//img.uscri.be/pth/f78e8cd925116896363da6bc5d92f3a564ddcabe
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Bruits de bottes à l'Eldorado

De
232 pages
Jomo est burkinabé et sa femme Josy est ivoirienne. Jomo, expert dans une ONG internationale, réside avec sa famille à Lomé, capitale de la République du Togo, depuis quelques années. Mais un jour, sur un coup de tête, Josy décide de retourner chez elle ... C'est à ce moment-là que survient le coup d'Etat manqué du 19 septembre 2002 à Abidjan. Les voilà pris au piège.
Voir plus Voir moins
BRUITS DE BOTTES À L’ELDORADO
© JEL, 2011 01 BP 4903 Ouagadougou 1 BURKINA FASO ISBN: 978-2-915889-05-5 EAN : 9782915889055 © L’Harmattan, 2011 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-56390-2 EAN : 9782296563902
Jémal Dazoaba SILABRUITS DE BOTTES À L’ELDORADO Rendez-moi ma fille Nadia Anna !
JEL
Roman
Avertissement Ce roman est inspiré d’une histoire vraie. Mais cet ouvrage n’est pas un manuel d’histoire contemporaine. Certains épisodes mettant en scène des personnages, leurs faits et gestes qui sont rapportés par l’auteur dans ces pages, sont entièrement le fruit de son imagination et relèvent donc de la pure fiction. La Côte d’Ivoire de l’«Après 19 septembre 2002» constitue la toile de fond historique du récit. Le drame vécu par Jomo et sa famille illustre les épreuves et les souffrances endurées par des milliers d’hommes, de femmes, d’enfants et de vieillards, tous des innocents anonymes. C’est à eux que ce livre est dédié. En racontant cette histoire, l’auteur voudrait rendre hommage, à sa manière, à tous ceux qui, Ivoiriens et non Ivoiriens, à un titre ou à un autre, ont eu à subir, dans des proportions variées, les affres et les conséquences de la crise qu’a traversée la Côte d’Ivoire. A cet égard, le trio familial composé de Jomo, sa femme Josy et leur fille Nadia Anna, représente symboliquement, avec le père curé Bernard, missionnaire français, toutes ces victimes aux origines diverses. Ce livre restera comme un mémorial dressé en l’honneur de tous et de toutes. Sans distinction ni de nationalité, ni d’ethnie, ni d’origine sociale, ces gens se sont retrouvés là, unis un jour sur le sol ivoirien, dans un destin partagé.
7
Chapitre 1 Le dernier anniversaire Pendant que Jomo et Josy échangeaient leurs impressions et leurs sentiments sur le dernier épisode du feuilleton brésilien qui passait sur la chaîne privée Canal 4 de la télévision chaque soir, soulevant les passions les plus folles dans les foyers et dans les cours communes, le serveur était en train de débarrasser leur table. Le couple venait de terminer le plat de résistance. Jomo avait commandé et dégusté un canard laqué, accompagné de haricot vert du Burkina Faso, tandis que Josy qui aimait les fruits de mer, avait pris et apprécié un plat de gambas aux champignons noirs, accompagné du riz cantonais. Après avoir fini de débarrasser la table et nettoyer avec soin les miettes de pain et de nourriture de la table, le serveur se dirigea avec empressement vers la tablette sur laquelle étaient empilés les menus. Il en saisit deux pour le dessert et revint vers Josy, qui en prit un, puis il remit l’autre à Jomo. - Merci, dit Jomo, avant de porter son regard sur le menu. Il trouva la rubrique des desserts à l’avant-dernière page. La dernière page contenait la liste des vins et des liqueurs. Pendant ce temps, le serveur se tenait à distance respectable, prêt à intervenir pour prendre la commande. Au bout de quelques instants… - Madame, dit le serveur en s’avançant et en s’adressant à Josy avec un sourire aimable et des gestes obséquieux. Nous avons d’excellents desserts, dit-il. Si vous aimez les glaces, vous ne serez pas déçue. Nous les servons aux multiples parfums et au chocolat. Nous avons aussi des fruits de saison. Puis levant les yeux vers Jomo...
9