//img.uscri.be/pth/688f9564b6db2f923fa1111fd2299fe088c638a7
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Saint-Gilles à contes découvert

De
112 pages
Jean-Claude Renoux a animé durant l'année scolaire 1995-1996 un collectif de créations et de collecte de contes dans le cadre de la médiathèque Émile Cazelles de Saint-Gilles (Gard). Dans ce recueil, les lecteurs trouveront la somme de ces contes : contes de l'auteur, contes traditionnels languedociens, provençaux, ou marocains, contes recueillis auprès des parents par les enfants, contes des élèves. Une somme de travail, de plaisir ; une belle histoire d'amitié et de magie.
Voir plus Voir moins

.-

Saint-Gilles à contes découvert

Collection «La Légende des Mondes»
dernières parutions:

- Lucia

Popova : Mythes et légendes de Sibérie, 1992. - Pierre Jérosme : Histoires de Sologne et du Val de Loire, 1992. - Jeanne Benguigui: Contes de Sidi Bel Abbès, 1993. - Pierrette Jomni-Amiel (Traduits et commentés par): Proverbes tunisiens, 1993. - Boubacar Diano : Le Totem (recueil de contes du Burkina Faso), 1993. - Lucia Popova : L'Aurore boréale. Récits et poèmes d'écrivains sibériens contemporains,1993. - Dominique Aguessy : Les chemins de la sagesse. Contes et légendes du Sénégal et du Bénin, 1993. - Daniel Boursier: "Depuis ce jour-là... " Contes des Pygmées Baka du Sud-Est Cameroun (contes bilingues français-baka), 1994. - Mamadou Cissé : Contes wolofmodemes (bilingues wolof-français), 1994. - Jean-Claude Renoux : Le mulet Maladrech et autres contes provençaux, 1994. - Dominique Aguessy : Le caméléon bavard. Contes et légendes du Sénégal et du Bénin, 1994 - Nouredine Aba: La ville séparée par le fleuve. Contes, 1994. - Salim Hatubou : Contes et légendes des îles Comores, 1994. - André Voisin: - Contes et légendes du Sahara, 1995. - Lahssen Eoukich : Au-delà des remparts de Fèz, 1995. - Penda Soumaré La femme sorcière, 1996 - Penda Soumaré l'arbre et l'enfant, 1996 - Bodo Ravololomanga Le lac bleu et autres contes de Madagascar; contes bilingues malgache-français, 1996.

1996 ISBN: 2-7384-4415-6

@ L'Harmattan,

Créations du « collectif des enfants du conte de Saint-Gilles» sous la direction de Jean-Claude RENOUX, écrivain et conteur

Saint-Gilles
à contes découvert

L'Harmattan L'Harmattan Inc. 55. rue Saint-Jacques 5-7. rue de l'École Polytechnique Montréal (Qc) - CANADA H2Y IK9 75005 Paris - FRANCE

Saint-Gilles à contes découper!

En guise d'avant-propos. Merci!
e voici donc abordant la dernière ligne droite, qui mènera le collectif qui s'est peu à peu créé autour de moi ( mais surtout grâce à Samir ! ) vers cette journée récréative du 8 juin que nous ressentons tous un peu comme une récompense, que nous redoutons aussi un peu. ce sera le moment de se séparer' Cette expérience a marqué pour moi un tournant dans ma carrière de conteur ce fut l'occasion d'un travail sur la durée, jusqu'alors, j'étais toujours intervenu une demi-journée dans une classe, plus exceptionnellement dans une bibliothèque, pour y créer un conte, à SaintGilles - enfin \ - il s'agissait de tout autre chose intervenir tous les samedis matin, durant une année scolaire, pour conter et y créer des contes, j'ai accepté en grande partie parce que je connaissais, que je me sentais, en tant que citoyen, concerné par les difficultés de cette grosse localité du Gard un fort taux de chômage, une immigration importante, des problèmes d'intégration jugés alarmànts qui se sont traduits dans les urnes par une flambée de l'extrême-droite Je m'étais préparé au pire, rien de ce que j'avais prévu ne s'est produit le plus gros problème que j'ai eu à affronter, ce fut celui de la coexistence des 7

M

Saint-Gilles à contes découvert

petits ( des C P ) et des grands ( des C.M. ) , je ne me suis pas senti le courage d'exclure qui que ce soit durant quatre ou cinq séances, j'ai conté dans le brouhaha, pour ceux qui m'écoutaient, les petits sont restés, certains grands, à mon grand regret, ne sont pas revenus; un beau samedi le silence s'est fait; et voilà! Je voudrais dire, d'entrée, pour qu'il n'y ait pas de malentendu, que l'atelier contes n'est pas un atelier d'écriture le conte est vieux comme l'humanité, il a précédé l'écrit de plusieurs millénaires, j'ai pu, certains jours, servir de scripte aux enfants tout a été fait dans la transparence la plus totale, rien n'a été imposé, toute modification a été proposée, discutée, la version définitive du conte adoptée par tous, ou par l'enfant-conteur quand il s'agissait d'une oeuvre individuelle! Puisque vient le temps des mercis, merci à vous Sylvie, qui avez eu l' iciée, l'envie de me faire intervenir dans la médiathèque de Saint-Gilles, votre médiathèque (les enfants ne vous l'envoient pas dire, gentiment: c'est vous la patronne, et c'est bien ainsi! ) ; merci à vous Béa, qui avez été tout aussi présente tout au long de cette expérience, résolvant avec Sylvie les petits problèmes matériels qui pouvaient se poser à tel ou tel moment, me prêtant l'oreille dont j'avais besoin pour faire le point au fur et à mesure de la constitution, de l'évolution du collectif; merci à vous, monsieur le maire de Saint-Gilles, merci à vous monsieur Saler qui, au titre de la municipalité, vous êtes tenu au courant semaine par semaine de l'évolution de l'atelier, merci à vous madame Gire, qui vous êtes déplacée à la Médiathèque pour me rencontrer, qui m'avez invité dans votre classe, la classe de Samir et de Priscilla, madame Gire avec les élèves de qui j'ai créé « la pierre arc-en-ciel», ce petit conte qui parle des chevaux et des taureaux camarguais , merci à toi Rémy, et à toi Isabelle, la double cerise 8

Saint-Gilles à contes découvert du gâteau, qui m'avez téléphoné un beau jour pour me dire tout le bien que vous pensiez de mes contes, vous qui avez accepté de vous charger de la partie récréative de ce fameux 8 juin; merci à vous Nathalie Popoff, dont les travaux sur l'abbatiale m'ont tant apporté Merci encore à Marcel Girault, dont le livre « la vie de saint Gilles », paru aux Editions Lacour m'a profondément marqué. SaintGilles a beaucoup de chance, comme il a eu beaucoup de chance de compter parmi ses citoyens et ses admirateurs un abbé Goubier, une Roseline Jéolas, une Maguelonne le trésor de Saint-Gilles, c'est avant tout ce dévouement-là, cet amour-là! Durant les deux premiers mois, le groupe a fonctionné à nombre réduit. tantôt trois, tantôt cinq enfants, à partir du second trimestre scolaire, l'atelier a mérité de se nommer collectif, un « collectif des enfants du conte de Saint-Gilles» qui s'est développé jusqu'à compter vingtcinq gamins Je le dois en partie à l'article paru en décembre dans le Midi-Libre, mais surtout à Samir qui a battu le rappel des copains et des copines. Merci donc à toi, Samir, dont la présence a cimenté le collectif; Samir, petit prince brun aux yeux noirs, dont l'élégance naturelle et l'intelligence brillante impressionnent tant les adultes qui t'approchent, toi qui as su tirer le meilleur de tes deux cultures nourricières la marocaine et la française, toi, tellement respectueux de l'adulte que tu n'es parvenu qu'en avril à m'appeler Jean-Claude et à me tutoyer Lorsqu'un beau jour tu nous contas « l'Histoire du prince Onor et du berger Hâd », qui figure ici sous le titre «le ksour aux quatre tours », j'eus la chance de vivre un moment magique. grâce à toi, à ta mère, à la mère de ta mère ( à combien d'autres femmes marocaines avant elles?), ce petit conte surgissait de la mémoire du peuple marocain i Un autre jour, tu as conté tes histoires, les histoires que tu

9

Saint-GiIle5

à (;onles découvert

inventes, aux petits de C P de ton école J'aurais aimé être là ! Merci à toi Priscilla, la bonne copine, si discrète et pourtant tellement présente, tellement attentive Merci à toi, Théo, qui te prénommes ainsi parce que tes parents

avaient aimé le Van Gogh de Pialat , Théo le petit blondinet dont les dessins m'ont laissé le premier jour pantois d'admiration non seulement, à six ans, tu savais admirablement dessiner, mais tu avais une conscience exceptionnelle de l'espace à t'approprier par le dessin, une conscience qui m'a fait penser irrésistiblement à Matisse Je vois encore la frimousse d'Amandine, ceile Mylène, autre excellente dessinatrice de 8 ans, celle de la gentille Lorène, celle d'Eva, qui nous rejoint à mi-parcours, et puis Axel, Sébastien le grand et Sébastien le petit, Yohan, Johann, Julien, Damien le grand et Damien le petit, Thibault, Fayçal, Fatima, Eugénie, la grande soeur, la petite Marie, Anne-Laure, probablement la benjamine, et tous les autres
Vai ci nos contes, les contes du collectif, ceux de Samir J'ai voulu y adjoindre les deux légendes de saint Gilles et de Fra Mattéo, et deux petits contes historiques le temps nous était, malgré tout, compté! Au lecteur d'apprécier le chemin accompli! Nîmes le 14 avril 1996

10

Saint-Gilles à contes décoll1'ert

D'après 5ièc/e

la légende et la « T'ie de saint Gilles », document

du J.1'ème

Les légendes de saint Gilles
'existence même de saint Gilles ne prête guère à discussion si l'on a pu longtemps discuter pour savoir s'il était contemporain de saint Césaire, évêque d'Arles, mort en 542, ou de Charlemagne, qui régna de 768 à 814, on sait avec certitude que le saint homme s'éteignit le 1erseptembre no ou nI Gilles, ou iEgidus, était Grec, de sang royal, de parents très croyants, c'était donc un jeune homme riche qui manifesta de bonne heure une grande piété, une grande pitié pour les pauvres Comme saint Martin, encore enfant il recouvrit un pauvre de son manteau, l'homme était malade le manteau de Gilles le guérit et ij s'en fut louant Dieu Devenu grand, il donnait sans compter riches vêtements et argent, guérissant un homme mordu par un serpent par ici, un autre habité par le démon plus loin Bientôt connu et reconnu pour ses miracles, cette popularité lui pesa il estimait que la ferveur religieuse se prête mal aux démonstrations de foule, elle doit être vécue en conscience Il s'embarqua un beau matin pour la Provence, durant la traversée il vit au loin un bateau en proie à la tempête, qu'il apaisa par ses prières, et 11

L