Professionnalisation des métiers du cirque

De
Publié par

Cet ouvrage présente la professionnalisation des métiers du cirque à la fois comme un enjeu et comme un défi. Il conduit une réflexion sur la professionnalisation dans les métiers du cirque, sur les problématiques liées à l'insertion des artistes ou à la réorientation de leur parcours. Les auteurs s'intéressent aux risques psychosociaux et de taylorisation des métiers artistiques, aux enjeux de l'égalité homme-femme et aux besoins de reconversion professionnelle.
Publié le : mardi 15 mars 2016
Lecture(s) : 4
EAN13 : 9782140004674
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Sous la direction deThérèse PEREZROUX, Richard ÉTIENNE et Josiane VITALI
Professionnalisation des métiers du cirque
Des processus de formation et d’insertion aux épreuves identitaires
L O G I Q U E S S O C I A L E S
Professionnalisation des métiers du cirque
Des processus de formation et d’insertion aux épreuves identitaires
Logiques sociales Collection dirigée par Bruno Péquignot En réunissant des chercheurs, des praticiens et des essayistes, même si la dominante reste universitaire, la collection « Logiques Sociales » entend favoriser les liens entre la recherche non finalisée et l'action sociale. En laissant toute liberté théorique aux auteurs, elle cherche à promouvoir les recherches qui partent d'un terrain, d'une enquête ou d'une expérience qui augmentent la connaissance empirique des phénomènes sociaux ou qui proposent une innovation méthodologique ou théorique, voire une réévaluation de méthodes ou de systèmes conceptuels classiques. Dernières parutions Virginie DE LUCA BARRUSSE et Mariette LE DEN (Dir),Les politiques de l’éducation à la sexualité en France, Avancées et résistances, 2016. Anne MORELLI et Daniel ZAMORA (coord.),Grève générale, Rêve général, Espoir de transformation sociale, 2016. Najia DOUTABAA-CHARIF,L’altérité comme pratique culturelle, Le cas des visiteurs de l’Institut du Monde Arabe, 2016. Nicole ROELENS,Manifeste pour la décolonisation de l’humanité femelle, Comment se fabrique l’hégémonie de l’humanité mâle ? (Tome 5), 2016. Gérard REGNAULT,Les jeunes et le monde du travail. Emploi et vie en entreprise, 2016. Fiorenza GAMBA,Mémoire et immortalité au numérique, l’enjeu de nouveaux rituels de commémoration, 2016 Anthony GLINOER,Le littéraire et le social, Bibliographie générale (1904-2014), 2015. Antoine DELCROIX, Jean-Yves CARIOU, Hervé FERRIERE, Béatrice JEANNOT-FOURCAUD (dir.),Apprentissages, éducation, socialisation et contextualisation didactique : approches plurielles, 2015. Claude GIRAUD,Qu’est-ce que transmettre ? Sociologie d’une pratique, 2015. Martine SAS-BARONDEAU,La face cachée de la parentalité. Une approche sociologique de l’accompagnement de la fonction parentale, 2015. Emmanuel GARRIGUES,L’adolescence, sa culture et ses valeurs après Mai 68,2015. Gérard LAMBERT,Le mitard. Une approche sociologique de la discipline pénitentiaire, 2015.
Sous la direction de Thérèse PEREZ-ROUXRichard ÉTIENNEJosiane VITALIPROFESSIONNALISATIONDES METIERS DU CIRQUEDes processus de formation et d’insertion aux épreuves identitaires L’Harmattan
Illustration de couverture : Le cirque,Michèle Auderson - http://auderson.com/ © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08660-6 EAN : 9782343086606
Sommaire
Mise en bouche : Valérie FratelliniDe l’école à – l’Académie Fratellini : 40 ans de passion (entretien avec Josiane Vitali) ..................................................................…9
Introduction : Thérèse Perez-Roux, Richard Étienne, Josiane Vitali –Professionnalisation et identité professionnelle dans les arts du cirque, un couple qui ne va
pas de soi............................................................................17
Première partie : insertion et professionnalisationvs risques de déprofessionnalisation dans les métiers du cirque
Chapitre 1 : Richard Étienne – Les ambiguïtés de la professionnalisation et le recours au professionnel ...........33
Chapitre 2 : Josiane Vitali –Les arts du cirque : le secteur de l’animation en questions ...............................................57
Chapitre 3 : Stéphane Simonin –L’insertion professionnelle à l’Académie Fratellini, école supérieure de
formation aux arts du cirque ..............................................79 Chapitre 4 : Marine Cordier –et Professionnalisation genre dans les métiers du cirque ........................................95
Chapitre 5 : Barbara Appert-Raulin –Diplôme d’État de professeur de cirque : modalités et perspectives..............113
Deuxième partie : identités professionnelles et métiers du cirque
Chapitre 6 : Thérèse Perez-Roux – Dynamiques identitaires dans les parcours de professionnalisation : des
danseuses entre artistique et pédagogique .......................137
Chapitre 7 : Martine Leroy, Martin Gerbier – Préprofessionnalisation et émergence du projet professionnel
au centre des arts du cirque Balthazar .............................165
Chapitre 8 : Magali Sizorn –Profession : circassienne. L’identité d’artiste à l’épreuve de la maternité ................173
Chapitre 9 : Émilie Salaméro, Samuel Julhe et Marina Honta –La « reconversion » des artistes de cirque comme problème public : la rencontre difficile entre un dispositif et ses destinataires................................................................195
Conclusion : Philippe Goudard –Apports et limites de la
professionnalisation dans le développement des métiers du
cirque ...............................................................................219
Bibliographie et sitographie..........................................229
Table des sigles...............................................................243
Présentation des auteurs...............................................247
Mise en bouche
De l’école à l’Académie Fratellini : 40 ans de passion
Valérie Fratellini (entretien avec Josiane Vitali)
Mon père, Pierre Granier Deferre, et ma mère, Annie Fratellini, m’ont appris une chose essentielle : c’est de faire son métier avec passion !
C’est ce que j’ai essayé de faire depuis que j’ai commencé le « cirque ».
À l’époque, ma mère n’était pas du tout artiste dans le milieu du cirque, elle était chanteuse, musicienne, comédienne pour Louis Malle et René Clair. Et c’est avec Pierre Etaix qu’elle est revenue au « clown » qui était la spécificité de la famille Fratellini.
Je n’ai jamais « baigné » dans le cirque. J’ai vécu dans le ème 16 arrondissement, jusqu’à mes 15 ans, avec Pierre Etaix et Annie. Pierre m’emmenait à la cinémathèque et au Cirque d’Hiver tous les dimanches. J’écoutais la musique de jazz qu’Annie adorait. Pour moi, la découverte du cirque se fit pendant les vacances, lorsque j’ai rejoint Annie et Pierre qui
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.