//img.uscri.be/pth/30dfd03da1073b2fa256a6c9353c04a148850a71
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Sans Elle...

De
60 pages
La solitude dévore l’âme comme une maladie cruelle. Quand les êtres aimés s’en sont allés de l’autre côté de la vie, quand l’amour se fait attendre, le cœur se ronge à petit feu et coulent des larmes amères. Et quand la folie s’invite au festin, elle entraîne avec elle une danse macabre et vaine où virevoltent les anges de la mort. Il y a tant de façon de partir… La beauté de la poésie d’Élodie Lamirault tient dans sa capacité à exprimer ses sentiments sans mensonges, sans concessions, dans une sincérité froide et coupante. Mélancoliques et sombres, ses poèmes expriment, sans fausse pudeur ni autosatisfaction malsaine, la douleur de la solitude, le déchirement de la perte, le désir de mettre fin à la souffrance. "Sans Elle..." fait vibrer la corde de la tristesse sourde qui résonne en chaque être ayant connu le malheur.
Voir plus Voir moins
Sans elle
Élodie Lamirault Sans elle
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook :
http://www.publibook.comCe texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55
IDDN.FR.010.0116517.000.R.P.2011.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication aux Éditions Publibook en 2011
Je dédicace ce recueil à ma mère décédée, sans qui il nexisterait pas.
Seule
Je suis seule devant mon miroir À pleurer mes déboires Je ne sais plus quoi faire Pour calmer ma colère. Je suis seule au monde Comme une âme féconde, Qui nattend rien dautre que dêtre aimée Au grand désespoir de la société.
9
Jardin secret
Personne ne sait qui je suis ; en vrai, Je ne me dévoile jamais, Je ne montre rien de moi, Je ne parle pas de moi. Mon jardin secret, Personne ne le connaît. Dans cette pièce, Je reste discrète Quand je suis là-bas, Je suis si différente : Je suis moi.
10