//img.uscri.be/pth/1ac65814eeacb8dda2423e54fb40ee2d5373e81e
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La double culture de Jean-Joseph Rabearivelo

De
215 pages
Cette étude sur Jean-Joseph Rabearivelo (1903-1937), poète national de Madagascar, situe sa vie et son oeuvre dans leur contexte colonial et post-colonial. Elle explore en particulier les rapports complexes entre Rabearivelo et les colons français, puis le débat autour du sens de son suicide. Est-ce que Rabearivelo serait une victime du colonialisme français ? Premier poète majeur de la francophonie, cet écrivain et passeur maudit se trouvait tiraillé entre son attirance pour la culture occidentale et celle de ses ancêtres.
Voir plus Voir moins
G a v i n B O W D
La double culture de JeanJoseph Rabearivelo Entre Latins et Scythes
Espaces EL Littéraires
LA DOUBLE CULTURE DE JEAN-JOSEPH RABEARIVELO
Espaces Littéraires Collection fondée par Maguy Albet Dernières parutions Jean-François CHÉNIER,Communiquer l’incommunicable. Une lecture des œuvres de Georges Bataille et de Pierre Klossowski, 2017. Bernard POCHE,La littérature à Lyon dans l’entre-deux-guerres. L’érosion d’une culture, 2016. Isabelle BERNARD,Une petite sphère de Patrick Deville, « vertige »,2016 ?Ramona ONNIS,Sergio Atzeni, Écrivain postcolonial, 2016. Marcel BOURDETTE-DONON,Raymond Queneau, le Peintre de la vie moderne, 2016. Michèle DUCLOS,Un regard anglais sur le symbolisme français, Arthur Symons,Le mouvement symboliste en littérature(1899), généalogie, traduction, influence, 2016. Anne-Marie REBOUL et Esther SÁNCHEZ-PARDO (éd.), L’écriture désirante : Marguerite Duras, 2016. Gladys M. FRANCIS, Amour, sexe, genre et trauma dans la caraïbe francophone, 2016. Fabienne GASPARI,L’écriture du visage dans les littératures e francophones et anglophones, De l’âge classique au XXI siècle, 2016. Yulia KOVATCHEVA,Modernité esthétique chez André Malraux,2015. Hanétha VETE-CONGOLO (dir.),Léon-Gontran Damas : Une Négritude entière,2015. Naïma RACHDI,L’art de la nouvelle entre Occident et Orient, Guy de Maupassant et L’Égyptien Mahmûd Taymûr, Influence de la littérature française sur la littérature arabe moderne, 2015. Augustin COLY,Duplications et variations dans le roman francophone contemporain, 2015. Marie-Denis SHELTON,Eloge du séisme, 2015. Marie-Antoinette BISSAY et Anis NOUAIRI,Lorand Gaspar et la matière-monde,2015.
Gavin BowdLa double culture de Jean-Joseph Rabearivelo Entre Latins et Scythes
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-10881-0 EAN : 9782343108810
Sommaire
Introduction........................................................................9Origines............................................................................13Poésie de rupture et de mélancolie...................................21Face au fait colonial .........................................................29
Rabearivelo et Maurras ....................................................49Le Poète et le Gouverneur général...................................75Mort d’un Mistral malgache ..........................................109Madagascar en guerre ....................................................141Le drame de 1947...........................................................155Rabearivelo anti-colonial ...............................................179Rabearivelo post-colonial ..............................................187Conclusion .....................................................................205
Sources ...........................................................................209
7
Introduction
DansLes Calepins bleus, son journal intime, Jean-Joseph Rabearivelo caresse l’idée de créer une version malgache d’Ulysse, le classique moderniste de l’Irlandais James Joyce, qui vient de détoner dans le monde littéraire. En mars 1934, l’auteur deTraduit de la Nuitune raconte dispute avec un colon français, qu’il accuse d’ignorer sa propre langue. Rabearivelo contraste cet ignare à de grands écrivains qui ont su s’approprier et renouveler leurs langues adoptives : Joyce l’Irlandais sous le joug anglais, mais aussi, en français, l’Américain Eugène Jolas, Apollinaire, de mère polonaise et de père italien, l’Australien Louis de Gonzague Frick « et tant d’autres Icares partis à la conquête 1 du ciel linguistique ! » (OC1, p. 420) . Vers la fin de sa vie trop courte, ce passeur de langues et de cultures entre malgache et français (et espagnol) voit Joyce comme un modèle à suivre. Début 1936, après avoir reluUlysse,DedalusetGens de Dublin, Rabearivelo décide qu’il est grand temps de réaliser « un grand, un énorme, un immense projet… Le seul projet qui sera, je pense, réalisé avant dix ans ». Il s’agit de refaireUlyssedans le sens « strictement malgache » :
D’abord, le titre : Kaléidoscope de 1/365 Le sujet : tout ce qu’il peut se passer d’incohérences, en vingt-quatre heures, dans la vie d’un homme. D’incohérences aussi bien dans la Réalité que dans le Rêve.
1  Pour faire référence auxŒuvres ComplètesJean-Joseph de Rabearivelo, nous utiliserons les abréviations suivantes : OC1 :Œuvres complètes, tome 1, Paris, CNRS Editions/Présence Africaine Editions, 2010; OC2 :Œuvres complètes, tome 2, Paris, CNRS Editions/Présence Africaine Editions, 2012.
9