Patois des Alpes Cottiennes; Briançonnais et vallées Vaudoises; et en particulier du Queyras

De
Publié par

^A-ml
.
^•
-
Sr
i ..A
z^
*
M
-
sir
PATOIS DU QUEYRAS.
K\tr;iil
du
lliillelin rie la Socir'lr
de StatisUqiie de l'Isère
,
3' série,
loin.
Ml.
PATOIS
DES ALPES COTTIENNES
Bi'iaiiconiiais et vallées Yaiidoiscs
ET EN PARTICUL[EIl DU
QUEYf\AS
Pak mm.
j.-A.
Docteur en
mum,
et
A.
DE
HOCHAS
D'AIGLU.V,
ancien Médecin de fie l'hôpital l'ivil cl des épidéniies 'arrondissement de Briançon,
niiVleciiie,
Capitaine du Génie, vice-président do la société des Touristes du Dauphiné,
.Membres de l'Académie delpluunle
de
la
Société de
.nalisti(iue
de l'Isère.
GRENOBLE, MAISON VILLK KT
Grand'Ruc.
PARIS.
FILS,
Honoré CHAMPION,
1-3,
quai Malaquais.
1S77
3.111
PATOIS DU QUEYRAS,
MM.
J.-A.
Chabrand
et
A. De Rochas,
PFLÉFJ^GE.
L'importance de
incontestée, et nous
s'adressait
faisant,
l'étude
des
dirions
patois
est
si
n'en
rien
exclusivement à des savants; nous avons songé d'abord à ceux de nos compatriotes qui, lettrés ou non, recueillent avec soin tout ce qui a trait au Dauphiné. On nous permettra donc ici un court exposé des doctrines philologiques généralement
admises. Après avoir conquis notre sol, les Romains voulurent nous imposer leur langue; ils y réussirent presque complètement, mais, par le contact perpétuel entre les vainqueurs et les vaincus, le latin ne tarda pas 5 se corrompre. Cette corruption se ...
Publié le : lundi 10 janvier 2011
Lecture(s) : 138
Nombre de pages : 244
Voir plus Voir moins