N'Dandu le vieux pêcheur et l'enfant du fleuve

De
Publié par

Le lièvre se venge de son neveu le léopard qui a enlevé ses enfants ; une jeune femme part à la recherche de son enfant tombé dans la rivière ; la jalousie fait commettre l'irréparable à une femme âgée... Ce recueil de contes nous fait traverser l'espace et le temps et nous fait découvrir la culture et les traditions du vaste royaume de Kongo.
Publié le : samedi 1 octobre 2011
Lecture(s) : 19
EAN13 : 9782296470873
Nombre de pages : 104
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
N’Dandu le vieux pêcheur et l’enfant du fleuve
contes du royaume de Kongo
© L’Harmattan, 2011 5-7, rue de l’Ecole polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-56485-5 EAN : 9782296564855
Georges Mavouba-Sokate
N’Dandu le vieux pêcheur et l’enfant du fleuve
contes du royaume de Kongo
L|Harmattan
Du même auteur :
Mal de mer à vingt ans(poésie), Editions Souvenir, Porto-Novo, Bénin 2000 Des îles de l’extrême océan(poésie), Editions Souvenir, Porto-Novo, Bénin, 2005 Arthur Nona et la grande épopée des Diables rouges(récit), Editions LMI, Pointe-Noire,Congo, 2009 De la bouche de ma mère(contes et légendes),Editions L’Harmattan, Paris,France, 2009 Sous les piliers du wharf(poésie),Editions L’Harmattan, Paris,France, 2009
À mon grand-père Daniel S. écrivain oh que dis-je, fonctionnaire de la plume commis aux écritures scribe qui avait pris charge de l'écrit dans l’administration coloniale des années 1920 et dont grand-mère veuve silencieuse disait que c'est moi sous une autre forme comme un prolongement de grand-père et de son histoire
À mon petit-fils Georges Junior
Introduction
1 Les mythes millénaires du Kongo ont appris à ma mère Ma’ Bonda tout ce qu’elle avait besoin de savoir. Cette fois, ma mère, l’héritière de ces milliers de récits racontés par nos aïeux, est partie pour de bon. Sa tentative de construire un pont entre le Kongo archaïque et le Kongo d’aujourd'hui n’aura pas été vaine. Je lui rendrai compte dans une autre dimension de ce que j’ai fait de ses légendes des eaux et des terres du Kongo qu’elle m’avait confiées. Je lui dirai que le brillant artificiel de San Salvador, les mirages de Léopoldville et l'éclat deBrazzaville en ce jubilé d’or de leurs indépendances n'ont pu les ternir. Elle en sera fière j’en suis sûr.
Le royaume de Kongo est surtout connu pour son histoire. Je veuxvous le faire découvrir à travers ses contes, ses mythes peuplés d’êtres immatériels. Aujourd’hui, on a de l’animal une image altérée de ce qu’il était réellement à l’époque de nos ancêtres. Il est un devoir pour nous qui vivons dans cette partie des plus mystérieuses de la planète de savoir, de comprendre les relations que les minéraux, les végétaux, les animauxet les hommes entretenaient dans les temps anciens. Entre la culture du missionnaire, du colonisateur et celle du Kongo se dressent des milliers de dieuxet de mythes qui rattachent ce livre auxtraditions kongolaises
1 Le royaume de Kongo était un empire de l'Afrique du sud-ouest, situé dans des territoires du nord de l'Angola, deCabinda, de la République duCongo, l'extrémité occidentale de la République démocratique duCongo et d'une partie duGabon.
9
et semblent présenter pour certains un intérêt plutôt ethnologique. Mais pour nous, ces textes sont fondateurs ; ils se déroulent sur le territoire de provinces unies appelé Kongo qui s’étend de San Salvador à Brazzaville en passant par Léopoldville, et où nous avons remonté le temps dans le secret des villages à la recherche des mythes. Nous avons gardé certains chants dans la langue originelle, traduits naturellement en français. L'âme des choses, des plantes, des eaux, des feuxet des vents cherche à s'unir à l'âme des hommes. Dégagés du matérialisme étroit qui pourrait les paralyser, la science et l’enseignement nous font découvrir ici les pouvoirs occultes des êtres. Le temps nouveau qui émerge de ces ruines du vieuxKongo ne nous présente pas un univers différent.Avec ces mythes, c'est bien une partie de notre enfance qui réapparaît.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.