MOSAÏQUES AFRICAINES

De
Publié par

" Mosaïques Africaines " sont un recueil de coups de cœur, de coups de gueule, de points de vue sur le statut de la femme : égalité des sexes, infidélité masculine, relations conflictuelles avec la belle-famille etc… Autant de questions qui empoisonnent le climat des foyers et sont cause de ruptures fâcheuses. " Mosaïques Africaines " veulent dessiller les yeux, faire prendre conscience et libérer des préjugés.
Publié le : mardi 1 janvier 2002
Lecture(s) : 108
EAN13 : 9782336252766
Nombre de pages : 109
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

MOSAÏQUES AFRICAINES
Chroniques Féminines

Collection Études Africaines
Dernières parutions

Silvère Ngoundos IDOURAH, Colonisation et confiscation de la justice en Afrique, 2001. Alain MENIGOZ, Apprentissage et enseignement de l'écrit dans les sociétés multilingues, 2001. Pierre ERNY, Essais sur l'éducation en Afrique Noire, 2001. Mathurin C. HOUNGNIKPO, L'Afrique au passé recomposé, 2001. Léon MATANGILA MUSADILA, Pour une démocratie au Congo Kinshasa, 2001. Raphaël NT AMBUE TSCHIMBULU, L'Internet, son Web et son E-mail en Afrique, 2001. Julien CONDE, Abdoulaye-Baïlo DIALLO, Une ambition pour la Guinée, 2001. Mahamoudou OUEDRAOGO et Joachim TANKOANO, Internet au Burkina Faso: réalités et utopies, 2001. Tidiane N'DIA YE, L'empire de Ckaka Zoulou, 2001. Mwayila TSHIYEMBE, Etat multination et démocratie africaine, 2001. Marc BELLITO, Une histoire du Sénégal et de ses entreprises publiques, 2001. Yves Ekoué AMAIZO, L'Afrique est-elle incapable de s'unir, 2002. Roger Bila KADORE, Histoire politique du Burkina Faso (1919-2000), 2002. Franck HAGENBUCHER-SACRIP ANTI, Le prophète et le militant (Congo-Brazzaville), 2002. Souga Jacob NIEMBA, Etat de droit, démocratique, fédéral au CongoKinshasa, 2002. Pierre ERNY, L'école coloniale au Rwanda (1900 - 1962),2002.

Rita Mensah Amendah

..

MOSAIQUES
AFRICAINES
Chroniques Féminines

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris France

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Bava, 37 10214 Torino ITALIE

cgL'Harmattan, 2002 ISBN: 2-7475-2580-5

A ma mère, aujourd'hui disparue, mais toujours présente à mes côtés, à mon père le féministe de ma Jeunesse, à mes enfants, à tous ceux que j'aime.

Préface

Dans la société traditionnelle, l'éducation se faisant essentiellement lors des veillées familiales ou communautaires: veillées de contes, veillées de mariage, etc A ces occasions, à travers des récits, il était abordé librement et sur un mode ludique les questions fondamentales de la société, les antagonismes, les travers, les tabous. Avec Mosaïques Africaines, Rita Amendah veut recréer cet espace de parole libérée pour aborder l'épineux problème de la condition de la femme. Son propos n'est pas de prononcer un réquisitoire contre la gent masculine ou de lui déclarer la guerre. Elle veut témoigner, conjurer. Elle le fait à travers des histoires qu'elle raconte en maniant l'ironie mais sans amertume. Partant de la réalité de vécu quotidien et forte de sa sagesse de femme mûre qui veut léguer son expérience, Rita Amendah fait état des difficultés de la femme à s'épanouir tant en milieu rural qu'urbain. Les sujets sont divers avec des ouvertures, des intuitions qui font désormais partie du débat féministe. Au nom de la tradition ou de l'habitude - c'est un euphémisme-, la femme est plus ou moins traitée en mineure dans sa propre famille comme dans son foyer, ses droits limités. En criant non à l'inégalité des sexes, non à la mutilation, non au statut d'étrangère de l'épouse... L'auteur revendique pour la femme le droit au respect, à l'épanouissement et la reconnaissance de sa dignité. L'égalité des sexes ne nie pas la différence; elle affirme leur complémentarité naturelle.

Il

Mosaïques africaines sont une bouteille à la mer. Chacun pourra y trouver une pépite à exploiter. Elles invitent à une réflexion qui débouche sur un changement de comportement.

Michel Tohonou Gbéassor.

12

I
L'ESTIME DE SOI

Epoux: Epouse:

Avant tout vous êtes épouse et mère Je crois que je suis avant tout, un être humain doué de raison Ibsen «la maison de poupée» 1879

Tu es un être humain doué de raison; que personne, jamais, ne te fasse douter de toi ou ne t'inocule le complexe d'infériorité «Tu n'es pas intelligente Tu ne sais pas faire la cuisine Tu t'habilles mal Tu raisonnes mal Tu parles mal » Et chaque jour que Dieu fait, ton mari égrène la litanie de tes incompétences et de tes insuffisances. N'accepte jamais, ma fille, qu'un homme ou qui que ce soit, te donne un complexe d'infériorité et t'amène à te mépriser toi-même.

13

Quand tu seras vidée de toi-même, sans aucune substance, objet de mépris pour lui, serpillière qu'il foule aux pieds, que
te restera -t-il ?

Il aura réussi à faire de toi son esclave et à faire de lui-même un dieu pour toi. Al' orée du 21 èmesiècle, c'est faire preuve d'une régression intolérable. N'accepte jamais de te mépriser. Reconnaître ses torts, oui, c'est bien, c'est nécessaire, c'est faire preuve d'intelligence. Ne dit-on pas que «l'erreur est humaine? » Reconnaître ses propres limites, d'accord, c'est être réaliste, mais quand quelqu'un veut vous enlever la confiance en vous, l'amour légitime de soi, il faut se révolter, dire non car cette personne veut votre mort, non pas une mort physique, mais votre destruction psychique, l'anéantissement de votre personnalité. C'est un criminel à fuir absolument, et à toute vitesse. Mais à supposer que ce trait de caractère n'apparaisse qu'une fois que vous êtes déjà mariés, il faut réagir vivement, refuser un enlisement funeste et fatal, s'affirmer face à ce monstre. Au moins ce sera une chose que vous savez faire!

14

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.