//img.uscri.be/pth/a802776a5ba7688c2001179aee50c2b3dd1b8958
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Le portfolio entre ingénierie et reliance sociale

De
232 pages
Du portfolio nord-américain au portefeuille de compétence à la française, la question de l'ingénierie de formation occupe le devant de la scène. En effet, si les processus de reconnaissance et de validation des acquis de l'expérience sont ici interrogés, les contextes sociaux et pédagogiques nécessitent de plus en plus de mobiliser réflexion, rationalité, organisation, moyens et processus de socialisation. D'un outil de communication ou de présentation d'un savoir faire, le portfolio devient de plus en plus un outil d'évaluation et un vecteur d'employabilité. Cet ouvrage collectif en interroge les ressorts et les enjeux.
Voir plus Voir moins
Sous la direction de Béatrice Verquin Savarieau et Marielle Boissart
Le portfolio entre ingénierie et reliance sociale
Ingénier ie s et fo r m atio ns
Préface de Josette Layec Postface de Sylvain Vacaresse
LE PORTFOLIO ENTRE INGÉNIERIE
ET RELIANCE SOCIALE
Collection « Ingénieries et Formations » Collection dirigée par Jean-Noël Demol et Catherine Guillaumin « Ce que tu verras d’abord n’existe plus, ce que tu verras ensuite n’existe pas encore. » Ainsi s’exprimait Léonard de Vinci, il y a 500 ans. Pour lui, l’inventio était la vertu cardinale de l’ingénieur : «deux sentiments s’éveillèrent soudain en moi : la crainte et le désir. La crainte de la caverne sombre et menaçante, le désir de voir si elle recèle quelque merveille »(Codex Arundel f.155r°). Ainsi se donnait-il la folle ambition de comprendre du vivant, d’apprendre du vivant et de s’en inspirer afin de résoudre des problèmes concrets, en exerçant son ingéniosité. L’exploration de la conjonction entre Ingénieries et formations est opérée par des professionnels, des enseignants ou formateurs, des chercheurs universitaires. Les auteurs de cette collection inventent leurs propositions dans l’ère dunouvel espritscientifique(1905) et de l’épistémologie bachelardienne (1938). En privilégiant un travail de recherche qualitative, ces productions s’inscrivent dans cettethéorie de l’enquêteque décrivait Dewey en 1938. La collection ouvre de nouvelles pistes d’analyse et d’interprétation dont le point de départ est toujours un doute authentique selon les mots de C. S. Peirce, une interrogation sincère sur les situations professionnelles et l’exercice du métier. Déjà parus Marek LAWINSKI, Collaborer et se professionnaliser dans un contexte managérial, 2016. Philippe SUNÉ,Tuteurs professionnels et formateurs, Travail en clair-obscur en soins infirmiers, 2016. Anne MASSIP ZILLARDT,Validation des Acquis de l’Expérience et Ingénierie territoriale, 2015. Martial RAMBAUD,Un compagnonnage instituant en santé mentale, 2015.
Sous la direction de Béatrice Verquin Savarieau et Marielle Boissart
Le portfolio entre ingénierie et reliance sociale
PRÉFACE DEJOSETTELAYECPOSTFACE DESYLVAINVACARESSE
L’HARMATTAN
© L’HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.editions-harmattan.fr/
ISBN : 978-2-343-10662-5 EAN : 9782343106625
Sommaire
Présentation des auteurs ...................................................................... 9 Préface Josette Layec.............................................................................. 15INTRODUCTION ............................................................................... 21
PREMIÈRE PARTIE Le portfolio comme support du processus de transaction en éducation et en formation ................................................................................ 29Chapitre 1 Les dispositifs portfolio, une question d’usages ?Béatrice Verquin Savarieau..................................................... 31Chapitre 2 Configuration de l’expérience et ingénieries du portfolioHervé Breton..........................................................55....................Chapitre 3 Intégration des portfolios électroniques en formation des enseignants turcs et français : une étude comparative sur les effets des dispositifs mis en placeFrançois Victor Tochon............................................................ 69
DEUXIÈME PARTIE Le portfolio facilitateur de coopération ? ....................................... 87Chapitre 4 Pratiques et usages du portfolio en formation des maîtresChristian Michaud.................................................................... 89Chapitre 5 Le portfolio vecteur de socialisation professionnelle co-construiteMarielle Boissart........................................................05........1......
7
Chapitre 6 Le portfolio, de la reliance sociale à l’employabilité durablePhilippe-Didier Gauthier........................................................ 125TROISIÈME PARTIE Le portfolio, outil de production de savoirs ? ............................... 143Chapitre 7 Le portfolio comme processus d’autoformation : repères et enjeuxCatherine Clénet....................................................54..1................Chapitre 8 Le sujet « hors de soi »Sabine Vanhulle....................................................................... 159Chapitre 9 Homo sapiens retiolus : la part des autres dans la persistance à cultiver son identité et ses compétencesJean Heutte.............................................................................. 179
Postface Sylvain Vacaresse.................................................................... 197
Bibliographie.................................................................................... 205
8
Présentation des auteurs
Marielle BOISSART
Docteure en Sciences de l’éducation, qualifiée aux fonctions de Maître de conférences.
marielle.boissart@gmail.com ou marielle.boissart1@univ-rouen.fr Laboratoire CIVIIC EA 2657, Université de Rouen, Rue Lavoisier F-76821 Mont-Saint-Aignan Cedex. Marielle Boissart travaille sur les designsde formations des adultes en explorant les professionnalisations qu’ils engendrent. Elle a publié en 2013, Le référentiel de formation infirmière : un levier de la professionnalisation. Collection Cadre de santé. Rueil-Malmaison : Lamarre. Infirmière, cadre de santé supérieur, elle est aussi adjointe à la Direction des Instituts de Formations Paramédicales d’Aubagne, plus particulièrement en charge de l’ingénierie et de la qualité des formations.
Hervé BRETON
Maître de conférences en sciences de l’éducation à l’Université de Tours et chargé d’études dans les domaines de l’accompagnement et de la formation des adultes. herve.breton@univ-tours.fr Il est membre de l’équipe de recherche « Éducation, Éthique, Santé » et membre associé de l’Equipe d’Accueil Francophonie, Education et Diversité.
Il travaille sur les modes de constitution de l’expérience, les processus temporels de l’activité réflexive et les pratiques narratives en formation d’adultes. Il accompagne des recherches-actions visant l’étude des modalités de prises en compte de l’expérience dans les protocoles de recherche en santé publique et dans les pédagogies de l’alternance, notamment en contexte de mobilité internationale. Il est co-responsable du master Stratégie et Ingénierie en Formation d’Adultes (SIFA) de l’université de Tours.
9