Règles, techniques et pratiques de la rédaction administrative

De
Publié par

Dans ce manuel, l'auteur a examiné le style administratif, rappelé certains principes grammaticaux, traité des différents types de lettres administratives, notes, comptes rendus, procès-verbaux et rapports. L'étude des dossiers étant le travail quotidien des agents de l'Etat et des personnels des Administrations, cet ouvrage a mis un accent particulier sur ce thème. Voici donc un support pour le travail professionnel, pour une révision grammaticale et pour la rédaction des rapports de stage académique.
Publié le : samedi 1 septembre 2012
Lecture(s) : 82
Tags :
EAN13 : 9782296502987
Nombre de pages : 246
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
 
  
             
      
    
Règles, techniques et pratiques
de la rédaction administrative  
 
 
 
Collection « Cours et Manuels » Harmattan Cameroun  Sous la direction de Roger MONDOUE et Eric Richard NYITOUEK AMVENE  La plupart des élèves et étudiants africains achèvent leur cycle dapprentissage sans avoir accès directement aux sources des savoirs reçus. Les cours et/ou manuels de leurs enseignants sont alors les seuls ou rares outils pédagogiques disponibles. Il devient donc urgent de publier et diffuser ces cours et manuels, afin dassurer laccès du plus grand nombre dapprenants à une éducation de qualité. La collection Cours et Manuels est ouverte aux enseignants de toutes les disciplines de lenseignement maternel, primaire, secondaire et universitaire, dont le souci majeur est de relever le niveau déducation et de promouvoir le développement tant escompté sur le sol africain.   Déjà parus  Alexis NGATCHA, Les devoirs à la maison. Réflexion autour des écoliers africains , 2012. Gabriel OHANDZA NGONO (éd.), Lépreuve de texte au cycle dorientation au Cameroun , 2012. Lucas PONY, Éthique et développement et économie générale pour BTS 2. Annales BTS et épreuves corrigées , 2012. Théophile MBANG, Thierry Stéphane NDEM MBANG, La chimie dans les grandes écoles et classes scientifiques préparatoires , 2011. Emire MAGA MONDESIR, Eliezer MANGUELLE DICOUM, Gilbert MBIANDA, Lindispensable mathématique pour les études en physique. Premier cycle universitaire. De langle au champ , 2011. François FOTSO, De la pédagogie par objectifs à la pédagogie des compétences , 2011. Joseph TANGA ONANA, Dissertation et commentaire en histoire , 2010. Oscar ASSOUMOU MENYE, Mathématiques financières, outils et applications , 2010.   
 
                         
Michel F ONKOU          Règles, techniques et pratiques de la rédaction administrative     Préface de David A BOUEM A T CHOYI  
 
 
 
 
                                   © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-99075-3 EAN : 9782296990753  
Préface
Le rôle de lEtat, dans les pays en développement, est si important quun citoyen normal ne peut vivre sans avoir de contact avec ladministration publique. Celle-ci communique à travers des canaux multiples. Il est cependant indispensable que la forme de ces différents canaux respecte les canons établis. Non seulement pour que leur nature ou leur genre soient reconnaissables, mais surtout pour quils puissent faire lobjet dune interprétation facile par les différents destinataires. Sil existe une tendance naturelle à tolérer quelques écarts dans les formes orales de communication, les mêmes écarts dans les documents administratifs peuvent dénoter soit de lignorance, soit de la négligence, soit de lincapacité. Toutes choses incompatibles avec lautorité qui sattache à la puissance publique. Les documents administratifs, parce quils sont appelés à régler plus ou moins durablement la vie en société, parce quils manifestent le prestige de lEtat et la dignité du service public, parce quils reflètent aussi les qualités de leurs auteurs, requièrent une grande attention et des soins appropriés tant au niveau de leur contenu que de leur forme. En effet, il existe bien un langage et un style administratifs caractéristiques de la spécificité de la rédaction administrative. Dire que nombre dagents publics font de la rédaction administrative un domaine ou chacun peut exceller en imagination ou en créativité est un truisme désolant. Ces pratiques, qui peuvent rendre la rédaction administrative dynamique, voire concourir à la vitalité et à lenrichissement du langage administratif, trahissent plus lignorance que la recherche de loriginalité. Comme dans tout genre, il est indispensable de respecter les principes et les règles de la rédaction administrative, ne serait-ce que pour la qualité et lintelligibilité des écrits dont la plupart ont des conséquences au plan individuel ou collectif. Il serait donc dommage que, pour des raisons propres à un rédacteur, des considérations personnelles ou subjectives prennent le pas sur les règles rédactionnelles. Ce livre, qui vient à point nommé, rappelle des règles de base quon a souvent tendance à perdre de vue. Il recentre certains principes avec lesquels on prend parfois quelques libertés, et revitalise les techniques de rédaction usuelles. Il tient compte des évolutions intervenues dans le traitement des correspondances administratives ainsi quen matière de supports documentaires. Il met en exergue les éléments nécessaires à une rédaction précise, claire, dépouillée et soucieuse de léthique rédactionnelle. Il rappelle même quelques principes grammaticaux et des expressions administratives appropriées à des situations diverses, dont la maitrise est essentielle à tout rédacteur dans un service administratif. Sans conteste, il enrichit le domaine de la rédaction administrative. Louvrage se caractérise en outre par une grande rigueur dans lanalyse et un strict respect des canons rédactionnels. Il fustige la facilité et certaines dérives
constatées dans plusieurs administrations, que ce soit au Cameroun, en Afrique francophone, ou dans dautres parties du monde ayant le français en partage. Il offre des solutions alternatives au psittacisme au quel se livrent, souvent sans en être conscients, certains agents publics. Pour les nouvelles recrues appelées à faire leurs premiers pas dans ladministration comme pour ceux qui sont soucieux de la qualité des écrits administratifs, il offre une riche gamme de solutions aux difficultés de conception et de rédaction de correspondances ou de documents officiels. Il sagit aussi dun manuel pratique et didactique. Des exercices corrigés, des exemples détude de dossiers, des notes administratives et des cas concrets tirés des préoccupations quotidiennes lagrémentent fort opportunément. Il peut quotidiennement contribuer à renforcer les capacités des agents publics en matière de rédaction administrative et leur conférer rapidement une plus grande efficacité dans la communication. Elèves, agents publics, personnels des entreprises publiques, parapubliques ou privées y trouveront inspiration et supports dans laccomplissement de leurs différentes missions. Je souhaite à tous les lecteurs et utilisateurs une fructueuse exploitation de ce manuel, pour des performances toujours plus grandes, gage de succès professionnels justifiés entre autres par la qualité de leurs écrits administratifs.     
  
6
David ABOUEM A TCHOYI Administrateur civil principal hors échelle Ancien ministre.
Remerciements  Le présent essaie est une uvre qui résulte des efforts conjugués de plusieurs personnes. Bien que son auteur ait été au début et à la fin du processus, il ne reste pas moins vrai que plusieurs personnes ont, dune manière ou dune autre, contribué à la réalisation de louvrage. Je voudrais, à ce titre, adresser mes sincères remerciements à : - Monsieur le Ministre David ABOUEM A TCHOYI, Administrateur civil principal hors échelle, pour lintérêt quil a accordé à cet ouvrage et pour le précieux temps quil a mis pour sa lecture et en fin pour le préfacer ; - Monsieur le Ministre Guillaume BWELE pour ses précieux conseils, ses encouragements, son encadrement et la relecture de lessai ;  Monsieur Benoît NDONG SOUHMET, Directeur général de -lE.N.A.M, pour son encadrement administratif ; - Madame Solange FONKOU pour son support multiforme ; - Mlles Adélaïde Raïssa FONKOU MACHE, Emelyne Cyrielle FONKOU SILATCHA, Gabin Jordan FONKOU TCHINDA, Hermann Kevin FONKOU MENOUMBA, Giscard David TAKOUMBO et Doriance MAGNE TCHINDA pour la saisie de louvrage et tout lappui quils mont apporté pendant la rédaction de lessai. Je remercie également les Editions LHarmattan pour avoir accepté déditer cet ouvrage.
 
Introduction
La réflexion sur la modernisation, le renouveau du service public, la réforme de lEtat et lamélioration du service au public, obligent les chercheurs à sinterroger sur le type fonction publique pour lEtat de demain et sur la qualité de la communication entre lEtat, les entreprises publiques, parapubliques et privées. Aussi note-t-on une nécessaire évolution des missions des services de lEtat qui sacheminent vers une nouvelle fonction publique. Pour sadapter à cette nouvelle fonction publique et aux exigences de la qualité des écrits entre les entreprises et lEtat, les fonctionnaires, les personnels des structures parapubliques et privées devront mieux communiquer. Car aujourdhui mal informé, plus informé ou bien informé, le public a changé. Il est libre dexpression et connaît ses droits, les règlements et les circuits dinformations. De ce fait, certains se regroupent en associations de défense de leurs intérêts dans les domaines les plus variés tels que la consommation, lenseignement, la santé ; doù la pression sur lAdministration. Pour convaincre, persuader et négocier efficacement avec les individus ou les groupes de pression, lAdministration ou lentreprise doit communiquer soit oralement soit par écrit. Cela implique une bonne connaissance des canons et canaux de la rédaction administrative. Dans tous les cas, il faut rédiger et surtout bien rédiger pour mieux communiquer ; car lillettré nest pas seulement celui qui lit mal ou a du mal à lire la correspondance ; cest aussi celui qui écrit dans un jargon administratif incompréhensif 1    Plus que jamais, limage dune Administration ou dune entreprise moderne, ouverte, efficace et efficiente, doit être la préoccupation constante de ses rédacteurs.  
                                                 1 - Colloque européen sur lillettrisme et la complexité des administrations contemporaines de mars 1991
 
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.