Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus
ou
Achetez pour : 7,99 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Cause perdue

De
81 pages
7 petits-fils, 7 missions, 7 destins, 7 romans. À la mort de leur grand-père, DJ, Steve, Spencer, Bunny, Webb, Adam et Rennie reçoivent chacun en héritage une mission. L’occasion pour eux d’en savoir un peu plus sur leur grand-père mais aussi sur eux-mêmes. Féru d’histoire et de romans policiers, Steve est chargé par son grand-père de retrouver ce qu’il a vécu autrefois. En guise d’indices : une adresse à Barcelone, le nom de Rosa Luxembourg et quelques vers d’un poème. Pour Steve qui rêvait de partir en Europe, cette mission tombe à pic ! Mais plus que la découverte de Barcelone, il va surtout apprendre comment son grand-père a croisé le cours de l’Histoire, en choisissant de se battre pour une cause en laquelle il croyait. L’ouvrage original a été publié par Orca Book Publishers sous le titre Lost cause.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

9782215133131-couv
9782215133025-arbre

Une aventure pour Jake, Darcy et Ebony.

9782215133131-map

UN

– Je ne comprends pas pourquoi je dois y aller.

Je parlais doucement, m’efforçant de rester calme afin de ne pas contrarier ma mère.

– Les funérailles, c’était d’accord ! ai-­je continué. J’y suis allé pour que toute la famille soit réunie, mais cette fois, on va rencontrer un type qui va lire un testament. Ça ne me concerne pas. Je ne comprends pas pourquoi il ne peut pas simplement l’envoyer par la poste ou par mail.

Tout ça me semblait tellement vieux jeu – tout le monde réuni dans une salle poussiéreuse, comme dans les dénouements mettant en vedette Hercule Poirot, le célèbre détective d’Agatha Christie. Pas que je n’aime pas les histoires à suspense et les intrigues. En fait, j’adore ! Plus jeune, j’ai lu toute la série des Encyclopedia Brown1 et des Hardy Boys2 ; aujourd’hui, je lis les histoires de Ian Rankin et de Robert Wilson. Le problème, c’est que j’avais l’impression que l’après-­midi serait plus ennuyeux que mystérieux.

En fait, malgré ce que ma mère pouvait penser de mon attitude, ce n’était pas tant d’aller à la lecture du testament qui me rebutait. C’était surtout que, depuis la mort de mon grand-­père, je passais mon temps à faire ce que les autres attendaient de moi sans tenir compte de mes propres désirs. J’étais complètement dépassé. C’était comme si je me noyais dans un tsunami d’émotions à l’état brut. J’avais besoin d’une pause.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin