L'entre-deux

De
Publié par

Helga et Johan habitent Berlin-Est avec leur fille Hannah, 7 ans. Helga est infirmière, Johan artiste-peintre. Ils sont heureux. Matthias habite Berlin-Ouest. Il était employé à la poste mais a voulu devenir son propre patron. Il vend des bretzels. Il est divorcé, vit seul, a une fille, Gudrun, du même âge qu'Hannah. Il est heureux. Helga, après la chute du Mur, va voir comment cela se passe de "l'autre côté", elle y rencontre Matthias...
Publié le : dimanche 1 juin 2008
Lecture(s) : 290
EAN13 : 9782296196933
Nombre de pages : 101
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

L'Entre-deux

Madonna Desbazeille

L'Entre-deux
Théâtre

L 'HARMATTAN

(Ç) L'HARMATTAN,

2008

5-7, rue de l'École-Polytechnique,

75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan 1@wanadoo.fr

ISBN: 978-2-296-05527-8 EAN : 9782296055278

Le banc Le café Edelweiss Le mur La chambre Le cabaret La danse

Dramatis personae Helga: Johan: Matthias: une femme d'un côté du mur mari d' Helga un homme de l'autre côté du mur

Disposition

scénique

Mur du fond Espace vide Mur plus bas, qui tourne sur lui-même Un banc U ne table de café et deux chaises de bistrot Trois fauteuils et une table de salon

Le banc
Matthias est assis sur un banc, en train d'éplucher une pomme, son petit sac à dos posé à côté. Une trappe s'ouvre dans le sol de laquelle sort Helga jusqu'aux chevilles. Elle porte un anorak sur une jupe longue. Elle regarde dans la poche extérieure de son gros sac à dos, rien. Elle fouille à l'intérieur, rten.

Helga J'ai perdu mes jambes! Mes pauvres jambes! Elle sort péniblement de la trappe et cherchedu regard. Elle aperçoit Matthias. Monsieur, monsieur, où est le Mur? Matthias, étonné Pardon? Helga Le Mur?.. Je ne sais plus où je suis. Vous ne pouvez pas me dire où est le Mur? Matthias, silence Helga, avec insistance Le Mur, s'il vous plaît, monsieur.

Matthias fait un geste dans la direction opposée Helga quitte la trappe, rétablit son équilibre, rapproprie ses vêtements, ajuste son sac à dos, s'approche timidement de Matthias
Bonjour! Elle fouille encore un peu dans son sac à dos. Ça va ?

Matthias Oui, ça va. Helga J'ai oublié ma boussole. Matthias Votre bousssole ? Helga J'ai toujours une boussole avec moi quand je me déplace dans un lieu inconnu. Matthias Ah bon! Helga C'est seulement la deuxième fois que je viens de ce côté-ci. Une boussole, c'est bien utile.

8

Matthias Ah bon!
Helga Sans boussole, voyez-vous, on manque de se perdre. Matthias hoche la tête. Un moment d'inattention et on ne sait plus où on est. Heureusement que vous étiez là. Elle porte la main à la tête comme si elle avait un vertige. Il se lève et va vers elle. Ce n'est rien, juste un peu de fatigue. Matthias Asseyez-vous sur le banc. Helga Merci, merci. Avec cette foule, j'avais l'impression que j'allais disparaître, engloutie. J'ai pris peur. Je n'ai pas l'habitude, vous comprenez.

Matthias insistant Asseyez-vous, ça vous reposera un peu. Helga Oui, merci. C'est tout nouveau pour moi, ici. La foule va dans tous les sens, dans le désordre. Là-bas, ça n'arrive jamais une foule aussi désordonnée. 9

Matthias Là-bas? Helga Oui, de l'autre côté du Mur. D'où je viens, quoi. La foule est, comment dire, plus disciplinée. Elle défile comme un ruban. Matthias Comme un ruban? Helga Oui c'est ça, un ruban, un ruban humain. Ici, elle vous bouscule et soudain, ça s'est mis à tourbillonner dans ma tête, comme un vertige. Alors, je me suis arrêtée, tout net, et j'ai fermé les yeux un instant. J'avais l'impression d'être happée... dans une trappe. Matthias Il fallait vous arrêter avant. Helga Impossible. J'aurais voulu m'appuyer contre un arbre ou sur quelqu'un; il n'y avait pas d'arbre et les autres poursuivaient leur chemin comme si j'étais invisible. Personne ne s'est aperçu que je me sentais mal.

10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.