Papillon

De
Publié par

Papillon
Les mains en l’air, Pour écarter le gris du ciel, Et les nuages qui bloquaient la foi, Je parle aux anges qui en mon nom, Une dernière fois s’adressent à Dieu. Encore ...
Publié le : vendredi 18 février 2011
Lecture(s) : 138
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Papillon
Les mains en l’air,
Pour écarter le gris du ciel,
Et les nuages qui bloquaient la foi,
Je parle aux anges qui en mon nom,
Une dernière fois s’adressent à Dieu.
Encore une fois qu’il nous ouvre la voie.
Ecarte tes ailes, mon papillon
Sort du cocon, mon papillon
J’attends mes ailes de l’éternel,
Mon papillon, vole vers le ciel
Et garde la foi.
Papillonne ma Belle,
Non, ne redescends plus en bas.
Ne te détourne pas du ciel,
Car trop de filet attendent en bas
Laisses toi porter par le vent,
Au bout de cette terre, il t’emmènera,
Ou autre part, tu dois suivre ta voie
Je garderai foi en toi.
Mon duvet je l ai gardé,
Pour les soirs où tu meurt de froid
La peur les avait brulées,
De jour en jour je les sens repousser.
Les mains en l’air,
Pour écarter le gris du ciel,
Et les nuages qui bloquaient la foi,
Je parle aux anges qui en mon nom,
Une dernière fois s’adressent à Dieu.
Encore une fois qu’il nous ouvre la voie.
Ecarte tes ailes, mon papillon
Sort du cocon, mon papillon
J’attends mes ailes de l’éternel,
Mon papillon, vole vers le ciel
Et garde la foi.
Voles, vas-y vise le ciel, ma Belle
Plus rien ne t’en empêchera.
Si j’ai prié si fort pour tu aies la foi,
C’est une armée d’anges qui te protègera.
Sur terre il y a trop de désillusions,
Je les laisse comme nourriture aux pigeons.
Aujourd’hui je me nourris de rêves
Et les écrits dans mes chansons.
« Papi-belle » vole vers le ciel
Que cette prière soit éternelle
Et qu’elle t’ouvre les voies du ciel.
Les mains en l’air,
Pour écarter le gris du ciel,
Et les nuages qui bloquaient la foi,
Je parle aux anges qui en mon nom,
Une dernière fois s’adressent à Dieu.
Encore une fois qu’il nous ouvre la voie.
Ecarte tes ailes, mon papillon
Sort du cocon, mon papillon
J’attends mes ailes de l’éternel,
Mon papillon, vole vers le ciel
Et garde la foi.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.