Tao Te King

De
Publié par

Le Tao Te King, composé avant l'ère chrétienne par Lao Tseu est l'un des textes de sagesse les plus réputés de l'Antiquité. Ce poème scintille par sa simplicité et sa force intérieure : ses quatre-vingt-une facettes dessinent subtilement l'horlogerie du monde. C'est en poète qu'Antoine de Vial s'est attelé à rendre, dans une écriture qui respire, l'un des grands poèmes humains.
Publié le : dimanche 1 décembre 2013
Lecture(s) : 26
EAN13 : 9782336331348
Nombre de pages : 108
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Lao Tseu
Tao Te King
Texte français d’Antoine de Vial
Cardinales
19/11/2013 14:28:18
Daniel Cohen éditeur www.editionsorizons.fr e Cardinales, classiques de l’Antiquité auXIX Cardinales/Commentairesur les clas-e siques de l’Antiquité auXIX
Cardinales: la collection s’est ouverte avecfait d’emblée en beau a Goethe, notre prophète; son magnifique texte,Le Conte, a paru dans une nouvelle traduction, due à François Labbé; nous remon-tons ensuite dans le temps: l’helléniste et latiniste Marcel Desportes a laissé une traduction inédite, deL’Énéide, forte littérairement et indéniablement inventive. Grâce à l’érudition de l’écrivain Gianfranco Stroppini de Focara, spécialiste de Virgile, le pari a été relevé — unemise sur le marché de l’opus magnumla culture de occidentale. Au printemps de2010, outre la grande épopée afric-aine rapportée par Lilyan Kesteloot,L’Épopée bambara de Segou, Virgile nous est revenu avec lesGéorgiquesles etBucoliques, dans une traduction originale de Léopold Niel. Voici, dans la traduction de Charles Dobzynski, lesà Orphée Sonnets; ont suivi des poèmes d’Emily Dickinson traduits par Antoine de Vial; doivent paraître romans et essais de Judith Gautier, qui eut, dans le dernier quart du e e XIXsiècle et dans la première décennie duXX, une notoriété consi-dérable. Mais aussi des plus beaux livres de l’Ancien et du Nouveau Testament dans des traductions de notre temps. Il en sera ainsi des érudits, des romanciers, des moralistes de ces vingt siècles— voire en-deça — miroird’une condition en tous points semblable à la nôtre ;le vertige des âges n’a en rien modifié les interrogations, les espérances, les révoltes, les tourments des hommes et des femmes: Cardinalesen sera le reflet bien sûr, et dans une veine universaliste.
Cardinales/Commentairedégage des vues sur ces vertiges, ces péri-odes, ces phares. La collection réunira de belles contributions. Un texte original et enté sur notre manière d’être et de voir l’inaugure. Il s’agit deStéphane Mallarmé«et le blanc souci de notre toile». Du Livre à l’Ordinateur,de David Mendelson (2013). D.C. ISBN :978-2-336-29820-7 © Orizons, Paris,2013
Dans la même collection
Parus dansCardinales / Commentaire
David Mendelson,le blanc souci de notreStéphane Mallarmé et « toile ».DuLivre à l’Ordinateur,2013.
Parus dansCardinales:
Goethe,Le Conte,2008 Virgile,L’Énéide,2009 Virgile,Les Géorgiques, Les Bucoliques,2010 Lilyan Kesteloot, (recueillie par),L’Épopée bambara de Segou,2010 Rainer Maria Rilke,Sonnets à Orphée,2011 Emily Dickinson,Menus Abîmes,2012 Chatzi Sechretis,L’Alipachade(épopée épirote),2013 Dante Alighieri,La Divine Comédie ou le Poème sacré,2013 William Shakespeare,œuvres, tomeI,— Textesfrançais de Jean Gillibert,2013 William Shakespeare,œuvres, tomeII,français de Jean— Textes Gillibert,2013 Le Mahæbhærata, traduction du sanskrit par Gilles Scaufelberger et Guy Vincent, tomesIetII,2013 Lao Tseu,Tao Te King,texte français d’Antoine de Vial,2013 Théâtre espagnol du Siècle d’Or, Fernando de Rojas:La Céles-tine;Pedro Calderón de la Barca:La vie est un songe;Les cheveux d’Absalon / Lemagicien prodigieux— Textesfrançais de Jean Gil-libert,2013 Donatien Alphonse François, marquis de Sade,Les Infortunes de la vertu, édition de Justine Legrand,2013
Nos autres collections:Contes et Merveilles, Profils d’un classique, Cardinales,Universités,Comparaisonsse corrèlent au substrat littéraire. Les autres,Philosophiemain d’Athéna— La,Homo-sexualitéset mêmeTémoins, ouHistoirene peuvent pas y être étrangères.
Tao Te King*
*Tao Te Kings’énonce en chinois actuelDao De Jing, comme Lao Tseu s'énonce Laozi. Les quelques termes chinois placés entre crochets dans cet ouvrage font référence à la graphie d'aujourd'hui.
Du même auteur
Ricercari, Saint-Germain-des-Prés,1971 Resplendir,Chambelland,1974 Graffitis pour les murs de demain,édition bilingue, traduction anglaise de Louis Olivier, Le Pont de l’Épée,1976(10exemplaires ornés à la main par Jacques Barbier) Oasis New York,édition bilingue, traduction anglaise de Louis Olivier, Chambelland,1976 La Fête à Caïn,bilingue, traduction espagnole de A.M. Diaz et édition F. Moreno,Le Pont de l’Épée,1978(50exemplaires ornés d’une lino-gravure de Teresa Montiel) L’Oiseau-Dieu,Le Pont de l’Épée,1981 Les Fenêtres,Le Pont sous l’eau,1990 (10 exemplairesornés d’une encre originale de Jacques Germain) Le Cantique des créatures,François d’Assise, traduction de l’ombrien, de Barbier-Beltz,1990 (25 exemplairesornés d’illustrations originales de Jacques Germain) Ô America, Intertextes/Barbier-Beltz,1991, couverture de Jean-Pierre Pin-cemin Les Brisants du Nebraska, Cahiersde Géopoétique n°3,1993,Kenneth White,et la revue Temps Stratégique, Genève,1994. M, Barbier-Chambelland,1996 (20 in-folioornés de dessins originaux de Jean Hucleux) Versant Nord, L’Harmattan,1997 (11 exemplairesornés d’une eau-forte polychrome de Gilles Alfera) Les Chambres de la lune, Récit d’une enfance américaine, « Écritures », L’Harmattan,2001 Oasis New York, édition bilingue français-anglais, traduction Louis A. Olivier, L’Harmattan,2004 NY9/11911,une méditation sur le 11 septembre à New York,édition bilingue français-anglais, traduction Louis A. Olivier,2007, L’Harmattan Prendre corps ou l’envers des mots, haïkus,L’Harmattan,2007 Debout près de la mer,roman, Orizons,2009 Obéir à Gavrinis,poème, Orizons,2012 Menus abîmes, Poèmes d’Emily Dickinson,traduits de l’américain et com-mentés, « Cardinales », Orizons,2012 Americadire, poèmes, Orizons,2013
Lao Tseu
Tao Te King texte français d’Antoine de Vial
2013
I
a Voie [Dao] qu’on croit nommer L N’est déjà plus la Voie;
Le nom qu’on veut lui attribuer N’est jamais un nom pour toujours.
Sans nom, elle dit les sources du monde: C’est celui de mère de toutes choses.
Percevons son secretpar le non-être Quand par l’être— nouspressentons son terme
Ce sont les deux chemins d’un même fond, Dont les noms seuls diffèrent, Et dans sa double obscurité— mystère — Porche obscur de toute merveille!
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.