La confession

De
Publié par

Cette pièce iconoclaste met en scène la tentative de confession d'un travesti, Françoise, désireux de retrouver un peu de réconfort auprès de l'Église. Face au confessionnal, Françoise hésite : lui faut-il se placer du côté des hommes ou du côté des femmes ? Doit-il/elle parler au féminin ou au masculin ? C'est là le point de départ d'une réflexion sur la différence sexuelle dans le Portugal postfasciste de la fin des années 1970.
Publié le : vendredi 1 mars 2013
Lecture(s) : 8
EAN13 : 9782296531444
Nombre de pages : 74
Prix de location à la page : 0,0059€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ISBN : 978-2-34-30062-715,005e Lesnfcoa onsip etteConlcsaetèieci ocscène la met en d evoc enet itatu dtrn esnfonsioçsirFnait ,vasede reux ésire, d uep nu revuorteup artfoonéc rdecaF ua enoc ssefs rè ldeglÉe.is eéhiset: l iuf ionnal, Françoisétôc ud moh sed  silt-aueracple meemsef oDti s ?ou dmes té du cô oinauu  fauinémrap  rel/li-elleemande ule lui d nocmm em sauciln ioattusia  larp éssapéd éruc nt déparde dint  eopàll se t ?Ce llueexe  lnsdalagutroP al ed réeune  surxionidffl  aecs réneai fpat iertu dyc n elceL aM sn des années 197.0L  aocfnseisnoorretnis ruetuae acpla  lur sge aéRtel ua xgrniù l  otionvoluB  .anrecsafetsienar(1o o rdntSasud na sed sxelcété postune sociia strgulpsuel samats drs pourgeetuod sned nul 80190-92sat es) noe tsl atuue rdecin de formatis exlcèiC .eém emp itaors nt xduéditaux mes volurt eq au snelbeéemssras ceiè pde eniazniuq enudns son endit da ,lid fé nneagégcr Éaiivonsb).neohniiL( snoimaC robles pelqut qur gé cela evmèsee.strizalasae imodranreB :otohP    éfercn e àald fibelié,rt àeta  l iululav ec  iuq79 8ia1 ánic© I dgero LuPA 2o, SisseD110uoc ed ne:urrtve Mgoia TS naaterond na ssa maison du quaeitreB racnL à boise nne  l m16traplucitcel noi1.01ol Cuean 2l,7
Bernardo Santareno
ière. 29
L
a
c
o
n
     f                     
e
s
s
i
o
n
 
Théâtre des 5 Continents Collection dirigée par Robert Poudérou   Dernières parutions  295  Jean-Vincent Brisa, Molière et moi , 2013 294  Koshi AKOUBIA, Nigrigudja (pièce en 3 actes) , 2013. 293  François JOXE, La passion du vieil Hundosh , 2013. 292  Émilie BOUGHANEM, La Petite Aveugle , 2013. 291  Luc SZCZEPANIAK, Dehors , 2012. 290 Frédéric PRZYBYL, Lil de Caïn , 2012. 289  Françoise VILLERS, Le temps quil reste , 2012. 288  NZENZO KISALA, La bombe damour , 2012. 287  Lionel ARMAND, Sacs de pluie , 2012. 286  Annie VERGNE et Clarissa PALMER, Olympe de Gouges porteuse dEspoir (Daprès les écrits dOlympe de Gouges) , 2012. 285  Suzie PELTIER, Le paradis des salopes , 2012. 284 - Christophe BUREAU, Elucubrations , 2012. 283  Bernard H. RONGIER, Elégance des naufragés , 2012. 282 - Laura & Stéphane LIBRIZZI-HURT, Katrina, 21 scénarios pour une catastrophe , 2012. 281  Lucette JASON, Appel à la fraternité , 2012. 280 Sylvie JOPECK, La main invisible , 2012.  279 Jean-Pierre BARBIER-JARDET, Leffroyable chanson du poète voyant , 2012. 278- Jacques KRAEMER, Kassandra Fukushima , suivi de Prométhée 2071 , 2012. 277  Jean LARRIAGA, Ceux du périmètre , 2012. 276  Henri MELON, Chapeau pour notre époque !  (Mi lépôk, papa !), 2012. 275  Laurence CIRBA, Filiation , 2012. 274  Emmanuel LAMBERT, Cie Bulles de Zinc, Exil. Exit. , suivi de LAfrique en collection Harlequin , 2012. 273  Charles DJUNGU-SIMBA K., Mikoshi, Divertissement en XII tableaux , 2012. 272  Ambass RIDJALI, A part ça, tout va bien à Mayotte ! , 2012 271  Jean-Loup PHILIPPE, Monsieur le Monde , 2012. 270  Ak Abrams, LOmbre dune nuit , 2012.  
     
 Bernardo Santareno
 La confession       Traduction du portugais par Fabrice Schurmans             LHarmattan
 
          Titre original de louvrage en portugais : A confissão (Lisboa, Caminho, 1987)            © LHARMATTAN, 2013 5-7, rue de lÉcole-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-00267-5 EAN : 9782343002675
Bernardo Santareno (pseud. de António Martinho do Rosário)  (1920-1980)   Considéré par beaucoup comme lun des dramaturges essentiels de la seconde moitié du vingtième siècle, ce médecin de formation (spécialisé en psychiatrie, il exerça à Lisbonne) a écrit une vingtaine de pièces. La critique a pris lhabitude dorganiser celles-ci en deux cycles : de 1957 à 1962, un cycle dit « naturaliste » baigné de thèmes populaires où se détachent déjà les préoccupations qui traverseront son uvre : la frustration, les inégalités so-ciales, le refoulement sexuelParmi dautres, on citera O Lugre  (1957), basée sur lexpérience de Santareno en tant que médecin à bord dun lougre. Dans cette tragédie, la mer joue le rôle du destin antique ; la peur du large en-traîne une poignée de pêcheurs de morue vers le meurtre et le suicide. On retrouvera la cruauté et la violence de cette pièce dans O Judeu  (1966) ouvrant le second cycle (1966-1974), nettement marqué par le théâtre épique de Brecht. Le Juif , une longue narration dramatique, tourne autour de la figure dAntónio José da Silva, dramaturge du dix-huitième siècle torturé et condamné à mort par lInquisition. Sous le couvert dune pièce historique, San-tareno y attaquait finement la dictature, ce que, bien sûr, la censure ne put tolérer. Selon Rebello, « Santareno avait pleine conscience de cela, comme en attestent les dimen-sions mêmes de luvre et la taille de ses monologues, visiblement écrits sans chercher à sadapter aux exigences propres du temps scénique ». La confession (1979) fait par-tie dun cycle -Les Marginaux et la Révolution - composé de quatre pièces en un acte où défilent les laissés-pour-compte de la Révolution des illets : drogués, travestis, prostituées...  
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.