Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Vivre et penser l'alternance

De
239 pages
L'alternance en formation ne se décrète pas, ne supporte pas la copie de modèles déjà là. Alors, qu'en est-il de son ingénierie renouvelée, de sa qualité réinterrogée, du couple expérience-professionnalisation ? Des professionnels, chercheurs-auteurs, interrogent des évidences, les problématisent et ouvrent des perspectives pragmatiques. Cet ouvrage concerne le secteur de la santé et plus globalement un large lectorat en quête de compréhension et de renouvellement d'ingénieries et de pratiques.

Voir plus Voir moins
Sous la direction deJean-Noël Demol et Catherine Guillaumin
Guillaumin Vivre et penser Sous la direction de l’alternance Jean-Noël Demol et Catherine
Se professionnaliser en santé
Se professionnaliser en santé
Vivre et penser l’alternance Préface de Richard Wittorski Postface de Louis-Marie Bougès
Ingénie r ie s et fo r m atio ns
Vivre et penser l’alternance Se professionnaliser en santé
Collection Ingénieries et Formations Collection dirigée par Jean-Noël Demol et Catherine Guillaumin
« Ce que tu verras d’abord n’existe plus, ce que tu verras ensuite n’existe pas encore »Ainsi s’exprimait Léonard de Vinci, il y a 500 ans. Pour lui, l’inventio était la vertu cardinale de l’ingénieur :« deux sentiments s’éveillèrent soudain en moi : la crainte et le désir. La crainte de la caverne sombre et menaçante, le désir de voir si elle recèle quelque merveille » (Codex Arundel f.155r°). Ainsi se donnait-il la folle ambition de comprendre du vivant, d’apprendre du vivant et de s’en inspirer afin de résoudre des problèmes concrets, en exerçant son ingéniosité. L’exploration de la conjonction entreIngénieries et Formations est opérée par des professionnels, des enseignants ou formateurs, des chercheurs universitaires. Les auteurs de cette collection inventent leurs propositions dans l’ère dunouvel esprit scientifique (1905) et de l’épistémologie bachelardienne (1938).
En privilégiant un travail de recherche qualitative, ces productions s’inscrivent dans cettethéorie de l’enquêteque décrivait Dewey en 1938. La collection ouvre de nouvelles pistes d’analyse et d’interprétation dont le point de départ est toujours un doute authentique selon les mots de C. S. Peirce, une interrogation sincère sur les situations professionnelles et l’exercice du métier.
Déjà parus
Jean-Noël Demol et Catherine Guillaumin (dir.) (2014).Former et prendre soin.Paris : L’Harmattan. Martine Beauvais Azzaro, Agathe Haudiquet et Pamela Miceli (dir.) (2014). Ethique et formation. Paris : L’Harmattan. Martial Rambaud. (2015).Un accompagnement instituant en santé mentale.Paris : L’Harmattan. Anne Massip Zillardt. (2015).Validation des Acquis de l’Expérience et Ingénierieterritoriale. Paris : L’Harmattan. Philippe Sune. (2016).Tuteurs professionnels et formateurs, travail en clair-obscur en soins infirmiers. Paris : L’Harmattan. Marek Lawinski. (2016).Collaborer et se professionnaliser dans un contextemanagérial. Paris : L’Harmattan. Béatrice Verquin Savarieau et Marielle Boissart (dir.) (2016).Le portfolio entre ingénierie et reliance sociale. Paris : L’Harmattan.
Sous la direction de Jean-Noël Demol et Catherine Guillaumin Vivre et penser l’alternance Se professionnaliser en santé Préface de Richard Wittorski Postface de Louis-Marie Bougès
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12012-6 EAN : 9782343120126
LES AUTEURS
Jean-Denis AUBRYest infirmier de formation initiale, actuellement cadre supérieur de santé et coordonnateur pédagogique à l’IFSI-IFAS du Centre Hospitalier de Blois (41) ainsi qu’intervenant vacataire en instituts de formation paramédicaux et à l’Université. Il est également amené à dispenser des formations ou effectuer des communications lors de colloques autour du thème de la démarche qualité dans les établissements d’enseignement supérieur. Il est titulaire d’un Master 1 Stratégie et Ingénierie en Formation Adulte (SIFA) de l’Université de Rennes 2 (35) et d’un Master 2 Santé Publique option Promotion, Education et Prévention en Santé de l’Université François-Rabelais de Tours (37). Ses travaux s’intitulentDes souris à l’hôpital – L’informatisation du dossier de soin (2009)etPédagogie de l’alternance et éducation thérapeutique (2012).
Louis-Marie BOUGÈSa été Responsable Pédagogique de la Région Aquitaine pour les Maisons Familiales Rurales (MFR). Il est actuellement Professionnel Associé en Sciences de l’Education et de la Formation à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (64). Dans le cadre de la Formation Continue, il accompagne le groupe d’étudiants de la Licence des Métiers de la Formation des jeunes et des adultes, option Alternance, sur Agen (47, Antenne de la licence de Pau) dans la production de leur mémoire (projet tutoré). Il a publié une adaptation de la première partie de sa thèse de doctorat, en 2012 dans un ouvrage intituléA l’école de l’expérience : Autonomie et Alternance(L’Harmattan). Il est membre du Centre de Recherche Interuniversitaire Expérience Ressources Culturelles Éducation : EXPERICE (Paris 8 /Paris 13).
Jean-Noël DEMOLa été professeur associé en Sciences de l’Education et de la Formation, co-concepteur du Master 2 Ingénierie de Formation Cadre de Santé de l’Université de Lille1. En retraite active, il intervient en IFCS dans la région des Hauts de France et en université. Il est secrétaire de rédaction de la CollectionAlternances et Développements, depuis 1997 (Paris L’Harmattan). Il a coordonné plusieurs ouvrages collectifs publiés chez L’Harmattan :Projet,orientation et évaluation(1997),Alternance, développement personnel etlocalavec J-M. Pilon de l’Université du Québec à Rimouski (1998),Histoire et citoyenneté en formation(2000),Didactique ettransdisciplinaritéBeauvais,(2003), et avec M. Accompagnement en éducation et enformation : regards singuliers et pratiques plurielles,2009 n° 2 de la revue Transformations de l’Université de Lille 1. Il est cofondateur avec C. Guillaumin de la collection Ingénieries et Formations. Ensemble, ils ont coordonné dans cette même collection (2014).Former et prendre soin.
David DISSAUXest cadre de santé chargé de formation en Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) à Armentières (59) depuis 2001. Il quitte la formation pendant 4 ans (2007-2011) pour occuper les fonctions de cadre de santé en service de soins. Il est titulaire d’un Master 2 en Ingénierie de Formation à l’Université de Lille 1. Son mémoire a pour titreApproche systémique de la démarche qualité en formation. L’exemple d’un IFSI.Il copilote la démarche qualité au sein de sa structure.
Catherine GUILLAUMINest Maître de Conférences en Sciences de l’Education et de la Formation à l’Université François-Rabelais de Tours, membre de l’Equipe de Recherche Education, Ethique, Santé:agir ensemble et prendre soinet chercheur associé au Centre de Recherche sur la Formation au CNAM. Elle est responsable scientifique du master 1 Sciences de l’Education et de la Formation de l’Université de Tours et co-responsable pédagogique de l’ingénierie de formation de l’Institut de Formation des Cadres de Santé du CHRU de Tours (partenariat universitaire Santé Publique, Sciences de l’Education, IFCS-CHRU de Tours). Intervenante à l’IFSI du Blanc (36) depuis plus de 15 ans, elle est référente universitaire pour le département de l’Indre 36 et membre du comité de pilotage du projet territorial des IFSI/IFAS pour ce même département. Coresponsable avec J.-N. Demol de la collection Ingénieries et Formations, elle a coordonné plusieurs ouvrages collectifs avec N. Denoyel et S. Pesce (2009)Pratiques réflexives en formation. Ingéniosité et ingénieries émergentes: Paris L’Harmattan, avec L. Brémaud (2010).L’archipel de l’ingénierie de la formation Transformations, recompositions.PUR et dans cetteRennes : collection, avec Jean-Noël Demol (2014).Former et prendre soin.Elle vient de publier avec R. Wittorski, (2014, HS AFPA). Situation professionnelle et alternance : un art de faire complexe.Education Permanente Les synergies travail-formation, 54-64 et en 2016, dans la revuePhronesis n° 5,28-37, Le sens de l’alternance : alternative pédagogique, projet éthique et perspective politique.
Fabienne KWOCZdirecteur de soins, directrice de l’Institut de est Formation des Cadres de Santé (IFCS), et des écoles de formation des Infirmiers Anesthésistes (IADE) et Infirmiers de Bloc Opératoire (IBODE) du CHRU de Tours. L’alternance des expériences professionnelles en Institut de Formation et en secteur hospitalier caractérise son parcours professionnel. Titulaire du Master 2 SIFA de l’Université de Tours, elle termine actuellement un doctorat en Sciences de l’Education. Elle est membre de l’équipe recherche Education, Ethique, Santé de l’Université François-Rabelais de Tours.
Anne LACROIXformatrice à la Croix Rouge Française depuis 1999. est Après un parcours professionnel infirmier de 1993 à 1999 en service
8
d’urgence, puis à domicile, elle s’est orientée vers la formation en IFSI. Diplômée Cadre de Santé et titulaire d’un master en Ingénierie de Formation de l’Université de Lille 1. Elle intervient en formation initiale par alternance et en formation continue. Le master a représenté l’opportunité de mener une recherche sur le développement de la réflexivité en lien avec la réforme de la formation infirmière de 2009. Ce travail fait suite à de précédentes recherches dont l’objet était plus particulièrement la collaboration.
Cadre de Santé depuis 2002,Théophile LWAMBA,occupe actuellement un poste de formateur à l’IFSI du Centre Hospitalier de Marmande-Tonneins (47). La réforme des études infirmières mise en place en 2009 l’a conduit à s’intéresser tout particulièrement à la question de la construction et de la reconnaissance des savoirs infirmiers, dans le cadre des analyses de pratiques professionnelles. Cet intérêt a été concrétisé en 2012 par un master de Stratégie et Ingénierie en Formation d’Adultes à l’Université François-Rabelais de Tours. La présente contribution rend compte d’une partie du travail de recherche qu’il a effectué dans le cadre de ce master, intitulé :Agir infirmier et réflexivité tacite, contribution à l’étude de la reconnaissance des savoirs infirmiers, dans le cadre de l’analyse de pratiques professionnelles.
Nathalie SAUVAGE FOLEYcadre de santé formateur dans le Centre est de Formation de Préparateur en Pharmacie Hospitalière du CHRU de Lille. Elle intervient en IFSI, en IFCS, école d’IADE et en institut de Formation des Ambulanciers du CHRU de Lille. Elle est également membre du jury et directrice de mémoire pour l’école d’IADE et l’IFCS du CHRU de Lille. Elle est titulaire du master 1 Santé-Sport mention Santé Publique, spécialité Management, Audit et Conseil des Entreprises et Services de Santé Université de Lille 2 et d’un Master 2 en Ingénierie de Formation Université Lille 1. Ses travaux s’intitulentL’accompagnement des formateurs au sein du projet pédagogique : à la recherche de la cohérence d’une équipe, d’un projet et d’un changement (2011), Alternance, évaluation et ingénierie de formation : « Des enjeux pour les acteurs en formation de préparateur en Pharmacie Hospitalière » (2013)
Martine SOMMIEReu un parcours atypique : infirmière à Calcutta, a enseignante du Français langue seconde à Montréal puis cadre de santé en Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) et en soins palliatifs à Blois (41). Elle a obtenu un Diplôme Universitaire en soins palliatifs à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris et a publié un travail de recherche sur les transmissions en fin de vieLes maux sans les mots ou le silence qui parle. Formatrice en IFSI depuis 15 ans, elle est titulaire du Master 2 SIFA de l’Université de Tours. Son mémoire est une contribution sur la fonction de la curiosité dans la formation des étudiants infirmiers.
9