LES TORAJA D'INDONESIE

De
Publié par

Cet ouvrage se veut une introduction, simple et brève, de l'histoire des Toraja (où sont rappelés les souffrances et les conflits, mais aussi les apports étrangers, qu'ils soient bugis, hollandais, japonais ou … indonésiens), et de la société (organisation, institutions, valeurs, religions, coutumes, arts, langues, et cultures).
Publié le : samedi 1 avril 2000
Lecture(s) : 194
Tags :
EAN13 : 9782296409460
Nombre de pages : 136
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Les Toraja d'Indonésie

Je tiens vivement à remercier tous les Toraja qui, durant dix ans, m'ont chaleureusement accueilli dans leurs villages et dans leurs tongkonan, m'ont fait partager leur vie quotidienne, et desquels j'ai eu la chance de recevoir quelques échantillons de la riche culture toraja. Ce modeste ouvrage leur est tout naturellement dédié.

Première édition, 1997: Ed. Histoire & Anthropologie (Strasbourg). Pour la présente édition: L'Hannattan, 2000.

Franck MICHEL

Les Toraja d'Indonésie
Aperçu général socio-historique

Deuxième édition réactualisée

L'Harmattan
5-7, rue de l'Ecole-Polytechnique 75005 Paris - FRANCE

L'Harmattan lnc 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) - Canada H2Y lK9

Ouvrages du même auteur

- En route pour l'Asie. Le rêve oriental chez les colonisateurs, les aventuriers et les touristes occidentaux, Strasbourg, Ed. Histoire & Anthropologie, 301 pages, 1995.

- Tourisme, culture et modernité en pays Toraja, Sulawesi-Sud, Indonésie, Paris, L'Hannattan, Coll. « Tourismes et sociétés », 287 pages, 1997. - Tourismes, touristes, sociétés (sous la direction), Paris, L'Hannattan, Coll. « Tourismes et sociétés », 376 pages, 1998.
- L'Indonésie éclatée mais libre. De la dictature à la démocratie (1998-2000), Paris, L'Harmattan, Coll. «Points sur l'Asie », 160 pages, 2000.

- Désirs d'ailleurs. Essai d'anthropologie des voyages, Paris, Annand Colin, Coll. «Chemins de traverse »,245 pages, 2000.

A paraître

- Voyage au bout de la route. Essai d'anthropologie impliquée du voyage en autostop.

@ L'Harmattan, 2000 ISBN: 2-7384-9014-X

Carte générale de l'Indonésie

;f~'~"
-." ,.. , " ",.
t
#I

oR)
<>

Q

..." ",
Q

o

0'''"'_.

.. ,

..~ .

"

6

Carte touristique de Tana Toraja

...

N

Q,,,u,,,

U.... G''''''''9

TO

UJUNG

PANOANG

SOMMAIRE

Introduction 1. LE PAYS .TORAJA Aperçu géographique... Aspects économiques .. ., , Po1 itlque et sOciete 2. HISTOIRE DU PEUPLE TORAJA

...

...

9 13 13 16
.... 21

35 35 45 82

Notes sur l'origine du nom et du peuplement Tableau historique des origines jusqu'en 1950 Rappel historique de 1949 à nos jours

3. PRESENTATION DE LA SOCIETE ET DE LA CULTURE TORAJA
Organisation sociale A/uk TodD/D,culte autochtone des morts Arts, architecture et culture Conclusion Bibliographie ...

99
99 105 113 125 127

INTRODUCTION
Ce livre nous emmène au pays des Toraja, plus exactement les Toraja Sa'dan (ou "Toraja du Sud"), dont la région se situe au cœur de l'île de Sulawesi en Indonésie orientale. Plus connue des Occidentaux sous le nom de Célèbes (la nouvelle appellation date pourtant de 1947), Sulawesi possède une superficie équivalente au tiers de la France. L'île est aujourd'hui divisée en quatre..provinces (Nord, Centre, Sud-Est, Sud). Tana Toraja ("Terre Toraja") constitue l'un des "départements" de la province de Sulawesi-Sud (dont la capitale est Ujung Pandang). La population toraja de cette région montagneuse s'élève à environ 365.000 habitants. La vie, la culture et les habitudes des Toraja connaissent des changements constants et parfois des bouleversements rapides et irrémédiables. La modernisation, l'indonésianisation, le tourisme ont fortement touché cette terre située autrefois quelque peu à l'écart des grands mouvements et "avancées" humaines. Mais il nous incombe de bien saisir que l'apparition du tourisme a eu - et continue à dégager des effets à la fois positifs et négatifs, profitables et destructeurs, et que les Toraja ne sont pas des objets passifs du regard touristique mais les acteurs essentiels des mutations en cours. La modernité et la tradition ne sont pas toujours là où on les attend! En dépit du marquage de nos imaginaires. 9

Cet "aperçu général socio-historique" présente le passé qui passe et les structures fondamentales d'une société en mouvement, profondément liée à une modernité globale et conquérante. Notre objectif premier, dans cette introduction à l'histoire et à la vie sociale, politique et culturelle des Toraja Sa'dan, consiste à brosser un tableau général de la vie des habitants de l'actuel département de Tana Toraja. Via le tourisme, la culture représente la première source d'intérêt et de devises de la région, ce qui nous oblige à nous arrêter sur ce qui motive et incite les touristes à se déplacer dans ce lieu très éloigné des stations balnéaires... Nous avons donc voulu mettre l'accent sur ce qui fait et tient le monde des Toraja: l'histoire, la coutume (adat), la religion (aluk). Ce sont effectivement ces trois éléments qui sont à l'origine de la "popularité" et du "succès" enregistrés auprès des visiteurs, des professionnels des métiers du tourisme, des anthropologues aussi, ce qui fait d'ailleurs dire à l'un d'entre eux, cette expression souvent répétée par la suite, que les Toraja sont un « peuple à culture unique au monde» 1.Ce à quoi nous pourrions répliquer en disant que du fait de son existence et de sa vitalité, toute culture est par défmition unique! Ainsi, si toute culture est unique en soi, l'expression popularisée par L. T. Tangdilintin et
Cf le livret destiné aux touristes, rédigé par l'anthropologue toraja L. T. Tangdilintin, dont le titre est Visiting Toraja: The Unique Culture and the Beautiful Country (Ujung Pandang, 1987); la plupart des livrets-guides sur la culture toraja utilisent actuellement le même vocabulaire. 10
1

reprise depuis par beaucoup d'autres - dont bien sûr les promoteurs touristiques - connaît son heure de gloire avec l'arrivée massive des touristes étrangers, venus chez les Toraja comme pour en juger du bienfondé2.

2

Pour une analyse détaillée du tourisme et de la modernité à

Tana Toraja, le lecteur pourra se référer à F. Michel, Tourisme, culture et modernité en pays Toraja, Paris, L'Harmattan, Coll. « Tourismes et sociétés », 1997. 11

1. LE PAYS TORAJA

A. Aperçu géographique Les Toraja vivent dans un environnement montagneux où les sommets oscillent entre 1.000 et 2.884 mètres (Ie mont Telando-Lando dans le kecamatan de Rindingallo) ; une situation géomorphologique guère favorable pour le développement de l'agriculture. Le massif montagneux le plus connu des touristes et des trekkers, le mont Sesean (2.176 m) au nord-ouest de Rantepao, est formé de basalte, alors que le plus souvent, dans l'aire géographique qui nous intéresse, les formations rocheuses sont constituées de calcaire. La population toraja vit sur des terres dont l'altitude varie de 700 à 1.800 mètres. Ce relief assez montagneux du pays toraja, et le climat doux toute l'année (en contraste avec la chaleur d'Ujung Pandang 0, constituent deux atouts majeurs de la région aux yeux des visiteurs. Les vallées sont nombreuses et relativement fertiles. Les deux plus grandes villes de la région se nomment Rantepao et Makale, toutes les deux étant traversées par la rivière Sa'dan qui irrigue la quasitotalité de Tator (acronyme de Tana Toraja). Cette rivière, qui par ailleurs donne son nom au groupe ethnique des Toraja de la région ainsi qu'à un villageou plutôt un groupe de villages - situé au nord du département, est tout à fait primordiale dans la vie 13

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.