Proust et Michelet

Publié par

L'expression « royaume sombre » définissant les Enfers de l'Antiquité caractérise un passage fondamental de Du côté de chez Swann mais elle estŠ aussi employée auparavant par Proust dans son pastiche de Michelet. Cette trace dialogique a motivé l'enquête ici conduite, approche intertextuelle d'autant plus complexe que Proust aime en général brouiller les pistes et cacher ses emprunts. C'est le Michelet historien des religions, auteur de La Bible de l'humanité, mais aussi indirectement le biologiste et le sociologue de L'Amour et de La Femme, que le jeune écrivain, au début de sa carrière littéraire, semble avoir choisi comme guide, tel Dante suivant Virgile, dans cette descente initiatique aux Enfers, au royaume des morts et de la douleur. Ainsi trouve-t-on les thèmes les plus chers à Proust et Michelet dans le monde troublant des mythes de l'Antiquité, notamment gréco-romains et égyptiens : la jalousie, l'amour, la mère, le parricide et l'inceste, la séparation de l'être aimé, la vie, la mort et la résurrection...
Publié le : samedi 1 mars 2014
Lecture(s) : 10
Tags :
EAN13 : 9782336343358
Nombre de pages : 95
Prix de location à la page : 0,0090€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
PROUST ET MICHELET Descente auX Enfers et résurrection du passé
Viviana Agostini-Ouafi
PROUST ET MICHELET Descente auX Enfers et résurrection du passé
INDIGO
En application des articles L. 122-10 à L. 122-12 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction à usage collectif par photocopie, intégralement ou partiellement, du présent ouvrage est interdite sans autorisation du Centre français d'eXploitation du droit de copie (CFC, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris). Toute autre forme de reproduction, intégrale ou partielle, est également interdite sans autorisation de l’éditeur.
© INDIGO & Côté-femmes éditions 55 rue des Petites Écuries 75010 Paris http://www.indigo-cf.com e Dépôt légal, 3 trimestre 2012 ISBN 2-35260-090-1 EAN 9782352600909
SOMMAIRE
AVANT-PROPOS ........................................................................
Proust et Michelet..……………………………..……
I.Le jalouX auX Enfers………………………………
7
9
11
II.« L’affaire Lemoine » par Micheletet laRecherche : 17 entre autocitation et interteXtualité…………..……
III.Dans les entrailles de la Terre-Mère : le « sombre et 22 transparent royaume » des origines………………
IV.Les « royaumes sombres » d’HypnosetThanatosdans 26 l’enfance de laRecherche…………………………
V.M. Beulier et « les pages admirables où Michelet célèbre 32 le Travail en Hercule »……………………………
VI.« C’est ta bonté, mon fils, qui m’a tuée » : remords, 34 sentiment de culpabilité et destin tragique du parricide
VII.Dans l’illud tempusde la séparation cyclique mère-enfant : la mort comme réalité constitutive de la condition 38 humaine …………………………… ……………
5
VIVIANA AGOSTINI-OUAFI
VIII.Le couple eXemplaire selon Michelet : les Ancêtres mythiques Isis-Osiris et la physiologie moderne de l’amour ………………………………
IX.« Je fus sa sœur et son amante, mais j’étais sa mère aussi » : le motif archétypal de l’inceste chez Michelet et Proust…………………………………………..
43
54
X.La résurrection du passé par la mémoire involontaire : la croyance celtique et l’arbre vivant d’Isis……… 61
NOTES....................................................................
6
75
AVANT-PROPOS
La présente étude, rédigée dans sa forme définitive au mois d’août 1998, a fait d’abord l’objet d’une conférence, « Dans le royaume sombre de Proust, Michelet et Debenedetti : descente auX Enfers et résurrection du passé », tenue à l’Université de Caen Basse-Normandie le 27 mai 1998, à l’invitation de Mme le Professeur Anne Chevalier que nous tenons ici à remercier tout particulièrement. Nous remercions également Denis Schneiter pour son attentive relecture de cet essai et ses encouragements.
La question de la descente auX Enfers chez Proust a été évoquée par la suite dans nos études suivantes :Giacomo Debenedetti traducteur de Marcel Proust, Caen, Presses Universitaires de Caen, 2003, notamment p. 177-188 ; « La critique de Proust chez Giacomo Debenedetti (1925-1946) »,Transalpina, n. 7, numéro spécial :Proust en Italie, V. Agostini-Ouafi (éd.), 2004, p. 41-60.
Il eXiste une traduction italienne de notre essai :Nel buio regno. Proust, Michelet e Debenedetti, Introduction Daria Galateria, Postface Adalinda Gasparini, Traduction Eva Ristori et Viviana Agostini-Ouafi, Firenze, Le Càriti Editore, « Logos, n. 18 », 2011.
V. Agostini-Ouafi, 31 août 2012
7
Un ange me fascinait, m’apaisait, de la nuit me faisait le jour. — Il me dit : « Bois ! je lirai une histoire. […] Cette histoire, tu la mettras en vers, 1 d’après le vieux livre pehlvi » .
[le poète] S’il parcourt la nuit, que ce soit comme l’Ange des tÉnèbres, 2 en y portant la lumière .
[…] si le premier romantisme alla chercher la lymphe des nations, le deuxième se proposa de retrouver à leurs sources les oracles de l’humanitÉ. Les intÉrêts s’Étaient ouverts à un horizon plus vaste. Le titre d’un livre de l’historien français Jules Michelet — indÉpendamment de son contenu — peut nous Éclairer. Son titre :La Bible de l’humanité. En effet, tout l’effort Était de ramener dans la lumière suggestive et touchante de l’art des personnages et des sentences qui, saisis au coeur des origines, ou dans une zone assez primitive, lointaine et native pouvant être considÉrÉe comme une origine, fonctionnent comme des images permanentes. ForgÉes une fois pour toutes, ces images nous rÉvèlent à jamais, malgrÉ les changements historiques des conjonctures et des circonstances, le sens de certaines situations suprêmes et des Étapes marquantes de la vie : par exemple, la faim, le besoin de possÉder, l’amour, la maladie, les rapports à l’intÉrieur de la famille ou du groupe social, la mort, le passage des saisons dans la vie de l’homme — pour ne citer que quelques-uns de ces contextes et de ces choix parmi les plus 3 grandioses .
Le critique littéraire italien Giacomo Debenedetti, dans un essai
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.