//img.uscri.be/pth/a9d93353c17e859ef564d5ce25fd68f054393880
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Un Art vietnamien : penser d'autres modernités

De
132 pages
En partant de trois documents trouvés aux Archives nationales d'outre-mer d'Aix-en-Provence, non publiés à ce jour, l'auteur a voulu éclairer un moment clé de l'art vietnamien ; celui où, en 1924, prend naissance le projet d'une Ecole des Beaux-Arts de l'Indochine à Hanoï. Celle-ci sera considérée dans toute l'historiographie du XXe siècle comme le lieu où se sont formés les premiers artistes de la modernité vietnamienne.
Voir plus Voir moins
Pierre PALIARD
UN ART VIETNAMIEN : PENSER D’AUTRES MODERNITES
Le projet de Victor Tardieu pour l’École des Beaux-Arts de l’Indochine à Hanoï en 1924
UN ART VIETNAMIEN: PENSER DAUTRES MODERNITESLe projet de Victor Tardieu pour l’Ecole des Beaux-Arts de l’Indochine à Hanoï en 1924
Pierre PALIARD UN ART VIETNAMIEN: PENSER DAUTRES MODERNITESLe projet de Victor Tardieu pour l’Ecole des Beaux-Arts de l’Indochine à Hanoï en 1924
Du même auteur : Mireille Fulpius, Pierre Paliard, Jean-Paul Goux, Myriam Poiatti, Sylvie Bourcy, Paris, Ed. Cercle d’Art, Le Cercle d’Art Contemporain, 2013. L’ordre domestique. Mémoire de la ruralité dans les arts plastiques contemporains en Europe, Paris, l’Harmattan, 2006. © L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02026-6 EAN : 9782343020266
Remerciements
Mes plus vifs remerciements vont à Mesdames Loan de Fontbrune, Li Shiyan et Nguyen Phuong Ngoc pour leur aide précieuse. J’exprime ici également toute ma reconnaissance pour les professeurs et les personnels des écoles des Beaux-Arts de Hanoï, Hué et HoChiMinh-Ville ainsi que pour tous les artistes vietnamiens qui m’ont accueilli dans leur pays avec tant d’attention et de gentillesse alors que je n’étais qu’un simple visiteur habité par la curiosité.
CHAPITRE I Trois textes inédits à propos de l’École des Beaux-Arts de l’Indochine à Hanoï (1924) dans les collections des Archives d’Outre-Mer à Aix-en-Provence
Il existe au service des Archives Nationales d’Outre-Mer à Aix-en-Provence plusieurs documents concernant la création de l’école de Hanoï. Trois d’entre eux sont particulièrement intéressants. Le premier est un rapport remis par Victor Tardieu au Gouverneur Général de l’Indochine Merlin pour solliciter l’ouverture d’une école des Beaux-Arts à Hanoï (non daté). Le deuxième est une lettre écrite par M. Silice, directeur de l’école des arts appliqués de Phnom Penh au même gouverneur, disant sa réticence à voir aboutir le projet de Victor Tardieu (datée du 24 novembre 1924). Le troisième est une lettre de Victor Tardieu au Gouverneur 1 réfutant les arguments de M.Silice (non datée). Cestrois documents, fort proches dans le temps, permettent de saisir une part des enjeux qui occupent les différents acteurs de ces initiatives. Le Fonds Tardieu récemment accessible aux Archives de l’Institut National de l’Histoire de l’Art à Paris comporte, en plus des lettres de Victor Tardieu qui font une chronique régulière
1 Archives d’Outre-Mer, à Aix-en-Provence; Indo GGI //51.039 Rapport au sujet de l’École des Beaux-Arts de l’Indochine remis par M.Tardieu le 20 août 192 (?) :Sur l’enseignement des Beaux-Arts en Indochine et la création d’une école centrale de dessin à Hanoï,19 pages dactylographiées, signées Victor Tardieu ; même référence, doc. 4, Lettre de M.Silice à M. le Gouverneur Général au sujet de l’arrêté du 27 octobre 1924 créant l’École des Beaux-Arts de l’Indochine, 11 pages dactylographiées, signées Silice; même référence, cahier n° 5, Note à Monsieur le Gouverneur Général de l’Indochine, Réponse à la lettre de M. Silice, dir. p. i. de l’École des Arts Cambodgiens, transmise le 28 novembre 1924 par M. le Résident Supérieur du Cambodge et relative à la récente création de l’École des Beaux-Arts de l’Indochine à Hanoï, 22 pages dactylographiées, signées Tardieu.
9