//img.uscri.be/pth/25caa6d91e70259652d39c88f3f45d9eed12aa82
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le Bouleversant récit d'Osswine

De
108 pages
Sur nos six enfants, il a enlevé les quatre garçons et m'a laissé les deux filles. Quand le téléphone a enfin sonné à minuit, mon fils le plus sensible, qui avait alors sept ans, m'a annoncé qu'ils avaient pris l'avion et qu'ils étaient en Algérie. Je suis restée sans voix, me laissant glisser par terre petit à petit, comme si je voulais mourir. Moi qui étais si forte, c'était cette force en moi qui le rendait jaloux au point de me déchirer et de m'arracher mes enfants. Mes deux filles pleuraient, j'étais effondrée, ma tête me brûlait et je ne savais pas quoi faire. Il fallait que je trouve une solution car je ne pouvais pas vivre sans mes petits. En reprenant mes esprits, une voix me disait qu'il ne fallait jamais baisser les bras. Même si je ne connaissais pas ce pays, j'ai décidé de partir au plus vite. Depuis un premier mariage destructeur, la vie d'Osswine a été un long chemin de croix. Les violences domestiques, l'épuisement, l'isolement, le harcèlement, l'enlèvement de ses enfants, puis la précarité de l'après-divorce... peu lui aura été épargné. Pourtant, aucune de ces épreuves ne l'a totalement abattue. Même, celles-ci n'ont jamais annihilé tout espoir, toute volonté, tout optimisme chez cette femme qui, au fur et à mesure qu'elle se confie à nous, croît toujours plus en dignité, en force, en présence... Jusqu'à s'imposer comme l'un de ces êtres à prendre comme phare quand la tempête fait rage autour de nous.
Voir plus Voir moins
Le Bouleversant récit d'Osswine
Bahdja Bouguerra Le Bouleversant récit d'Osswine
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com
Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55
IDDN.FR.010.0118959.000.R.P.2013.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication aux Éditions Publibook en 2013
Ma naissance, ma vie, mon mariage, mes histoires, mes passions, j sui mes déboires et voilà où en s ! Bonjour ! Ce livre vous donnera la force de continuer votre chemin de vie. Certes, vous pouvez me croire, ce que jécris pour vous est issu de ma vraie vie de galère, de passion, de peines, damour, de miracles. Si je commençais par ma naissance, le 24 décembre, dans une ville qui sappelle « Grand-croix », dans le département de la Loire. Et oui, chemin de croix, comme Jésus ou encore qui fait penser à Jésus-Christ, je ne savais pas encore ce que cette date du 24 décembre allait pp bien ent ma orter endu ! Issue dune famille de 11 enfants, jétais la septième, comme le chiffre 7 universel, ou les 7 jours de la semaine, ce chiffre qui me portait chance ! Mes origines sont berbères, et jai été mariée à 16 ans. Mes parents vivaient en France depuis très longtemps mais ils noubliaient pas leurs traditions. Jétais une fille très naïve et je fréquentais une école à la Grand-croix bien sûr, mes copines venaient me chercher tous les matins devant la porte. Jignorais quun jour je ne les reverrai plus, lorsquun soir je rentrai de lécole et appris que mes parents allaient partir dans leurs pays pour des vacances tout en mapprenant que jallais bien profiter avec eux sans savoir quils mavaient déjà promise à un homme et allaient me marier en Algérie. Je commençais à avoir très peur, ils me disaient « tu verras cest un très beau pays ! » Arrivée là-bas, la surprise a été totale.
9
Je suis tombée sur un homme de 19 ans, cétait un jeune homme qui travaillait à Paris dans une quincaillerie et rentrait en Algérie pour se marier auprès de ses parents en promettant quaprès ce mariage, il reviendrait vivre pour de bon en France pour reprendre son travail avec moi bien sûr. Mes parents étaient tout heureux de ce mariage et de me caser. Quand je pense que javais laissé mes études, mes amies et tout plein de choses, ce nétait pas langoisse qui me manquait et mes parents paraissaient tout naturels, comme si de rien nétait. Je me cachais pour pleurer, à lidée de cet homme que je ne connaissais pas je me sentais timide et innocente sans défense, en entendant les discussions japprenais quils mavaient donnés depuis très longtemps. Bien plus tard après ce mariage, je me battais pour revenir en France, mon pays natal, car mon mari avait son emploi à Paris mais voulait me laisser dans sa famille en Algérie. Javais du mal à parler la langue, dailleurs cest lui qui me lavait un peu apprise. Jétais choquée, jen voulais à mes parents, il marrivait même de penser au suicide, car quand on naît dans un pays, je crois que lon ne peut jamais vivre dans un autre. Tout était un tel changement pour moi, je ne savais pas comment faire. Enfin les jours passèrent et mes parents, qui retournaient en France, se sont arrangés pour me faire rentrer avec eux. Cest là que mon chemin de vie a commencé. Plus décole, mariée et avec un bébé dans le ventre (suivi par une grossesse tous les deux ans), jai tout appris en quelque temps :  cuisine, paperasse jai tout géré pendant , 15 ans de vie commune et de galère. Monsieur navait quà mettre les pieds sous la table, je bichonnais mes enfants, ils ne manquaient de rien. Parfois je me sentais malheureuse car mon mari avait complètement changé, ne me laissait pas faire ce que je voulais, je souffrais en lui tenant tête. Par exemple, il comptait les kilomètres que je faisais chaque jour avec la
10