//img.uscri.be/pth/c78e3615315b583cdca330a21e5bdadda1bc486b
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Pour la passion d'écrire, un espace de liberté

De
419 pages
« Ateliers d'écriture » ? Le mot fait désormais partie du langage courant, mais on imagine mal à quel point il recouvre des activités différentes. Ils existent depuis plus de 40 ans et bien des animateurs ont écrit sur leurs pratiques. L'auteur présente ici diverses procédures qu'il a mises en œuvre et dresse à la fois un historique et une évaluation actuelle de cette pratique. Travail utile à tous ceux qui croient que l'écriture reste toujours à réinventer.
Voir plus Voir moins
Philippe Lecarme
Pour la passion d’écrire, un espace de liberté
Les ateliers d’écriture
Pour la passion d’écrire, un espace de liberté
Philippe Lecarme Pour la passion d’écrire, un espace de liberté Les ateliers d’écriture
Du même auteur
L'Église et l'État contre la femme(1968) ; Éditions de l'Epi. Écrire au collège, l’apport des ateliers d’écriture(1999), Lyon, CRDP de Lyon. Pédagogue et républicain(2002), Issy-les-Moulineaux ; ESF Éditions.
Participations « Écrire », inTravailler, pourquoi pas en classe ? (1984), Éditions Syros. «Bilan rapide d'un parcours pédagogique », inChemins de praticiens(1992), L'Harmattan. Divers articles inUne idée positive de l'écoleHachette- (1992), éducation.
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.editions-harmattan.fr
ISBN : 978-2-343-12589-3 EAN : 9782343125893
SOMMAIREEn guise de préambule ....................................................................... 11 Que se passe-t-il dans un atelier ? ...................................................... 15 Portrait-robot d’un atelier .............................................................. 15 Un atelier, c’est d’abord un groupe ............................................... 20 Embarrassante émotion.................................................................. 23 Écriture et intimité ......................................................................... 28 L’écoute ......................................................................................... 30 Séance d’atelier et séance psy ....................................................... 33 Les ateliers ont quarante ans, quarante ans d’explorations et de débats....................................................................................... 37 Paysage pendant la bataille............................................................ 37 Retour sur le formalisme du siècle passé....................................... 62 Des bilans plus apaisés .................................................................. 90 Onze animateurs s’expliquent .......................................................... 101 Environ deux cents livres ............................................................ 101 L’approche aimable ..................................................................... 103 Un animateur de premier plan ..................................................... 104 Vers des publics spécialisés......................................................... 113 Une analyse sociologique ............................................................ 134 Onze ouvrages fondés sur une pratique ? .................................... 140 Vingt-cinq ans d’explorations au collège et au lycée....................... 155 Des poèmes autrement................................................................. 155 « Jeux poétiques », dites-vous ..................................................... 160 Douze façons de perturber le réalisme ........................................ 163 Quelques pas vers l’écriture théâtrale.......................................... 167 Le dossier « moi » ....................................................................... 171 Ecole ou atelier : deux logiques ....................................................... 177 Des projets bien différents ........................................................... 177 Des procédures dissemblables ..................................................... 184
7
Quel sort pour le texte achevé ?................................................... 187 Quand l’écrivain vient en classe .................................................. 188 Animateurs, écrivains-animateurs et enseignants : des frères ennemis ? .................................................................. 194 Écrire autrement en classe, bien sûr que c’est possible !............. 201 Écrire autrement à l’école primaire .................................................. 207 Ce qui s’écrit................................................................................ 207 Écrire une nouvelle en CM1 ........................................................ 209 Écrire une fable en CM1.............................................................. 214 Un escamotage idéologique assez incroyable ............................. 216 Réalité du texte libre.................................................................... 218 Dans une école Freinet aujourd’hui............................................. 224 Seulement à l’école primaire ? .................................................... 226 Un état des lieux en 2014 ............................................................ 229 Questions devant l’établi .................................................................. 239 L’écriture s’écrit-elle toute seule ? .............................................. 239 Libération par des contraintes...................................................... 242 Les propositions, un domaine sans limites .................................. 245 Du côté des déclencheurs non verbaux........................................ 249 Vivre d’emprunts ? ...................................................................... 252 De l’importance des brouillons.................................................... 257 La réécriture, quelques repères .................................................... 261 La question des genres ..................................................................... 269 Le refus obstiné de François Bon ................................................ 269 Au carrefour des genres, les formes brèves ................................. 277 Les écritures autobiographiques ....................................................... 283 Écrire de soi ne va pas de soi....................................................... 283 Éloge du fragmentaire ................................................................. 290 Quatre-vingt-quinze propositions regroupées par thèmes ........... 296 Écrivains en incertitudes.............................................................. 309 Quelques façons de faire bouger un texte autobiographique....... 316 Entrer dans la fiction narrative ......................................................... 319 Écrire un roman en classe ............................................................ 319 Expériences d’ateliers « conte » .................................................. 320
8
Démarches de quelques animateurs............................................. 324 Quatre fiches de théorie ............................................................... 335 Réécriture d’une nouvelle, travaux pratiques .............................. 344 Notes sur la littérature de l’étrange.............................................. 354 Quelques façons de raconter autrement....................................... 361 Écrire des poèmes............................................................................. 367 Neuf termes trop convenus pour être honnêtes ........................... 367 Quelques techniques .................................................................... 373 De la prose au vers, du vers à la prose......................................... 381 Comment deux poètes retravaillent leur brouillon ...................... 391 Pour conclure… Retour de la simplicité .......................................... 399
Table ................................................................................................. 405
9