//img.uscri.be/pth/ce9950ec8238d80b9a7f5853f004724cad0be10f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Méthodoref

De
144 pages
"Le plan adopté est le suivant : 1) De la théorie : ouvrages de base ; de méthodologie en sciences humaines et sociales ; dictionnaires, lexiques ...; traités ; épistémologie en sciences humaines et sociales, philosophie ; ouvrages de méthodologie en sciences de l'éducation ; dictionnaires ; traités . 2) ... À l'action : méthodes de travail intellectuel ; collecte et traitement des données ; produits de la recherche . 3) Se documenter : comment, où, avec quoi constituer sa bibliographie ; lire les revues ; suivre la recherche."
Voir plus Voir moins

METHODOREF

METHODOREF
Guide Méthodologique , de la Recherche

en Education et Formation
2e Éd ition 1 991
-

Michel BERNARD Christiane ÉTÉVÉ avec une contribution

-

Mathilde BOUTHORS Jean HASSENFORDER de Marie DURU-BELLAT

et les collaborations de CAVALIER et Philippe CHAMPY pour la documentation, Marie-Berthe SAHORES pour les illustrations Agnès

COLLECTION

ÉDUCATION et FORMATION
RECHERCHES-RuDES-PRATlQUES

MICHEL

dirigéepar BERNARD

Le rôle déterminant de l'éducation et de la formation est désormais manimement reconnu. Cependant, les questions relevant de ce champ sont complexes; elles nécessitent donc plus que jamais des contributions majeures: et c'est l'objectif premier de cette collection d'être l'me de ces contributions. Plusieurs aspects caractérisent la collection. En particulier : 1. Les ouvrages retenus sont centrés, ou sur des questions relevant de la conception et du fonctionnement de l'éducation et de la formation, ou sur des pratiques et des actions relatives à l'éducation et à la formation. n. Les ouvrages proposent me démarche de formation - initiale et
continue

-

qui s'inscrit

dans une perspective

d'éducation

permanente.

m.

La collection se situe à l'inter-face des deux versants: produire des savoirs pluridisciplinaires orientés vers l'éducation et la formation prenant en considération les développements visés; contribuer aux orientations praxéologiques pour mieux concevoir et réaliser les actions entreprises dans ce champ. IV. La collection s'inscrit dans une perspective francophone... et progressivement internationale.

-

ÉDUCATION ET FORMATION comprend deux séries : Références: Il s'agit de livres d'au moins 220 pages qui constituent sur me question donnée et dans m domaine donné des ouvrages de références. Guides: TIs'agit de livres de 80 à 160 pages environ, destinés à devenir des guides appréciés pour auto-produire et co-produire des savoirs pluridisciplinaires et des orientations praxéologiques.

.
.

Comité d'orientation -

1990: Belgique: France: Portugal: Québec: Suisse:

ProJean Donnay (Namur) Pr. Jean Hassenforder (INRP) ProGeorges Vigarello (paris V) ProAlbano Estrela (Lisbonne) ProMichel Thérien (Montréal) Pr. Pierre Dominice (Genève)

e INRP: 2-7342-0286-9

et L'Harmattan: 2-7384-1038-3,1991

SOMMAIRE
Préface
......................................................................................................................

9 13

Approche quantitative, approche une opposition à dépasser? Méthodes de travail et formation intellectuel

qualitative: en éducation 25

1. DE LA THÉORIE

...
37 humaines 37 38 40 40 42 43 47 49 50 52 54 55 55 57 5

1.1. Ouvrages de base 1.1.1. Ouvrages de base en sciences et sociales 1.1.2. Ouvrages de base en sciences de l'éducation

1.2. Ouvrages de méthodologie en sciences humaines et sociales 1.2.1. Ouvrages généraux 1.2.2. Histoire 1.2.3. Sociologie 1.2.4. Psychosociologie 1.2.5. Anthropologie, ethnologie, ethnométhodologie 1.2.6. Psychologie 1.2.7. Psychanalyse 1 .2.8. Linguistique, sciences du langage 1.2.9. Philosophie 1.3. Dictionnaires, des sciences lexiques, humaines encyclopédies et sociales et sociales

,

1.4. Traités

en sciences

humaines

METHODOREF

1.5. Épistémologie en sciences humaines et sociales, philosophie 1.6. Ouvrages de méthodologie en sciences de l'éducation 1.7. Dictionnaires et encyclopédies en sciences de l'éducation 1.8. Traités en sciences de l'éducation

58 68 70 71

2. ... A L'ACTION 2.1. Méthodes de travail intellectuel 2.2. Collecte des données 2.2.1. Méthodologie de l'observation 2.2.2. Méthodologie de l'enquête 2.2.3. Méthodologie du questionnaire 2.2.4. Méthodologie de l'entretien 2.2.5. Méthodologie du sondage 2.2.6. Méthodologie de l'étude de cas 2.2.7. Méthodologie de la recherche-action 2.3. Traitement des données 2.3.1. Approche statistique 2.3.2. Approche qualitative 2.3.3. Analyse de contenu 2.3.4. Étude comparative 2.3.5. Approche systémique 2.4. Produits de la recherche 2.4.1. Élaboration des thèses et des rapports 2.4.2. Présentation graphique

75 78 78 79 80 81 82 82 83 85 85 89 91 92 93 95 95 96

6

Sommaire

3. SE DOCUMENTER 3.1. Comment, où, avec quoi? 3.1.1. La recherche documentaire ouvrages de base 3.1.2. Les bibliothèques et centres de documentation 3.1.2.1. Les principaux lieux 3.1.2.2. Les répertoires 3.1.3. Les langages documentaires et thésaurus 3.1.4. Les principaux fournisseurs 3.2. Constituer sa bibliographie 3.2.1. Les sources générales 3.2.2. Les sources spécialisées 3.2.3. Les clés 3.3. Lire les revues 3.3.1. Les titres 3.3.2. Les répertoires 3.4. Suivre la recherche 3.4.1. Les recherches 3.4.2. Les unités de recherche Index des auteurs Index des sigles

101 101 106 106 108 109 109 112 112 114 118 121 121 126 127 127 129 135 142

7

PRÉFACE
L'éducation et la formation constituent des processus privilégiés pour le développement de la culture francophone. La recherche correspondante mérite donc tout notre encouragement. En publiant ce recueil consacré à la méthodologie de la recherche en éducation et formation, l'INRP contribue au progrès de cette activité, au rapprochement des chercheurs dans l'aire francophone. Le Haut Conseil de la Francophonie accorde son patronage à cette initiative. Voici le second guide de MÉTHODOLOGIE de la RECHERCHE en ÉDUCATION et FORMATION. Le premier comprenait plus de 580 références en langue française. Cette deuxième édition s'enrichit de près de 200 documents. Elle vise trois principaux objectifs. I. PROPOSER un outil de travail pour les étudiants et les adultes concernés par la recherche en éducation et formation. .11. METrRE en VALEUR la variété et la richesse de la production en ce domaine. En même temps, il s'agit d'encourager d'autres travaux surtout dans certains domaines plus ou moins délaissés si l'on prend pour référence les documents recensés pour ce guide. III. CONSTITUER une base de données qui dans les années à venir devrait s'enrichir rapidement: cela, par la contribution de tous les pays francophones. Ce document a une histoire. En 1980, le Centre de Documentation Recherche de l'INRP a publié, sous une forme multigraphiée, un catalogue des ouvrages de méthodologie concernant la recherche en éducation*. 9

METHOOOREF

Parallèlement, Michel BERNARD,professeur à l'Université de Nantes s'attache, depuis plusieurs années, à l'étude des travaux méthodologiques et à leur utilisation dans le champ pédagogique**. les deux approches se sont rejointes et convergent dans ce répertoire. Il existe à ce sujet, une littérature riche et diversifiée dans le domaine anglo-saxon. Nous avons voulu procéder ici à un recensement des ressources disponibles dans l'espace francophone. Cette orientation se traduit par la participation de cOllègues belges, québécois, et suisses à l'entreprise. Nous les remercions pour leur concours et nous souhaitons que cet effort en terme de réseau se poursuive dans l'avenir pour une amélioration de cet instrument. la définition de ce répertoire s'inscrit dans une conception dynamique des sciences de l'éducation. Tout d'abord, comme son titre l'indique, nous envisageons ici, dans une même visée, les travaux concernant l'éducation et la formation, deux domaines reliés à travers leurs spécificités. D'autre part, la recherche en éducation et formation prend place dans un environnement plus vaste: l'ensemble des sciences humaines qui inspirent et éclairent les approches relatives à ce domaine. Une place très importante est accordée dans ce répertoire à la méthodologie des sciences humaines si bien que ce document nous paraît pouvoir intéresser un public plus vaste que les seuls chercheurs en éducation et et formation. En nous limitant aux ouvrages, et aux numéros spéciaux des revues, nous avons recherché une meilleure concentration, mais un champ plus large s'ouvre au-delà; notamment la prise en considération des articles les plus significatifs. Et d'autre part, ce travail revêt un caractère exploratoire et comporte donc des lacunes qui appellent des révisions et des compléments. Nous faisons appel aux lecteurs pour qu'ils nousfassent part de leursobservations et de leurs suggestions. Par rapport à la première version, deux innovations ont été apportées.
10

Préface Nous avons demandé à des chercheurs en Sciences de l'éducation de faire le point sur les problématiques actuelles dans certains domaines et d'orienter le lecteur vers les travaux essentiels. Il s'agit de Marie DU RUBELLAT pqur,l'~pproche qualitative et quantitative et de Christiane ETEVE pour les méthodes de travail intellectuel. En second lieu, nous avons modifié le plan pour donner une image plus dynamique de la recherche. Voilà un instrument qui n'est pas seulement destiné aux chercheurs professionnels, mais qui s'adresse également tout particulièrement aux étudiants désireux de se fon-ner à

la recherche.

En lui donnant

un titre percutant

cc

METHO-

DOREF », nous nous proposons de concrétiser d'un outil à la disposition de chacun.

cette image

Grâce à vos remarques, METHODOREF : méthodologie de la recherche en éducation et formation deviendra un outil indispensable dans le domaine de la recherche en éducation et fon-nation. De nombreux cOllègues nous ont aidés dans la conception et la mise à jour de ce document plus particulièrement: Georgine AUVINET, Agnès CAVALIER, Philippe CHAMPY et Marie-Berthe SAHORES, qu'ils soient ici remerciés. Michel BERNARD, Mathilde BOUTHORS, Christiane ÉTÉVÉ, Jean HASSENFORDER

. -

Méthodologie de la recherche en sciences de l'éducation. Catalogue. INRP-CDR, 1980. 40 p. Bibliographie commentée, Enseignement et gestion, n° 9, 1979.

Paris,

11

APPROCHE QUANTITATIVE,
APPROCHE QUALITATIVE: UNE OPPOSITION À DÉPASSER?

Marie

DURU-BELLAT

Dans le contexte français de la recherche en éducation (ou de la formation à ce type de recherche), la dichotomie entre approche qualitative et approche quantitative apparaît singulièrement marquée; elle est d'ailleurs « consacrée» dans la maquette nationale de la licence de Sciences de l'Éducation (qui prévoit deux enseignements clairement distincts). Il semble qu'il y ait d'un côté ceux qui aiment les chiffres, et auxquels on concède la rigueur, et de l'autre ceux qui privilégient les analyses de terrain et auxquels on concède la finesse. En outre, il semble qu'on ait fréquemment tendance à instaurer, là encore dans le contexte français, une hiérarchie implicite entre ces deux manières de qualitativistes » l'approfondissement et l'explication, voire la vertu (puisque certains vont jusqu'à sous-entendre qu'eux seuls ont le courage de s'astreindre à un contact avec le terrain, eVou témoignent d'un réel respect des acteurs).
«

concevoir la recherche: et la description, aux

aux

cc

quantitativistes

»

le cadrage

C'est la pertinence de cette dichotomie que nous entendons discuter ici, en nous posant successivement trois questions. 13

METHOOOREF

. Peut-on parler de quantitatif pur?
Partons de l'existant. La France se caractérise par l'importance d'institutions gérant de gros appareils statistiques, tel que l'INSEE, le CEREQ, la DEP (Direction de l'évaluation et de la prospective, ministère de l'Education), qui collectent effectivement une masse conséquente d'informations sur le système éducatif et son articulation avec le monde du travail. Pour la plupart des questions intéres-

sant les chercheurs en éducation, un cccadrage» chiffré est

en général facile, et il convient d'ailleurs de souligner cette richesse française, que beaucoup de pays européens nous envient.

depuis la description la plus ccbrute» jusqu'aux élabora-

Ces données chiffrées se situent à des niveaux variés,

tions très sophistiquées (au moins sur le plan statistique). Qui dit données brutes, dit impossibilité de les assimiler à des recherches, ne serait-ce que parce que leur ambition est en général avant tout descriptive, ou parce que les questions ayant présidé à leur collecte ne sont pas toujours explicites. Il est d'ailleurs très difficile d'intégrer ces données à des recherches, autrement que comme un cadrage. Certes, il est fondamental de les invoquer: on ne saurait, par exemple, s'engager dans une recherche sur le sens des scolarités dans l'enseignement privé sans mobiliser les données chiffrées de la DEP pour construire un cccadrage» du profil scolaire et social des publics scolarisés dans les deux types d'enseignement; mais il est en général difficile de les faire répondre aux questions forcément précises qu'on se pose dans le cadre d'une recherche. D'ailleurs les difficultés de ce qu'on appelle l'analyse secondaire des enquêtes statistiques sont maintenant couramment évoquées dans des manuels de méthodologie de la recherche (voir, par exemple, Grémy, 1989). En même temps, ces données brutes sont elles mêmes une production, et la critique des sources est ici comme ailleurs indispensable; la dénonciation du caractère construit de ces chiffres est à présent le fait des statisticiens eux-mêmes (INSEE,1984 ; Merllié,1989).
14