//img.uscri.be/pth/482b5fe8112786ae2b92ceefae4648f627da57f9
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La clémence du sable

De
76 pages
Ce second recueil, de façon parfois plus lyrique que le premier s'inscrit dans une volonté de maintenir l'image à son stade de beauté pure. A travers la conception d'une trame continue, le livre se fait livre-amant qui, pour peu que l'on accepte d'y mêler notre chair, livre les interprétations poético-philosophiques de l'auteur sur le monde qui l'entoure d'une sensibilité charnelle.
Voir plus Voir moins
SimonGabriel BONNOT
La clémence du sable
Poètes des cinq continents
La clémence du sable
Poètes des cinq continents En hommage à Geneviève Clancy qui l’a dirigée de 1995 à 2005. La collection est actuellement dirigée par Philippe Tancelin La collectionPoètes des cinq continentsnon seulement révèle les voix prometteuses de jeunes poètes mais atteste de la présence de poètes qui feront sans doute date dans la poésie francophone. Cette collection dévoile un espace d’ouverture où tant la pluralité que la qualité du traitement de la langue prennent place. Elle publie une quarantaine de titres par an. Déjà parus 696 - Richard Soudée,Fleurs de la trace,2017. 695 - Andrzej Wasilewski,je suis et, 2017. 694 – Igor POUGOFFKHINE,Guerres d’amour. 1967-2002, 2017. 693 – Fereydoun MOSHIRI,Nous aimons donc nous sommes, 2017. 692 – Roger THIRAULT,La terre en amour, 2017. 691 – Pedro CARMONA,Sur la cendre d’un murmure, 2017. 690 – Lucas GUIMARAENS,Exil, 2017. 689 – Irina Roxana GEORGESCU,Intervalle ouvert, 2017. 688 – Michel COSSEC,On dirait_d’une vague, 2017. 687 – Krystyna LENKOWSKA,Fragment de dialogue, 2017. 686 – Abdeslam EL FARRI,Identité nomade et autres poèmes,2017. 685 – Rémy DOR,Les quatrains de quête du Veilleur de nuitsuivis deLe Veilleur de nuit niquedouille, 2016. 684 – Pierre EL SAYEGH,Racines et vents, 2016. 683 – Philippe TANCELIN,Poéthique de l’ombre, 2016. 682 – Leila ZHOUR,Une saison parfaite sous l’aile du Capricorne, 2016. 681 – François LUIS-BLANC,Des pas sur la neige,2016. 680 – Jean-Pierre BIGEAULT,Nausicaa beach 2, 2016. 679 – Jean-Pierre BIGEAULT,Nausicaa beach 1, 2016. 678 – Henri LE GUEN-KÂPRAS,L’éden des roses antiques,2016. 677 – Homa SAYAR,Écho,2016. 676 – Andrée CHEDID,Sur les chemins de l’Imaginaire…On the trails of my Fancy…, traduction française de Judy PFAU COCHRAN, 2016. 675 – Walid AMRI,Poèmes fractals, 2016. 674 – Anas ALAILI,Etreinthes tardives -ﺓﺮﺧﺄﺘﻣ ﺕﺎﻗﺎﻨﻋ, bilingue arabe-français, 2016.673 – Ben Ali SAINDOUNE,Rêveries du pays des fées, 2016.
Simon-Gabriel BONNOTLA CLEMENCE DU SABLEL’Harmattan
Du même auteur Courir dans la chair des murs, Paris, L’Harmattan, coll. « Poètes des cinq continents », 2016.© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12797-2 EAN : 9782343127972
Faire un poème c’est écrire avec des morts. Le mot est un cadavre qu’on n’a pas enterré on a jeté un peu de terre sur son visage et puis on est souvent revenu le renifler. Nous voilà simples chiens face au langage
5
Si ton cri germaitplus tôt que ta voix – ce battement ma demeure que l’espace ne franchit Nue assise sur la chaise jambes croisées – heures de pain – un battement s’ébauche de son cœur à l’espace pitié pour le désert qu’elle ne connaisse pas trop de mains pour appuyer sur son visage le masque de lumière sous ma paume encore et sous ses ongles du ciel sa peine ne risque rien ai-je tenté vainement de diluer la douleur de la hanche et du dos dans l’eau du bain ai-je trop marché le long de cette barrière sans ombre sans nom sans langage à des heures où l’on n’a
6