//img.uscri.be/pth/a1c4e9201bf1e6e6723d17fd9bba8367bd67a720
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Génération Algérie : mémoires d'un quidam

De
250 pages
Journaliste et ancien correspondant de presse à Alger à la fin de la guerre d'Algérie, Philippe Gaillard nous livre un récit autobiographique. La période qu'il couvre est, pour plus d'un tiers, antérieure à la guerre d'Algérie, et conduit le lecteur à travers les méandres de la Seconde Guerre mondiale jusqu'au conflit algérien et aux bouleversements qui s'ensuivirent.
Voir plus Voir moins
Philippe Gaillard
Génération Algérie :mémoires d’un quidam
Histoire et Perspectives Méditerranéennes
MÉMOIRES D’UN QUIDAM
Histoire et Perspectives méditerranéennes Collection dirigée par Jean-Paul Chagnollaud Dans le cadre de cette collection, créée en 1985, les Éditions L'Harmattan se proposent de publier un ensemble de travaux concernant le monde méditerranéen des origines à nos jours. Déjà parus Philippe GAILLARD,Génération Algérie: Mémoiresd'un quidam, 2015 Mustapha ARIHIR,Les relations extérieures franco-algériennes à l’épreuve de la reconnaissance, de 1962 à nos jours, 2015. Chadia CHAMBERS-SAMADI,Répression de manifestants algériens, 2015. Mohammed Anouar MOGHIRA,L’Égypte en marche ?. Les atouts, les espoirs et les défis (1952-2015), 2015 Mohamed HARAKAT, Les paradoxes de la gouvernance de l’État dans les pays arabes,2015.Mohammed GERMOUNI, Le protectorat français au Maroc.Un nouveau regard,2015.Guillaume DENGLOS,La revueMaghreb(1932 - 1936).Une publication franco-marocaine engagée,2015. Michel CORNATON, Nelly FORGET et François MARQUIS,Guerre d’Algérie, ethnologues de l’ombre et de la lumière,2015. Saïd MOURABIT,L’économie politique de la production législative au Maroc, 2015. Raymond NART,Histoire intérieure de la rébellion dans les Aurès, Adjoul-Adjoul, 2015. Fawzi ROUZEIK, LeGroupe d’Oujda revisité par Chérif Belkacem, 2015. Geneviève GOUSSAUD-FALGAS,Le Consulat de France à Tunis aux e e XVII et XVIII siècles, 2014. Frédéric HARYMBAT,Les Européens d’Afrique du Nord dans les armées de la libération française(1942-1945), 2014. Maurizio VALENZI,J’avoue que je me suis amusé, Itinéraires de Tunis à Naples, 2014. Mustapha BESBES, Jamel CHAHED, Abdelkader HAMDANE (dir.), Sécurité hydrique de la Tunisie. Gérer l’eau en conditions de pénurie, 2014. Abdelmajid BEDOUI,Grandeurs et misères de la Révolution tunisienne, 2014.
Philippe GAILLARD MÉMOIRES D’UN QUIDAM Génération Algérie
Ceci est l’exercice de mémoire d’un Français qui n’a que des souvenirs d’enfance de la Seconde Guerre mondiale.
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07866-3 EAN : 9782343078663
DU MÊME AUTEUR
Chez le même éditeur : Le Cameroun(2 t.) col. « À la rencontre de » 1989. L’Alliance. La guerre d’Algérie du général Bellounis (1957-1958).2009. Chez d’autres éditeurs : Précis de journalisme. Le reportage.Institut international de la presse, Zurich, 1966. Cameroun 70.CLÉ, Yaoundé, 1969. Technique du journalisme. PUF, col. « Que Sais-je ? » Paris, 1971. Cette fois l’Afrique noire (avec Jean-Pierre Roux), Institut des hautes études de défense nationale, Paris, 1976. Ahmadou Ahidjo, Patriote et despote, bâtisseur de l’État camerounais.JALivres, Paris, 1994.Foccart parle(2 t.) Fayard / Jeune Afrique, Paris 1995. Journal de l’Élysée (1965-1974). 5 t. avec Jacques Foccart, Fayard / Jeune Afrique. Paris, 1997-2001.
L’Arabe et le Juif : Dialogue de guerre(avec Hamid Barrada et Guy Sitbon). Plon, Paris, 2004.
8
CHAPITRE PREMIER (1932-1939) Sept ans d’insouciance
« Blum badaboum ! » Ceux qui sont à l’affût des signes d’une vocation accorderont au gamin de moins de six ans un don pour la communication. Disons plus objectivement qu’il avait un certain sens de l’allitération. En tout cas, c’est mon premier souvenir politique. Le fumiste, pour employer un mot qui n’avait pas encore perdu son sens que l’on dit propre, était en train de nous instal-ler le chauffage central. Le calorifère à charbon en fonte noire, où l’on faisait griller le pain du goûter les jours de fête, était encore en activité dans le vestibule de la maison de la rue d’Hauteville, au Mans, où nous avions emménagé après la mort de son occupante depuis le début du siècle, ma grand-tante Louise Delaunay, sœur aînée célibataire de ma grand-mère ma-ternelle, en 1936. Il devait être midi et demi, ce 26 mars 1938. Je venais d’arriver de l’école, j’étais sur le palier du premier étage. Mon père, qui rentrait déjeuner tous les jours, annonça la nouvelle du rez-de-chaussée à la cantonade, c’est-à-dire à l’attention de sa femme et de sa belle-mère, qui habitait avec nous : « Blum a été renversé ! » Captant l’information, j’eus la vision frappante de ce personnage important, sans doute en jaquette et chapeau haut de forme, déboulant les marches cul par-dessus tête, en une scène semblable aux gravures qui s’échelonnaient justement sur les murs de la cage d’escalier, figurant les embarras de Paris vers 1900.