7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ou

Publications similaires

GUNIMA
Hippolyte Carnot
Récit d’aventure intimement lié à une histoire d’amour, Gunima
raconte l’éducation morale du jeune Benjamin qui, muni des principes
des Lumières, confronte ses préjugés et l’injustice du régime esclavagiste GUNIMA
et de servitude des peuples dits hottentots du Cap. Au sein de cette
nouvelle, deux femmes – Constance, blanche et orgueilleuse, et Gunima, nouvelle africaine du dix-huitième siècle
brune et généreuse – cherchent à s’attirer le cœur du héros. L’expédition
exploratrice et militaire à laquelle il est assigné pour avoir défendu
l’honorable Tgamma, se transforme, grâce à Gunima, en connaissance
de soi et reconnaissance de l’Autre. Étonnamment moderne, ce conte
philosophique relève le défi de la fraternité au moment où la France
répondait aux revendications de reconnaissance d’Haïti et que le
mouvement abolitionniste reprenait de l’ampleur.
ème « Gunima est un texte généreux qui nous transporte au 18 siècle dans la
région du Cap en pleine période esclavagiste. Au temps où l’Afrique du Sud était
un territoire à conquérir et où les guerres de domination entre peuples blancs et
peuples noirs faisaient rage. Dans un style mêlant dimension historique, descriptions
chatoyantes et réalisme magique, c’est une fable touchante sur la cruauté et l’amour.
Une ode à la lutte pour la dignité humaine. »
Véronique Tadjo
Sarah Davies Cordova est professeure de littératures et cultures
francophones à l’Université du Wisconsin à Milwaukee et Senior
Research Fellow à l’Université de Johannesburg. Ses recherches
interdisciplinaires portent sur la danse et sa représentation ainsi que les
e elittératures du monde francophone du XIX au XXI siècles.
eAntoinette Sol, spécialiste de la littérature française du XVIII siècle et
auteure de Textual Promiscuities : Eighteenth-Century Critical Rewriting,
est professeure de littérature à l’Université du Texas à Arlington. Ses
e recherches portent sur les littératures du monde francophone du XVIII
e e eau XXI siècles et le roman féminin du XVIII et début du XIX siècles.
Présentation de Sarah Davies CordovaISBN : 978-2-343-07089-6
15,50 € et Antoinette Sol
Hippolyte Carnot GUNIMA
AUTREMENT MÊMES,
*81 0$75(0(170?0(6 $8
XUpULWHGH7HVV RI ROOHJH'ULQ
&K DOLHUGDQ RUGUHQDWLRQ VO? OG pULWH3 FDGpGHO?$UL[ HI UDQDL
*UDQG3 GHOD)UDQL[ FR RQ HQ,UODQ GHHWF
&HW H Q WLR HF FR HQWH pV Q LRQ LW pG GHV [WHV V DEO URXY
GHKRUV GHV V qTXH WK ELE HV LDOLV VSpF pV WRP DQ OH DL QH GRP
LFSXEO L TX WHQ WUD GDQV HV LWV FU H RXV HQUHV QRUP
V UpGL U SD XQ pFU QF GHV V 1RL RX SOX HQW pQpUDOHP G
H O?$ HQW HP OO RQQHWL [FHS F OH HX[UDF DFFR HV
WGURL H OO HFXH DF V HV WH[ V WpJ U W ULJFRS\RLUH pGL LQ
V HV [W WH UV DQJ WU GXLWV Q oDL DQ VRQ HQW PP SD
H[FOX LW ?DJ RQF H UH D LRQLW RV GX
{WSOXW p OLJ pJ GX V RXUGLVF QLD SRVWOR DX V H UJ OD GH H WH H UP
L FHOX L TX UHFRXY UH D RGHUL Sp VHSX RQWL OOD LQV O? V DEOpW
QW V WU G?RX U /H L[ HV V WH VH RUG DE G? RQ VHO OH
VTXDO V TXHLQV WU LQ HW HV ULTX LV H DJ O?R DLV QW WLH SWH RP
L DXVV GH HRUWDQF j L OX UGH DFFR DQV OD H WLY HF VS FRQWHP
QHSRUD TXH &KD H ROXP W HV Wp HQ SUp XQ OLV LD pF TXL WRX W HQ
LDQW pJ LO SULY TXH pUD LE H HW Q OHXU rW QWp ?L LV
KRORJLTX SV\ LTX RJ VRFLR HpUDLUHGXWH[ WW OL HW
?7 XWHSDVHGHGOHQV VDXWU HVF?HVWQRWUHGHG DQVH[WpULHX
OHVDXWU F?HVWODSU RORQ JDWLRQGHQ RWULQWpU ?XU
7RXQ\ DQ
LWUHVS HWHQSDUX UpS UDWLRQ
LUHQ GHYOXP?Q
,OEP1VVpFGWWVGLWWOHP&H?VSGVQjWDOLRGHY6VSVUIHpDEOVHLXYQYERLOVHHRFRQoXHDHU/QWGHLpHHP'VRLVUFLRYWHYOOWHKLVUHXQRDoSOpHRXUUFSTWOHOGXWOVODLHU5RJVWHO&QDE\VDGpGLWGWUOWLDSLJGHpGUHGLOHHQYDWLLVHYPUHUS(SUUWOHSPWHXHKSFHKRQHGSLOWPH[PJDVOIYDHLKWWLUDOQEHFQHV&\LWLWppPDHYUL3p/HUqJRWGLULJpHSDPVKHHWRHOLD7GHRJDX2YULWG7PHWWDL
U
RUXH
VH
W SX LF
V
HQW
HQ
//(,2+LSSRO\WH&DUQRW
*81,0$
QRXYHOOHDIULFDLQHGXGL[ VL KXLWLqqFOH
'PVH
HW$QWRLQHWWH6RO
3Up DYLHV&RUGRYD HQWDWLRQGH6DU DKUWRXHGHVFK 1DGV DT LVWLUpGHO DFDUWH
UWLH0pULGLRQ DOHGHO GHS
$VOH7 &DGX RS LFR H UQ
DX VTX
DS GH%(VS pUDQFHFR WH QWOH 3 VGHV+R WWHQ
GHV&DIHVHWG >?@DXWUH V1DWL VG RQ HS HVV OH5RL
UOHVREVX HUY VGH0RQ DLOODQWS U0GH/ UGH ?
?% DWLR qTEOLRWKQ DOHGH) UDQFH
+DU?/? DWWD
UXGHO?eFR WHFRO HTX 3DULV
WS ZZZ DU LEUDLULHK DWWDQ
GLILRQDWWD Q# RRI
DW WDQ QDG RRI
,6%1
1($
WRWVLW\U#DH?WVVDQ(QHU\H*pOQRDXDUPQQR3&RV3XKDDWLDMUR/IHP9DSUDHFDERX@?TOXPLQLQUULXKHXH&QPXFTPXKUHZQGUKURZULUPIQDDD
>?
XUXYH,2,11
HW$QWRLQHWWH6RO
SDU6DUDD 'DYLHV&RUGRY K
752'8&7 RQ ERUD OOD QVFR WLR5ppGL
RQRUp GH F DO / FROO HQW HP WU PHV
QDW WD /?+DUP
URUH DX[ WH VHXGR S RQRUp ?+ GH F DO /HSRLW
Q OH LO GHO HY ?eJ kWUH /H HV QW 0rP UHP XW OO FR
DQ V/?+3DUL
D GRY V&RU LH 6DUDK'DY
QIULFD HV IXJ 5H HU VXQ Q RXWK ULF LQJ UP UIR WKH
RXW)DOO I FH HQ 9LR Q \ (YH DU \ (YHU \ ONLQJ
LQ R &:
I GRU HU HZ RUN IRUG UVLW\ 3UHVV
UH vWSDUD
(QGLQJ KH DXQW LQJ DO QJ HULQJ KL I WK HQ VSRN
LQJ RQIURQ WKH LDQLW VW Q H WK UDU\ WH /L QDQW
QWDW G DQ RW 7URXLOO LQ NLQ %UHD V OH \F WLRQ HSH
H REDO ORJX LD RQ DO RU +LV 7UDXPD DQG 0HPRU
HOD L] DGLN ERGR VHQ HU /HY DQ\ UP DUD %DUE %XGUL
UH vW UD jSD UV3XEOLVKH
WH6R HW WRLQ
O7H[WXD LHVLW FX 3URP U\HQWX WK&(LJKW HQ O WLUL 5HZ
UJ LVEX/HZ QHO %XFN LW\ UV QLY UHV UHV RQG DWVRF
HV3UHVHUVLW\ LY
/D OXWWH RXUHXVH DP SV SV RU DQV GHX DQV RP
TXH URQL 9p 7DG W LFROH ORU QWLQ\ &DJ &DKLH
MR 9pURQLTXH7D DvWUSDH LQ ULF H$I VHQF 3U LV DU 3
HUHH RXU TXH0XVFRPPLPRX0RXULULPOXHV ?DP?D
OHV 1RXYHO V XGH RQHV RSK DQF
VWRLUH V DWL UDXP
DLV? QLQDQ IpP )UHQFK5HYLHZ DY
jXW<1HVWLV?OG*DWW+8+D-D)+1WVLL:LL$V/SL2VXRX0GURH08UQpLO8$&VDWUUHVDV+LDJ\UO3HD3XLHWVQHHQWVVR[OFRjQDQVGDHOHRHJV'JDI]L+FLV?HLKLSGG?ODWUYJRJ?&HHHUQRHRUIWQ5K0WULY&HD*OW'$]?%DG:8GWHPPL\F?DQ&,RD\HFpUG3XPO$DG*[RU'L0HHU<3UMLOrNHX1R*HX$?HU3GqDFHKD%I$jU6HLGDQ%GQ$HQHH$UXOHLX&HH?OL?LVWpWVDI