Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Chronique du 6 décembre

De
7 pages

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture

6 decembre

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366022421
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
1921 - L'Irlande du Sud accède à l'indépendance
Irlande.

Des négociations habiles du côté des Britanniques ont permis, après plusieurs semaines d'un dialogue de sourds, de trouver une solution au problème irlandais, lors de la conférence de Londres. L'Irlande du Sud a obtenu le statut de dominion du Commonwealth, comme le Canada, la Nouvelle-Zélande, l'Australie et l'Afrique du Sud. Dans le nouvel Etat libre d'Irlande, le Parlement et le gouvernement de Dublin ont un pouvoir exécutif et législatif autonome ; il lui est permis de posséder une force militaire propre, mais la défense extérieure reste cependant sous la responsabilité de la flotte britannique. L'Ulster (l'Irlande du Nord) reste partie intégrante de la Grande-Bretagne. Et, au Parlement irlandais, Eamon De Valera a plaidé dans le but de rejeter le traité, alors qu'Arthur Griffith l'a défendu. On estime que le Dail (le Parlement) décidera de ratifier le traité de paix en session secrète, reconnaissant ainsi de facto la division de l'Irlande.

L’indépendance totale acquise aujourd’hui est le fruit d’un processus qui a commencé en mai 1914 lors du vote de Home Rule du Parlement, offrant à l'Irlande une large autonomie. Tandis que, dans le nord de l'île, la population à majorité protestante était opposée à toute sécession avec l'Angleterre, les nationalistes du Sinn Fein réclamaient l'indépendance complète. L'armée clandestine, l'Irish Republican Brotherhood (IRB), a déclenché la « révolte de Pâques » (23 au 29 avril 1916), écrasée...