La littérature de jeunesse migrante

De
Publié par

La littérature de jeunesse migrante renouvelle la littérature contemporaine et s'inscrit dans une dimension spatiale qui prend en compte la mondialisation tout en créant de nouveaux imaginaires fondés sur l'aller et le retour, le déplacement, l'exil, le voyage, l'entre-deux. Cet essai présente un corpus de 120 récits recensés entre 1971 et 2007, écrits par des auteurs issus de l'immigration, des pieds-noirs, des coopérants, des appelés du contingent, des harkis, des franco-algériens, dont les plus représentatifs sont A. Begag, J.-P. Nozière, L. Sebbar.
Publié le : samedi 1 juin 2013
Lecture(s) : 27
Tags :
EAN13 : 9782296537774
Nombre de pages : 424
Prix de location à la page : 0,0155€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Anne SCHNEIDER
LA LITTÉRATURE DE JEUNESSE MIGRANTE
Récits d’immigration de l’Algérie à la France
La littérature de jeunesse migrante
Critiques littéraires Collection dirigée par Maguy Albet Dernières parutions Eleonora HOTINEANU,Bessarabie : la poésie en héritage, 2013. Brigitte FOULON (dir.),L’écriture de la nostalgie dans la littérature arabe, 2013. Roger TRO DEHO, Adama COULIBALY et Philip Amangoua ATCHA (dir.),Je(ux) narratif(s) dans le roman africain, 2013. Diané Véronique ASSI,Intertextualité et transculturalité dans les récits d’Amadou Hampâté Bâ, 2013. Gasser KHALIFA,L’autobiographie au féminin dansL’Amantde Marguerite Duras etPerquisitionde Latifa Al-Zayyat, 2013. Nicolas GELAS,Romain Gary ou l’humanisme en fiction. S’affranchir des limites, se construire dans les marges, 2012. Kahiudi Claver MABANA,Du mythe à la littérature – Une lecture de textes africains et caribéens, 2012.Gérard DUPUY,Xie Lingyun, Poèmes de montagnes et d'eaux. e V L'expérience poétique du paysage dans la Chine du siècle, 2012.ZHAO Jia,L’ironie dans le roman français depuis 1980. Echenoz, Chevillard, Toussaint, Gailly, 2012. Gilles GUIGUES,Rilke, l’existence en figures. Étude philoso-phique du poétique, 2012.Jeanne-Marie CLERC,Etty Hillesum écrivain. Écrire avant Auschwitz, 2012.Ali ABDOU MDAHOMA,Le roman comorien de langue française,2012. Mehana AMRANI,La poétique de Kateb Yacine. L’autobiographie au service de l’Histoire, 2012. Tommaso MELDOLESI,Textes et poèmes autour de l’accident ferroviaire de Meudon, 1842. Une poésie de la catastrophe, 2012. Jean-Louis CLUSE,Saint-John Perse, le poète en ses miroirs. Le même, l’autre et le multiple, 2012. Mamadou KALIDOU BA,Nouvelles tendances du roman africain francophone contemporain (1990-2010). De la narration de la violence à la violence narrative,2012. S. SEZA-YILANCIOGLU (dir.),Nedim Gürsel. Fascination nomade, 2012.
Anne SCHNEIDER LA LITTÉRATURE DE JEUNESSE MIGRANTERécits d’immigration de l’Algérie à la France L’HARMATTAN
© L'HARMATTAN, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-29200-7 EAN : 9782336292007
SOMMAIRE
INTRODUCTION GÉNÉRALE 9 •’°…‡• †ǯ‡š‹Ž ͳ͸ ǯ‡•’”‹– †ǯ‡ˆƒ…‡ ʹͲCORPUS DUNE PROBLÉMATIQUE/PROBLÉMATIQUE DUN CORPUS 29 ƒ Ž‹––±”ƒ–—”‡ †‡ Œ‡—‡••‡ ‡– Ž‡• ‹’Ž‹…ƒ–‹‘• †— …‘–‡’‘”ƒ‹ ʹͻ –ƒ– †— …‘”’—• ǣ ‘–‹˜ƒ–‹‘• ‡– ‡Œ‡—š ͵ͷ ”‘„Ž±ƒ–‹“—‡ ǣ †‡ Žƒ Ž‹––±”ƒ–—”‡ „‡—”  Žƒ Ž‹––±”ƒ–—”‡ ‹‰”ƒ–‡ Ͷͷ ƒ‰‡• ’”‘–±‹ˆ‘”‡• ‡– –”ƒ•‰±±”‹…‹–± Ͷͻ ‡—š ‡– ‡Œ‡—š †‡ Žƒ Ž‹––±”ƒ–—”‡ †‡ Œ‡—‡••‡ ‹‰”ƒ–‡ ͷͳPREMIÈRE PARTIE:DES DESTINÉES VOYAGEUSESDE LA LITTÉRATURE DE JEUNESSE MIGRANTE:FILIATION,RUPTURE ET FONDATION 57 ͳȌ   2    ǡ   22  ǯ  2  ǯ  ͷͻ ʹȌ   1  ǯ ǡ        2   ͳͳͷ ͵Ȍ ǯ      ǣ 2   ǡ        2  ͳͷ͵DEUXIÈME PARTIE:LA LITTÉRATURE DE JEUNESSE MIGRANTE,UN CHAMP EXPLORATOIRE DE LENFANCE,DE LA«RÉSILIANCE»À LA RELIANCE 185 ͳȌ     ǯ  ǣ  2   3  2    ǫ ͳͺ͹ ʹȌ    22      2 2   ǯ  ʹͳͲ ͵Ȍ  2   ǡ  2  2        ǯ        ǯ   ʹͶͺTROISIÈME PARTIE:CULTURE(S)ET LITTÉRATURE;LES OUVERTURES PÉDAGOGIQUES DE LA LITTÉRATURE MIGRANTE DE JEUNESSE:LEÇON DE LA«CHOSE MIGRANTE» 309 ͳȌ Ǽ   22 ǽǡ      ͵ͳͳ
7
ʹȌ Ǽ   2  ǽ ǣ 2 2   ǯ     ǯ     ͵ͷͷ ͵Ȍ Ǽ     ǽ ǣ ǯ2      ǯ2   ͵ͺͷCONCLUSION GÉNÉRALE 395 ‡ƒ‹••ƒ…‡ ‘— •—”˜‹˜ƒ…‡ ǣ Žǯƒ˜‡–—”‡ ƒ„‹‰—´ †‡ Žƒ Ž‹––±”ƒ–—”‡ †‡ Œ‡—‡••‡ ‹‰”ƒ–‡ ͵ͻͷBIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE 403 Ǧ ‘”’—• †ǯ±–—†‡ ͶͲ͵ Ǧ —˜”ƒ‰‡• …”‹–‹“—‡•.ͶͲͻ INDEX 411 TABLE DES MATIÈRES 415
INTRODUCTION GÉNÉRALE
La publication en France en 1986 duGone du ChaâbaBegag d’Azouz dans la collection Point Virgule au Seuil, marque un tournant dans l’histoire de la littérature algérienne. En effet, ce roman autobiographique retrace l’enfance heureuse du petit Azouz, fils d’immigré algérien, qui s’épanouit à l’école et dans le bidonville de la banlieue lyonnaise, le Chaâba, qui l’accueille, lui et sa famille. Récit exemplaire d’une intégration réussie, cette œuvre devient rapidement un best-seller, couronné par le Prix du meilleur roman décerné par les journalistes et par le Prix Sorcières de l’Association des Libraires spécialisés dans la littérature de jeunesse en 1987. Déjà,LeFils du pauvre de Mouloud Feraoun, publié en 1950 au Seuil, était considéré comme un classique pour la jeunesse. L’écrivain kabyle y raconte son enfance, difficile certes, mais éclairée par l’affection des siens. Emmanuel Roblès confirme ce succès :
Ce livre que, dans sa modestie, Feraoun publia à compte d’auteur, lui valut un immense public après sa réédition par le Seuil. En Algérie il est, à la lettre, un classique, et il a récemment figuré en tête d’un référendum sur le roman algérien le plus apprécié des adolescents. Mais déjà, en version allemande, il avait obtenu le Prix du meilleur roman pour la jeunesse. En France, son succès ne s’est jamais démenti, tant ce 1 récit est plein de vérité, d´émotion et de tendresse
Trente deux ans plus tard avecLeGone du Chaâbad’Azouz Begag, une évolution se dessine. En effet, l’œuvre d’Azouz Begag a ouvert la voie aux tendances nouvelles qui vont caractériser la littérature de jeunesse d’immigration algérienne. Depuis, de nombreuses publications ont vu le jour, de nouvelles catégories se dessinent, des écrits intégrant l’image ont émergé. Quelles sont les caractéristiques de cette littérature ? Comment l’analyser ? Quelles raisons avancer pour expliquer cette évolution ? En premier lieu, il s’agissait de sélectionner des œuvres qui ont fait date 2 dans la littérature algérienne ou « beur » . C’est pourquoi, plusieurs
1  Emmanuel Roblès, « Mouloud Feraoun,Le Fils du pauvre »,27, rue Jacob, mars-avril, 1982 2  Appellation adoptée par les chercheurs, tels Alec Hargreaves, Michel Laronde, Hadj Méliani, qui renvoie au verlan utilisé dans les banlieues dans les années quatre-vingts et qui procède de l’inversion des phonèmes pour désigner phonétiquement l’adjectif arabe. Dans l’album documentaire proposé par Carole Saturno dansEnfants d’ici, parents d’ailleurs,coll. Par quatre chemins, Gallimard Jeunesse, 2005, on trouve : « Beur, beurette : beur et son féminin beurette sont tirés du verlan d’arabe et désignent les Français d’origine maghrébine,
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.