L'écriture désirante : Marguerite Duras

Publié par

Rien n'est innocent ni gratuit dans l'œuvre de Marguerite Duras. Elle a toujours cherché à dire ce qui n'avait jamais été écrit. Ecrire ou filmer « ce qui n'aurait pas encore son vocabulaire ». Toute son œuvre tourne autour de la saisie d'un inconnu, dans une quête inlassable du sens. Tout est transgression, tout est refus des limites. Ce livre propose de nouveaux éclairages sur cette littérature ouverte à l'infini qui, par sa complexité, anticipe l'extrême contemporain.
Publié le : vendredi 1 avril 2016
Lecture(s) : 19
Tags :
EAN13 : 9782140005916
Nombre de pages : 300
Prix de location à la page : 0,0180€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Édition établie et présentée par AnneMarieR e b o u let EstherS á n c h e z  P a r d o
 L’écrituredésirante :  MargueriteDuras
Espaces LE Littéraires
L’ÉCRITURE DÉSIRANTE : MARGUERITE DURAS
Espaces Littéraires Collection fondée par Maguy Albet Dernières parutions Gladys M. FRANCIS,sexe, genre et trauma dans la caraïbe Amour, francophone, 2016. Fabienne GASPARI,L’écriture du visage dans les littératures francophones e et anglophones, De l’âge classique au XXI siècle, 2016. Yulia KOVATCHEVA,Modernité esthétique chez André Malraux,2015. Hanétha VETE-CONGOLO (dir.),Léon-Gontran Damas : Une Négritude entière,2015. Naïma RACHDI,L’art de la nouvelle entre Occident et Orient, Guy de Maupassant et L’Égyptien Mahmûd Taymûr, Influence de la littérature française sur la littérature arabe moderne, 2015. Augustin COLY,Duplications et variations dans le roman francophone contemporain, 2015. Marie-Denis SHELTON,Eloge du séisme, 2015. Marie-Antoinette BISSAY et Anis NOUAIRI,Lorand Gaspar et la matière-monde,2015. Thierry Jacques LAURENT, Le roman français au croisement de l’engagement et du désengagement,2015. Moussa COULIBALY et Damien BEDE, L’écriture fragmentaire dans les productions africaines contemporaines,2015. Jean Xavier BRAGER, De l’autre côté de l’amer, Représentations littéraires, visuelles et cinématographiques de l’identité pied-noir,2015. Isabelle CONSTANT,Le Robinson antillais. De Daniel Defoe à Patrick Chamoiseau, 2015. Tiannan LIU,L’image de la Chine chez le passeur de culture François Cheng, 2015. Jakeza LE LAY, Le Parnasse breton. Un modèle de revendication identitaire en Europe, 2015.Servilien UKIZE,La pratique intertextuelle d’Alain Manbanckou. Le mythe du créateur libre, 2015. Elena BALZAMO,« Je suis un vrai diable ». Dix essais sur Strindberg, 2014. Fatima AHNOUCH,Littérature francophone du Maghreb. Imaginaire et représentations socioculturelles, 2014. e Céline BRICAIRE,Une histoire thématique de la littérature russe du XX siècle. Cent ans de décomposition, 2014. e Elisabeth SCHULZ,siècleIdentité séfarade et littérature francophone au XX , 2014. Jelena NOVAKOVIĆ,Ivo Andrić. Lalittérature française au miroir d’une lecture serbe,2014.
Édition établie et présentée par Anne-Marie Reboul et Esther Sánchez-Pardo
L’ÉCRITURE DÉSIRANTE :
MARGUERITE DURAS
Des mêmes auteurs
REBOUL, A.-M. Stendhal, La Cartuja de Parma.Madrid, Editorial Cátedra, 1995. (en collab.)Matrices del siglo XX: signos precursores de la modernidad. Madrid, Editorial Complutense, 2001. (éd.)Palabra y Música.Madrid, Editorial Complutense, 2005. « La femme et le combat entrel’âge de pierreetl’âge de nylondans les romans d’Elsa Triolet » in Thomas Stauder (éd.),L’Identité féminine dans l’œuvre d’Elsa Triolet. Tübbingen, Edition Lendemains21, Narr Verlag, 2010. « Literature and Science in the Nineteenth-Century Realist Novels » in Purdue University Press,CLCWeb, 2014. «La réception critique de l’œuvre théâtrale d’Albert Camus en Espagne » in Judit Maár et Krisztina Horváth (sous la dir.), Camus de l’autre côté du Mur. Réceptions de l’œuvre camusienne, Paris, L’Harmattan, coll. « Cahiers de la Nouvelle Europe », 2014. SÁNCHEZ-PARDO, E. Píntalo Hoy. Escenas de la vida de Hilda Doolittle. Estudio crítico y traducción. Madrid, Huerga y Fierro, 2002. Cultures of the Death Drive. M. Klein and Modernist Melancholia, (Prix de la recherche de l’Association Nationale d’Anglicistes, 2003) Durham, Duke University Press, 2003. La Última Generación. Prosa y Poesía de Ch. Moraga. Estudio críticoytraducción. Madrid, HuergayFierro, 2007.Mina Loy. AntologíapoéticaEstudio crítico, selecciónytraducción. y Fierro, 2009Madrid, Huerga
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08541-8 EAN : 9782343085418
REMERCIEMENTS
Nous tenons à remercier très chaleureusement tous les collègues universitaires qui ont bien voulu contribuer à l’expertise de ce volume et nous aider par leurs conseils et recommandations, et par la lecture attentive des textes retenus :
------
-------
Pilar Andrade Boué (Université Complutense de Madrid) Álvaro Arroyo Ortega (Université Complutense de Madrid) Françoise Dubosquet (Université de Rennes2) Paloma Garrido Iñigo (Université Rey Juan Carlos, Madrid) Francisco González Fernández (Université d’Oviedo) María Luisa Guerrero Alonso (Université Complutense de Madrid) Ana Labra Cenitagoya (Université d’Alcalá de Henares) Patricia Martínez (Université Autonome de Madrid) Béatrice Martínez (Université Complutense de Madrid) Claire Nicolas (Université Complutense de Madrid) Esclavitud Rey Pereira (Université Complutense de Madrid) Laurence Rouanne (Université Complutense de Madrid) Cristina Vinuesa (Université Complutense de Madrid)
Nous remercions également Julia Oeri pour la mise en page du texte et l’élaboration de la maquette, ainsi que le Département dePhilologie Françaisepour les subventions accordées pour le financement de cet ouvrage.
5
Avant-propos
Marguerite Duras n’en finit pas de séduire lecteurs et chercheurs. Le premier centenaire de sa naissance en avril dernier a permis de constater sa vitalité par l’ampleur des célébrations partout dans le monde, de la France à la e Chine. Et déjà, nous préparons le 20 anniversaire de sa mort. Ces phénomènes disent combien ses écrits sont modernes, combien ils sont vibrants et nous touchent, d’une manière profonde. Sans doute reste-t-elle pour un large public l’auteur deL’Amant:deux millions quatre cent mille exemplaires vendus à l’occasion du prix Goncourt. Jamais, auparavant, un prix Goncourt n’avait remporté un tel succès. Ni avant, ni après 1984. Ce sera le départ de sa popularité jusqu’à l’autre bout du monde.
Le dixième anniversaire de sa mort en 2006 avait donné lieu à un hommage rendu à l’écrivaine à Madrid par l’Institut français d’Espagne : un mois d’activités avait été organisé ! Nous avons eu le plaisir et le bonheur d’éditer les meilleures contributions pour un numéro exceptionnel « Autour de Marguerite Duras » de la revueThélème. Revista Complutense de Estudios Franceses, avec des contributions de Christiane Blot-Labarrère, Claude Burgelin, Joëlle Pagès-Pindon et quelques autres spécialistes de son œuvre, parmi lesquels le célèbre écrivain espagnol Juan Goytisolo.
L’Écriture désirante : Marguerite Durastémoigne d’une intense activité poursuivie à Madrid. Suite à divers séminaires célébrés autour de sa figure, nous avons organisé en novembre 2014 un colloque international à l’Université Complutense de Madrid,Duras infinie, dont le site Internet reste accessible: http://durasinfinieucm.wordpress.com/. Le travail de sélection des communications par un comité scientifique, les débats suscités à l’occasion de la rencontre, puis une deuxième sélection opérée pour ne retenir que les meilleures contributions sont les premiers garants de la qualité de notre ouvrage. Notre projet s’est ensuite élargi par la contribution de spécialistes orientaux et par l’apport d’inédits : un entretien réalisé avec Carlos d’Alessio et une photo de notre auteure accompagnée du musicien dans les années soixante. Ce livre offre, ainsi, un regard nouveau et approfondi sur l’œuvre de Marguerite Duras.
7
Anne-Marie Reboul, 2015
Table des matières
Avant-proposIntroduction L’écriture souveraine de Duras ou le texte porteur d’« un million d’images » Anne-Marie REBOUL, Universidad Complutense de Madrid, Espagne. Marguerite Duras et l’expérience des limites Esther SÁNCHEZ-PARDO, Universidad Complutense de Madrid, Espagne. I. Dans les arcanes du processus créatif : la dissolution des limites Noir désir. Genèse de l’automythographie atlantique dansLe Livre ditJoëlle PAGÈS-PINDON,Laboratoire THALIM-Paris 3 Sorbonne Nouvelle, France. L’Amantde Marguerite Duras : entre réalité et fiction Antonella LIPSCOMB,Universidad Antonio de Nebrija, Espagne. L’alcool infini ou la dissolution des limites Anne-Lucile GÉRARDOT, Université de Reims, France. Le Marin de Gibraltar: une histoire à la dérive Sabrina LUSURIELLO, Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, France. II. Le geste de l’écritureLa musique et l’écriture durassienne : faire entendre l’inexprimable Suk Hee JOO, Université Paris Diderot-Paris VII, France. Le non-sens comme la marque de l’écriture expérimentale de Marguerite Duras Anna LEDWINA, Université d’Opole, Pologne.
9
7 13 15 35 43 45 65 77 87 97 99 115
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.