//img.uscri.be/pth/df6179323c5ecedf3820cea49d24cd79ce2a75c4
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Rencontres Touarègue

De
98 pages
L'auteur relate ses premières impressions sur la vie des Touareg de la région d'Agadez, au Niger. Elle s'est fondue dans le décor entre désert et campements, partageant leur quotidien. Une belle observation qui invite à poser le regard sur un peuple soucieux de préserver son identité légendaire. "Eloignez vos tentes, rapprochez vos coeurs", proverbe Touareg.
Voir plus Voir moins

Rencontres Touarègue

Du même auteur Terres d’Afrique (2000) Jambo Kenya (2003) Parcours hors Normes (2005)

© Éditions Acoria 2007 Caya Makhélé, éditeur acoriadiffusion@free.fr www.acoria.net ISBN 978-2-912525-98-7 Conception graphique : Ifé Orisha

Gisèle Brachet

Rencontres Touarègue
Voyage

Qu’y a-t-il de plus noble et de plus enrichissant que de parcourir le monde vers d’autres civilisations ? Se dire que la terre est grande et que jamais une vie ne suffira pour aller aux quatre bouts. Que l’Ailleurs, c’est du rêve qui devient réalité si, face à une mappemonde on ne peut rester statique !

*

« Qui voyage ajoute à sa vie »

Avec la connivence qui lie les êtres Ce qui suit sont des moments privilégiés…

Introduction
Des lectures de St. Exupéry à celles de T. Monod, mes pensées s’évadaient vers le Sahara et plus précisément vers le territoire des Hommes Bleus. L’envie est d’essayer de comprendre ce désert qui fascine, ces Touareg qui attirent le monde entier. D’autres peuples appellent notre curiosité voilà pourquoi après le pays Massaï, j’arrive aujourd’hui au pays Touareg. Et puis surtout, j'entretiens ce désir depuis mon voyage au Mali, là où pour la première fois, par gestes, j’ai parlé à l’homme bleu… là où nos yeux devinrent quatre… Adepte de la photographie, je vais ouvrir mon troisième œil, voir et percevoir au mieux afin de vous relater cette humble aventure. Sous ton soleil qui brûle, à l’orée de ton désert qui ensorcelle, je vais tenter de te connaître. Un livre pour une rencontre, celle de ton peuple. Tu Observes Utilement Avec Respect Élégance Générosité * Que de ces pages, transpire ton âme * 7

I

e n’avais pas fait deux pas sur le tarmac d’Agadez que le vent du désert soufflait toutes mes pensées négatives. Venu du plus loin des terres arides il cingle, bouscule, s’incruste partout, je me protège déjà les yeux, voilà je suis arrivée ! Dès lors de ma réelle prise de conscience entre Être et Paraître, je sais en débarquant sur les terres chaudes que tout peut arriver. Le pire comme le meilleur, la beauté et le sordide, la dureté et la douceur. L’Afrique ne triche pas, parle vrai, ne cache rien à qui sait regarder, elle invite même la curiosité, l’échange. Au comptoir de guingois, quelques minutes suffirent pour récupérer passeport et bagage. On ne se connaissait pas. Juste une télécopie que j’essayais d’envoyer en vain depuis quinze jours, était passée la veille pour annoncer mon arrivée. Drapée de tissus chatoyants couleur zinzolin avec l’écharpe posée sur la tête (akerkhi), je savais… c’était elle, seule femme parmi tous les guides venus chercher les groupes de touristes. Elle m'apparaissait comme je la devinais, la confiance offerte. 9

J