Pratiques pour une école inclusive

De
Publié par

L'éducation "inclusive" apparaît aujourd'hui comme une nouvelle perspective synthétique, originale et systémique, permettant de respecter les diversités sans s'enfermer dans une conception communautariste, d'amener les différents acteurs à coopérer, à permettre aux différents points de vue et pratiques d'évoluer, dans le sens du respect et de l'épanouissement de chacun. Présenter ce type de pratiques, en tirer les enseignements nécessaires à l'extension de telles inspirations, constitue l'objectif de cette publication.
Publié le : jeudi 15 octobre 2015
Lecture(s) : 47
EAN13 : 9782336393704
Nombre de pages : 244
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
#
/HV GLIILFXOWpV WRXFKDQW HQ PLOLHX VFRODLUH OHV MHXQHV LVVXV FRQMRLQWHPHQW GH O·LPPLJUDWLRQ HW GH PLOLHX[ SHX LQVWUXLWV FRQVWLWXHQW XQH SUREOpPDWLTXH GRFXPHQWpH  OHV DQDO\VHV PRQWUHQW O·H[LVWHQFH G·H[FOXVLRQV V\VWpPLTXHV &HOOHVFL K\SRWKqTXHQW OD UpXVVLWH GHV MHXQHV FRQFHUQpVODLV HOOHV GpVWDELOLVHQW DXVVL OHV pWDEOLVVHPHQWV VFRODLUHV ´ECWUGFHV UpDFWLRQV TX·HOOHV VXVFLWHQW FKH] FHV MHXQHVGOOHV GpFRXUDJHQW OHV pTXLSHV pGXFDWLYHV ­ ORQJ WHUPH HOOHV PHWWHQW j PDO O·LQWpJUDWLRQ IXWXUH GH FHWWH MHXQHVVH DLQVL TXH OD FRKpVLRQ VRFLDOH GDQV VRQ HQVHPEOH &HWWH SUREOpPDWLTXH UHVWH FRPSOH[H HW OHV VROXWLRQV FODVVLTXHV QRUPDWLYHV HW PRUDOLVDWULFHV PRQWUHQW OHXU SHX G·HIILFDFLWp ­ O·LQYHUVH GHV SURMHWV HW SpGDJRJLHV DOWHUQDWLYHVFŏKPENWUKQP ÃFWECVKXG UQEKCNGGVEKVQ[GPPGYRLHQW OH MRXU HW RIIUHQW OD SUHXYH GH FKDQJHPHQWV SRVLWLIV SRXU FKDFXQ GHV DFWHXUV LPSOLTXpV  SOXW{W TXH G·DERUGHU GHHTQPV OD TXHVWLRQ GHV GLVFULPLQDWLRQV GDQV OH PRQGH GH O·HQVHLJQHPHQW LO VHPEOH LPSRUWDQW GH UHQYHUVHU OD SUREOpPDWLTXHGVV·LQWpUHVVHU j O·LQFOXVLRQ VRFLDOH DX VHLQ GX GH V\VWqPH VFRODLUH .ŏÃFWECVKQP nKPENWUKXGDSSDUDvW DXMRXUG·KXL FRPPH XQH € QRXYHOOH SHUVSHFWLYH V\QWKpWLTXH RULJLQDOH HW V\VWpPLTXH SHUPHWWDQW GH UHVSHFWHU OHV GLYHUVLWpV VDQV V·HQIHUPHU GDQV XQH FRQFHSWLRQ FRPPXQDXWDULVWH G·DPHQHU OHV GLIIpUHQWV DFWHXUV j FRRSpUHU j SHUPHWWUH DX[ GLIIpUHQWV SRLQWV GH YXH HW SUDWLTXHV G·pYROXHU GDQV OH VHQV GX UHVSHFW HW GH O·pSDQRXLVVHPHQW GH FKDFXQ
3UpVHQWHU FH W\SH GH SUDWLTXHV HQ WLUHU OHV HQVHLJQHPHQWV QpFHVVDLUHV j O·H[WHQVLRQ GH WHOOHV LQVSLUDWLRQV FRQVWLWXH O·REMHFWLI GH FHWWH SXEOLFDWLRQ
 GRFWHXU HQ SV\FKRORJLH VRFLDOH HVW OH GLUHFWHXU VFLHQWLÀTXH GH
ÏE
anço
Altay M
gir ensemble #
Altay Manço ÏE
Pratiques pour une école inclusive #gir ensemble
Pratiques pour une école inclusive
Compétences Interculturelles
Pratiques pour une école inclusive Agir ensemble
2
A. Manço (éd.),Pratiques pour une école inclusive : agir ensemble
« Compétences Interculturelles »une collection destinée à présenter les travaux théoriques, est empiriques et pratiques des chercheurs et des acteurs qui ont pour but d’identifier, de modéliser et de valoriser les ressources et les compétences interculturelles des populations et des institutions confrontées à la multiplicité des référents socioculturels et aux contacts entre différentes cultures. Les compétences interculturelles se révèlent capitales, notamment dans le double effort d’inclusion des personnes issues de migrations, qui doivent à tout le moins se positionner à la fois par rapport à la société d’accueil et par rapport aux milieux d’origine, eux-mêmes en constante transformation. Les travailleurs sociaux au sens large, les enseignants, d’autres intervenants, mais également les décideurs chargés des politiques d’accueil et d’intégration des migrants et des minorités culturelles sont concernés par ce type de compétences pour mener, à destination de ces publics, des actions de développement social et pédagogique efficaces. Même si l’objectif de la présente collection est prioritairement de faire connaître les travaux del’Institut de Recherche, Formation et Action sur les Migrations (IRFAM) et de ses nombreux partenaires internationaux, cet espace d’expression est ouvert aux équipes pluridisciplinaires qui souhaitent contribuer à l’approfondissement des savoirs et des savoir-faire en matière de développement interculturel. Les publications en préparation couvrent divers domaines parmi lesquels :ointerculturel, activités créatives et insertion ;opour une éducation aux migrations équitables ;opsychologie et migrations : vers une synthèse.La collection bénéficie des apports d’unComité scientifique internationalqui a pour rôle d’évaluer les ouvrages et les chapitres d’ouvrage proposés pour publication, ainsi que d’initier des thèmes nouveaux. Le Comité participe à l’orientation de la politique d’édition, de diffusion et de promotion de la collection. Les membres du Comité sont : Amoranitis Spyros,IRFAM, LiègeBarras Christine, Infor-Drogues, Bruxelles Bilge Sirma, Université de Montréal Bolzman Claudio, Haute Ecole Spécialisée de la Suisse Occidentale, Genève Bultot Alain, Conseil de l’Éducation et de la Formation, Bruxelles Cohen-Emerique Margalit, Paris Coslin Pierre,Université de Paris V de Tapia Stéphane,Centre National de Recherche Scientifique et Université M. Bloch, Strasbourg Dehalu Pierre,Haute École Namuroise Catholique Dujeu Stéphanie, CharleroiÉtienne Caroline, Namur Franchi Vijé, Université de Genève Gatugu Joseph, Université du Burundi Germain Annick, Institut National de Recherche Scientifique, Montréal Gerstnerová Andrea,Brainiact, Luxembourg Gjeloshaj Kolë,Université Libre de Bruxelles Haddad Kévin,CEJI, BruxellesHelly Denise, Institut National de Recherche Scientifique, Montréal Jacques Paul,Institut Wallon de Santé Mentale, Namur Kesteloot Christian, Université Catholique flamande de Louvain Lahlou Mohamed, Université de Lyon II Liégeois Jean-Pierre,Université de Paris V Louis Vincent,Université de Liège Manço Ural, Université d’Aksaray Ogay Tania, Université de Fribourg Raya Lozano Enrique,Université de Grenade Rigoni Isabelle, Université de Poitiers Santelli Emmanuelle, Centre National de Recherche Scientifique, Lyon Tison Brigitte, Université de Paris V Tisserant Pascal, Université de Metz Villan Michel, Direction Générale de l’Action Sociale et de la Santé, Namur Vulbeau Alain, Université de Paris X ZemniSami, Université de Gand __________ Collection « Compétences Interculturelles » __________ fondée et dirigée parAltay A. Manço
A. Manço (éd.),Pratiques pour une école inclusive : agir ensemble
3
Dans la collection « Compétences interculturelles »J. GATUGU (éd.),Les familles africaines et le mythe de l’Occident. Destins migratoires singuliers, 2015, 186 p. B. TISON (sous la direction de),L’adoption à l’international. Un état des lieux en France, 2015, 342 p.A. GERSTNEROVA,Temps de crise et vie associative. Migrants de l’Afrique subsaharienne et des Balkans en Europe, 2014, 182 p. B. TISON (sous la direction de),La prise en charge de familles africaines en France et en Afrique. Regards croisés, 2014, 272 p. S. AKGÖNÜL et B. DEDEOGLU (sous la direction de),La Turquie et l’Europe. Une évolution en interaction, 2013, 180 p. A. MANÇO et C. ASCHENBROICH (sous la direction de),Migrants solidaires, destins jumelés ? Pratiques et coopérations transnationales, 2013, 188 p. K. SERAÏDARI,La ville, la nation et l’immigré. Rapports entre Grecs et Turcs à Bruxelles, 2012, 211 p. P. ALEN et A. MANÇO (sous la direction de),Appropriation du français par les migrants. Rôles des actions culturelles, 2012, 178 p. C. BELKHODJA et M. VATZ LAAROUSSI (sous la direction de),Immigration hors des grands centres. Enjeux, Politiques et pratiques dans cinq États fédéraux, 2012, 323 p. U. MANÇO (coord.),Affaires d’identité ! Travail social et « ? Identités à faire » :vivre ensemble expériences bruxelloises,2012, 184 p.C. BOLZMAN, T.-O. GAKUBA et I. GUISSE (coords),Migrations des jeunes d’Afrique subsaharienne. Quels défis pour l’avenir ?,2011, 198 p. B. MARTENS,Guerres puritaines : signes religieux et vêtements pol(ys)émiques, 2011, 84 p. A. MANÇO, C. BOLZMAN (éds),Transnationalités et développement. Rôles de l’interculturel, 2010, 222 p. A. MANÇO et S. AMORANITIS (coord.),Migrants et développement : politiques, pratiques et acteursen Belgique, 2010, 216 p. L. MULLER et S. de TAPIA (éds),Migrations et cultures de l’entre-deux, 2010, 260 p. C. GAVRAY et A. ADRIAENSSENS (coord.),Une fille = un garçon ? Identifier les inégalités de genre à l’école pour mieux les combattre, 2010, 176 p. A. MANÇO et C. BOLZMAN (coord.),: rôles de l’interculturelTransnationalités et développement , 2010, 222 p. K. HADDAD, A. MANÇO, M. ECKMANN (dir.),Antagonismes et dialogues interculturels. Du constat des polarisations à la construction des cohésions, 2009, 250 p. E. TA,Kosmet ! Belgique/Turquie : regards croisés sur mariages et migrations, 2008, 144 p. M. SARLET, A. MANÇO (éds),Tourismes et diversités : facteurs de développement ?,2008, 158 p. B. TISON,: comparaisons Paris-Londres,Des Indiennes en Europe. Valeurs et stratégies identitaires 2008, 176 p. J. DEPIREUX, A. MANÇO (éds),Formation d’adultes et interculturalité. Innovations en pays francophones,2008, 158 p. A. MANÇO (éd.),Valorisation des compétences et co-développement. Africain(e)s qualifié(e)s en immigration,2008, 236 p.
4
A. Manço (éd.),Pratiques pour une école inclusive : agir ensemble
K. HADDAD,L’intégration des musulmans en Suède. Un défi singulier pour une société multiculturelle ?,2008, 125 p. S. de TAPIA, S. AKGÖNÜL (éds.),? Kalmouks, Kazakhs etMinorités discrètes, diasporas en devenir Tibétains en France, 2008, 322 p. A. CHAOUITE,L’interculturel comme art de vivre. Fragments critiques, 2007, 152 p. H. SAIDI (éd.)Les étrangers en France et l’héritage colonial. Processus historiques et identitaires, 2007, 154 p. J. DE CHANGY, F. DASSETTO, B. MARÉCHAL,Relations et co-inclusion. Islam en Belgique, 2007, 240 p. A. MANÇO (coord.),Turcs en Europe. L’heure de l’élargissement, 2006, 129 p. M. BORN et coll. (éds),Recomposer sa vie ailleurs. Recherche-action auprès des familles primo-arrivantes,2006, 214 p. A. MANÇO,Processus identitaires et intégration. Approche psychosociale des jeunes issus de l’immigration,2006, 188 p. E. PRIEUR, E. JOVELIN et M. BLANC(coord.),Travail social et immigration. Interculturalité et pratiques professionnelles,2006, 312 p. A. ELIA,Réseaux ethnocommunautaires des Foulbé en Italie. Recherche de visibilité, logiques associatives et stratégies migratoires, 2006, 115 p. S. AKGÖNÜL,Religions de Turquie, religions des Turcs. Nouveaux acteurs dans l’Europe élargie,2005, 193 p. L. MULLER et S. de TAPIA (éds),: la création d’entreprises par lesUn dynamisme venu d’ailleurs immigrés,2005, 311 p. A. MANÇO et S. AMORANITIS(éds),Reconnaissance de l’islam dans les communes d’Europe. Actions contre les discriminations religieuses, 2005, 200 p. Traduit en anglais. C. PARTHOENS et A. MANÇO,De Zola à Atatürk : un « village musulman » en Wallonie. Cheratte-Visé, 2005, 174 p. J. GATUGU, S. AMORANITIS et A. MANÇO (éds),La vie associative des migrants : quelles (re)connaissances ? Réponses européennes et canadiennes, 2004, 280 p. U. MANÇO (dir.),Reconnaissance et discrimination : présence de l’islam en Europe occidentale et en Amérique du Nord, 2004, 371 p. Traduit en italien. A. MANÇO (éd.),Turquie : vers de nouveaux horizons migratoires ?, 2004, 308 p. M. VATZ LAAROUSSI et A. MANÇO (éds),Jeunesses, citoyennetés, violences. Réfugiés albanais en Belgique et au Québec, 2003, 312 p. D. CRUTZEN et A. MANÇO (éds),Compétences linguistiques et sociocognitives des enfants de migrants. Turcs et Marocains en Belgique, 2003, 126 p. A. MANÇO,Compétences interculturelles des jeunes issus de l’immigration. Perspectives théoriques et pratiques, 2002, 182 p.
Altay MANÇO(éd.) Avec la collaboration de Stéphanie Dujeu Pratiques pour une école inclusive Agir ensemble
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07267-8 EAN : 9782343072678
A. Manço (éd.),Pratiques pour une école inclusive : agir ensemble
Altay Manço, Stéphanie Dujeu
Altay Manço
Stéphanie Dujeu, Fidéline Dujeu
Berthe Lecoq Roosen, Altay Manço
Stéphane Kus, Laurence Ukropina
Claire Gavray
Céline Buchs, Margarita Sanchez-Mazas, Sonia Fratianni, Mathilde Maradan, Yolanda Martinez
Christophe Parthoens
Ural Manço
Christine Barras
Sommaire Agir ensemble pour une école inclusive
L’éducation inclusive : valeur ajoutée face aux défis des discriminations multiples des jeunes
Apports de l’écriture à l’avènement d’une école inclusive
Créer et développer un Cercle de la Réussite
L’égalité : la réalité de l’école française
« École de l’Espoir » : quels projets pour quels effets ?
Le collectif au service d’une pédagogie intégrative : activités plurilingues dans une perspective coopérative et interculturelle
La formation par les pairs pour favoriser la rencontre interculturelle et intercultuelle à l’école
L’éthique professionnelle des éducateurs de rue dans un contexte de diversité : retour sur une expérience réflexive
Que faire des « pommes pourries » dans une école ouverte à tous ?
7
9
13
29
39
51
65
85
103
113
123
8
A. Manço (éd.),Pratiques pour une école inclusive : agir ensemble
Claire Gavray, Waldia Justet
Nilima Changkakoti, Valérie Hutter
Johanna de Villers
Sarah Degée
Bhama Peerun Steiger
Mustafa Hakan Atasoy Altay Manço
#DFGNMrim Bouhout
« Envol » : un projet musical au profit d’une amélioration des apprentissages et du vivre ensemble
« L’École des mamans » et autres histoires d’accueil : une expérience d’école inclusive
Parents relais/parents solidaires : moteurs de la participation parentale en milieu populaire
Écoles de devoirs, écoles et parents : relations et tensions
Parcours scolaire d’enfants de couples mixtes Suisse-Mauricien : prémices théoriques à travers des études de cas
Les Centres d’Éducation et de Formation en Alternance à Bruxelles et ailleurs : une chance pour les jeunes issus de l’immigration ?
Relégation et vulnérabilité : représentation sociale de l’entreprise parmi les élèves d’origine maghrébine à Bruxelles
Liste des auteurs
Présentation de l’IRFAM
Dans l’ensemble de l’ouvrage, sauf mention contraire, le masculin est utilisé comme épicène.
145
157
171
185
197
211
221
233
235
A. Manço (éd.),Pratiques pour une école inclusive : agir ensemble
Agir ensemble pour une école inclusive Altay Manço et Stéphanie Dujeu
9
Les difficultés touchant, en milieu scolaire, les jeunes issus conjointement de l’immigration et de milieux peu instruits constituent une problématique de plus en plus documentée. Les analyses montrent l’existence d’exclusions systémiques. Celles-ci hypothèquent l’accrochage et la réussite scolaires desjeunes concernés. Mais elles déstabilisent aussi les établissements scolaires depar les réactions individuelles et collectives qu’elles suscitent chez ces jeunes. Elles découragent et braquent aussi les équipes éducatives. Enfin, à long terme, elles mettent à mal l’intégration future (citoyenne comme professionnelle) de cette jeunesse, ainsi que la cohésion sociale dans son ensemble. Cette problématique reste complexe et les solutions classiques, normatives et moralisatrices, montrent leur peu d’efficacité. À l’inverse, desprojets etpédagogies alternatives d’inclusion éducative, sociale et citoyennevoient lejour et offrent lapreuve de changementspositifs favorablespour chacun des acteurs impliqués.Aussi,plutôtque d’aborder deface laquestion des discriminations ou des exclusions dans le monde de l’enseignement – cequi risque de créer des blocages –, il semble important de renverser la problématique, de s’intéresser à l’inclusion sociale au sein du système scolaire.L’éducation « inclusive » apparaît aujourd’hui comme une nouvelle perspective synthétique, originale et systémique permettant de respecter les diversités sans s’enfermer dans une conception communautariste, d’amener les différents acteurs à dialoguer, à coopérer, à permettre aux différents points de vue et pratiques d’évoluer, avec le temps, dans le sens du respect et de l’épanouissement de chacun, et notamment des jeunes en « construction ». Lesprojetsqui réussissent s’inscrivent dans la durée et tiennent compte du besoin de reconnaissance et de sécurité identitaire, affective, corporelle de chacun. C’est précisément là que l’on apprécie une des plus-values majeures de l’éducation inclusive quiconcerne donc tout le monde. L’éducation inclusive à la diversité est une question transversale qui implique aussi tous les secteurs de la vie au sein et autour des écoles. D’un point de vue méthodologique, elle nécessite la mise en place de « plans » et d’actions concrètes qui fassent progresser le système et les acteurs.On constate qu’elle nécessite aussi la présence d’accompagnateurs externes qui permettent aux acteurs et aux contextes institutionnels d’évoluer en parallèle, dans le cadre d’un processus positif qui les dynamise.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Des écoles en mouvement

de les-presses-de-l-universite-d-ottawa

Des écoles en mouvement

de les-presses-de-l-universite-d-ottawa