De l'Abc poétique à l'A.B.C de cordel au Brésil :

De
Publié par

L'ABC poétique est une oeuvre en vers énumérative, descriptive et parfois narrative. Les mots ou strophes suivent la structure alphabétique en hébreu, en grec, en latin et dans d'autres langues comme le français et le portugais. Louange révélant la virtuosité de ses auteurs, les parties constitutives sont énoncées le unes après les autres de "A à Z". Au Brésil cette tradition poétique se prolonge dans la littérature orale et constitue dans la littérature de cordel au XXe siècle, à côté des folhetos et des romances, un ensemble poétique singulier.
Publié le : dimanche 1 avril 2012
Lecture(s) : 22
Tags :
EAN13 : 9782296489097
Nombre de pages : 256
Prix de location à la page : 0,0169€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
De l’Abc poétique à l’A.B.C de cordel au Brésil
Documents Amériques latines Collection dirigée par Denis Rolland et Joëlle Chassin La collectionDocuments Amériques latines publie témoignages et textes fondamentaux pour comprendre l’Amérique latine d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Déjà parus François Xavier EDER,Missionnaire en Amazonie. Récit du dix-huitième siècle d’un jésuite au Pérou, en Bolivie et dans les réductions indiennes, 2009. PERSON E.,Vocabulaire hispanique des chansons et des musiques populaires caraïbes, 2007. BRUNET V.,Chili. Sur les traces des mineurs de nitrate, 2006. PRIETO M.,Mémoires d’un diplomate... chilien, 2005. ROMERO F.,: un scientifique mondial.Manuel Elkin Patarroyo Inventeur du vaccin de synthèse de la malaria, 2004. DEBS Sylvie,Brésil, l’atelier des cinéastes,2004. VILLANUEVA M.,Le peuple cubain aux prises avec son histoire, 2004. HOSSARD N.,Alexander von Humboldt & Aimé Bonpland – Correspondance 1805-1858,2004. PACHECO G.,Contes modernes des Indiens huicholes du Mexique,2004. ABREU DA SILVEIRA M.C, Les histoires fabuleuses d’un conteur brésilien,1999. EBELOT A.,La guerre dans la Pampa. Souvenirs et récits de la frontière argentine, 1876-1879,1995.TEITELBOIM V.,Neruda, une biographie,1995. CONDORI P.,Nous, les oubliés de l'Altiplano. Témoignage d'un paysan des Andes boliviennes recueilli par F. Estival.1995.ATARD B.,Juan Rulfo photographe, 1994. VIGOR C.A.Parole d'Indien du Guatemala, 1993. WALMIR SILVA G.,La plage aux requins, épopée d'un bidonville de Fortaleza (Brésil) racontée par un de ses habitants, 1991.
Véronique Le Dü da SILVA-SEMIK De l’Abc poétique à l’A.B.C de cordel au Brésil : une forme poétique traditionnelle de « A à Z » Préface deBernard Darbord L’Harmattan
© L’HARMATTAN, 2012 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-96064-0 0EAN : 978229696064
La voix poétique assume la fonction cohésive et stabilisante dans laquelle le groupe social ne pourrait survivre. Paradoxe : grâce à l’errance de ses interprètes – dans l’espace, dans le temps, dans la conscience de soi -elle est présente en tout lieu, connue de chacun, intégrée aux discours communs, pour eux référence permanente et sûre […] Elle leur offre le miroir magique d’où l’image ne s’efface pas, lors même qu’ils ont passé. Les voix quotidiennes dispersent les paroles dans un lit du temps, y émiettent le réel : la voix poétique les rassemble en un instant unique – celui de la performance […]. Paul ZUMHTOR,La lettre et la voix. De la ‘littérature’ médiévale, Paris, Seuil, 1987, p. 155. ÀAnnie, ma mère
PREFACELe travail que j’ai le plaisir de préfacer porte sur un sujet peu familier de nos pratiques érudites actuelles. Il réveille pourtant en nous des souvenirs profonds : l’ABC a toujours été un moyen efficace de mémorisation. Tous les peuples l’ont pratiqué et le pratiquent. De là l’exceptionnelle ampleur de l’enquête de Véronique Le Dü da Silva Sémik : de l’Antiquité à nos jours (diachronie), de la Grèce jusqu’au nordestebrésilien (diatopie), sur tous les tons et les registres, du savant au populaire (diaphasie). L’étude a porté sur les langues sacrées. Elle s’est achevée sur les ABC en langue portugaise, en particulier sur la littérature decordel dunordeste brésilien : acrostiches alphabétiques (français), ABC decordel(portugais), ABCrhymes(anglais). L’alphabet réunit un savoir. Il met aussi en valeur une graphie, faite de caractères parfois sacrés. Les caractères hébreux, notamment, font l’objet de multiples considérations, pour leur forme, pour leur son. La disposition des lettres de l’alphabet ou de l’alifato arabe revêt une portée pédagogique de premier ordre. En français, « décrire de A à Z » signifie ‘d’écrire complètement’. Dans une culture, les lettres suggèrent de la complétude et permettent d’intégrer en quelques strophes un enseignement complet. João de Barros, le grammairien portugais, ne s’y était pas trompé, auteur de multiplescartilhas, ou cartinhas, comme laCartinha para aprender a ler, publiée en 1539. Véronique Le Dü da Silva Sémik a cherché à embrasser un vaste ensemble, réuni en un catalogue et une anthologie. Elle dessine ainsi un itinéraire culturel. L’histoire d’un genre est faite de généricité et de spécificité. Chaque culture apporte sa nouveauté, son innovation au patrimoine commun. Chaque culture dépose son sédiment au-dessus d’un substrat commun. L’indispensable ouvrage de Curtius, consacré aux modèles littéraires culturels latins, doit toujours être complété d’une étude inverse, qui prend en compte les spécificités culturelles d’une époque, en rapport avec la réception du lecteur, de l’apprenant. L’activité du lecteur, Borges nous l’a rappelé, est presque aussi féconde que celle du créateur. L’auteur brésilien d’un abécédaire ne
9
peut manquer d’y penser, quand il enrichit ce genre immémorial de toute la saveur de sa culture populaire. La forme des ABC poétiques suggère la complétude. Elle est également bien utile aux praticiens, car elle permet de retrouver les données de façon simple et rapide. Nos dictionnaires sont des abécédaires, bien plus faciles à utiliser que les miscellanées, où la matière est en désordre. L’abécédaire est aussi un espace de liberté dans lequel on divague tranquillement, de lettre en lettre, de couplet en couplet, de refrain en refrain. Au rythme d’une prosodie familière. Les poèmes choisis ainsi réunis sont une redécouverte d’une part un peu oubliée de notre culture. Bernard Darbord
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.