médecin, quand reviendras tu?

De
Publié par

Nos lecteurs assidus le savent bien : Livres Critique s'intéresse aux livres, à tous les livres, et surtout, bien sûr, à ceux révélant de nouveaux talents. Or, tel est précisément le cas de : Médecin, quand reviendras-tu ?, récemment paru. Son auteur, Robert Escande nous y offre une radiographie au scalpel de la France profonde, vue sous l'angle décapant d'un métier en voie de disparition : le médecin de campagne. Au-delà d'une plongée inédite dans un vécu professionnel souvent méconnu, ce livre se présente comme un road-movie ardéchois, un hymne épique au dévouement, un récit accompli des drames émaillant le quotidien d'une petite contrée. Ecrit de façon fluide et alerte, ce journal d'un médecin de campagne ne se limite pas à nous remémorer la vulnérabilité de notre condition. Il en dit aussi long sur l'état d'une société secouée à la fois par le joug de la centralisation, le déterminisme administratif et... la fermeture du champ des possibles. Avec Robert Escande, un auteur est né : espérons qu'il n'en restera pas à ce galop d'essai.
Publié le : jeudi 29 décembre 2011
Lecture(s) : 133
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Médecin, quand reviendras-tu ?
Ce roman a le gout de la réalité, du réalisme sauvage et dérangeant…et nous fait passer du
rire aux larmes devant le triste tableau des conditions d’exercice d’un métier sans
concessions. Il n’est pas possible d’ignorer alors que son auteur est médecin lui-même !
Il nous révèle un monde de souffrance et d’espérance, le tout écrasé par une dictature
administrative que nous ne soupçonnions pas. Il nous pousse à nous révolter contre cette
entreprise de démolition de la médecine libérale, qui, autrefois, faisait la fierté de notre
spécificité française, tout comme les libertés individuelles, de plus en plus menacées par un
état devenu difficilement supportable.
Bien entendu, les noms des lieux et des personnages sont fictifs pour respecter le secret
médical :
« Toute ressemblance avec des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que
fortuite ». On peut toujours essayer de se rassurer avec un : « ça n’est pas près d’arriver en
France ! ».
Auteur : Robert Escande
Editions Baudelaire
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.