Histoire et Archives de Djibouti et de sa région

Publié par

Cet ouvrage réunit des contributions de spécialistes d'histoire de la Corne de l'Afrique qui ont réfléchi sur le problème urgent de la conservation du patrimoine. En effet, à Djibouti, il n'existe pas encore d'Archives nationales ni de Bibliothèque nationale ni de dépôt légal. On voit disparaître toutes sortes de documents écrits, d'objets anciens et de constructions, témoins du passé. Délaissant l'oralité et ne tenant pas compte des archives écrites, on déambule vers un état d'amnésie collective.
Publié le : vendredi 1 avril 2016
Lecture(s) : 14
Tags :
EAN13 : 9782140006012
Nombre de pages : 158
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ouvrage collectif Sous la direction du Docteur Adawa Hassan Ali
Histoire et Archives de Djibouti et de sa région Perspectives et enjeux
Histoire et Archives de Djibouti et de sa région
Perspectives et enjeux
Ce colloque a été organisé par l'Université de Djibouti -Centre de Recherches de l'Université de Djibouti (CRUD), en partenariat avec l'IFAR, les Centres de Recherches Français de Sanaa (Centre Français d'Archéologie et des Sciences Sociales, CEFAS) et d'Addis-Abeba (Centre Français des Etudes Ethiopiennes, CFEE), les Universités de Sanaa, de Taïz et d'Addis-Abeba, sur financement Fonds d'Alembert (France), Agence Universitaire Francophone (AUF), EMRAUD, EHESS (Paris) et Archivistes sans Frontières (ASF).
Ouvrage collectif Sous la direction du Docteur Adawa Hassan Ali Histoire et Archives de Djibouti et de sa région Perspectives et enjeux
Du même auteur Ouvrage collectif : histoires mythes et réalités, Karthala 2011 Djibouti en situation Coloniale 1862-1926, édition Universitaire Européenne, 2013 Djibouti en situation Coloniale 1927-1946, édition Universitaire Européenne, 2014 Djibouti, ex-libris, ouvrage collectif, Edition Djibouti, 2015 A paraître du même auteur à L’Harmattan Remises en cause du système colonial 1862 à 1977 © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris www. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08961-4 EAN : 9782343089614
Sommaire Remerciements .............................................................................9Préface D’une mémoire à l’autre,J-D. Pénel.......................... 11Introduction Nécessité de créer et de sauvegarder les Archives à Djibouti,Hadawa Hassan Ali................................ 19La problématique des archives de Djibouti et des pays environnants,J-F. Breton........................................................... 23Le déroulement du colloque,Vincent BouatetLaurent Ducol, Archivistes sans frontière......................................................... 25La question d’archives et histoire à Djibouti,Hadawa Hassan Ali................................................................................................ 57Un chantier en cours : la circulation des pratiques ferroviaires. Les centres d’apprentissage des cheminots du CFE (1950-1970),Colette Dubois.............................................. 79Les Afar dans la Corne de l'Afrique : perspectives historiographiques sur un peuple que l'histoire a écartelé entre plusieurs frontières,Aramis Houmed Soule. ................. 115Proclamer le passé pour ordonner le présent Archives et Hégémonies régionales autour de la ville de Harar, Ethiopie orientale,Thomas Osmond........................................................ 133
7
Remerciements
 Nous témoignons, ici, toute notre reconnaissance aux cher-cheurs, aux étudiants de l'Université de Djibouti - du Centre de Recherches de l'Université de Djibouti (CRUD) sans qui ce colloque n’aurait pas connu un tel succès ! Notre gratitude aussi aux chercheurs de l'IFAR, aux intellectuels du Centre de Recherche Français de Sanaa (Centre Français d'Archéologie et des Sciences Sociales, CEFAS), aux archivistes et historiens du CFEE (Centre Français des Etudes Ethiopiennes, CFEE), aux intervenants des Universités de Sanaa, de Taïz et d'Addis-Abeba, sur financement du Fonds d'Alembert (France), de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), de l’EHESS (Paris), d’EMRAUD, et les engagements actifs des Archivistes sans Frontières (ASF) qui ont participé au succès et à la réus-site de ce colloque international.  Je tiens à remercier le Professeur Jean-Dominique Pénel, auteur d’ouvrages et d’articles sur Djibouti et rapporteur de ma thèse, pour m’avoir fait l’honneur de préfacer cet ouvrage. Ses conseils, son aide, son encouragement constant, son éner-gique soutien et sa connaissance de l’histoire contemporaine de la République de Djibouti, m’ont été très précieux.  Je remercie le Général Jean-Claude Gandouly - qui m'a connu enfant à Damerjog, où mon père fut son adjoint au Groupement Nomade Autonome - pour m’avoir dès le début encouragé à travailler et finir mes ouvrages - dont celui-ci -ainsi que Denis Pryen, directeur des éditions L’Harmattan qui m'a encouragé à relancer la recherche à Djibouti.  Je tiens aussi à saluer l’appui efficace du Dr Ismail Jilal, docteur informatique à l’université, et le remercie pour ses suggestions !  Je remercie mon épouse Malyoune, la patience de mes en-fants, de ma mère, de ma sœur et la disponibilité, la solidarité
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.