Le voyage inattendu

Publié par

Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 293
EAN13 : 9782296186019
Nombre de pages : 64
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

LE VOYAGE INAITENDU

@ L'Harmattan, 1989 ISBN: 2-7384-0447-2

LE VOYAGE INATTENDU

Récit écrit sous la direction de Cayo Makhele par les enfants de CM2 de /' école Anatole France A de Champigny (Classe de J.-c. Maury)

Editions L'Harmattan
5-7, rue de l'Ecole-Polytechnique 75005 Paris

Les auteurs tiennent à remercier particulièrement les ministères de l'Education Nationale et de la Culture, le Rectorat sans lesquels ce travail n'aurait pas été possible.

I
Ce matin, Léo avait du mal à se lever. Toute la nuit, il avàit travaillé à son hélicoptère. Même les bruits du boulevard, les cris des commerçants du marche, le vacarme du chantier et des automobiles n'avaient aucun effet sur lui. Il avait tellement travaillé cette nuit. Comme toutes les nuits depuis quinze jours, il construisait son hélicoptère. Pièce après pièce. Sa longue barbe blanche pendait sur les vis et parfois s'enroulait autour d'elles. Sa barbe s'emmêlait souvent, mais il ne voulait pas la couper. Il se trouvait beau avec. Ses cheveux aussi étaient longs, mais d'une autre couleur, reste d'un matin où
5

il s'était encore mal réveillé et avait utilisé sa bouteille de Niostristique, à la place de son shampooing habituel. Bizarrement, sa barbe s'était blanchie d'un coup, tandis que ses cheveux s'étaient teints en rouge vif. Depuis ce jour, Léo était persuadé que la Niostristique avait un effet particulièrement étrange sur les êtres humains. C'était un produit qu'il avait inventé il y a quelques années déjà pour pouvoir colorier le ciel à sa guise. Et comme on peut le remarquer, ce produit avait bien colorié son inventeur et pas le ciel. La barbe de Léo était depuis restée blanche comme neige. Tandis que ses cheveux gardaient leur couleur de forêt en flammes. Cette différence le faisait remarquer et montrer du doigt à travers la ville. Léo aimait bien cela. Il pensait être devenu aussi célèbre que ses héros d'enfance, traversant mille dangers, réalisant une multitude de prouesses. Léo était grand et mince. De petites lunettes rectangulaires, posées sur son 6

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.