et société, 2010. Paul MAGENDIE,La philosophie à l’épreuve de la création artistique, 2009. Victoria LLORT LLOPART,: essaiRegards croisés des arts d’esthétique comparée, 2009. Yves GILONNE,La rhétorique du sublime dans l’œuvre de Maurice Blanchot, 2008.
SOMMAIRE. Jean Vion-Dury, Christian Xerri. Introduction. p. 9. Li-Hsiang Hsu. Le beau aux visages de Janus. Une approche multimodale de l’expérience esthétique. p.15 Baldine Saint Girons. Du plaisir négatif au plaisir marginalisé. p.35 Jean-Pierre Klein. L’esthétique de la justesse. p.55 Jean Vion-Dury et Céline Balzani. De l’agrément en musique. p.75 Camila Eslava.Graphic Meditation.Un certain plaisir caché dans l’expérience d’ouverture dimensionnelle. p. 101 Chu-YinChen.Plaisir esthétique ou nécessité existentielle. p. 121 Les auteurs. p.141 Le dessin de la couverture est un dessin original de Youri Xerry.
INTRODUCTION.Jean Vion-Dury, Christian Xerri Le 17 novembre 2010 se tenait à Marseille un colloque organisé sous l’égide deCOGNISUD (Réseau PACA des laboratoires de neurosciences cognitives du CNRS) et consacré au plaisir dans l’art. Cet ouvrage collige des textes qui représentent certaines 1 interventions de ce colloqueet d’autres qui en prolongent l’esprit et ouvrent sur une autre perspective. Même si le colloque était consacré initialement au plaisir esthétique et aux processus impliquant certaines aires cérébrales en lien avec les processus émotionnels, l’ouvrage présent s’écarte quelque peu de cette perspective et va trouver un autre fil conducteur. Ce fil d’Ariane sera constitué par les divers vécus du plaisir esthétique. La notion même de plaisir esthétique renvoie d’une part à ce qui est ressenti, et d’autre part au caractère plaisant, agréable de ces vécus, y compris comme le montrera Baldine Saint Girons, dans l’ambiguïté de cet agrément. Ces vécus, qui sont des vécus de conscience réflexive ou non réflexive selon la terminologie de Husserl, vont prendre plusieurs aspects. Vécus multimodaux, horreur du beau, peur du sublime, expression de la joie, inondation de contenus préréflexifs, méditations, retour au discours de l’âme…. Le premier texte, de Li-Hsiang Hsu, docteur en philosophie, est un texte de philosophie cognitive qui se base sur les récentes propositions des neuroscientifiques et notamment de Damasio
Le colloque est par ailleurs visible à l’adresse internet suivante) : http://gsite.univ-provence.fr/gsite/document.php?pagendx=11142&project=umr_6149
9