Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Récits de pratiques et récits bibliques

De
184 pages
Se former à la relecture pastorale, en croisant récits de pratiques pastorales et récits bibliques, permet d'approfondir sa foi, ses compétences pastorales tout en remettant au travail l'ensemble des représentations et savoirs qui les sous-tendent. Ce livre donne à la fois des exemples concrets et les soubassements théoriques qui fondent les choix méthodologiques. Il approfondit les raisons qui permettent de croiser des récits de pratiques et des récits bibliques. Il s'agit d'apprendre à se situer au-delà des ressemblances littérales, pour aller au coeur des dynamiques qui traversent ces récits.
Voir plus Voir moins
Gwennola RIMBAUT, Guy LEBOUËDECet Christophe PICHON
RÉCITS DE PRATIQUES ET RÉCITS BIBLIQUES
(Se) former à la relecture pastorale
DEFIFORMATION
RÉCITS DE PRATIQUES ET RÉCITS BIBLIQUES (Se) former à la relecture pastorale
Gwennola RIMBAUT, Guy Le BOUËDEC et Christophe PICHON RÉCITS DE PRATIQUES
ET RÉCITS BIBLIQUES (Se) former à la relecture pastorale
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06047-7 EAN : 9782343060477
Collection Défi-formation Directeur : Jean-Yves ROBIN Cette collection accueille des ouvrages présentant trois caractéristiques : Les auteurs prennent appui sur des pratiques de formation d’adultes, notamment celles qui valorisent l’interaction formation-pratiques sociales. Celles-ci sont situées, décrites et analysées si possible en suscitant le regard des usagers. Puis, une théorisation en est proposée. Les auteurs développent, en les justifiant, des prolongements possibles en formation de formateurs. Les auteurs sollicitent systématiquement un regard externe de la partd’unautre chercheur. Dernières parutions dans la collection : T. Pérez-Roux, A. Balleux,Mutations dans l’enseignement et la formation: brouillages identitaires et stratégies d’acteurs, 2014. G. Le Bouëdec, E. Bruel, A. Niget,Qui doit former les cadres de l’enseignement catholique?, Le défi de l’ISPEC, 2011. J.-P. Gaté et C. Gaté,Paroles d’illettrés ou sortir du « malentendu », 2011. B. Bergier et S. Bourdon,Ruptures de parcours. Éducation et formation des adultes,2009. J.-M. Labelle et J. Eneau,Apprentissages pluriels des adultes. Questions d’hier et d’aujourd’hui, 2008. P. Dominicé, La formation biographique, 2007.
G. Le Bouëdec et S. Tomamichel,Former à la recherche en éducation et formation, 2003. P. Dominicé,L’histoire de vie comme processus de formation, 2003. J.-Y. Robin,Biographie professionnelle et formation. Quand les responsables se racontent, 2001.
Auteurs Guy Le BOUËDEC Professeur honorairede psychologie sociale et de sciences de l’éducation(UCO), formateur et consultant.
Christophe PICHON Maître de conférences en exégèse biblique (Faculté de Théologie dAngers, UCO) et formateur.
Gwennola RIMBAUT Maître de conférences en théologie pratique (Faculté de Théologie dAngers, UCO) et formatrice.
Chaque auteur a rédigé, dans sa spécialité, lune ou lautre des contributions de ce livre. Lensemble a été amendé en groupe de travail. Les auteurs conduisent, depuis plusieurs années, une formation à lanimation de groupes de relecture pastorale selon la méthode décrite dans ce livre.
Préface De quoi sDe raconter. Il y a les conteursagit-il ? professionnels et les autres. Conteurs et conteuses sur les places du marché, les centres culturels, les écoles, pour lenchantement des enfants (et de leurs parents). Comédiens, seuls en scène, qui font rire ou pleurer. Écrivains qui mettent par écrit les mots, les phrases, les paragraphes, dix, vingt, cent, deux cents pages ou plus. Histoires réelles, imaginaires, inventées, répétées…Il suffisait, paraît-il, de donner une phrase avec un personnage et un début daction à Karen Blixen (1885-1962) pour quelle développe une histoire plus ou moins longue le temps dune soirée. Beaucoup de ces histoires sont parties avec le vent, mais lauteur deLa ferme africaine (Out of Africa) en a couché certaines sur le papier. Publiées, traduites, adaptées au cinéma pour certaines (Une histoire immortellepar Orson Welles,Le festin de Babettepar Gabriel Axel), elles vivront tant quil y aura quelquun pour les lire. Et puis il y a les autres, les conteurs non professionnels, nous. Nous qui éprouvons le besoin de raconter plus ou moins (mal)adroitement à un conjoint, un ami, un prêtre, un médecin, un « psy », un enquêteur, un groupe de partagedes histoires légères, souriantes, graves, tragiques, vécues. Elles disparaissent dans le vent une fois prononcées, laissant des traces plus ou moins vives chez le narrateur et ses auditeurs. Pourquoi raconter ? Raconter, cest revenir sur le passéquil soit devant nous, disponible, encore chaud, encore frais,