GRAND ECART OU TOUS LES GARCONS S'APPELLENT ALI

Publié par

On cherche, tous, et vainement, un mode d'emploi pour vivre et lorsqu'on commrnce rassembler les éléments du puzzle, c'est un peu tard et il n'est pas sûr que cela fonctionne encore. Des mois d'une période libre en France, marque par l'immigration ceux d'une période d'organisation de ces nouvelles libertés marques par un choix plus volontaire de ressourcement. L'auteur nous livre ici un chapitre supplémentaire des amitiés tumultueuses franco-maghrébines. Patrick Cardon est chercheur et prosateur
Publié le : vendredi 1 janvier 2010
Lecture(s) : 277
Tags :
EAN13 : 9782296227286
Nombre de pages : 168
Prix de location à la page : 0,0087€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Daniel Cohen éditeur
www.editionsorizons.com
Littératures,une collection dirigéeparDanielCohen
Littératuresest une collection ouverte,toutentière, àl’écrire, quellequ’en soit laforme :roman,récit,nouvelles, autofiction, journal ;marche éditoriale aussi vieillequel’éditionelle-même.S’ilestdifficile de blâmer les ténorsde celle-cidavoireu legoûtdes genres qui lui ont ralliéun largepublic,il resteque, prescripteurs ici, concepteursdelaformeromanesquelà, comp-tablesde ces prescriptionsetde cesconceptionsailleurs,ont, jusqu’àundegré critique, asséchélevivierdes talents. Lapproche deLittératures, chezOrizons, est simple— il eûtétévaindel’indiquerendautres temps:publierdesauteurs queleur forcepersonnelle,leurattachementaux formes mul-tiplesdu littéraire,ontconduitsausirdefairepartager leur expérienceintérieure.Du texte dépouillé àl’écrit portépar le souffle del’aventurementale et physique,nous vénérons, entre tous lescritères supposantterminer l’œuvrelittéraire,lestyle. Flaubertécrivant:«Jestimepar-dessus toutdabordlestyle, et ensuitelevrai » ; plus tard,lephilosophe Alain professant: «cest toujours legoût quiéclairelejugement »,ils savaientavoir raisoncontrenospérissements. Nousen faisons notre credo.
ISBN978-2-296-08724-8 © Orizons, Paris,2009
D.C.
LeGrandÉcart ou tous lesgarçons s’appellent Ali
Vignettes postcoloniales
Dans la même collection
Farid Adafer,Jugement dernier,2008 Jean-Pierre Barbier-Jardet,EtCætera,2009 Bertrand duChambon,Loin deVErEnas`,2008 Monique LiseCohen,Le parchemin du désir,2009 MauriceCouturier,Ziama OdetteDavid,Le Maître-Mot,2008 JacquelineDe Clercq,LeDit d’Ariane,2008 TouficEl-Khoury,Beyrouth pantomime,2008 MauriceElia,Dernier tango àBeyrouth,2008 PierreFréha,La conquête de l’oued,2008 GérardGantet,Les hauts cris,2008 GérardGlatt,Une poupée dans un fauteuil,2008 GérardGlatt,L’Impasse Héloïse,2009 CharlesGuerrin,La cérémonie des aveux,2009 HenriHeinemann,L’Éternité pliée, Journal, édition intégrale. GérardLaplace,La Pierre à boire,2008 GérardMansuy,Le Merveilleux,2009 LucetteMouline,Faux et usage de faux,2009 AnneMounic,Quand on a marché plusieurs années...,2008 EnzaPalamara,Rassembler les traits épars,2008 BéatrixUlysse,L’écho du corail perdu,2009 Antoine deVial,Debout près de la mer,2009
Nosautrescollections:Profils d’un classique,Cardinales,Domaine littérairese corrèlentau substrat littéraire.Lesautres,Philosophie — La main d’Athéna,Homosexualitéset mêmeTémoins,nepeuvent pas y être étrangères.Voir notresite(décliné en page2de cet ouvrage).
Patrick Cardon
LegrandÉcart ou tous les garçons s’appellent Ali
Vignettes postcoloniales
2009
Du même auteur
Édition scientifique deplusieurs ouvragesauxéditions QuestionDeGenre/GKC(GayKitschCamp)dont:
MagnusHIRSCHFELD,Les Homosexuels deBerlin, 1903. ANONYME,LesEnfans de Sodome à l’Assemblée Na-tionale,[1790] ANONYME,LeBordel apostolique[1790] (cataloguesur www.gaykitschcamp.com)
Discours littéraires et scientifiques fin-de-siècle. La discussion sur les homosexualités dans la revueArchivesdanthro-pologie criminelleduDr Lacassagne (1886-1914).Autour de Marc-André Raffalovitch, Paris, Orizons, collection «Ho-mosexualités »,2008.
Pour Mathieu
Ces récits s’échelonnent de1977à2004.Vingt-septansde pérégrinationsdevingt-cinqà cinquante-deuxans.Unevie. Plusieurs vies.Icideux.L’une apourcadre AixenPro-vence.Lautre estterminéepar mes séjoursauMaghreb. Deuxépoquesdifférentes.Et pour lasociété, et pour moi. Etdoncpour vous.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.