//img.uscri.be/pth/cb4eb601ce06b2d14b7d509cc9fd0da92521c090
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Archives administratives dans les Etats Africains (Les)

De
220 pages
L'organisation rationnelle des archives administratives et institutionnelles présente un triple intérêt pour la gestion courante des institutitions et de la continuité de l'action administrative, la justification des droits et des obligations de l'Etat ainsi que la sauvegarde de la mémoire. Mais aujourd'hui encore, les archives organisées et structurées font cruellement défaut dans l'appareil administratif et institutionnel des Etats africains, et cela depuis leur accession à l'indépendance.
Voir plus Voir moins
Albert MBAN
LES ARCHIVES ADMINISTRATIVES DANS LES ÉTATS AFRICAINS
Instruments de gouvernance et de souveraineté
Préface de MarieFrance Blanquet
LES ARCHIVES ADMINISTRATIVESDANS LES ÉTATS AFRICAINS
Albert MbanLes archives administratives dans les États africains Instruments de gouvernance et de souverainetéPréface de Marie-France Blanq uet
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-09905-7 EAN : 9782343099057
L’HARMATTAN Du même auteur Les problèmes des archives en Afrique. A quand la solution ? Paris, L’Harmattan, 2007. L’administration africaine face à sa documentation. Un défi pour l’émergence. Paris, L’Harmattan, 2012. Sous le pseudonyme d’Albert Kambi-Bitchène Les faméliques (Nouvelles). Paris, Acoria, 2011. Demain s’appelle Liberté. Trois récits du temps de l’apartheid. Paris, L’Harmattan, 2013.
Dédicace À Raïssa, Naomi, Mel, Glen et M-Pauline MBAN À Marie France Blanquet, Françoise Gandon, Ameth Ndiaye, Thièrno B. Gaye, Gérard Belliard, Sonia Jeunet, Adama A. Pam et d’autres spécialistes qui m’ont fait confiance et accompagné à travers l’Afrique dans différentes missions. À mes stagiaires, toutes promotions confondues, avec mes sentiments de reconnaissance et de profonde gratitude, car sans eux, cet ouvrage n’aurait jamais vu le jour. A Joï Sogwet, Andy et Pierre-Bertin.