La Nature et ses images dans le roman grec

De
Publié par

Chariton, Xénophon d'Ephèse, Achille Tatius, Longus et Héliodore. Les oeuvres de ces cinq romanciers, oubliés aujourd'hui, sont à l'origine de bien des chef d'oeuvres de la littérature occidentale mais aussi la source d'inspiration de nombreux musiciens, peintres ou cinéastes. Chaque évocation de la nature est propre à son auteur, mais pour tous, c'est l'occasion d'illustrer un élan créateur original, de dire le monde en changement, tout en l'inscrivant dans les traditions ancestrales.
Publié le : jeudi 1 novembre 2012
Lecture(s) : 20
Tags :
EAN13 : 9782296509894
Nombre de pages : 268
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Collection K U BA BA S é r i e A n t i q u i t é
Valérie Faranton
La Nature et ses imagesdans le roman grec Les fondements du genre romanesque
Préface de JeanPierre Levet
La Nature et ses images dans le roman grec
Bibliothèque Kubaba (sélection) http://kubaba.univ-paris1.fr/ COLLECTION KUBABA, Série Antiquité Dominique BRIQUEL,Le Forum brûle. Jean-Paul BRACHET,Le salut par la traversée de l’eau. Jacques FREU,Histoire politique d’Ugarit. ——,Histoire du Mitanni. ——,Suppiluliuma et la veuve du pharaon. Éric PIRART,L’Aphrodite iranienne. ——,L’éloge mazdéen de l’ivresse. ——,L’Aphrodite iranienne. ——,Guerriers d’Iran. ——,Georges Dumézil face aux démons iraniens. ——,La naissance d’Indra.Audrey TZATOURIAN,Yima, structure de la pensée religieuse en Iran ancien. Bernard SERGENT,L’Atlantide et la mythologie grecque. Claude STERCKX,Les mutilations des ennemis chez les Celtes préchrétiens. ——,Mythes et Dieux Celtes Les Hittites et leur histoire en quatre volumes : Vol. 1 : Jacques FREU et Michel MAZOYER, en collaboration avec Isabelle KLOCK-FONTANILLE,Des origines à lan de l’Ancien Royaume Hittite. Vol. 2 : Jacques FREU et Michel MAZOYER,Les débuts du Nouvel Empire Hittite. Vol. 3 : Jacques FREU et Michel MAZOYER,L’apogée du Nouvel Empire Hittite. Vol. 4 : Jacques FREU et Michel MAZOYER,Le déclin et la chute du Nouvel Empire Hittite. Sydney H. AUFRÈRE,Thot Hermès l’Égyptien.De l’infiniment grand à l’infiniment petit. Richard-Alain JEAN et Anne-Marie LOYRETTE,La mère, l’enfant et le lait en Egypte ancienne. Daniel GRICOURT et Dominique HOLLARD,Cernunnos, le dioscure sauvage.
Valérie Faranton
La Nature et ses images dans le roman grec Les fondements du romanesque L’HARMATTAN
Reproductions de la couverture : la déesse KUBABAde Vladimir Tchernychev Couverture,Carnet intimes, Eden IV, Josyane Chagot Directeur de publication : Michel Mazoyer Directeur scientifique : Jorge Pérez Rey Comité de rédaction Trésorière : Christine Gaulme Colloques : Jesús Martínez Dorronsorro Relations publiques : Annie Tchernychev, Sylvie Garreau Directrice du Comité de lecture : Annick Touchard Comité scientifique Sydney Aufrère, Sébastien Barbara, Marielle de Béchillon, Pierre Bordreuil, Nathalie Bosson, Dominique Briquel, Sylvain Brocquet, Gérard Capdeville, Jacques Freu, Valérie Faranton, Charles Guittard, Jean-Pierre Levet, Michel Mazoyer, Alain Meurant, Paul Mirault, Dennis Pardee, Eric Pirart, Jean-Michel Renaud, Nicolas Richer, Bernard Sergent, Claude Sterckx, Patrick Voisin, Paul Wathelet Ingénieur informatique Patrick Habersack (macpaddy@free.fr) Avec la collaboration artistique de Jean-Michel Lartigaud, et de Vladimir Tchernychev Ce volume a été imprimé par © Association KUBABA, Paris © L'HARMATTAN, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00147-0 EAN : 9782336001470
Le présent ouvrage est la refonte du travail de recherche, intitulé Images et représentations de la nature dans les romans grecs de l’Antiquité rédigé en 2001 pour l’obtention du Doctorat, sous la direction du Professeur J.P. Levet. Ce doctorat a été soutenu en 2002 devant un jury présidé par le Professeur A. Billault. Je remercie tous les gens qui m’ont soutenue et aidée, depuis les premiers pas de la recherche jusqu’à la publication, particulièrement J.P. Levet, Y. Caron et l’équipe de la collection Kubaba, dirigée par M. Mazoyer. J’adresse des remerciements particuliers à J. Chagot, qui nous a fourni avec beaucoup de gentillesse et de générosité, l’illustration de couverture.
Sommaire
Préface................................................................................................... 9 Introduction.......................................................................................... 11Les images de la nature : écriture et signification ?.................................. 17 A - Le bestiaire.......................................................................................... 17 B - Les éléments du décor ......................................................................... 37 C - L’opus textuel au service des images de la nature .............................. 84La nature au cœur de la création romanesque........................................ 105 A - La nature : amie ou ennemie ? .......................................................... 105 B - La nature, personnage principal des romans ..................................... 125 C - La nature comme instrument de la liberté créatrice .......................... 143Nature et lecture, images des lecteurs................................................... 171 A - Les lecteurs historiques ou la vaine tentative.................................... 171 B - Lecteurs et narrataires ....................................................................... 185 C - Le voyage romanesque comme métaphore de l’aventure de la lecture207Conclusion......................................................................................... 229 Bibliograhie........................................................................................ 233 Editions et traditions ............................................................................... 233 Etudes...................................................................................................... 234Annexes............................................................................................. 255 Les animaux ............................................................................................ 255 La campagne et le jardin ......................................................................... 255 Les éléments d’exotisme ......................................................................... 255 Les dieux ................................................................................................. 256Liste des abréviations.......................................................................... 259 Table des matières.............................................................................. 261
7
Préface
Valérie Faranton a pris l’heureuse initiative de publier une version remaniée et élargie de la thèse qu’elle a naguère brillamment soutenue. Il est important et particulièrement heureux que les acquis de son travail ainsi complétés et enrichis soient mis à la disposition de tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de la littérature grecque et plus particulièrement à celle du genre tardif et original que représente le roman. S’il est héritier tant de pratiquement toutes les composantes de la littérature grecque antérieure que d’influences étrangères à l’Hellade, il se montre novateur notamment en répondant aux attentes de la sensibilité et de la curiosité du lectorat de son temps. L’étude de Valérie Faranton représente un apport majeur à la connaissance de ce qui en constitue l’inspiration, les traits spécifiques et l’écriture. Que ce soit sous la forme de descriptions fraîches et neuves, réalistes, ou sous celle d’images figées, conventionnelles, transformées en véritablestopoi, les évocations de la nature sous tous ses aspects sont certainement ce qui caractérise le mieux les ouvrages qui sont parvenus jusqu’à nous. Valérie Faranton analyse ces éléments avec une finesse et une rigueur qui associent judicieusement érudition et sensibilité pour montrer avec justesse que la nature est bien un personnage véritable de l’intrigue, dont le rôle, omniprésent, est central non seulement dans la composition du récit, dans le déroulement des péripéties, mais aussi dans la conception comme dans la réception du texte même et de son esthétique. Au réalisme le plus naïf et le plus touchant, l’attente des lecteurs unissait très certainement, comme cela nous est clairement montré, les surprises de l’imaginaire et le dépaysement de l’exotisme. C’est ainsi qu’apparaissent avec les animaux domestiques et sauvages communément connus les crocodiles, les éléphants, les hippopotames, les girafes, mais aussi le phénix et le griffon. Dans les épisodes paisibles comme dans ceux qui relatent les violences de l’action, on retrouve avec bonheur toutes les composantes du paysage grec ainsi que les particularités surprenantes des mondes lointains, la terre avec ses lieux ruraux tantôt amicaux, tantôt hostiles, et la mer avec ses dangers et ses tempêtes, les forces
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.