//img.uscri.be/pth/3fb1a677e4f31eaf2de6d08d99657f0dbbdc3dd7
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Une italie de A à Z

De
110 pages
"Mère des moissons, des vignes, des lois éternelles et des arts illustres qui adoucissent la vie, salut !" Giosuè Carducci, poète et prix Nobel de littérature en 1906, exalte ainsi sa patrie : le paysage, l'histoire et les arts, patrimoine de l'Occident mais avant tout de cette terre de chefs-d'oeuvre et de génies qui fascine ou irrite... Laissez-vous guider ici au fil de quelques-uns des mots et des noms qui la caractérisent le mieux.
Voir plus Voir moins

Une Italie de A à Z
Du même auteur en volume
Morts subites (nouvelles), Avin, Luce Wilquin, 1997.
Ahmed (recueil collectif : la nouvelle Le voile), Bruxelles, Bernard Gilson, 2009.

Ouvrages commentés
Alexandre Pouchkine, Mozart et Salieri (1830, théâtre), traduction du russe (avec
le concours de Serge Buda), avant-propos et postface par Jean-Pierre Pisetta,
Bruxelles, Bernard Gilson, 2006.
Collodi, Les aventures de Pignonnet (1883, roman pour l’enfance), traduction de
l’italien, avant-propos et postface par Jean-Pierre Pisetta, Bruxelles, éditions
du Hazard, 2007.
Le prince de Ligne, Mémoire sur les Juifs (1801, dissertation), avant-propos,
postface, repères et notes par Jean-Pierre Pisetta, Bruxelles, Bernard Gilson,
2007.
Alexandre Pouchkine, Belkine, œuvres complètes (Histoire du village de Gorioukhino et
Les nouvelles de feu Ivan Pétrovitch Belkine (1830, récits)), traductions du russe
(avec le concours de Cyranouche Avakian et Serge Buda), avant-propos,
postface, repères et notes par Jean-Pierre Pisetta, Bruxelles, Bernard Gilson,
2008.

Autres traductions en volume
Du russe
Léon Tolstoï, Contes et récits (1875, littérature enfantine), Bruxelles, Marc
Bombaert, 1986.

De l’italien
Gianni Vattimo, La société transparente (1989, philosophie), Paris, Desclée de
Brouwer, 1990.
Laura Mancinelli, Amadé (1990, roman), Castenau-le-Lez, Climats, 1991.
Alberto Olivo, Fatal courroux (1904, autobiographie d'un uxoricide), suivi d’un
« Complément d’informations sur le cas Olivo » (1988) par Ermanno
Cavazzoni, Lagrasse, Verdier, 1992.
Lorenzo Bianconi et Giorgio Pestelli (dir.), Histoire de l’opéra italien (volume 6)
(1987, musicologie), Liège, Mardaga, 1995, traduction collective.
Paolo Barbaro, I Ronchi. Histoires d’une Vénétie qui n’est plus (1993, récits),
Bruxelles, Bernard Gilson, 2009.

Jean-Pierre Pisetta
Une ItalIe de a à ZRemeRciements
L’auteur souhaite remercier le personnel des Archives d’État de la
république de Saint-Marin pour lui avoir aimablement transmis une copie
de documents relatifs aux rapports entre la république et Bonaparte lors
de la campagne d’Italie.
© L’Harmattan, 2011
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-56352-0
EAN : 9782296563520













à Bernard Gilson, éditeur et
inconditionnel de ce pays du Grand
Tour, à qui je dois l’idée d’écrire cet
abécédaire

et à mes étudiants, pour qui et par
qui j’ai collecté, depuis que je leur
donne un cours de culture italienne,
ces quelques informations














Avertissement au lecteur

L’alphabet italien ne comporte que 21 lettres. Manquent, par rapport
à l’alphabet français, le j, le k, le w, l’x et l’y. Si des mots commençant
par ces lettres sont néanmoins utilisés en italien, ils ont tous été
empruntés à d’autres langues.

9










Je partis [pour l’Italie] avec
l’enthousiasme d’un enfant qui va voir
se lever le rideau des plus splendides
scènes de la nature et de la vie.
Lamartine

Il y a mieux que la réalité, c’est
l’idéalité qui n’est, au bout du compte,
que la réalité supérieure.
Barbey d’Aurevilly