//img.uscri.be/pth/85da7d6e7763f6cb9addc96de36a85fb7769b019
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,38 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

PSYCHOPÉDAGOGIE DES ADOLESCENTS

De
150 pages
L'échec scolaire de l'adolescent, sa violence de son malaise dans la société ne seraient-ils pas le résultat des pédagogies trop théoriques ? L'institution scolaire fait-elle le nécessaire pour faciliter le passage obligé de cette crise adolescente ? La première partie traite des particularités de l'adolescence et des différentes propositions pédagogiques connues à ce jour. La deuxième partie ouvre le champ pédagogique à une nouvelle prise en considération des représentations adolescentes, en s'appuyant sur les sciences socio-cognitives.
Voir plus Voir moins

PSYCHOPÉDAGOGIE DES ADOLESCENTS

Collection Adolescences, sport et cultures dirigée par Jaoued BOUSLIMI

Cette collection publie des travaux et recherches consacrés à la condition des adolescents en France et dans le monde. Le sport comme moyen thérapeutique à ce qu'il est convenu d'appeler, le malaise des adolescents, joue-t-il vraiment son rôle d'intégrateur? Ouvrage paru J.C. PINEAU J.BOUSLIMI, Adolescentes, adolescents en pratiques sportives. Paris l'Harmattan, 2001 . Des mêmes auteurs:

Fondements de la gymnastique, Paris, Vigot, 1982 - réédition
et traduction aux éditions Lidium, Buenos Aires, 1989. Gymnastique et enseignement programmé, Paris, Vigot, 1990. L'éducation gymniquejéminine, Paris, Vigot, 1994. Education différentielle des adolescents mixtes, les Annonces, Tunis, 1994. Réflexions sur le socio-cognitivisme, Lyon, Se former, 1994. Où va la "gym" ?, Paris, l'Harmattan, 2000. Adolescentes, adolescents en pratiques sportives, Paris l'Harmattan,2001. Education physique et Sport, petit manuel d'histoire élémentaire, Paris, l'Harmattan, 2001.

Jaoued BOUSLIMI et Claude PIARD

PSYCHOPÉDAGOGIE DES ADOLESCENTS

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris FRANCE

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Bava, 37 10214 Torino ITALIE

2002 ISBN: 2-7475-2969-X

@ L'Harmattan,

Merci aux professeurs Daniel HAMELINE et Gaston MIALARET qui ont eu courage et compétence nécessaires pour guider vers deux thèses d'Etat ces modestes réflexions de praticiens engagés dans la formation des adolescents.

SOMMAIRE INTRODUCTION PREMIERE PARTIE LE PARADOXE ADOLESCENT HISTOIRE DE L'ADOLESCENCE LE CONCEPf D'ADOLESCENCE UNE CROISSANCE DIFFERENCIEE UNE PSYCHOSOCIOLOGIE EN RECONSTRUCTION L'approche clinique des adolescents L'anthropologie culturelle des adolescents Les interactions à l'adolescence Pour une différenciation psychologique des adolescents LA PEDAGOGIE FACE AU PARADOXE ADOLESCENT La pédagogie traditionnelle Les courants non-directifs La pédagogie active La pédagogie comparée La pédagogie différenciée La pédagogie par objectif Pour une pédagogie de l'intervention à l'adolescence Intervenir contre la violence 7 p.13 p.19 p.23 p.9

p.27 p.27 p.35 p.39 p.41

p.49 p.49 p.51 p.53 p.55 p.57 p.58 p.66 p.71

DEUXIEME PARTIE LE DEVELOPPEMENT MENTAL A L'ADOLESCENCE: APPORTS DU SOCIOCOGNITIVISME INTRODUCTION Jean PIAGET Henry WALLON LES FONDEMENTS DU SOCIO-COGNITIVISME Le développement selon VYGOTSKY Activité psychique et apprentissage Algorithmes et systémique UN BILAN EXPERIMENTAL Derrière WATSON Etats d'âme du praticien Observation d'une pratique pédagogique Motivations et représentations La gestion de la motivation L'investigation des représentations
CONCLUSION

p.79 p.80 p.83 p.87 p.88 p.93 p.I02
p.113 p.113 p.118 p.12S p.136 p.136 p.l40 p.147 p.ISI

BIBLIOGRAPHIE

8

INTRODUCTION Ce livre est le fruit des expériences personnelles des deux auteurs praticiens de l'adolescence. Le problème des adolescents, à l'école et dans la société, n'est pas nouveau; il prend aujourd'hui un tournant décisif dans la projection des sociétés modernes, soucieuses d'un avenir meilleur pour leurs jeunes. Sans valeurs, sans repères ni avenir, les adolescents deviennent la cible même de leur ministre de l'éducation, "premier pédagogue de la maison France", qui les définit à tort de "sauvageons". Ce livre est une réflexion différente des travaux réalisés jusqu'à présent sur le sujet. Nous allons essayer de condenser l'essentiel de nos recherches, afin d'être compris par tout le monde. Notre première tâche est d'analyser les différents points de vue des théories cognitives et du développement mental à l'adolescence. La pédagogie étant une théorie pratique, nous nous efforçons de délimiter ensuite les nécessités d'un changement de cette pratique pour aider les adolescents à se repérer. Notre objectif est de banaliser la connaissance de cet âge délicat et de proposer des alternatives pédagogiques pour l'avenir. Le problème de l'adolescence réside, en fait, dans les relations de pouvoir entre l'adulte et l'adolescent révélées au cours des cent dernières années, par les affrontements directs... Avant, ce problème n'existait presque pas, parce que le mariage était autorisé dès quinze ans et l'on passait directement de l'enfance à l'âge adulte sans transition. Mai soixante-huit, Tien An Men, les Hooligans... Toutes ces manifestations dénotent le malaise des jeunes dans notre société. Sans statuts ni rôles bien déterminés, l'adolescent se révolte plus aujourd'hui. La responsabilité de l'école est à notre avis au centre de la problématique. Même si certains Ministres l'oublient en faisant la politique de leurs moyens. Les éducateurs observent avec intérêt cette folie réformatrice des programmes qui changent tous les deux ans. Avec le 9

quinquennat et les dissolutions à venir, ils pourraient entamer l'année sans avoir les nouveaux programmes du nouveau Ministre!.. . Loin de nous l'idée d'excuser les actes de violence chez certains adolescents, mais nous ne pouvons pas non plus ignorer le jeu politique qui se fait autour d'une question aussi importante que le devenir de la jeunesse dans ce pays. Bref, notre modeste travail n'a aucune prétention de donner des leçons, mais d'éclairer tout simplement ceux et celles qui s'occupent des adolescents sur le terrain social.

10

PREMIERE PARTIE LE PARADOXE ADOLESCENT

HISTOIRE DE L'ADOLESCENCE L'histoire de l'adolescence prend ses origines chez les Grecs, mais le phénomène est aussi bien décrit à Rome et Constantinople. Dans la littérature arabe ancienne et antéislamique, l'adolescent est élevé au rang du combattant qui défend la tribu et son honneur. En effet, les poètes d'Al Jahilia consacrent une grande partie des poèmes à la description des qualités de courage et de force chez certains adolescents qui se distinguent à l'occasion des combats entre tribus rivales. Cette période de la vie est souvent vénérée pour ce qu'elle présente d'élan aventureux qui caractérise la jeunesse. L'adolescence évolue de nos jours de telle sorte que les observations faites sur des adolescents en 1980 ne peuvent pas être interprétées de la même manière aujourd'hui. La difficulté des interprétations est double quand il s'agit de comparer des adolescents qui appartiennent à des sociétés différentes. Au niveau des connaissances sur la maturation physique, l'évolution a suivi un rythme différencié, car la biologie évolue vite et certains facteurs dépendent des conditions économiques de chaque société. C'est surtout au niveau psychosocial que les changements marquent l'adolescent et transforment son existence. Si dans la majorité des écrits qui concernent l'adolescence, le XVe siècle est cité comme date marquant le début de l'usage du mot adolescent, dans la littérature arabe ce mot existait avant l'Islam sous le nom de Futuwa qui signifie jeunesse-tendre ou en accomplissement. Chez les Grecs, et surtout avec Platon, le dualisme entre le corps et l'âme a son origine dans le développement évolutif de la vie humaine. L'âme étant constituée de trois étapes: le désir, le courage, et l'esprit qui est indépendant du corps. Ces trois caractéristiques dont Freud s'est largement inspiré pour asseoir ses deux topiques, aboutissent au développement de l'intelligence proprement

13

dite qui commence à l'adolescence et se poursuit à l'âge adulte. C'est Aristote qui donne pour la première fois une répartition des étapes de la naissance. Il considère que le développement se compose de trois périodes de 7 ans: la prime enfance de 0 à 7 ans, l'enfance de 7 à 14 ans et la jeunesse de 15 à 21 ans. Aristote décrit ce développement en précisant bien que l'acquisition se fait par osmose entre les trois stades, d'où les éléments qui caractérisent le premier et le deuxième stade se trouvent forcément dans le troisième. Au Moyen Age, l'enfant et l'adulte sont considérés comme étant semblables et la notion de stade n'a pas tellement de sens. La différence est perçue sur le plan de l'âge et l'enfant est considéré comme un adulte en miniature. Dans la culture arabo-musulmane, l'adolescence est considérée surtout au singulier, un adolescent n'implique pas forcément tous les adolescents. C'est un concept à approfondir par rapport à l'évolution du sens actuel, car certains chercheurs considèrent aujourd'hui les adolescents au pluriel et non l'adolescent au singulier, ce qui confirme l'impossibilité de soumettre tous les adolescents aux mêmes jugements et à des comportements identiques. Avec l'arrivée de l'Islam, le terme adolescent est utilisé dans le sens de comportement de jeune, différent de celui de l'adulte. L'adolescent signifie alors le chevalier combattant et errant dans le désert, il protège les intérêts de sa tribu par tous les moyens. Ce jeune est souvent indépendant dans son comportement et dans la tribu, son rôle est bien défini. Chaque adolescent est considéré par rapport à sa position dans la structure tribale. L'avènement d'un regroupement de jeunes détachés des liens tribaux ne pouvait exister que dans les villes. C'est au VIlle siècle seulement qu'on pouvait observer les groupes de jeunes venus s'installer dans les périphéries des grandes villes comme Damas ou le Caire. Cette jeunesse, appelée «Futuwa» est devenue une institution citadine avec ses structures et elle se caractérise par 14

deux aspects différents, la jeunesse populaire qui refuse l'obéissance à l'ordre social prédominant, et une autre conservatrice engagée dans les affaires sociales à travers sa position dominatrice. Les jeunes d'origine bourgeoise se remarquent par leur mode de vie différent des adultes, ils se retrouvent souvent entre jeunes célibataires pour critiquer la famille et l'ordre culturel. Quant aux jeunes démunis, ils se caractérisent par leur errance Fityan Hairoun, jeunes perplexes, dont l'intérêt est porté sur la défense des pauvres de la société comme la veuve et l'orphelin. Ils intègrent dans leur groupement les esclaves, les chômeurs et les artisans. Ils n'excluent que les personnes impliquées dans des péchés contre l'Islam. C'est ainsi qu'on assiste plus tard à la récupération de ces adolescents par les communautés religieuses, comme les sophistes ou les confréries musulmanes. Il faut remarquer que le point commun entre ces deux catégories de jeunes est le rassemblement organisé en dehors des institutions sociales traditionnelles et par groupe d'âge. Dans la tradition arabo-musulmane, la famille a une emprise forte sur l'adolescent; de ce fait ces groupes de jeunes trouvent leur place, presque exclusivement dans les villes où ils découvrent une culture spécifique à eux par rapport aux adultes. Ibn Khaldoun, en répartissant le changement social sur des périodes de trente ans, considère que le conflit des générations passe par trois étapes de dix ans chacune. Tout en croyant que l'homme est caractérisé par sa mutation naturelle,

car il est « citadin par nature », il confirme cet avènement de
la jeunesse autour des grandes villes. A la Renaissance, nous assistons à une nouvelle façon d'aborder le développement humain avec Comenius (1592 1670) qui considère l'évolution de l'enfant en quatre étapes de six ans chacune. La première période, de 0 à six ans, où l'enfant acquiert une éducation de base dans sa famille; de 7 à 12 ans, où l'enfant doit avoir une éducation spécifique pour 15