Shanan ou le changement d'une vie

De
Publié par

Shanan, ou le changement d’une vie Shanan était un petit lapin orphelin et qui était différent des autres car ses oreilles étaient plus longues et plus pointues que les autres lapins de son âge. Il était renié de tout et de tout le monde. Où qu’il aille, on le rejetait. « Non, Shanan, tu ne peux pas jouer avec nous », lui disaient certains. D’autres lui disaient: « Non Shanan, ce jeu n’est pas pour toi, c’est trop dangereux, tu risque de te marcher sur les oreilles », et s’éloignaient, riant et agitant leurs mignonnes petites oreilles de petits lapins, laissant Shanan seul et sanglotant. Chaque jour de sa vie, Shanan était rejeté des cercles de jeux de ses amis. C’est à se demander s’il en avait. Il rentrait chaque soir chez lui, après avoir patienté toute la journée, regardant ses petits camarades jouer à la course, à « 1-2-3 carotte! », partager leurs goûters entre eux, préparés à l’avance par leurs mamans. Shanan, quant à lui, se contentait de ce qu’il trouvait dans la nature. Mais il se suffisait à lui-même. Humilié un jour de plus, Shanan décida de se perdre volontairement dans les bois. Il marchait d’un pas lourd, triste et était malheureux. Il arriva près d’un ruisseau où il s’assit, et explosa en sanglots à la vue de son reflet dans l’eau, à la vue de ses longues oreilles. « Qu’as-tu mon enfant? », dit une voix qui sortait d’un buisson alentour. Effrayé, Shanan sursauta à tel ...
Publié le : lundi 28 novembre 2011
Lecture(s) : 763
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Shanan,
ou le changement d’une vie
Shanan était un petit lapin orphelin et qui était différent des autres car ses
oreilles étaient plus longues et plus pointues que les autres lapins de son âge.
Il était renié de tout et de tout le monde. Où qu’il aille, on le rejetait.
« Non, Shanan, tu ne peux pas jouer avec nous », lui disaient certains. D’autres
lui disaient: « Non Shanan, ce jeu n’est pas pour toi, c’est trop dangereux, tu
risque de te marcher sur les oreilles », et s’éloignaient, riant et agitant leurs
mignonnes petites oreilles de petits lapins, laissant Shanan seul et sanglotant.
Chaque jour de sa vie, Shanan était rejeté des cercles de jeux de ses amis. C’est
à se demander s’il en avait. Il rentrait chaque soir chez lui, après avoir patienté
toute la journée, regardant ses petits camarades jouer à la course, à « 1-2-3
carotte! », partager leurs goûters entre eux, préparés à l’avance par leurs
mamans.
Shanan, quant à lui, se contentait de ce qu’il trouvait dans la nature. Mais il se
suffisait à lui-même.
Humilié un jour de plus, Shanan décida de se perdre volontairement dans les
bois. Il marchait d’un pas lourd, triste et était malheureux.
Il arriva près d’un ruisseau où il s’assit, et explosa en sanglots à la vue de son
reflet dans l’eau, à la vue de ses longues oreilles.
« Qu’as-tu mon enfant? », dit une voix qui sortait d’un buisson alentour.
Effrayé, Shanan sursauta à tel point qu’il tomba dans le ruisseau. Mais avant
même qu’il ait pu se demander ce qui lui arrivait, il fut sorti de l’eau et se
trouva face à un grand, gros et impressionnant lapin, aux immenses oreilles.
Ayant perdu ses repères, le petit lapin tenta de s’enfuir mais l’autre le retint.
«- Attends, lui dit-il, je ne vais pas te faire de mal n’aie crainte. Comment
t’appelles-tu?
-Shanan, répondit le petit lapin, encore effrayé par la vue de cet inconnu.
-Enchanté Shanan, moi c’est Buddy! Pourquoi sanglotes-tu? », le questionna le
lapin.
Après lui avoir raconté ses humiliations constantes, les jeux et autres activités
auxquelles il ne pouvait participer, Buddy s’approcha du ruisseau et invita le
petit lapin à le rejoindre.
« -Que vois-tu dans l’eau mon enfant? lui demanda Buddy.
-Bah… moi, un lapin aux longues oreilles stupides, soupira Shanan.
-Qui a dit qu’elles étaient stupides?
-Les autres lapins le répètent sans arrêt, dit-il d’une petite voix triste.
-Mais toi Shanan, comment les trouves-tu?
-Longues! »
Buddy regarda Shanan et lui dit d’une voix grave mais amicale:
«- Shanan, tu ne le sais sûrement pas mais tu fais partie de notre tribu, les
lapinou! C’est une espèce très rare et nous sommes prédisposés à avoir de
longues oreilles. En as-tu déjà entendu parler?
-Le nom de cette tribu m’a déjà été évoqué.
-Shanan, les autres lapins ne font peut-être que t’humilier mais ils n’ont pas ta
chance: tes oreilles d’adulte sont déjà développées et vu leurs taille, cela
signifie que dans quelques années, tu seras tout aussi grand que moi!
-Pour de vrai?! dit Shanan, une leur d’espoir dans les yeux.
-Oui pour de vrai, répondit Buddy. Maintenant Shanan, regarde toi à nouveau
dans le ruisseau. »
Il est inutile de préciser que le petit lapin n’hésita pas avant de regarder son
reflet et de s’admirer de face comme de profil. Il fut émerveillé de constater
qu’il n’était plus différent des lapins de son âge, mais semblable à Buddy, à son
espèce, aux lapinous!
« Shanan, dit Buddy d’une voix paternelle, il est temps de rejoindre les tiens ».
Le suivant à travers la forêt dense, Shanan arriva chez les lapinou en compagnie
de Buddy et y fut accueilli et intégré comme il l’avait toujours espéré.
Buddy n’avait pas menti: quelques années plus tard, le corps de son petit
protégé Shanan se développait et devenait tout aussi grand que lui.
On lui dit un jour: « Force est de constater que tu es aujourd’hui un des notre
Shanan, un lapinou fort et vaillant, tout simplement! ».
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Sweet sixteen

de casterman-jeunesse

Sweet sixteen

de casterman-jeunesse

Artemis Fowl (Tome 1)

de gallimard-jeunesse