//img.uscri.be/pth/897294fa4e1db5d1c0c54767a0ff0140282efcc9
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Éducation populaire

De
120 pages
Élaborer une note de synthèse sur l'éducation populaire peut relever du défi. Les difficultés à définir clairement cette forme d'éducation, le poids des références mythifiées, le caractère protéiforme des travaux sur ce champ de pratiques, constituent autant d'obstacles potentiels à une synthèse. Les auteurs du présent numéro ont relevé le défi et ont réussi à contourner ces obstacles en proposant un texte stimulant et argumenté. Suivent deux articles de recherche (dont un en anglais), ainsi qu'un chapitre présentant les actualités de la recherche en éducation et formation des adultes.
Voir plus Voir moins

Savoirs 2016
revue internationale de recherches
en éducation et formation des adultes 42
2016 – 42
Éducation populaire
Élaborer une note de synthèse sur l’éducation populaire dans le
contexte actuel de la formation d’adultes marqué par la prédominance
des préoccupations socio-économiques peut relever du déi. De plus
les dificultés à déinir clairement cette forme d’éducation, le poids
des références passéistes et mystiiées (« la légende » de l’éducation
populaire de l’après-guerre !), le caractère protéiforme des travaux sur
ce champ de pratiques constituent autant d’obstacles potentiels à une
synthèse. Les trois auteurs de la note de synthèse du présent numéro
ont relevé le déi et ont réussi à contourner ces obstacles en proposant
un texte stimulant, entremêlant une analyse historique des différentes 42 - 2016
approches de l’éducation populaire et une présentation argumentée de
travaux portant sur ce secteur éducatif.
Suivent deux articles de recherche. Le premier porte sur une analyse
critique de démarches de VAE comme voie de professionnalisation
dans le secteur du travail social et du culturel ; le second, en , anglais
nous propose, au travers de l’analyse d’une centaine de trajectoires de
Note de synthèsevie de femmes âgées de 50 ans, 16 portraits qui permettent de mettre en
évidence les facteurs caractéristiques de leur construction identitaire. Éducai on populaire
Le chapitre « Vie de la recherche », qui clôt ce numéro, montre, à partir
d’analyses lexicales des résumés de thèses liées à l’éducation adul detess , Ari cles de recherche
que les quatre thématiques que sont les apprentissages linguis tiques,
Des animateurs socioculturels dans une démarche de VAE :
la construction du sujet, les politiques nationales de formation ou encore typologie des projets à l’œuvre
celles des stratégies des entreprises et de la relation formation-em oipl
constituent l’essentiel du corpus. The role of socio-cultural facilitators
in the validation of acquired experience:
A project-based typologyAuteurs dans ce numéro :
Laurent Besse, Chiara Biasin, Frédéric Chateigner, Karen Evans,
Florence Ihaddadene, Goucem Redjimi
ISBN : 978-2-343-11001-1
15 e
Savoirs Éducaion populaire
Revue internai onale de recherches en éducai on et en formai on des adultesSavoirs


































�/�+DUPDWWDQ 7
OH3RO\ eFR HGHO�3DULVUXHWHFKQLTX
11001-1,6%1
($1 110011
KWWSZZZHGLWLRQVKDUPDWWDQIUSavoirs
Revue internationale de
Recherches en éducation
et formation des adultes
2016 – 42
Revue publiée avec le concours :
- de l’association Interface recherche
- de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris
- de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense
L’Harmattan
H

3
8
5
Y
Y

Y

3
U
/
Y


0
I
Y
3

H
Y

H
Y
U

Y

Y
8
Y

DGXFWLRQVIUDQoDLVDQJODLV
Q
H
L
V

V
/
X
5

H

F
Q

L
Y
H

VLWp

GH

Y
Y
8
3
U
U

R
7
RSULpWDLUHGHODUHYXH
Le Comité d’orientation s’est constitué en association de droit français dénommée Association
internationale pour la promotion des recherches en éducation et formation des adultes (Aiprefa).
IpYULHU RXU GX RI�FLHO QDO DX HQUHJLVWUpH pWp D �$LSUHID VH VLqJ VRFLDO OH H GRQW �DVVRFLDWLRQ
DULV2XHVW1DQWHU HVWSU UH/D'pIHQVH HUVLWpGH3 VLWXHjO�XQL
Le bureau du conseil d’administration est composé de Jean-Marie Barbier, Jean-Pierre Boutinet,
Philippe Carré, Solveig Fernagu-Oudet, Cédric Frétigné.
Comité d’orientation
Jean-Marie Barbier Cédric Frétigné � 3URIHVVHXU HUVLWp 8QL DULV
Est CréteilChristian Batal – Président Interface Études
et Formation Christophe Jeunesse � DvWUH GH FRQIpUHQFHV
DULV2XHVW1DQWHU UH/D'pIHQVH HUVLWp3 8QLJean-Michel Baudouin – -
Olivier Las Vergnas � 3URIHVVHXU HUVLWp 8QL
Lille 1Jean-Pierre Boutinet � 3URIHVVHXU pPpULWH
Véronique Leclercq 3URIHVVHXUH pPpULWH -
versité Lille 1Philippe Carré � 3URIHVVHXU HUVLWp 8QL DULV
Ouest Nanterre La Défense Coralie Perez
d’Économie de la SorbonnePierre Caspar &QDP �3URIHVVHXUpPpULWH
Magali ProstDenis Cristol – Directeur de l’ingénierie et des
Paris Ouest Nanterre la DéfenseGLVSRVLWLIVGHIRU PDWLRQ&1)37
Jérôme Eneau � 3URIHVVHXU HUVLWp 8QL Jean-François Roussel
Rennes 2 Sherbrooke
Sandra Enlart – Directrice Générale Entreprise Claudie Solar � 3URIHVVHXUH pPpULWH HUVLWp QL
et Personnel de Montréal
Solveig Fernagu-Oudet – Maître de
confé UHQFHV HUVLWp 8QL DULV 2XHVW 1DQWHU UH
La Défense
Fondateur : Jacky Beillerot
Directeur de publication : Philippe Carré
HVSRQVDEOHVVFLHQWL�TXHV Jean-Marie Barbier HDQ3LHU UH - Boutinet
Cédric Frétigné, Olivier Las Vergnas
Véronique Leclercq
Responsable éditoriale : Solveig Fernagu-Oudet
Secrétaire de rédaction : Dorothée Cavignaux Bros
Stephen Brewer
Web management : Gérard Jean-Montcler
Revue SAVOIRS
DULV2XHVW1DQWHU UH/D'pIHQVH HUVLWp3 8QL
8)5636(%kW&
XHGHOD5pSXEOLTXH�1DQWHU HQ UH&HGH[ D
revue.savoirs@u-paris10.fr
http://savoirs.u-paris10.fr
�0DvWUHGHFRQIpUHQFHV 8QL HUVLWp
&HQWUHKHUFGH,QJpQLHXUKH �
UV 8&2$QJ
VLWpGH*HQqY
8QL HU 3URIHVVHXU
�3URIHVVHXUpPpULWH &QDPU

Savoirs, 42, 2016
Éditorial – Editorial ................................................................................................................... 7
Note de synthèse – Research review
Laurent BESSE CHATEIGNER I HADDADENE L’éducation populaire ...13
Popular education
Articles de recherche – Research articles
Goucem REDJIMI, Des animateurs socioculturels dans une démarche de VAE :
typologie des projets à l’œuvre ............................................................................................................
The role of socio-cultural facilitators in the validation of acquired experience:
A project-based typology
Karen EVANS BIASIN Agency, Learning and Identity in Women’s Life Trajectories ....71
Capacité d’agir et d’apprendre à 50 ans : trajectoires de vie des femmes
Comptes-rendus de lecture – Reading Reviews
Pierre DOMINICE Au risque de se dire ..................................................................................
Eduardo DAVEL et Diane-Gabrielle TREMBLAY (2011). Formation et apprentissage
organisationnel ...................................................................................................................................87
Lucie TANGUY (2016). Enseigner l’esprit d’entreprise à l’école :
le tournant politique des années 1980-2000 en France ............................................................... 88
Vie de la recherche – /LIHLQWKHUHVHDUFK�HOG

à l’éducation des adultes ........................................................................................................93
1�7KqVHVVRXWHQ XHVHQ) UDQFHMXVTX�HQHWLQGH[pHVFRP PHOLpHV

&KLDUD

)ORUHQFH ) pGpULF
G
O�DFWLRQ
GH
O�DVVRFLDWLRQ
Q

U
$
U
77
Q
$
Y
&
R
UHY
S
U
Y
HQGLTXDQW

HQ
P
GHX[
V
DU
P
S
U
GqV


Y
O�DSSHOOD

WLRQ
U

U
j
D

U
PRX
S
Y

Y
W
HPLHU
H
FDV
U

Y
U
J
)
H

U
Y
)

U
Q
S

S
Q
3
U
P
Éditorial
Élaborer une note de synthèse sur l’éducation populaire dans le contexte
actuel de la formation d’adultes marqué par la prédominance des
préoccuSDWLRQV VRFLRpFRQRPLTXHV SHXW HU HOHY GX Gp� 'H SOXV OHV GLI �FXOWpV
pIpUHQ GHV SRLGV OH G�pGXFDWLRQ IRU PH FHWWH FODLUHPHQW Gp�QLU DVVpLVWHV FHV
HW \VWL�pHV � OD OpJ HQGH � GH O�pGXFDWLRQ SRSXODLUH GH O�DSUq VJXHU UH OH
caractère protéiforme des travaux sur ce champ de pratiques constituent
DXWDQW G�REVWDFOHV SRWHQWLHOV j XQH V\QWKqVH /HV WURLV DXWHXUV GH OD QRWH GH
QWRXU FHV FR HU j pXVVL RQW HW Gp� OH HOHYp RQW XPpUR SUpVHQW GX V\QWKqVH
REVWDFOHV HQ SURSRVDQW XQ WH[WH XODQW VWLP HQWUHPrODQW XQH DQDO \VH KLVWR -
rique des différentes approches de l’éducation populaire et une présentation
DX[SRU WDQWVXUFHVHFWHXUpGXFDWLI DUJXPHQWpHGHWUD
�pOXGHQW SDV /HV O�pSLQHXVH DXWHXUV TXHVWLRQ GH OD Gp�QLWLRQ H O�pGXFD -
WLRQ SHU PDQHQWH SRVpH GqV O�LQWURGXFWLRQ GX WH[WH &HWWH IRU PH H pGXFDWL
RLH UHQ j XQ HQVHPEOH KpWpURJqQH YLWpV G�DFWL HW SRXU PHWWUH TX HOTXH HX
SRVVLEOHV UpIpUHQFHV GH IRLVRQQHPHQW FH GDQV G�LQWHOOLJLELOLWp %HVVH /DXUHQW
pGpULF &KDWHLJQHU HW )ORUHQFH ,KDGGDGHQH FODVVHQW FHV HV SUDWLTX HQ GHX[
DQGHV IDPLOOHV � F{Wp GHV IRU PHV \DQW DQFLHQQHV DX[ UHQ PRX
GH MHXQHVVH HW DX PRQGH DVVRFLDWLI GH O�DQLPDWLRQ VRFLRFXOWXUHO OH LO H[LVWH
une facette de l’éducation populaire plus récente associant critique sociale
HW pGXFDWLRQ SROLWLTXH GHV DGXOWHV &HWWH UHODQFH HVW TXpH PDU -
WUH SULVHV TXH OHV DXWHXUV TXDOL�HQW GH � SLRQQLqUHV � O�2IIUH XEOLTXH GH
GH %XIIHW 0* SDU ODQFpH SRSXODLUH O�pGXFDWLRQ VXU Up�H[LRQ HW j

HPHQW G�pGXFDWLRQ SRSXODLUH WRXU Qp HUV O�DFWLRQ � 'DQV OH SU
OHVDFWLRQVVHVRQWLQVWLWXWLRQQDOLVpHVSHXjSHXHWFRU HVSRQG HQWDXVHFWHXU
HXQHVVH HW � pGXFDWLRQ SRSXODLUH -(3 � TXL HORSSp V�HVW GpY QWUH RQW OH
SRSXODLUH HW OHV DQQpHV 'DQV OH VHFRQG FDV O�pGXFDWLRQ RSXODLUH VH
Gp�QLW SDU XQH HOOH QRXY IRU PH GH FRQWHVWDWLRQ TXL KDSSH pF DX[ -
GHX[ HQWUH QFWLRQ GLVWL FHWWH DXWHXUV OHV RXU WUDGLWLRQQHOOHV SROLWLTXHV WLRQV
IDPLOOHV QH HQG SDV WRWDOHPHQW FRPSWH GH O�KpWpURJpQpLWp GHV YLWpV FWL pD -
FH TXH FRQVLGqUHQW LOV SRSXODLUH O�pGXFDWLRQ GH QRP DX OLVpHV Gp�QLW VH OOHFL
SDUFHTXHOHVJ RXSHVIRQWHQVRQQRP
pFODPDQW VH HV IRU pGXFDWL GHV G�DFWLRQV XOWLSOLFLWp PHV OD � O�pGXFD GH -
tion populaire correspond un foisonnement de publications que les auteurs
7
DQLVD RUJ
YH
F
Y
P
IDLEOH
S
U
L
Q
HQ
Y
SROLWLTXH
U
Y

SUD
Y
I
SR

�pGXFDWLRQ
UHF
O
QRWH
D
SRSXODLUH
Y
LDWLI
U
H
U
QDWLRQDOLVDWLRQ
)

3
PDWLRQ
&DFpUqV
OHV
%HQLJQR
Y
GH
KHV
FHOOHV
DGXOWHV

VXU
SRSXODLUH

O�pGXFDWLRQ
GDQV
VXU
Y
SLRQQLqUHV
'DQV
Y

U
S
G
Y
U
GHV
Y
LQWHU
Y
/D
P
FRPSWH
R
RU
Y
VSpFL
H
SUHQGUH
S
j
P
0
U
8
HQWDWLRQ
SDUIRLV
$
KHUF


IUDQ
GHV
FDWLRQV
O�pGXFDWLRQ

WLRQ
F
/D
D
LRQ
S
DMRULWDLUH
F
P
Y
GXFDWLRQ
Y
U
H
XQ
H

Y
Y
VLqFOH
R
OHVSROLWLTXHV
U
H
VR FURLVDQW XHV VFLHQWL�T GLVFLSOLQHV WURLV GH VWUDXWRXU GH XFWXUHU KRLVLVVHQW -
DX WUD GH FRPSWH UHQG SDU WLH SUHPLqUH 8QH KLVWRLUH HW FLRORJLH
O�KLVWRLUH VRFLDOH HW FXOWXUHOOH j SDU WLU GH OD �Q GHV DQQpHV /HV REMHWV
e
GH KQLTXHV WHF OHV VRFLDX[ FHQWUHV GHV O�RULJLQH MHXQHVVH GH -
VRFLRORJLTXH KH DSSURF VHFRQGH 8QH HWF SRSXODLUHV ELEOLRWKqTXHV OHV �TXHV
DVVRFLDWLI PRQGH GX VSpFL�FLWpV OHV WUqV pFODLUHU j FRQWULEXH
HW PLOLWDQWV O�HQJ GHV DJ DQDO\VH HPHQW HW SRSXODLUH O�pGXFDWLRQ OHV EpQpY GHV
les transformations du secteur vers les dimensions productives au milieu des
OXFUDWLI Yp OH OD HQWUH HW VLWXp DW\SLTXH VDODULDW IRU GX OHV PHV DQQpHV
DVVRF PRQGH OH GDQV DLO WUD GX UHODWLRQV OHV SXEOLTXH IRQFWLRQ
WURLVLqPH SRLQW GHV DX[ WUD GH VFLHQFH SROLWLTXH VRQW pSHU WRU LpV /H WH[WH
O�p SDU HUVpV WUD KLVWRULTXHV � F\FOHV � GLIIpUHQWV OHV DQDO\VH
e;,; GX �Q OD GH SXLV GpFOLQ