//img.uscri.be/pth/87e0ea233e9f87ab8272fc932291f5aae1fbb859
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Un Temps d'éternité

De
246 pages
Après un mariage à Sousse, en 1947, et de premières naissances, les parents de Roland Séroussi ont dû abandonner la Tunisie pour s’exiler en France. C’est dans la région parisienne que Roland a donc passé son enfance, après une courte escale à Marseille. Une enfance heureuse, malgré une installation difficile. Un petit commerce à Malakoff, les petites histoires racontées par maman Fortunée, la cuisine tunisienne, Bob Dylan ou Eddy Merckx, autant de souvenirs qui animent l’histoire attendrissante, et parfois surprenante, d’une enfance pas si ordinaire. C’est avec beaucoup de plaisir et, semble-t-il, un brin de mélancolie que l’auteur de ce récit nous dévoile la première partie de sa vie, quelques moments difficiles, mais aussi des moments de joie. L’enfance, finalement… avec tout ce qu’elle contient, toutes ces choses dont le souvenir se révèle toujours agréable.
Voir plus Voir moins
Un t
emp
s déternité
Roland Séroussi Un temps déternité
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com
Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55
IDDN.FR.010.0115033.000.R.P.2010.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication aux Éditions Publibook en 2010
Mes parents ont quitté ce monde en 2008, mais ils occupent toujours mon cur et mes pensées.
Avertissement Par avance, je suis désolé pour lorthographe de cer-tains noms propres, les petites inexactitudes de situation et limprécision de certaines dates, car le temps, qui fuit, efface si vite. Ne vous étonnez pas non plus, amis lecteurs, si je passe souvent, dans cet écrit, du « moi » au « nous » et inverse-ment. Je cherche, avant toute chose, à sanctifier lunité, idéal parental, les belles émotions et la douceur des sentiments.
9