Théâtre politique (Tome 1)

De
Publié par

Olympe de Gouges fait revivre dans ses comédies de nombreux personnages du XVIIIe siècle (Voltaire, Montesquieu, Rousseau, les soeurs Ferning, la mort de Mirabeau, l'entrée de Dumouriez à Bruxelles), des problèmes cruciaux comme ceux des “vœux forcés” et les nouveaux droits civiques des femmes. Révoltée contre toute forme de discrimination, d'esclavage, elle rêve d'une authentique révolution sociale. Son théâtre politique témoigne de sa vitalité et ses préfaces apparaissent comme de brillants plaidoyers.
Publié le : dimanche 8 février 2015
Lecture(s) : 3
EAN13 : 9782336368610
Nombre de pages : 248
Prix de location à la page : 0,0105€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

T. 1Théâtre politique Olympe de GOuGes
Le couvent ou Les vœux forcés
Mirabeau aux chaMps-éLysées
L’entrée de duMouriez à bruxeLLes
ou Les vivandiers
« (…) méditer un plan que j’ai conçu en faveur de mon sexe, Théâtre politique
de mon sexe ingrat ; je connais ses défauts, ses ridicules, mais
je sais aussi qu’il peut s’élever un jour : c’est à cela que je
veux m’attacher. Cet ouvrage est de longue haleine, et je ne
le présenterai pas du matin au soir ; je veux faire cependant T om e 1
mes adieux comiquement à mes concitoyens ; après avoir mis
les morts au théâtre, je veux y mettre les vivants ; je veux me
jouer moi-même, ne point faire grâce à mes ridicules pour Le couvent ou Les vœux forcés
ne point épargner ceux des autres ; je n’ai pas trouvé de plus
vaste plan, ni de plus original que Madame de Gouges aux
enfers. On se doute aisément que je me trouverai là avec des Mirabeau aux chaMps-éLysées
personnages dignes de mon attention et de mon ressentiment :
les comédiens français, par exemple... mes bons amis... » L’entrée de duMouriez à bruxeLLes
Olympe de Gouges fait revivre dans ses comédies de
e ou Les vivandiersnombreux personnages du xviii siècle (Voltaire, Montesquieu,
Rousseau, les sœurs Fernig, la mort de Mirabeau, l’entrée de
Dumouriez à Bruxelles), des problèmes cruciaux comme ceux
des « vœux forcés » et les nouveaux droits civiques des femmes.
Révoltée contre toute forme de discrimination, d’esclavage,
elle rêve d’une authentique révolution sociale. Son théâtre
politique témoigne de sa vitalité et les préfaces de ses comédies
apparaissent aussi comme de brillants plaidoyers.
ISBN : 2-907883-34-8 côté-femmes
OLYMPE_T1.indd 1 30/09/2014 13:25
Le couvent ou Les vœux forcés • Mirabeau aux chaMps-éLysées
Olympe de GOuGes
côté-femmes
L’entrée de duMouriez à bruxeLLes ou Les vivandiers

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.