Histoire du Portugal

De
Publié par

De tous les pays d'Europe, le Portugal a été le premier à fixer des limites territoriales qui n'ont pour ainsi dire pas changé depuis le milieu du XIIIe siècle. Que l'on songe à la découverte des "Nouveaux Mondes" et à la construction de l'Empire atlantique, aux alliances britanniques, aux colonies africaines, le Portugal est bien plus qu'un "petit pays". Cette chronologie met en lumière le rôle crucial que le Portugal a joué dans le développement de l'Europe.
Publié le : vendredi 15 avril 2016
Lecture(s) : 16
Tags :
EAN13 : 9782140006883
Nombre de pages : 626
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Projethistoire du portugal_Mise en page 2 25/03/16 15:00 Page1
M o n d e s
Manuel do n a sc IMe n To
Histoire du Portugal
Lu s o ph o n e s
Une chronologie Histoire du Portugal
Une chronologie
d e tous les pays d’e urope, le portugal a été le premier à réaliser son unité
nationale et à fixer des limites territoriales qui n’ont pour ainsi dire pas changé
e depuis le milieu du XIII siècle, et c’est l’un des rares dont les frontières
coïncident avec les limites linguistiques. s’il a souvent été traité comme un
pays relativement peu important, cet ouvrage montre que la réalité est tout
autre. Que l’on songe à la découverte des "n ouveaux Mondes" et à la
construction de l’e mpire atlantique, aux alliances britanniques, aux colonies
africaines, à la première République, au régime salazariste et à la Révolution
des Œillets en avril 1974, le portugal est bel et bien plus qu’un "petit pays".
o utre l’outil précieux qu’elle représente pour tout lecteur curieux, la
chronologie que propose Manuel do n ascimento, met en lumière le rôle
crucial que le portugal a joué dans l’histoire et le développement de l’e urope,
ainsi que celui du monde moderne.
Manuel do NASCIMENTO est né au Portugal et vit en France depuis 1970. Auteur de divers
livres d’histoire en français, bilingue, français/portugais ou en portugais, il participe à divers salons
du livre et donne des conférences. Collaborateur (littérature/histoire) du journal hebdomadaire
LusoJornal, de la revue mensuelle Portugal Mag en France, et du journal canadien bimensuel
ABCPortuscale. Lecteur à la bibliothèque de la Fondation Calouste Gulbenkian - Délégation de France
(2013-2015), il a fait partie du groupe de lecture pour choisir le meilleur roman portugais (catégorie
du premier roman), et pour représenter le Portugal au Festival du 1er roman à Chambéry. Il est
également membre cofondateur de la SALF (Société des Auteurs lusophones de France) créée en
2011, son actuel président ; il est aussi membre cofondateur de la FAD (Federação das Associações
da Diáspora), créée en 2014, qui a son siège à Viseu, au Portugal.
eGravure de la Torre de Belém à Lisbonne, XVI siècle. (d R) Préface de António Maranhão Peixoto
M o n d e s
IsBn : 978-2-343-08910-2
49 € Lu s o ph o n e s
Maquette : Isabel Lavina
Histoire du Portugal
M. do n a sc IMe n To
Une chronologie





HISTOIRE DU PORTUGAL

NE CHRONOLOGIE U


































Mondes lusophones
Collection dirigée par Denis Rolland et Joëlle Chassin


La collection Mondes lusophones publie des ouvrages sur cet espace éclaté hérité de
l’Empire portugais, de l’Océan indien au Brésil.


Titres parus


Maria Helena JESUS, Regard sur la poésie portugaise contemporaine. Gnose et
poétique de la nudité, 2014.
M.G. BESSE, A. CRISTOVÃO & J.M. DA COSTA ESTEVES (org.), Maria
Judite de Carvalho, une écriture en liberté surveillée, 2012
N. CAMARINHAS, Les Magistrats et l’administration de la justice. Le
e ePortugal et son empire colonial – XVII - XVIII siècle, 2012.
M.-J. FEIRRERA, Le Brésil indépendant et le Portugal, 1822-1922, 2011.
P. ORLANDI, La construction du Brésil, 2011.
F. CAMMAERT, L’Écriture de la mémoire dans l’œuvre d’António Lobo
Antunes et de Claude Simon, 2009.
A. LEVECOT, Le roman portugais contemporain. Profondeur du temps, 2009.
E. TAVARES, Littératures lusophones des archipels atlan-tiques, 2009.
I. BATISTA de SOUSA, São Tomé et Principe de 1485 à 1755 : une société
coloniale, 2008.
J. M. da COSTA ESTEVES, La littérature portugaise contemporaine. Le
plaisir du partage, 2008.
F. NUNIZ & D. PAES (texte établi et traduit du portugais par M. ROUCH),
Chroniques des Rois de Bisnaga, 2008.
I. MUZART-FONSECA dos SANTOS, J. M. da COSTA ESTEVES, D.
ROLLAND (organisateurs), Les Îles du Cap-Vert. Langues, mémoires, histoire,
2007.
L. LOISON, L’expérience vécue du chômage au Portugal, 2006.
M. MONTENEGRO, Un culte thérapeutique au Portugal. Entre Moïse et
Pharaon, 2006.
M. MONTENEGRO, Une thérapie traditionnelle au Portugal. Les bruxos,
leurs clients et leur monde, 2005.
A. BARBE, Les îles du Cap-Vert, une introduction, préf. C. Ivora, 2003.



Manuel DO NASCIMENTO






HISTOIRE DU PORTUGAL

UNE CHRONOLOGIE








Préface d'António MARANHÃO PEIXOTO






















Du même auteur chez L’Harmattan


- Chronologie de l’Histoire du Portugal (édition bilingue-fançais/portugais).
- En lutte contre l’état salazariste, une certaine idée du Portugal. Norton de Matos (édition
bilingue-français/portugais).
- La Bataille de La Lys, 9 avril 1918. Devoir de Mémoire (édition
bilinguefrançais/portugais).
- La Révolution des Œillets au Portugal. Chronologie d’un combat pacifique
(édie- La Troisième invasion napoléonienne au Portugal (Bicentenaire 1810-2010).
- La Première Guerre mondiale (centenaire 1914-2014). Les soldats portugais des tranchées de
Flandre et la main-d’œuvre portugaise à la demande de l’État français.























© L’HARMATTAN, 2016
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris

http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-08910-2
EAN : 9782343089102 PREFACE



C’est un voyage dans le temps que nous avons entre les mains. Un long voyage dans
le temps ! Cette machine de l’existence nous happe et nous transporte de la lointaine et
toujours énigmatique préhistoire de l’aventure humaine à un passé très présent qui nous
enseigne, indubitablement, que les choix pour l’avenir sont taillés à la mesure que nous
accordons à notre vie individuelle et collective.
Connaître et faire connaître le Portugal, un petit pays qui a une longue histoire, une des plus
eanciennes d’Europe, dont les frontières perdurent immuables depuis le XIII siècle, c’est
parler de la nation autrefois détentrice du plus grand empire d’Europe, le premier et le
dernier dans la constellation de l’ordre mondial.
La geste des Grandes Découvertes conféra aux Portugais le mérite d’avoir initié la
circulation régulière de navires en haute mer, autrement dit d’avoir donné naissance et
consolidé la marine marchande au long cours. On raconte que cette aspiration éclot en
eplein XV siècle et sera à l’origine de la première globalisation.
À partir d’une matrice très appropriée et objective, Manuel do Nascimento démarre
ses relevés en l’an 923 avant notre ère – une façon explicite et pratique de transmettre son
message au plus grand nombre, sans se limiter au public académique qui travaille
essentiellement dans le registre de l’avant et de l’après Jésus-Christ. Il nous signale que,
cette année-là, il y aurait eu un grand incendie dans les montagnes des Pyrénées qui séparent
aujourd’hui l’Espagne de la France. Cet incendie provoqué par des bergers aurait duré quelques mois.
À la suite de la naissance de Jésus-Christ, il mentionne le début du christianisme dans la
epéninsule Ibérique en l’an 200, à l’aube du III siècle. Il nous mène de la fondation du
royaume à la chute de la monarchie, puis à l’implantation subséquente de la République.
Il nous entraîne, dans ces échos de l’histoire, jusqu’aux première et deuxième
républiques, en commençant par nous rappeler qu’en 1910, peu à peu, la République est
proclamée dans les grandes villes du Portugal. Il termine par le 25 avril 1974, quand, à
minuit vingt, la chanson Grândola, vila morena de Zeca Afonso, dans l’émission Limite de
Rádio Renascença, donne le signal annonçant que les opérations prévues par le MFA sont
irréversibles. L’auteur indique que le coup d’État révolutionnaire qui renversera l’une des plus
e siècle au Portugal. Tout longues dictatures européennes se produit ce jour-là. Jour historique du XX
comme l’ordre donné au MFA-Mouvement des Forces Armées : éviter coûte que coûte toute effusion
de sang.
Il nous apprend aussi qu’en 1974, les Forces Armées Portugaises disposaient d’environ
220 000 hommes répartis à travers les quatre continents.
Manuel do Nascimento cite abondamment l’un des jours les plus glorieux de la
nation portugaise dans le monde contemporain, nonobstant les rêves, les chimères, les
incertitudes, les vicissitudes et les inquiétudes vécues et prolongées, à une époque où le
temps de retrouver la terre ferme se fit et continue à se faire attendre.
Il nous fait par ailleurs savoir que, le 11 janvier 2015, le Portugal participe
officiellement à la marche républicaine organisée à Paris, par la présence du Premier
Ministre portugais Passos Coelho, aux côtés des autres chefs d’État et de François
Hollande, Président de la République française.
Les connaissances qu’il nous offre couvrent les Présidents de la République
Portugaise de 1974 à nos jours, ainsi que les Premiers Ministres. Elles caractérisent aussi
7 notre régime politique, l’état de la population portugaise entre 1981 et 2012, la situation
géographique, les divisions administratives, la langue – parlée, nous souligne-t-on, par
e e250 millions de personnes, ce qui en fait la 3 langue d’Europe et la 5 du monde, après
le chinois, l’anglais, le russe et l’espagnol.
Au long de toutes ces pages, nous sommes les heureux bénéficiaires de plus de
15 000 entrées chronologiques – présentées sous la forme année, mois, jour, heure,
minute – qui réunissent plus de 26 000 références chronologiques basées sur plus de
4 700 références bibliographiques. Parler de chronologie, c’est parler de temps. Et sur
ce temps, je ne m’aventurerai pas à demander à notre auteur combien s’en trouve
investi dans cette œuvre. Je ne m’y aventure pas pour des raisons très simples. D’abord,
en raison du détail avec lequel les faits sont traités, très souvent avec des champs
successifs pour une même journée. Ensuite, en raison du traitement appliqué et de
l’enregistrement méticuleux des faits et des événements. Et enfin, en raison du courage,
de l’audace et de l’abnégation dont témoigne cette entreprise.
Pour finir, constatons et signalons qu’il n’existe aucune œuvre de cette taille et de
cette envergure dans l’historiographie nationale ni même sur l’histoire du Portugal.
Aucune chronologie, aucune éphéméride de l’histoire du Portugal n’avait chanté,
jusqu’à présent, d’hymne si éloquent, si vaste et imposant aux chrono-sciences, ou
sciences du temps. Ce temps qui est par nature éphémère pour l’intelligence et la vie
humaines, ce temps qui, bon ou mauvais, exige du temps et en tire toujours profit.
Nous sommes devant une grandiose œuvre de référence pour la consultation,
l’apprentissage et la connaissance de l’histoire de notre patrie, quel que soit notre
positionnement géodésique ou géo-référencé. Il ne fait aucun doute que, dans sa
description jusqu’à l’an 2015, cette œuvre monumentale deviendra l’ancre de navigation
dans le temps pour tous les Portugais, où qu’ils se trouvent dans le monde, sur leur
terre-mère ou à travers la diaspora planétaire.
De Manuel do Nascimento, nous pouvons dire le labeur persistant et infatigable
dans cette thématique et d’autres de l’histoire du Portugal. Il convient de louer et
d’applaudir, ainsi que d’encourager la poursuite de nouveaux projets de divulgation de
notre mémoire et de notre identité communes.
Cette édition donne forme, de manière indélébile, intelligente, passionnante et
fascinante, à la grandeur de notre Portugal, quelles que fussent les circonstances, quels
que fussent les défis, quels que fussent les paris sur les chemins du futur.
Avec cette œuvre, nous faisons le plus long des voyages en direction de ce qui est en
devenir et nous nous enrichissons grandement en tant que citoyens de la société de
l’information et du savoir. Toutes nos félicitations ! Un grand merci, sincère et amical,
pour ce privilège que vous nous accordez.
Bem-haja !
António Maranhão Peixoto,
1Vice-président de la Mairie d’Esposende


1 Titulaire d’une licence en Histoire (1986) et d’un master en Sciences documentaires, option Archives (1988),
délivrés par la faculté de Lettres de l’Université de Coimbra, il a dirigé les Archives générales de la Mairie de Vila
Nova de Gaia (1989-1991), la bibliothèque municipale d’Esposende (1991-1992) et les Archives municipales de
Viana do Castelo (1992-2013). Préface traduite par Clara Domingues.
8 INTRODUCTION



2Le Portugal, avec une superficie d’un peu plus de 90.000 km et une population de
plus de dix millions et moins de onze millions d’habitants, est cependant au premier
rang des nations qui ont fait l’histoire de l’Europe et qui ont marqué la civilisation de
leur empreinte. Les premiers habitants de la péninsule Ibérique furent les Ibères, les
Celtes, les Phéniciens, les Grecs, les Carthaginois, les Romains, les Vandales, les Suèves,
les Alains, les Wisigoths et, pour terminer, les musulmans (appelés Arabes ou Maures).
Le Portugal possède une très longue histoire, l’une des plus anciennes d'Europe.
Le Portugal, pays frontalier au nord et à l’est avec l’Espagne et à l’Occident et au
sud avec l’océan Atlantique. Ce pays a su résister à l’unité de l’« Hispanie ». Les
efrontières du Portugal sont les mêmes depuis le XIII siècle, les plus antiques et les plus
stables de l’Europe. Le Portugal est une région périphérique de l’Europe occidentale.
Jusqu'il y a peu de temps, il était le patron d’un immense empire colonial. Dans les
colonies portugaises, la population était deux fois plus grande que celle de la métropole,
et le territoire de cette dernière était vingt-cinq fois plus petit que celui des colonies. La
guerre pour l’indépendance des colonies a duré près de treize ans (1961-1974). Ce n’est
pas parce qu’il a souvent été oublié, et même parfois ignoré, que le Portugal n’a pas
d’histoire. Le Portugal est l’histoire d’une nation, ancienne de plus de neuf siècles. Le
Portugal a été le maître de l’Empire le plus grand de l’Europe, il a été le premier empire
et le dernier. Le Portugal est un des pays les plus anciens de l’Europe. Il devient le
premier pays européen. Le Portugal est une nation indépendante dès la première moitié
edu XII siècle. La mer a donné un sens au vaste monde portugais et c’est donc au
Portugal que revient le mérite d’avoir inauguré la circulation régulière des navires sur les
grands océans. En France, où vit une très grande communauté portugaise, le Portugal
est peu connu, et même méconnu. Un certain nombre des Français ne retient que
quelques clichés pour touristes pressés. Pourtant, au cours des siècles, les deux pays ont
tissé des liens culturels et économiques.
Le Portugal, à l’instar de la France, est une création dynastique, celle de la maison
capétienne de Bourgogne. Afonso Henriques, le premier roi du Portugal, n’est autre que
er, duc de Bourgogne, arrière-petit-le fils d’Henri, duc de Bourgogne, petit-fils de Robert 1
fils de Robert II, roi de France et arrière-arrière-petit-fils d’Hugues Capet, roi de France.
D. Afonso Henriques, le fondateur du Portugal, entre dans l’histoire. Sa longévité,
77 ans, dont plus de 57 années de gouvernement, lui permit de fonder un royaume
indépendant de son comté, mais aussi de l’agrandir vers le sud dans les royaumes de
taïfa (musulmans). Par sa valeur guerrière et son habileté politique, il sut exploiter la
désagrégation de la monarchie de la Castille-León, secouée par les querelles de
succession. Il pratiqua aussi une politique d’alliances matrimoniales. En 1146, alors qu’il
était père de plusieurs enfants bâtards, il épousa Mathilde, ou Mahaut de Savoie,
ellemême apparentée à la maison de Bourgogne, fille d’Amédée III, comte de Savoie.
eÀ la fin du XIV siècle, le Portugal est secoué par une crise de succession, qui le met
aux prises avec son voisin castillan, allié de la France dans la guerre de Cent Ans. Jean
de Castille décide l’invasion du Portugal. Le 14 août 1385, lors de la bataille
d’Aljubarrota, entre les troupes portugaises aidées de renforts anglais, commandées par
erJean 1 du Portugal et Nuno Álvares Pereira, contre les forces de Castille de Jean de
9 Castille, renforcé par un important contingent de chevaliers français, la victoire revient
aux Portugais, malgré la supériorité numérique des Castillans et des Français (cinq fois
plus nombreux, selon la chronique de Fernão Lopes).
L’épopée du peuple lusitanien, tout au long de son histoire, ne cesse de nous
étonner. Ce royaume va provoquer l’expansion géographique de l’Europe, à la fin du
eXVI siècle, et l’explosion de cette dernière sur le monde. Le Portugal a été le
détonateur de l’explosion.
e eÀ partir des découvertes (XV et XVI ), les Portugais vont créer un grand empire.
eLe Portugal ayant atteint ses frontières terrestres depuis le XIII siècle, il en chercha de
nouvelles sur les mers, constituant ainsi le plus grand empire commercial au monde.
Avec la mort du roi D. Sebastião dans la bataille d’Alcácer Kibir (Ksar El Kébir) au
Maroc, le Portugal va connaître une nouvelle crise de succession. Le Portugal est sans
héritier direct, c’est donc Henri, oncle du roi D. Sebastião, qui prend la succession sous
erle nom de Henri 1 , qui meurt également sans descendant. Philippe II d’Espagne, fils
de Charles Quint et d’Isabelle du Portugal, envahit le Portugal et bat D. António, Prior
do Crato, prétendant au trône, dans la bataille d’Alcântara près de Lisbonne. Le
erroyaume est conquis et l’Union ibérique est faite mais, le 1 décembre 1640, le Portugal
est à nouveau indépendant, avec la dynastie d’Avis.
Dans le cadre du blocus continental imposé par Napoléon, le Portugal est envahi
par les forces napoléoniennes avec la complicité de Manuel Godoy, ministre du roi
Afonso VI d’Espagne. Le Portugal est envahi à trois reprises, la première par Junot, la
deuxième par Soult et la troisième par Masséna.
eAu début du XX siècle (5 octobre 1910), le Portugal devient le deuxième pays
républicain européen, après la France.
L’entrée du Portugal dans le conflit mondial de la Première Guerre mondiale dans
les Flandres reste pour l’historiographie du Portugal un événement de grande
importance sur les plans militaire et économique. Le Portugal se battait dans deux
guerres ; les colonies africaines portugaises contre l’Allemagne et sur le front occidental
européen. Plus de 55.000 militaires ont été mobilisés dans le secteur de Béthune entre
1917 et 1918, plus de 2.000 hommes sont morts, plus de 7.200 sont faits prisonniers ou
portés disparus, plus de 5.300 blessés, soit près de 14.700 hommes, pour un total de
26 % des hommes mobilisés en France.
L’instabilité de la Première République au pouvoir due aux crises sociales et
économiques va provoquer le coup d’État du 28 mai 1926. En 1928, Salazar est nommé
ministre des Finances. À partir de 1932, Salazar, président du conseil, crée le Parti
unique (Union Nationale) et l’État Nouveau.
C’est la guerre dans les colonies et pour la première fois, le 13 mars 1961, les
ÉtatsUnis votent contre la présence militaire en Afrique. Tentative de coup d’État par
Botelho Moniz, ministre de la Défense, avec le soutien de l’ancien président de la
République, Craveiro Lopes, dans le dessein d’amener Salazar à démissionner.
La révolution du 25 avril 1974 renverse en quelques jours l’État Nouveau qui durait
depuis quarante-huit ans. La mystique impériale portugaise est définitivement enterrée.
Le Portugal est entré dans la Communauté européenne le 12 juin 1985, et en 1999, il
entre dans la zone euro.
Comment ce territoire, dont la population est si diverse, est-il devenu le premier
État-nation ? Fernando Pessoa disait que toutes les nations sont des mystères. Il en est
ainsi du Portugal.
10 LES ORIGINES PORTUGAISES



D'importants vestiges de la présence humaine dans les régions occidentales de la
péninsule Ibérique (l’actuel Portugal) datent du paléolithique inférieur. Les périodes
suivantes montrent une installation durable de populations pendant le paléolithique
moyen et supérieur.
Il y a environ 40.000 ans, plusieurs cultures se sont succédé pendant le néolithique,
entre 8000 et 5000 avant notre ère, dans la péninsule Ibérique. L’âge de bronze, entre
3000 et 1000 avant notre ère, laisse des traces importantes : cromlechs et d’autres
importants vestiges témoignent d’une véritable splendeur de la culture mégalithique à
l'ouest de la péninsule Ibérique.
Pendant l’âge de fer, la civilisation mégalithique fait place à la civilisation des
Castros, c'est-à-dire que la sédentarisation est définitive avec l'édification de ces
véritables communautés militaires et urbaines que sont les Castros. C'est à cette époque
qu'apparaissent les Ibères, les Celtes, surtout entre le Tage et la Galice. 1.000 ans avant
notre ère arrivent également de la Méditerranée orientale les premiers peuples civilisés
comme les Phéniciens et les Grecs, surtout entre le Tage et l'Algarve.
Les historiens de la protohistoire avancent plusieurs arguments sur l'identité des
populations de l'ouest de la péninsule Ibérique. Il est très probable qu'elle serait le
résultat de toutes ces installations humaines avant l'arrivée des Romains.
La ville de Lisbonne est, quant à elle, l’une des plus anciennes, sinon la plus
ancienne ville d'Europe. Fondée par les Phéniciens aux environs de 1200 avant notre
ère (en 1180 par Ulysse), elle a toujours connu, depuis lors, un développement urbain
dû à sa position stratégique à l’embouchure du Tage, faisant le pont entre la
Méditerranée et le front européen atlantique. Tous les commerçants et navigateurs de la
Méditerranée orientale venaient à Lisbonne, ainsi que ceux des côtes occidentales,
d'Afrique du Nord à la Mer du Nord.
e Au cours du dernier tiers du III siècle avant notre ère, l'ouest de la péninsule
Ibérique subit des invasions tantôt carthaginoises, tantôt romaines, à l'époque des
guerres puniques.


923 avant notre ère
– Il y aurait eu un grand incendie dans les montagnes des Pyrénées, qui divisent
aujourd’hui l’Espagne et la France. Cet incendie provoqué par des bergers aurait duré
quelques mois.
800 avant notre ère
– Arrivent les premiers Phéniciens sur la côte méditerranéenne de la péninsule Ibérique.
650 avant notre ère
– À cette époque, la culture ibérique domine une majeure partie de la péninsule
Ibérique.
300 avant notre ère
– La ville de Coimbra aurait été construite.
11 264 avant notre ère
– Début de la première guerre punique.
237 avant notre ère
– Arrivée des Carthaginois dans la péninsule Ibérique.
219 avant notre ère
e– Début de la 2 guerre punique.
218 avant notre ère
– Les Romains vont vaincre les Carthaginois dans la péninsule Ibérique.
210 avant notre ère
– Les Romains élargissent leur domination dans la péninsule Ibérique.
197 avant notre ère
– Les Romains divisent pour la première fois la péninsule en deux : Hispanie ultérieure,
vers l'Atlantique, et Hispanie citérieure, vers la Méditerranée. Les populations
occidentales, comprenant et dépassant l'actuel territoire portugais, se révoltent et
initient la résistance armée. Les Romains les appellent Lusitaniens. Les luttes vont durer
jusqu'à l’assassinat du dernier chef lusitanien, Viriathe (139).
193 avant notre ère
– Début des conflits entre les Lusitaniens et les forces de Rome.
155 avant notre ère
– Les Romains envahissent la partie de l’actuel territoire portugais.
150 avant notre ère
– Massacre du peuple lusitanien.
147 avant notre ère
– Révolte de Viriathe ‘le Lusitanien’ contre l’occupation romaine.
142 avant notre ère
– Défaite romaine face à Viriathe.
139 avant notre ère
– Le chef lusitanien, Viriathe, est assassiné.
138 avant notre ère
– L'Hispanie ultérieure, ou Lusitanie, est gouvernée par un Romain, Decimus Junius
Brutus, qui s'installe à Lisbonne (Olisipo).
136 avant notre ère
– Decimus Junius Brutus monte au nord au-delà du fleuve Lima.
80 avant notre ère
– Le général romain, Sertorius, prend la défense des Lusitaniens et combat Rome.
72 avant notre ère
– Sertorius est assassiné.
61 avant notre ère
– Jules César est nommé gouverneur de l’Hispanie ultérieure.
– 45 avant notre ère
– Seize ans plus tard, Pompée est nommé gouverneur de toute la péninsule Ibérique.
Après la défaite de Pompée à la bataille de Munda (45), Jules César pacifie la péninsule
Ibérique.
44 avant notre ère
– Mort de Jules César.
12 38 avant notre ère
– L’Hispanie est annexée à l’État de Rome.
29 avant notre ère
– Auguste concentre dans la péninsule six légions pour en terminer avec la conquête
totale de la péninsule Ibérique.
27 avant notre ère
– L'Hispanie est divisée en trois provinces : Tarraconaise, Carthaginois, Bétique.
23 avant notre ère
– L’empereur Auguste établit la Pax Romana, période de paix.
– L'empereur Auguste délimite le vaste territoire de la Lusitanie et fonde, deux ans plus
tard, la ville de Mérida comme capitale. La Lusitanie comprend la majeure partie du
tiers occidental de la péninsule Ibérique. Pendant ce temps, la civilisation des Castros
edisparaît au profit de l'Empire romain. La Lusitanie, qui dure jusqu'à la crise du III
siècle de notre ère, connaît une brillante période. Plusieurs grandes villes sont fondées
comme Brachara Augusta (actuelle Braga) qui, créée par l'empereur Auguste, deviendra
la capitale de la Galice et future primauté chrétienne de toute l'Hispanie, ou encore
Ebora (actuelle Évora), qui dominera le vaste plateau de l'Alentejo et d'autres localités
encore se développeront.
e– L’existence de communautés chrétiennes organisées est avérée dès la fin du II siècle.
14 avant notre ère
– Mort de l'empereur Auguste.

APRES JESUS-CHRIST

eIII siècle
200
– Initiation du christianisme dans la péninsule Ibérique.
288
– L'empereur Dioclétien redivise l'Hispanie en cinq provinces : Tarraconaise,
Carthaginois, Bétique, Galice et Lusitanie. Cette division perdurera jusqu'à la chute de
l'Empire romain.

e siècle IV
304
– A lieu à Elvira (proche de l’actuelle Grenade) le premier concile chrétien connu en
péninsule Ibérique.
305
– L'empereur Dioclétien ordonne, à ce moment-là, plusieurs persécutions contre les
chrétiens de la péninsule Ibérique.
309
– Braga devient un important centre de culte chrétien.
313
– L'empereur Constantin déclare la religion chrétienne, religion de l’Empire.

eIV siècle
– Une nouvelle localité est fondée, Portucalense (Porto), qui sera plus tard à l'origine du
nom du Portugal.
13 eV siècle
400
– Premier Concile de Toledo (Espagne).
409
– Les Barbares nordiques pénètrent dans la péninsule Ibérique, surtout par le nord de
l’Europe : Alains, Vandales, Suèves.
411
– Les Alains s'installent en Lusitanie et les Suèves et Vandales en Galice.
414
– Paulo Osório, ecclésiastique à Braga, se rend à Hipona pour y rencontrer
SaintAugustin.
415
– Coimbra ayant été détruite par les Alains, elle aurait été reconstruite sur les bords du
fleuve Mondego.
e– Pendant tout le V siècle, les Suèves, les Alains et les Vandales non seulement
combattent l'Empire romain, mais s’affrontent entre eux, dévastant la péninsule
Ibérique.
416
– Arrivée des Wisigoths dans la péninsule Ibérique.
417
er– Théodoric 1 est nommé roi des Wisigoths.
418
– Fin du royaume Alain.
419
– Les Vandales attaquent les Suèves.
420
– Déroute des Vandales près de Bracarense (Braga) et domination des Suèves.
– La ville d’Idanha-a-Velha est incendiée par les Suèves.
428
– Déroute des Romains et des Suèves dans la bataille de Mérida (Espagne).
433
– Braga est choisi pour être le culte chrétien dans la péninsule Ibérique.
446
– Nouvelle tentative romaine pour reconquérir le territoire de la péninsule Ibérique.
448
– Le roi des Suèves, Rékiaric, se convertit au christianisme.
453
– Théodoric II est proclamé roi des Wisigoths.
454
– Les peuples hispano-romains font appel à Théodoric II, roi des Wisigoths, contre les
Suèves.
456
– Théodoric II roi des Wisigoths gagne la bataille d’Órbigo (Espagne), contre les
Suèves.
457
– Rékiaric, vaincu, offre le royaume à Aygulf. Les Suèves résistent encore un temps à
l'extrême ouest.
14 467
– La ville de Conímbriga est saccagée par les Suèves.
468
– Le gouverneur de Lisbonne, Lusídie, qui est encore romain, offre la ville aux Suèves.
– Prise de la ville de Condeixa-a-Velha par les Suèves.
470
– Erik, roi des Wisigoths, initie les grandes campagnes d'annexion de tous les territoires
péninsulaires.
– L’empire romain laisse définitivement place à des royaumes barbares. L'Empire
romain marque profondément, en sept siècles, les hommes et la terre : l'administration,
la législation, la langue, la division territoriale, la campagne, les routes, les ponts et les
villes.

eVI siècle
501
– Premier Concile de Braga.
526
– La capitale wisigothe se trouve à Barcelone (Espagne).
527
– Premier Concile de Tolède (Espagne).
531
– La capitale wisigothe se trouve maintenant à Mérida (Espagne).
534
– Reconstruction d’Idanha-a-Velha par les Wisigoths.
554
– La capitale wisigothe se trouve maintenant à Tolède (Espagne).
561
– Deuxième Concile de Braga.
569
– Concile de Lugo (Espagne).
– La ville de Lamego est classée diocèse.
– Réorganisation de la péninsule Ibérique par le roi des Wisigoths, Léovogild.
572
– Troisième Concile de Braga.
585
– Fin du règne suève.
586
er– Recared 1 est proclamé roi des Wisigoths.
589
– Troisième Concile de Tolède (Espagne).
e– Recared, roi des Wisigoths, se convertit au christianisme lors du III Concile de
Tolède (Espagne).
– Les Wisigoths s'appuient sur la législation et la culture romaine.
599
– Concile à Barcelone (Espagne).
– Fondation de l’évêché Portucalense en cette fin de siècle.

15 eVII siècle
617
– Obligation du baptême pour tous les Juifs.
621
– Recared II est proclamé roi des Wisigoths.
624
– Les Wisigoths dominent la péninsule Ibérique.
633
– Quatrième Concile de Tolède (Espagne).
– Juliano est nommé évêque de Braga.
646
– Cinquième Concile de Tolède (Espagne).
650
– Concile de Viseu.
– São Frutuoso est nommé évêque de Braga.
654
– Déclaration de la loi ‘Code wisigoth ’.
656
– Sixième Concile de Tolède (Espagne).
663
– Quatrième Concile de Braga.
666
– Deuxième Concile de Mérida (Espagne).
675
– Septième Concile de Tolède (Espagne).
681
– Huitième Co
– Félix est nommé évêque de Braga.

eVIII siècle
710
– Élection du dernier roi des Wisigoths, Rodrigue.
711
– Juillet : le dernier roi wisigoth, Rodrigue, est battu par le Berbère Tarik à la bataille de
Guadelete (Espagne).
– C'est le début de l’invasion arabe de la péninsule (Hispanie) Ibérique.
– Les Arabes (ou Maures) vont conquérir rapidement toute la péninsule Ibérique.
Quelques nobles, militaires et religieux chrétiens se réfugient dans les montagnes
asturiennes, au nord de la péninsule Ibérique.
713
– Intégration de la région de l’Algarve dans l’État des Omeyyades de Damas (Syrie).
– La péninsule Ibérique est dominée par le gouverneur Müsã ibn Nusary.
714
– Domination musulmane probable à Lisbonne, Évora, Chaves, Vila Real, Viseu et
Santarém.
715
– Domination musulmane à Conímbriga.
16 716
– Existence des pièces de monnaie (soldos).
– Prise de Lisbonne par les Maures.
718
– Révolte du roi chrétien Pélage contre les musulmans.
720
– Est connue l’existence de pièces de monnaie en or de la péninsule Ibérique avec
l’écriture arabe.
722
– Le légendaire roi chrétien Pélage gagne la bataille de Covadonga (Espagne), contre les
armées arabes et crée le royaume des Asturies. Ses successeurs essayeront constamment
de l'étendre vers le sud, aussi bien en suivant la vallée du fleuve Douro (dont l'estuaire
est devant Porto), que celle de l'Èbre, vers l'est.
732
– Les Arabes vont franchir les Pyrénées et parvenir jusqu’à Poitiers (France) où ils
seront défaits, en octobre, par Charles Martel. Al Ghafiki est tué dans ce combat. (Les
Arabes ou les invasions sarrasines dans le royaume franc (actuelle France) commencent
en 714. En 718/719, les musulmans assiègent Narbonne et en 728 Eudes d’Aquitaine
est battu par les musulmans qui prennent et pillent Bordeaux. En 731, Charles Martel
s’empare à son tour d’Aquitaine).
737
– Mort du roi chrétien Pélage.
739
– Révolte des Berbères.
– Afonso, gendre de Pélage, est proclamé roi des Asturies.
741
er– Incursion d’Alphonse 1 roi des Asturies contre les Maures au nord du Douro.
751
– Les Francs s’emparent d’une partie de la Tarraconaise.
763
– Avancée asturienne dans la région du Minho.
778
– Les rois chrétiens font appel à Charlemagne qui, cependant, perd la bataille à
Roncevaux (Pyrénées).
786
er– Construction de la première mosquée de Cordoue par Abd al-Rahman 1 (émir de
Al-Andalus).
788
er– Bermudes 1 est proclamé roi des Asturies.
794
– Les Asturiens battent les musulmans.
798
– Expédition jusqu’à Lisbonne d’Alphonse II, roi des Asturies.

eIX siècle
801
– Prise de Barcelone (Espagne) par les Francs.
17 809
– Prise de Lisbonne par les Omíadas.
822
– Abd al-Rahman II (émir de Al-Andalus).
839
– Expédition jusqu’à la région de Viseu d’Alphonse II, roi des Asturies.
842
er– Ramire 1 est proclamé roi des Asturies.
er bat les musulmans dans la bataille de Clavijo (Espagne).
er– Ramire 1 institue le vote de Santiago (Saint-Jacques-de-Compostelle).
– Saint-Jacques-de-Compostelle est fêté le 25 juillet.
844
– Les Normands attaquent Lisbonne et l'Algarve.
– Construction probable du monastère de Cete (Paredes) par les musulmans.
850
er– Ordonho 1 est proclamé roi des Asturies.
850 - 868
– Le royaume des Asturies s'étend jusqu’en Galice, puis atteint la vallée occidentale du
Douro. Le nouveau royaume du León naît.
866
– Alphonse III est proclamé roi des Asturies.
867
– Conquête de Coimbra par le roi Alphonse III des Asturies.
– Construction du monastère de Pedroso.
868
– Le comte Vimara Peres repeuple et réorganise Porto (Portucale) et la région située
entre les fleuves du Douro et du Minho.
– Le premier comté Portucalense (Portus e Calle) est fondé. Peu à peu sont élargies les
frontières du territoire (Terra portucalense).
871
– Reconquête de Coimbra par les Maures.
872
– Repeuplement de Portucale.
873
– Mort de Vimara Peres, comte de Portucale (868-873).
– Lucidio Vimaranes, fils du précédent, lui succède au comté de Portucale.
878
– Prise de Coimbra aux Maures par Hermenegildo Mendes.
889
– Coimbra est intégrée dans le royaume des Asturies par Hermenegildo Guterres.

eX siècle
901
– Début des invasions d’Al-Mansur.
910
– Création du royaume de Galice.
18 912
– Prise d’Évora par Ordonho II, roi de León.
914
– Reconstruction des murailles d’Évora.
– Ordonho II réunit les royaumes de Galice et de León.
– León devient la capitale du Royaume des Asturies.
922
– Mort de Lucidio Vimaranes, comte de Portucale (873-922). Diogo Fernandes, époux
d’Onega Lucides, fille de Lucidio Vimaranes, lui succède.
926
– La ville de Viseu est la nouvelle résidence du futur roi Ramire II de León.
– Mariage de Mumadona Dias (fille du comte Diogo Fernandes) avec le comte
erHermenegildo ou Mendo Gonçalves ou Mendo 1 Gonçalves, comte de Portucale.
936
– Lors du règne d’Abd al-Rahaman III, le vizir Yahya b. Ishãq s’empare du château de
Trancoso (Tarankusa).
938
– Premier document citant le nom Portucale comme région.
939
– Ramire II traverse le fleuve Douro afin de faire de nouvelles conquêtes contre les
Maures.
942
– On commence à parler de l’indépendance de Portucale.
950
– Gonçalo Mendes, fils de la mythique Mumadona Dias, assume le gouvernement
(comte de Portucale) de la Terre Portucalense, territoire qui s’étend entre la Galice et la
vallée occidentale du Douro, sorte de berceau du futur Portugal.
er– Mumadona Dias était la fille de Fernando 1 , le Magno, roi de Castille, León et de
Galice.
951
– Mort de Ramire II de León.
953
– Incursion musulmane en Galice.
955
– Ordonho III, roi de León, fait irruption vers Lisbonne.
960
– Flâmula, nièce de Mumadona Dias, fait don du château de Trancoso à Guimarães
(comté de Portucale).
962
– Gonçalvo Mendes, comte du Portucale (déjà ainsi nommé) se révolte contre le roi
erSanche 1 de León.
– Les royaumes arabes se sont profondément installés dans le reste de la péninsule
Ibérique et ils réagissent ainsi aux prétentions des rois chrétiens.
966
er– Gonçalvo Moniz, comte du Coimbra, se révolte contre le roi Sanche 1 de León.
978
– Construction probable du monastère de Santo Tirso.
19 981
– Almanzour (al-Mansur) conquiert la ville de Trancoso et remonte jusqu'à
SaintJacques-de-Compostelle.
986
– Mumadona Dias ordonne l’édification du château de São Mamede (Guimarães).
987
– Destruction des villes de Coimbra et Lamego par Almanzour (al-Mansur).
988 de la ville de León par Almanzour (al-Mansur).
990
– Prise de la ville de Montemor-o-Velho par Almanzour (al-Mansur).
994
– Réédification de la ville de Coimbra par Almanzour (al-Mansur).
997
– Destruction des villes de Saint-Jacques-de-Compostelle, de Porto et de Viseu par
Almanzour (al-Mansur).
999
– Repeuplement de la ville de León.
– Mort de Bermudes II.
– Mort de Gonçalo Mendes, comte de Portucale.
– Mendo Gonçalves est nommé comte de Portucale.
– Alphonse V est nommé roi de León.

eXI siècle
1002
– Mort d’Almanzour (al-Mansur). Abd al-Malik (al-Muzzarfa), son fils, lui succède.
1008
– Alvito Nunes est nommé comte de Portucale.
1009
– Règne de Sanche III de Castille.
1015
– Les Normands attaquent la région du Douro.
1016
er– Naissance de Ferdinand 1 de Castille, fils de Sanche de Pampelune (Espagne).
1017
– Prise de la ville de Montemor-o-Velho par les chrétiens.
er– Nuno 1 Alvites est nommé comte de Portucale.
1020
– Concile de León (Espagne).
1025
– Construction du monastère de Palme.
1026
– Prise de la ville Montemor-o-Velho par les musulmans.
1028
– Mendo III Nunes est nommé comte de Portucale.
1029
– Révolte galicienne contre Bermudes III de León.
20 – Ferdinand 1er (Ferdinand le Grand) est nommé comte de Castille.
1031
– Al-Andalus se divise en émirats appelés ‘Taipas’.
1034
– Reconquête de la ville de Montemor-o-Velho par Gonçalvo da Maia.
1035
– Bermudes III de León en territoire portugais bat les musulmans.
– Création du royaume d’Aragon.
er– Ferdinand 1 est nommé roi de Castille et de León.
1037
er– Le comte de Castille, Ferdinand 1 , de famille navarraise, bat Bermudes III de León,
à Tamaron. Le royaume de León est annexé et devient le royaume de Castille-León.
1040
– Naissance d’Alphonse VI de Castille.
1050
– Nuno II Mendes est nommé comte de Portucale.
1056
– Concile de Saint-Jacques-de-Compostelle.
1057
er– Ferdinand 1 de León et Castille conquiert Lamego et Tarouca.
1058
er– Ferdinand 1astille conquiert Viseu.
– Prise de Castendo, l’actuelle Penalva do Castelo.
1059
– Construction du monastère de Santa Maria de Pombeiro.
1060
– Concile de Saint-Jacques-de-Compostelle.
1061
– Début du royaume des Almoravides (Maroc).
1062
– Charte de Torre de Moncorvo.
1063
1064
– Adoption du calendrier hispanique.
– Conquête chrétienne de Coimbra.
1065
er– Décembre : mort de Ferdinand 1 (Ferdinand le Grand), roi de Castille et de León.

erFerdinand 1 de León, règne de 1037 à 1065

1065
– Lui succède Sanche II en Castille, Garcia en Galice et à Portucale et Alphonse VI à
León.
1070
– Pedro est élu évêque de Braga.
– Construction du monastère de São Miguel de Vilarinho.
21 1071
– Nuno Mendes, comte de Portucale, perd la bataille de Pedroso en faveur de Garcia de
Galice.
– La ville de Lamego devient diocèse.
1072
– Mort de Sanche II.
– Alphonse VI de León assume la couronne de León et de Castille.
1073
– Alphonse VI de León devient roi de la Castille et de Portucale.
1080
– Concile de Burgos (Espagne).
1084
– Construction du monastère de São Simão de Junqueira.
1085
– Mai : Alphonse VI de León prend Tolède (Espagne) aux Arabes.
1086
– 23 octobre : les Almoravides battent Alphonse VI de León à Zalacca ou Zaraca
‘Sagrajas’ (Espagne).
– Fiançailles de Raymond de Bourgogne et Urraca.




























22 AINSI EST NÉ LE PORTUGAL



eXI siècle
1087
– N.D. : Arrivée dans la péninsule Ibérique des comtes bourguignons, Henri et
Raymond, pour aider Alphonse VI de León dans la conquête des territoires occupés par
les Arabes.
1088
– N.D. : construction du château de Montemor-o-Velho.
1089
– N.D. : sacre de la nouvelle cathédrale de Braga.
1090/1091
– N.D : le roi Alphonse VI de León donne à Raymond sa fille Urraca en mariage et le
gouvernement du comté de Galice.
1091
– N.D. : mort de Sisnando Davides, gouverneur de Coimbra.
1092
– N.D. : prise de pouvoir de Crescónio, évêque de Coimbra.
1093
– N.D. : prise de Santarém, Lisbonne et Sintra aux Maures par Alphonse VI de León.
1094
– N.D. : Raymond de Bourgogne occupe les territoires de la Galice jusqu’au Tage.
– Raymond est battu par les Almoravides près de Lisbonne.
1095
– N.D. : préparation de la fondation du royaume du Portugal.
– Le roi de Castille-León, Alphonse VI, concède à Henri, Comte de Bourgogne, de la
famille des Capets (venu en renfort) le comté du Portugal (Portucale) et la main de sa
fille illégitime, Thérèse. (Le comte Henri de Bourgogne était fils d’Henri de Bourgogne
eret trisaïeul de Robert 1 de France. En 987 est fondée la dynastie des Capétiens).
– Prise de Lisbonne au comte Raymond de Bourgogne par les Almoravides.
1096
– N.D. : mariage de Thérèse et Henri de Bourgogne à Guimarães. De cette union naît
un fils appelé Afonso Henriques, en 1109.
– Henri de Bourgogne concède la charte (foral) à Guimarães et la choisit comme
résidence et capitale du comté.
– Charte de Constantin.
1097
– 27 novembre : Henri de Bourgogne se nomme "comte de Portucale" et donne le nom
de "Province de Portucale" à ses domaines.
1098
– N.D. : le comte de Portucale aurait fait un voyage en Galice. En Bourgogne est fondé
l’Ordre de Cîteaux (les Cisterciens).
1099
– N.D. : fondation de la cathédrale de Braga.

23 eXII siècle
1100
– Septembre : aide du comte Henri de Bourgogne à Alphonse VI de León, dans la
bataille de Malagón (Espagne) contre les Almoravides.
1101
– N.D. : délimitation papale des frontières du diocèse de Coimbra.
1102
– N.D. : occupation de Lisbonne et Santarém par les Almoravides.
– Le comte Henri de Bourgogne gagne la bataille d’Arouca contre les musulmans.
– Charte de Mangualde.
1103
– N.D. : voyage à Rome de l’évêque de Braga, Gérald, pour défendre les droits de
Braga.
– Henri de Bourgogne fait un voyage à Jérusalem. C’est dans cette ville que plus tard
des chevaliers auraient fondé l’ordre des Templiers pour défendre les nouveaux États
chrétiens du Levant.
1104
er– N.D. : mariage d’Alphonse 1 , roi d’Aragon, avec Urraca, fille d’Alphonse VI de
León.
1105
– N.D. : pacte entre le comte Henri de Bourgogne et le comte Raymond de Bourgogne.
1106
– N.D. : fin du royaume des Almoravides (Maroc).
1107
– N.D. : mort du comte Raymond de Bourgogne.
1108
– N.D. : mort de Soeiro Mendes da Maia, protecteur de Thérèse, future mère de l’infant
Afonso Henriques.
– Mort de l’archevêque de Braga, Gérald. Lui succède Maurício Burdino.
– Charte de Tentúgal.
1109
2– 24 juin : naissance de l’infant Afonso Henriques (¤) .
er– 1 juillet : mort d’Alphonse VI, roi de León.

Alphonse VI de León, règne de 1072 à 1109

1109/1110
– N.D. : le comte Henri de Bourgogne fait un voyage en Bourgogne pour consulter
l'abbé de Cluny sur les litiges concernant les successions entre les rois et les comtes
chrétiens en péninsule Ibérique. Cluny maintiendra, par la suite, un lien très fort avec le
futur royaume du Portugal.
1110
– N.D. : prise de Santarém par les Maures.

2 (¤) Futurs rois ou reines.

24 1111
– N.D. : révolte mozarabe à Coimbra, dirigée par Martim Moniz, contre le comte
Henri.
– Charte de Coimbra, de Guimarães et de Soure.
– Mai : offensive almoravide avec la reconquête de Santarém en 1110.
– Septembre : l’infant Afonso Raimundes, fils d’Urraca, est déclaré roi de la Galice.
– Novembre : le comte Henri de Bourgogne donne appui à la reine Urraca, dans la
défense de Penafiel contre Afonso I d’Aragon. Zamora et Astorga sont annexées au
comté Portucale, l’actuel Portugal.
1112
– N.D. : charte de Freixiel.
– 30 avril : mort du comte Henri de Bourgogne, comte de Portucale. L’éducation du
prince Afonso est confiée au gentilhomme Egas Moniz.
– La régence du comté du Portucale est assumée par sa mère, Thérèse.
– Hugo est élu évêque de Porto.
1113
– N.D. : début de la construction de la cathédrale de Porto.
– Charte de Ferreira de Aves.
1114
– N.D. : charte d’Arganil et de Chãs de Tavares.
1115
– N.D. : participation au tribunal ecclésiastique de León, de Thérèse, la veuve du comte
de Portucale, Henri de Bourgogne.
– Le château de Trancoso est assiégé par les forces musulmanes d’Abu Muhammed.
1116
– N.D. : le diocèse de Lamego est désormais administré par celui de Porto.
– Prise de Miranda do Corvo, Coimbra et du château de Santa Eulália près de
Montemor-o-Velho par les Maures.
– Prise de Soure par les Maures.
1117
– Mai : la veuve du comte Henri, Thérèse, se fait appeler "Reine".
– Juin : invasion almoravide pour la conquête de Coimbra.
– Décembre : le roi Afonso Henriques expulse les musulmans de Coimbra.
1118
– N.D. : Paio Mendes est élu archevêque de Braga.
– Selon la légende, l’Ordre des Templiers (les chevaliers du Temple) aurait été créé à
Jérusalem par Hugo de Payen.
– Naissance de Gualdim Paes.
1119
– N.D. : les Templiers, les chevaliers du Temple, s’installent au Portugal.
1120
– N.D. : Thérèse fait donation du bourg de Porto à l’évêque Hugo.
– Charte d’Aguiar da Beira.
1121
– N.D. : invasion et pillage du Portugal par les troupes d’Urraca, reine de León et
Castille.
25 – Fernão Peres (comte de Trava), membre éminent de la noblesse de Galice, accomplit
des fonctions de gouverneur au comté de Portucale.
– Voyage de l’archevêque de Braga, Paio Mendes, à Rome.
– Les familles de grand prestige du comté de Portucale sont écartées de la cour de
Thérèse, veuve du comte Henri de Bourgogne.
1122
– N.D. : Paio Mendes est arrêté par ordre de Thérèse, veuve du comte Henri de
Bourgogne.
– Construction du monastère de São Miguel de Refojos de Basto.
1123
– N.D. : charte de Porto et de Viseu.
– Reconstruction et occupation de la ville de Soure.
1124
– N.D. : Afonso Raimundes prend le titre de chevalier et roi de León et de Castille.
– Charte de Sernancelle.
1125
– N.D. : Charte de Ponte de Lima.
– 17 mai : Afonso Henriques prend le titre de chevalier à Zamora (Espagne).
1126
– 8 mars : mort d’Urraca, épouse de Raymond de Bourgogne. Lui succède son fils
Afonso VII, cousin d’Afonso Henriques du Portugal.
1127
– N.D. : Fernão Peres, noble Galicien est lié à Thérèse après la mort du comte Henri de
Bourgogne.
– Alphonse VII de León envahit la Galice.
– Alphonse VII de León assiège Guimarães, afin d’exiger d’Afonso Henriques, son
cousin, la prestation des services de vasselage.
– Conquête des châteaux de Neiva et Feira, à Santa Maria, par Afonso Henriques.
– Avril : accord de Paix à Zamora entre Alphonse VII de León et Thérèse.
1128
– Mars : tentative de Paix entre Thérèse, veuve du comte Henri de Bourgogne, Fernão
Peres, comte de Trava et de la noblesse de Portucale.
– 27 avril : Afonso Henriques confirme la charte de Guimarães.
– Début du gouvernement d’Afonso Henriques avec le titre de prince ou duc.













26 PREMIÈRE DYNASTIE
1128 à 1383



1128
– 24 juin : bataille de São Mamede. Victoire d'Afonso Henriques et des barons
portugais sous son autorité contre la veuve Thérèse et la haute noblesse de Galice qui
l'entourait. Le jeune prince réclame l'inviolabilité d'un royaume englobant la Galice et le
comté de Portucale.
1129
– N.D. : Thérèse, mère d’Afonso Henriques, cède le château de Soure aux Templiers.
– L’ordre des Templiers est approuvé au concile de Troyes.
– Charte d’Ericeira.
1130
– N.D. : invasion de la Galice par Afonso Heniques.
– Charte de Numão.
er– 1 septembre : mort de la régente Thérèse, mère d’Afonso Henriques.
1131
– 28 juin : la première pierre pour la construction du monastère de Santa Cruz à
Coimbra qui deviendra le siège le plus important du royaume du Portugal.
1132
– N.D. : Afonso Henriques remet la charte de privilèges à la ville d’Aguada de Baixo.
1133
– N.D. : charte en faveur au monastère de Lorvão de Penacova.
1134
– N.D. : début des travaux du château de Leiria.
1135
– N.D. : nouvelle invasion de la Galice par Afonso Henriques.
– Introduction de la règle de Saint-Augustin.
– Décembre : poursuite de la construction du château de Leiria.
1136
– N.D. : charte de Seia et de Miranda do Corvo.
– 10 juin : João Peculiar est élu évêque de Porto.
– Septembre : mort de Hugo, évêque de Porto.
– Prise d’Ourém aux Maures par le roi Afonso Henriques.
1137
– N.D. : les Maures sont battus à Cerneja (Espagne) par Afonso Henriques.
– Aragon et Catalogne fusionnent.
– Egas Moniz, qui appartient à une puissante famille de la région située entre le Douro
et le Minho, une des trente familles qui sont à l'origine de la noblesse strictement
portugaise, devient le premier conseiller militaire et politique d'Afonso Henriques.
– Les comtés de Toronho et Límia en Galice sont occupés par Afonso Henriques.
– Charte de Penela.
– 4 juillet : traité de paix signé à Tui, entre Alphonse VII, roi de León et Afonso
Henriques qui demande l’indépendance du comté du Portugal.
27 1138
– N.D. : Alphonse VII, roi de León, avance jusqu’à Guadalquivir (Espagne).
– Des moines venus de France arrivent au Portugal, à São João de Tarouca.
– Mort de Paio Mendes archevêque de Braga et lui succède João Peculiar, évêque de
Porto.
1139
– N.D. : charte de Monforte.
– Afonso Henriques décide de faire de Coimbra, la capitale du Royaume.
– 25 juillet : après la bataille d’Ourique dans l'Alentejo contre les Maures, Afonso
Heniques déclare l'indépendance du comté et s’autoproclame premier roi du Portugal.
– Convocation des Cortes à Lamego.
– Fondation du royaume du Portugal.
1140
– N.D. : Afonso Henriques envahit la Galice pour la troisième fois.
– Les Maures effectuent une avancée et détruisent Leiria.
– Début de la construction de la première cathédrale (Sé Velha) de Coimbra.
– Afonso Henriques tente de conquérir Lisbonne aux Maures.
– Charte de Barcelos.
1141
– N.D. : nouvelle occupation de Toronho en Galice par Afonso Henriques.
– Affrontement entre Alphonse VII de León et Afonso Henriques en Galice, près
d’Arcos de Valdevez, avec la victoire d’Afonso Henriques.
1142
– N.D. : charte de Leiria.
1143
– N.D. : Cortes à Lamego.
– Acclamation d’Afonso Henriques comme roi du Portugal.
– Les Cortes au Portugal vont fonctionner comme un pouvoir constituant.
– 5 octobre : traité de Zamora pour une paix définitive avec le roi Alphonse VII de
León, qui reconnaît Afonso Henriques comme premier roi du Portugal et qui prend
officiellement le titre de roi Afonso Henriques.
1144
– N.D. : les musulmans attaquent le château de Soure près de Coimbra.
– 3 août : mort d’Egas Moniz.
1145
– N.D. : prise définitive de Leiria aux Maures.
– Charte de Longroiva.
1146
– N.D. : mariage d’Afonso Henriques avec Mafalda, fille du comte de Savoie,
Amédée II.
– Conquête de Mafra aux Maures, près de Lisbonne.
– Prise almoravide de Beja et Silves.
1147
– N.D. : prise de Sintra, Almada, Alpedriz, Atalaia et Palmela aux Maures.
– Prise de Cascais (près de Lisbonne) aux Maures.
– Prise de Figueiró dos Vinhos aux Maures.
– 15 mars : prise de Santarém aux Maures par Afonso Henriques.
28 – 16 juin : arrive à Porto une nouvelle armée de croisés.
– 30 juin : une flotte de croisades venue du nord de l’Europe arrive à l’estuaire du Tage
à Lisbonne.
– Juillet : signature d’un pacte entre le roi Afonso Henriques et les croisades venues du
nord de l’Europe.
– 25 octobre : Lisbonne (Olissibona ou Lissibona) est également conquise aux Maures
avec l'aide des Croisés.
1148
– N.D. : prise de Torres Vedras aux Maures.
– Naissance de l’infante Urraca.
– Fondation du monastère de São Vicente de Fora à Lisbonne par Afonso Henriques.
– Prise d’Alentour aux Maures.
– 11 janvier : la ville d’Óbidos est prise aux Maures par Afonso Henriques.
1149
– Invasion de la péninsule Ibérique par la nouvelle dynastie almohade.
1150
– N.D. : prise d’Évora par les Almohades.
– Charte d’Alpedriz.
1151
– N.D. : tentative sans succès pour la conquête d’Alcácer do Sal aux Maures.
– Tentative d’alliance d’Afonso Henriques avec le gouverneur de Silves almohade Ibn
Qasi, contre Abd Al Mumin seigneur du Garb (l’Algarve).
– Naissance de l’infante Teresa.
– Charte d’Arouca.
1152
– N.D. : construction du Monastère de São João de Tarouca.
– Charte de Freixo de Espada à Cinta et de Mesão Frio (Vila Real).
– Construction de l’église romane d’Abade de Neiva.
1153
– N.D. : fondation de l'abbaye d'Alcobaça, abbaye royale qui jouera un rôle capital
pendant toute la première dynastie des rois portugais. Elle est considérée comme l’un
des joyaux européens de l'architecture cistercienne.
– Le roi Afonso Henriques fait don des terres d’Alcobaça (Alcoa e Baça) aux Ordres de
Cister.
– Naissance de l’infante Mafalda.
1154
– N.D. : le géographe arabe Edrisi termine son œuvre géographique concernant les
e connaissances géographiques musulmanes du XII siècle.
– Charte de Sintra.
– 11 novembre : naissance de l'infant Sancho (¤).
1155
– N.D. : des évêques portugais participent au concile de Valladolid (Espagne).
– Invasion maure dans la ville de Trancoso.
1156
– N.D. : domination almohade dans le sud du Portugal.
– Naissance de l’infant João.
29 1157
– N.D. : Afonso Henriques tente à nouveau de conquérir Alcácer do Sal aux Maures.
– 21 août : mort d’Alphonse VII, roi de León.
– Novembre : naissance de l’infante Sancha.
– Décembre : mort de la reine Mafalda, épouse d’Afonso Henriques.
1158
– N.D. : Campagnes d’Afonso Henriques en Galice.
– Accords entre les rois de León et de Castille, stipulant que les régions de l’Alentejo et
l’Algarve sont réservées à la monarchie de León.
– Accords de paix entre Afonso Henriques et le roi de León.
– 24 juillet : la ville d’Alcácer do Sal est prise aux Maures par Afonso Henriques.
1159
– N.D. : Tui (Espagne) est à nouveau occupé par Afonso Henriques.
– Prise de Beja et Évora aux Maures par Afonso Henriques.
– Afonso Henriques cède le château de Ceras (Tomar) aux Templiers.
– Charte de Redinha, Ferreira do Zêzere et de Cascais.
1160
– N.D. : l'ordre militaire et religieux des Templiers s’installe à Tomar et édifie une
première forteresse sous le commandement de Gualdim Paes.
– Lisbonne se dote d'une cathédrale (Sé) romano-gothique fortifiée à l'instar de celle de
Coimbra.
– Signature en Galice d’un traité de paix entre Afonso Henriques et Ferdinand II de
León.
– Prise d’Évora Monte aux Maures.
– Charte de Carrezeda d’Ansiães et de Celeirós.
– Afonso Henriques, pour remercier le chevalier français Jordan des services rendus
lors de la prise de Lisbonne (1147), donne foral à la ville de Lourinhã et nomme Jordan,
seigneur de la ville de Lourinhã.
1161
– N.D. : reprise d’Évora, de Beja et d’Alcácer do Sal par les Maures.
– Construction du château de Pombal.
– Construction du monastère de Santa Maria de Maceira Dão.
1162
– N.D. : occupation de Límia, territoire galicien, par Afonso Henriques.
– Charte de Tomar et de Trancoso.
– Mort de São Tetónio de Portugal. Il sera canonisé par Alexandre III (1159-1181).
– Décembre : Beja est à nouveau prise aux Maures par Afonso Henriques, perdue
entre-temps.
1163
– N.D. : occupation de Salamanque (Espagne) par Afonso Henriques.
– Charte d’Alcanede.
1164
– N.D. : adoption du calendrier hispanique.
1165
– N.D. : célébration du traité de paix à Pontevedra (Espagne) entre les rois du Portugal
et de León, avec la promesse de mariage d’Urraca, deuxième fille du roi Afonso
Henriques, avec Ferdinand II de León.
30 – Conquête d'Évora par Geraldo, dit Sans Peur, occupée par les Maures. D'autres villes
de l'Alentejo seront conquises aux Maures.
– Prise de Palmela par les Maures.
– Prise de Sesimbra par les Maures.
– N.D. : Afonso Henriques donne les villes d’Idanha et de Monsanto aux Templiers.
– Nouvelle Charte de Trancoso.
1166
– N.D. : Charte d’Évora.
– Prise de Serpa aux Maures par Geraldo dit Sans Peur.
– Prise des villes d’Odemira, d’Arronches, d’Elvas, de Marvão, de Coruche, Serpa,
Juromenha et de Palmela aux Maures.
– Mariage d’Urraca, deuxième fille du roi Afonso Henriques, avec Ferdinand II de
León.
1167
– N.D. : prise du château de Monsaraz aux Maures.
– Prise de Juromenha aux Maures.
– Charte d’Atouguia da Baleia et d’Abiul.
1168
– N.D. : Geraldo, dit Sans Peur, occupe Badajoz (Espagne).
1169
– N.D. : Afonso Henriques est fait prisonnier par Ferdinand II, roi de Castille, après
une tentative pour conquérir Badajoz (Espagne). En relation avec le désastre de
Badajoz (Espagne), Pêro Pais da Maia est écarté par le roi Afonso Henriques.
– Dans la bataille de Badajoz (Espagne), le roi Afonso Henriques se casse une jambe
suite à une chute de cheval.
– La région du Minho devient la frontière avec la Galice.
– Charte de Linhares.
1170
– N.D. : Afonso Henriques établit une charte en faveur des musulmans libres installés à
Lisbonne et en d'autres villes situées au sud du Tage.
– Charte d’Almada.
er– 1 août : création de l’Ordre de Saint-Jacques.
er er– 15 août : 1 prince Sancho 1 est fait chevalier à Coimbra.
1171
– N.D. : Ferdinand II roi de León libère le roi Afonso Henriques.
– Construction du château d’Almourol dans l’îlot du Tage (Tancos).
1172
– N.D. : établissement de l'Ordre de Saint-Jacques au Portugal.
– Charte d’Urros et d’Arruda dos Vinhos.
– Conquête de Beja aux Maures par Geraldo dit Sans Peur.
er– Afonso Henriques associe au gouvernement du royaume son fils, le prince Sancho 1 .
1173
er– N.D. : pacte de trêve entre l'empereur almohade Yousouf 1 et les ambassadeurs
royaux du Portugal.
1174
– N.D. : mariage de l’infant Sancho du Portugal avec Dulce, fille de Raymond
Berenguer, comte de Barcelone, roi d'Aragon.
31 – Reconstruction des murailles et repeuplement de Beja par les Almohades.
– Charte de Monsanto (Idanha-a-Nova) et de Pombal.
1175
– N.D. : séparation matrimoniale entre Urraca, fille du roi Afonso Henriques, et
Ferdinand II de León.
– Création à Évora d’un ordre militaire portugais.
1176
– N.D. : le château médiéval de Longroiva aurait été reconstruit.
1177
– N.D. : mariage de Thérèse (Mathilde), fille du roi Afonso Henriques, avec Philippe
d’Alsace, comte de Flandre.
1178
er– N.D. : expédition de l’infant Sancho 1 en territoire musulman, aux alentours de
Séville.
– 2 février : début de la construction du monastère d’Alcobaça.
1179
– N.D. : le Portugal est définitivement né.
– Le roi accorde une charte aux villes de Lisbonne, de Santarém et de Coimbra, leur
permettant une meilleure organisation militaire, économique et une administration qui
sédentarise la population. Ces chartes, que les rois portugais de la première et de la
deuxième dynastie octroieront aux villes, permettent à celles-ci d'asseoir leur autonomie
ainsi que leur pouvoir local et leurs forces économiques.
– Charte de Marialva.
– 23 mai : le pape Alexandre III à travers la bulle Manifestis Probatum reconnaît Afonso
Henriques en tant que roi, et le Portugal comme un état souverain et indépendant.
– Arrivent à Lisbonne les reliques du corps de São Vicente.
1180
er– N.D. : déroute de l’infant Sancho 1 dans la bataille d’Arganal, près de Ciudad
Rodrigo, devant les troupes de León.
– Prise de Figueiró dos Vinhos par les Maures.
– Charte d’Ourém.
– Nouvelle charte de Lisbonne et de Coimbra.
1181
– N.D. : les musulmans tentent d’occuper Évora.
– Charte de Melgaço.
1182
– N.D. : Afonso Henriques nomme Julião Pais grand chancelier (équivalant au Premier
ministre). C’est le premier pas pour l’organisation administrative du pays.
– Charte de Coruche.
1183
er– N.D. : nouvelles hostilités entre Sancho 1 du Portugal et d’Alphonse VIII de
Castille.
1184
er– N.D. : grande expédition de Yousouf 1 (roi almohade), qui traverse le détroit de
Gibraltar, et de là partent les attaques jusqu’à la frontière du Tage.
– Mariage de l’infante Teresa, fille d’Afonso Henriques du Portugal, avec Philippe
d’Alsace, comte de Flandre.
32 1185
– N.D. : charte de Alcácer do Sal et de Palmela.
– 23 avril : naissance de l'infant Afonso (¤).
– 6 décembre : mort du roi Afonso Henriques après plus de cinquante ans de règne et
de nombreuses conquêtes.

Afonso Henriques ‘'Le conquérant'’ règne de 1128 à 1185. Son tombeau se trouve
er à l’église du monastère de Santa Cruz de Coimbra. Son fils Sancho 1 lui
succède.

1185
er– 9 décembre : Sancho 1 succède à Afonso Henriques.
– 1185/1186
– N.D. : création du diocèse d’Évora qui sera consacrée en 1204.
1186
– N.D. : début de la construction de la cathédrale d’Évora.
er– Donation du roi Sancho 1 à l’Ordre de Saint-Jacques des villes d’Almada, de Palmela
et d’Alcácer do Sal.
– Charte de Gouveia et de Covilhã.
1187
er– N.D. : conquête des villes d’Alvor et Silves aux Maures par Sancho 1 .
– Charte d’Avô, de Bragança, de Viseu et de Moimenta.
1188
– N.D. : charte de Valhelhas, de Manteigas et de Folgosa.
1189
– N.D. : arrivée de nouveaux croisés.
– Prise de Figueiró dos Vinhos aux Maures.
– Charte de Mafra.
er– 3 septembre : Silves et Alvor sont à nouveau pris aux Maures par Sancho 1 , dont la
préoccupation est surtout de fonder des villes et des bourgs, ainsi que d'édifier des
châteaux défensifs. Il prend le titre de roi du Portugal et des Algarves.
1190
– N.D. : reprise de Silves par les Maures.
– Almada est soumise aux Maures.
– Nouvelle charte d’Almada.
– Charte de Torres Novas.
1191
– N.D. : reprise de Silves que les Maures avaient conquise en 1190.
– Invasion de Juromenha par les Maures.
– Almada et Palmela sont sous la domination des Maures.
– Martinho Rodrigues est nommé évêque de Porto.
– Charte de Santa Marinha.
– Mai : signature d’un accord à Huesca (Espagne) entre les rois du Portugal, León et
Aragon, contre le roi de Castille.
1192/1210
– N.D. : le Portugal est ravagé par la faim et la peste, suite à la guerre avec le royaume
de León et aux invasions almohades.
33 1192
– N.D. : charte de Penacova, de Mortágua et de Santa Comba Dão.
– Existence de moulins à vent au Portugal.
– Nouvelle vague de faim et peste au Portugal.
1193
– N.D. : charte de Fonte Arcada.
1194
– N.D. : naufrage d’un navire portugais dans les Flandres.
– Charte de Pontével.
– Deuxième mariage d’Eude III duc de Bourgogne (France) avec Thérèse (Mathilde de
Portugal) fille du roi Afonso Henriques.
1195
er– N.D. : Sancho 1 accorde la catégorie de municipe à la région du Castelo de Leiria,
elle a ses propres lois.
– Charte de Covelinas, de Cheleiros, de Penedono et de São Vicente da Beira.
– 15 août : probable date de naissance de Saint-Antoine à Lisbonne, dans une maison
située près de la cathédrale de Lisbonne.
– 13 octobre : mort de Gualdim Paes.
1196
er– N.D. : Sancho 1 roi du Portugal célèbre un traité d’alliance avec Alphonse VIII de la
Castille, Alphonse II d’Aragon et le roi de Navarre.
– Charte d’Ermelo, de Casteição et de Sabrosa.
er– Août : le roi du Portugal, Sancho 1 , entre en guerre avec Alphonse IX, roi de León.
1197
er– N.D. : conquête des villes de Tui et Pontevedra (Espagne) par Sancho 1 .
– Peuplement de la ville de Guarda.
1198
– N.D. : combats contre les Léonais dans les régions de Beira-Alta et Trás-os-Montes.
er– 1 septembre : mort de la reine Dulce.
1199
– N.D. : João Sem Terra, ambassadeur du Portugal à Londres, arrive au Portugal pour
demander la main d’une infante portugaise.
– Charte de Guarda.
– Alphonse IX de Castille assiège la ville de Bragança.
er– Sancho I du Portugal assiège Cidade Rodrigo en riposte au siège de Bragança par
Alphonse IX de Castille.

eXIII siècle
1200
e – N.D. : la ville de Benavente (Santarém), fondée au XII siècle par Saint Raymond, est
peuplée par l’Ordre de Calatrava.
– Traité de paix entre le Portugal et Leão.
– Charte de Benavente, de Coruche et d’Azambuja.
1201
– N.D. : charte d’Arega et de Sesimbra.


34 1202
– N.D. : début des désaccords entre le roi et les évêques de Porto et de Coimbra dont
l'origine vient des problèmes liés à la répartition des pouvoirs.
– Peste et faim au Portugal.
– Charte de Fontes (Vila Real), d’Almeida et de Guiães.
1203
– N.D. : repeuplement de la ville d’Alhandra à la demande de l’évêque de Lisbonne.
– Charte de Montemor-o-Novo.
1204
– N.D. : charte de Figueiró.
– Consécration de la cathédrale d’Évora.
1205
– N.D. : création de la municipalité de Vila Nova de Famalicão.
1206
– N.D. : charte de Pedrogão.
1207
– N.D. : nouveaux désaccords entre le roi et les évêques de Porto et de Coimbra dont
l'origine vient des problèmes liés à la répartition des pouvoirs.
– Fernando Afonso, demi-frère du roi Sancho I, est assassiné à Évora, un meurtre
perpétré par les frères de cette ville.
1208
– N.D. : mariage de l’infant Afonso avec Urraca, fille d’Alphonse VIII de Castille.
– Charte de Rebordões.
– Révolte des bourgeois à Porto contre l’évêque de cette ville.
– Charte de Juromenha.
1209
– N.D. : charte de Penamacor.
– 7 septembre : naissance de l’infant Sancho (¤).
– 28 septembre : mort de l’évêque de Lisbonne, Soeiro.
1210
er– N.D. : excommunication du roi Sancho 1 par le pape Innocent III, suite aux luttes
de pouvoir entre le roi et les évêques.
– Réconciliation entre les partis opposés.
er– Le roi Sancho 1 dispense le clergé du service militaire, sauf en cas d’invasion arabe.
er– Sancho 1 semble avoir été le premier roi portugais à faire fabriquer des pièces de
monnaie morovedis.
– Charte d’Évora et d’Alcobaça.
– 5 mai : naissance de l’infant Afonso (¤).
1211
er– 26 mars : mort du roi Sancho 1 .

erSancho 1 , le Fondateur, règne de 1185 à 1211. Son tombeau se trouve dans la
chapelle du monastère de Santa Cruz à Coimbra. Son fils Afonso II lui succède.

1211
– Après mars : les Cortes siègent pour la première fois à Coimbra.
35 – Les Cortes, assemblée des trois états constitués par la noblesse, le clergé et les
représentants des villes et des campagnes, sont dotées d’un pouvoir consultatif, voire
législatif. Les décisions qui y sont prises sont souvent capitales pour l'avenir du royaume
et sont, également, le moyen de faire connaître la politique adoptée par le roi. Le lieu de
leur réunion est souvent lié à la stratégie royale en vue de favoriser et de mieux
connaître une région du pays afin que le pouvoir soit mieux connu du peuple.
– Le roi Afonso II du Portugal fait le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle.
– Invasion du Portugal par Alphonse IX de Castille.
– Occupation de Salvaterra par les Maures.
1212
– N.D. : Afonso II et le roi de León célèbrent un traité de paix.
– Charte de Canedo.
– Aguda prend le statut de vila.
– Charte d’Atalaia, de Montemor-o-Velho, de Salzedas (Castelo Branco) et de Vila
Franca de Xira.
– 16 juillet : bataille de Navas de Tolosa (Espagne) entre les rois d’Espagne et du
Portugal contre les Maures, avec la défaite de ceux-ci.
1213
– N.D. : charte de Castelo Branco.
1214
– N.D. : testament d’Afonso II écrit en portugais.
er– 27 juillet : Fernando du Portugal, fils du roi portugais Sancho 1 et comte de Flandre,
aide Philippe Auguste de France à la victoire de Bouvines (59) contre l’empereur
allemand, Otton IV, et ses alliés anglais. Fernando de Portugal est fait prisonnier dans
cette bataille en aide au roi de France, et reste en captivité jusqu’en 1227.
1215
– N.D. : mort du chancelier Julião Pais, auquel succède Gonçalvo Mendes.
– Construction de l’église Santa Maria do Castelo à Abrantes.
– Charte de Midões.
1216
– N.D. : charte de Vila-Boa.
– Le frère portugais Soeiro Gomes se trouve à Toulouse.
1217
– N.D. : fondation à Montejunto du premier couvent dominicain au Portugal par le
Frère Soeiro Gomes.
– Arrivée des Franciscains au Portugal.
– Les ordres dominicains et franciscains ont une grande importance, surtout dans
l’enseignement.
– De nouveaux conflits entre le roi Afonso II et le Saint-Siège.
– Fonctionnement du premier livre de registre officiel des diplomates royaux (relatif au
roi).
– Charte de Celavisa et nouvelle charte de Trancoso.
– Prise de Veiros aux Maures.
– 18 octobre : reprise d’Alcácer do Sal aux Maures par Afonso II, perdu par le roi
erSancho 1 .
1218
– N.D. : début de la construction du cloître de la cathédrale Velha de Coimbra.
36 – Charte d’Évora et de Proença-a-Velha.
– Alphonse IX de León continue ses attaques dans la région de Trás-os-Montes.
– 11 janvier : la bulle Manifestis Probatum du pape Honoré III confirme au roi Afonso II
les privilèges accordés au Portugal par le Saint-Siège.
– 19 janvier : le pape Honoré III met fin au litige entre les archevêques de Braga et de
Toledo.
1219
– N.D. : Alliance (Baronal) entre Afonso II du Portugal et Alphonse IX de León contre
erle roi Henri 1 de Castille.
– Prise de Campo Maior aux Maures.
– Prise de Chaves par le roi Alphonse IX de León.
1220
– N.D. : nouvelles Inquirições par le roi Afonso II (ces enquêtes fiscales ont pour
objectif de connaître la situation de leurs biens et droits).
– Saint Antoine de Lisbonne part pour le Maroc.
– Estevão Soares, archevêque de Lisbonne, entre en conflit avec le roi Afonso II.
– Charte de Touro.
– 3 novembre : mort de la reine Urraca, épouse du roi Afonso II.
1221
– Juin : Saint Antoine de Lisbonne assiste à Assis à la réunion du chapitre général de
l’ordre franciscain.
– Charte d’Almofala.
1222
– N.D. : le monastère cistercien d’Alcobaça est consacré.
– Construction du couvent de São Francisco à Alenquer.
– Charte de Rabaçal.
1223
– 25 mars : mort du roi Afonso II.

Afonso II, le Gros, règne de 1211 à 1223. Son tombeau se trouve au monastère
d’Alcobaça. Son fils Sancho II lui succède.

1223
– Le jeune roi a 13 ans. Les grands du royaume qui assurent sa tutelle pendant un an
(majorité royale à 14 ans) réconcilient le pouvoir royal et le pouvoir religieux.
– Durant le règne du roi Sancho II, de nombreuses villes sont reprises aux Maures dans
le sud du Portugal. La fin de son règne est cependant désastreuse, puisqu'il est obligé de
se retirer à Tolède (Nouvelle Castille).
– Charte d’Avis.
1224
– Après mars : Saint Antoine de Lisbonne part pour la Provence (France). Ensuite, il
prêche dans les villes de Montpellier, Toulouse, Arles et Limoges.
– Charte de Murça.
1225
– N.D. : Lisbonne devient la capitale du royaume.
– Charte de Torre de Moncorvo, d’Abreiro, d’Arronches et de Floques.
– Le pape reconnaît le royaume du Portugal.
37 1226
– N.D. : le roi Sancho II tente de conquérir Elvas aux Maures.
– Charte de Marvão, d’Alijó, de Marvão et de Mourão.
– Saint Antoine de Lisbonne enseigne la théologie à Toulouse.
1227
– N.D. : le prince Afonso arrive en France à l’invitation de sa tante, Blanche de Castille,
Reine de France.
– Sancho II du Portugal entre en conflit avec les élites de la capitale.
– Climat d’instabilité politique et sociale dans le pays.
1228
– N.D. : l’Angleterre signe de nombreuses autorisations commerciales à des marchands
portugais.
1229
– N.D. : les Cortes se réunissent à Coimbra.
– Charte de Castelo Mendo, d’Elvas et de Salvaterra do Extremo.
– Sancho II s’empare à nouveau des villes de Silves et d’Elvas occupées par les Maures.
– Avril : charte à Idanha-a-Velha.
– 24 juillet : mariage de Leonor, fille du roi Afonso II du Portugal, avec Valdemar III
futur roi du Danemark.
1230
– N.D. : fin des conflits entre le Portugal et León après la mort d’Alphonse IX.
– Réunion à Sabugal entre les rois Sancho II et Fernando III.
1231
– N.D. : charte d’Ega.
– 2 avril : célébration d’un accord à Sabugal entre le roi Sancho II du Portugal et
Ferdinand III de Castille à travers lequel la ville de Chaves redevient portugaise.
– 13 juin : mort à Padoue (Italie) de Saint-Antoine, Saint-Patron de Lisbonne, une des
figures les plus notables de l'Église et de la culture de son temps. Il devient le
Prédicateur de l'Église.
1232
– N.D. : conquête portugaise des villes de Serpa, de Moura et de Beja avec l’aide des
chevaliers de l’ordre de Saint-Jacques.
– Charte de Alter do Chão, de Crato, d’Oleiros et de Nisa.
– 30 mai : canonisation de Saint-Antoine de Lisbonne par le pape Grégoire IX.
1233
– N.D. : charte d’Erveredo et de Barqueiros.
– Mort à Noyan de Fernando du Portugal, comte de Flandre.
1234
– N.D. : reconquête d'Aljustrel aux Maures.
1235
– N.D. : conquête de Canha aux Maures.
1236
– N.D. : création à Lisbonne d'un premier Estudo Geral, études générales de
l’enseignement supérieur. Les professeurs sont membres du clergé et payés par l’Église.
1237
– N.D. : conflits entre le roi et l’évêque de Guarda.

38 1238
– N.D. : Afonso, frère du roi, se rend en France pour épouser Mathilde, comtesse de
Boulogne, veuve de Philippe de France, Louis IX (futur Saint-Louis de France) lui
octroie le titre de comte de Boulogne.
– Conflits entre le roi et les évêques de Porto et de Braga.
– Conquêtes de Mértola et d’Alfgar de Pena aux Maures.
1239
– N.D. : conquête de Cacela aux Maures.
– L’infant Afonso du Portugal est fait chevalier avec son cousin demi-frère Afonso de
Poitiers (1220-1271), frère du roi de France.
1240
– N.D. : conquête d’Alvor aux Maures.
– Prise du château d’Alcoutim aux Maures.
– Prise aux Maures de la forteresse d’Ayamonte en Algarve.
1241
– N.D. : prise de Lagos aux Maures.
– L’infant Afonso, fils du roi portugais Afonso II, participe à la réunion de la Cour
française à Samur.
1242
– N.D. : prise de Tavira, de Paderne et de Juromenha aux Maures.
– Le roi Louis IX de France bat Henri III d’Angleterre dans la bataille de Saintes avec le
soutien d’Afonso du Portugal, son cousin et comte de Boulogne.
1243
– N.D. : guerre entre gens de la noblesse avec des cambriolages et assassinats.
– Les évêques portugais adressent diverses plaintes au pape au sujet de l’état d’anarchie
qui règne au Portugal.
– L’infant Afonso du Portugal, comte de Boulogne, reçoit l’autorisation de traverser la
Gascogne pour se rendre en pérégrination à Saint-Jacques-de-Compostelle.
1244
– N.D. : donation de la ville de Tavira à l’Ordre de Saint Jacques.
– Probable mariage de Sancho II avec Mécia Lopes de Haro.
– Afonso, comte de Boulogne, envoie une dénonciation au Saint-Siège au sujet de son
frère et roi du Portugal quant aux relations que ce dernier entretient avec Mécia Lopes
de Haro.
– Charte de Proença-a-Nova.
– L’infant Afonso du Portugal, comte de Boulogne, accompagne la reine Blanche et le
roi Louis IX à Limoges, Saint-Martin et à Rocamadour.
– De juillet 1241 à janvier 1244, la chancellerie portugaise reste sans nouvelles du roi
Sancho II.
1245
– Février : séparation imposée par l'Église entre Sancho II et son épouse, Mécia Lopes
de Haro, afin d'éviter la naissance d'enfants légitimes. Suit la déclaration du pape, à la
demande des évêques portugais, de rex inutilis.
– Mars : le pape Innocent IV déclare le roi Sancho II incapable de gouverner le
Portugal, Bulle Inter Alia Desiderabília.
– 24 juillet : face aux accusations des évêques portugais, le pape déclare le roi Sancho II
rex inutilis.
39 – Août : combat de Gaia où les partisans du roi Sancho II ont vaincu ses adversaires.
– 6 septembre : Afonso, comte de Boulogne, célèbre un pacte avec les évêques
portugais.
– Décembre : Afonso, comte de Boulogne, arrive à Lisbonne en pleine guerre civile
entre le royaume et l’Église.
1246
– N.D. : Sancho II résiste au décret papal.
– Prise d’Aljezur aux Maures.
1247
– N.D. : défaite à Leiria d’Afonso (frère du roi Sancho II du Portugal) et comte de
Boulogne par Alphonse de Castille.
– Le roi Sancho II quitte le pays pour s’installer à Tolède (Espagne).
1248
– 4 janvier : mort de Sancho II.

Sancho II, le Capuchon, règne de 1223 à 1247. Son tombeau se trouve dans le
monastère d’Alcobaça. Abdication du roi, mort en exil à Tolède. Son frère
Afonso III lui succède.

1248
– Le comte Afonso est le nouveau roi et prend le nom d’Afonso III.
– Charte d’Évora Monte.
1249
– N.D. : Afonso III prend les villes de Faro, de Silves, de Loulé et d’Albufeira aux
Maures, marquant ainsi la fin de la conquête du territoire portugais et, de ce fait, la fin
de l’islamisation du Gharb al-Ândalus (Argarve).
– Charte de Setúbal.
– Les populations arabes sont souvent assimilées ou vivent en tant que Mozarabes
principalement dans les régions environnant Lisbonne, le Tage et le sud du Tage, y
exerçant des métiers liés à l'agriculture, à la fabrication des armes blanches et à la
tapisserie.
– La domination arabe sur le sol actuel portugais dure officiellement plus de cinq
siècles. Son apport est presque aussi important que celui des Romains. L'agriculture,
l'urbanisme, les arts militaires, mais également le lexique, la philosophie, les sciences, la
poésie et la littérature populaire en témoignent. Les populations arabes ont apporté en
Europe ce qu’ils avaient appris en Égypte (agriculture), ainsi que la faïence de la Perse.
1250/1251
– N.D. : guerre entre le Portugal et la Castille pour la possession de la région de
l’Algarve.
1250
– N.D. : charte de Mirandela, de Torres Vedras, de Redondo et de Sendim (Sandini)
Tabuaço.
– 11 juin : les Cortes se réunissent à Guimarães.
1251
– N.D. : prise d’Aroche aux Maures.
– Charte de Guilheiro.
– Invasion de l’Andalousie par le roi Afonso III du Portugal.
40 – Les Cortes se réunissent à Leiria.
1252
– N.D. : conflit entre le Portugal et la Castille.
– Charte d’Aljustrel et de Quintela.
1253
– N.D. : traité de paix signé entre les royaumes du Portugal et de la Castille.
– Charte de Vilar de Maçada, de Vinhais et de Cativelos.
– Janvier : publication des lois ; tableau des prix des produits cherchant à fixer les prix
et interdisant l’exportation des céréales et des métaux précieux.
– Mai : contrat de mariage d’Afonso III avec Béatrice, fille illégitime d'Alphonse X de
Castille, dit le Sage.
– 26 décembre : introduction du système monétaire au Portugal. L’unité est la livre
divisée en 20 soldos, chacun à son tour divisé en 12 dinheiros. (Les anciens morabitinos ont
une valeur d’une livre et demie).
1254
– N.D. : charte de Mértola et de Beja.
– La reine Béatrice fait part au pape de son mariage non légitime avec Afonso III.
Afonso III est toujours marié avec Matilde de Boulogne, mariage célébré en France en
1238.
– Mars : les Cortes se réunissent à Leiria. « Cortes gerais », c’est la première fois que le
roi les convoque avec les représentants de toute la société portugaise.
1255
– N.D. : l'administration centrale du royaume est transférée à Lisbonne.
– La Cour séjourne de plus en plus à Lisbonne. La ville est, dès lors, considérée comme
la capitale du royaume du Portugal.
– Charte de Vila Nova de Gaia (Porto), d’Odemira et de Colares.
1256
– N.D. : les Cortes se réunissent à Guimarães.
– Charte de Pena Garcia.
1257
– N.D. : charte de Monforte, de Ferreira, de Vimeiro et de Paredes de Coura.
1258
– N.D. : Afonso III ordonne les Inquirições Gerais. Sortes d'enquêtes systématiques, de
besoins législatifs et de consignes qui constitueront un des monuments de la
documentation médiévale portugaise.
– Charte de Viana, d’Extremoz, de Coja, d’Alcáçovas, de Chaves et d’Aguiar da Beira.
– Le pape Alexandre IV annule le mariage de la reine Béatrice avec Afonso III. Le roi
est considéré par l’Église comme « bigame », Afonso III étant toujours marié avec
Matilde II de Boulogne.
1259
– N.D. : naissance de Branca, infante du Portugal, fille d’Afonso III du Portugal.
– Mort de Matilde II de Boulogne,
première épouse du roi Afonso III du Portugal.
– Charte de Lamas de Orelhão.
1260
– N.D. : Charte de Campo Maior et de Prado Santa Maria.

41 1261
– N.D. : les Cortes réunies à Coimbra déploient une intense activité législative, à la suite
du résultat des premières Inquirições.
– Les Cortes refusent également la dévalorisation de la monnaie et le roi décide de
lancer un impôt sur les revenus.
– Les Cortes se réunissent à Guimarães.
– 14 janvier : mort de Matilde, reine du Portugal, première épouse du roi Afonso III du
Portugal.
– 9 octobre : naissance de l'infant Dinis (¤), fils du roi Afonso III et de Beatriz.
1262
– N.D. : publication des lois permettant de régulariser et de limiter les intérêts.
– Charte de Beringel, de Portel, de Tarouca, de Terena et de Tolosa.
1263
– N.D. : dévaluation de la monnaie royale d’environ 25%.
– À la suite de la requête des évêques portugais, le pape rend enfin légal le mariage entre
le roi et Beatriz.
– 20 avril : accord entre Afonso III du Portugal et Alphonse X de Castille à propos de
l'Algarve.
1264
– N.D. : João de Aboim est nommé majordome à la place de Gil Martins de Riba de
Vizela qui quitte le pays.
– Assumar (Alentejo) reçoit le statut de vila.
– Charte de Monção.
– 20 septembre : Alphonse X de Castille renonce en grande partie à ses prétentions sur
l'Algarve.
1265
– N.D. : Afonso III aide le roi de Castille dans la révolte mudéjar (morisque).
– Début du système judiciaire du royaume.
1266
– N.D. : charte de Silves, de Faro, de Loulé et de Tavira.
1267
– N.D. : Alphonse X de Castille cède ses dernières prérogatives sur l’Algarve à son
petit-fils Dinis.
– On trouve des marchands portugais à la Foire de Lille.
– Charte de Garvão.
– 16 février : traité de Badajoz (Espagne). La Castille reconnaît toute la région de
l'Algarve comme territoire du Portugal. Les rois portugais s'appelleront désormais ''Rois
du Portugal et de l'Algarve".
1268
– N.D. : envoi de délégués royaux à la curie papale pour obtenir l’interdit, lancé par les
évêques dans le royaume.
– Nouvelle charte de Atouguia da Baleia.
1269
– N.D. : ouverture de la première école publique au monastère d’Alcobaça.
– Charte d’Aguiar et de Portalegre.


42 1270
– N.D. : donation à l’infant Afonso des terres seigneuriales de Portalegre et des villes de
Marvão, Arronches et Vide.
– Charte de Monsaraz, de Montoito, de Vila Viçosa, de Favaios et de Matança.
– Installation de marchands italiens à Lisbonne.
er– 1 avril : entrée en vigueur des nouvelles pièces de monnaie au Portugal.
1271
– N.D. : probable naissance d’Isabelle d’Aragon (future Reine sainte).
– Nouvelle charte d’Évora Monte, de Figueira, de Seda, de Castro Laboreiro et de
Cedovim.
– Alcáçovas prend le statut de vila.
1272
– N.D. : Afonso III publie la loi sur les Saints-Patrons qui tentait de prévenir leur
multiplication et les abus.
– Charte de Mogadouro, de Barbacena, de Penas Roias et de Vila Real.
1273
– Mai : publication de la bulle Scire debes fili de Grégoire X, à propos des questions avec
le clergé.
– Charte de Montalegre et de Vreia de Jales.
1274
– N.D. : Afonso III réunit les Cortes à Santarém pour traiter le sujet des biens de
l’Église.
1275
– N.D. : charte de Formedo.
– 10 février : mort de Paio Peres, membre de l’ordre de Saint Jacques et héros de la
reconquête de l’Algarve.
– 4 septembre : Bulle papale De Regno Portugaliae.
1276
– N.D. : Pedro Hispano, né à Lisbonne, religieux à Mafra, ayant fait des études de
médecine et ses humanités à Paris, est considéré comme un intellectuel.
– 13 septembre : Pedro Hispano est élu pape à Rome, sous le nom de Jean XXI.
1277
– N.D. : charte à Castro Marim.
– 20 mai : mort de Pedro Hispano (pape Jean XXI).
1278
– N.D. : remise du gouvernement au royaume de Dinis par Afonso III.
1279
– 16 février : mort du roi Afonso III. Le jeune roi Dinis est acclamé à Lisbonne.

Afonso III, le Boulonnais, règne de 1248 à 1279. Son tombeau se trouve dans le
er monastère d’Alcobaça. Son fils Dinis 1 lui succède.

1279
er– Après février : fondation de l’université de Coimbra par le roi Dinis 1 . Emérico de
Ebrard est nommé évêque de Coimbra.
1280
– N.D. : charte d'Aljezur, d’Alvito et de Vila Nova de Baronia.
43 1281
er– N.D. : sont établies les modalités du contrat de mariage de Dinis 1 avec Isabelle
d’Aragon.
er– Début d’une lutte armée entre Dinis 1 et son frère Afonso.
– Réunion à Guarda entre le roi et les évêques, pour résoudre les conflits entre la Cour
et l’Église.
1282
– N.D. : les Cortes se réunissent à Évora et à Guarda.
– Charte de Oriola, de Pereira do Campo et de Pereira (Coimbra).
– Le roi recherche ainsi une alliance durable avec l'est et le nord-est de la péninsule
Ibérique.
– À partir de cette date et pendant huit ans, une intense activité règne dans les villes
portugaises.
– Le roi octroie de très nombreux fors (privilèges) afin d'assurer l'administration de tout
le pays, d'organiser de façon efficace l'activité agricole et commerciale tout en
garantissant une meilleure répartition des impôts.
– Signature du Concordat entre les évêques et le roi.
er– Accord à Badajoz (Espagne) entre le roi Dinis 1 et son frère Afonso.
er – 26 janvier : mariage à Trancoso du roi Dinis 1 avec Isabelle d’Aragon (la future
Reine sainte), fille de Pierre III d’Aragon.
1283
– N.D. : charte de Cacela.
1284
– N.D. : le roi reconduit les Inquirições dans le but de réduire le pouvoir des grands
seigneurs et de mieux asseoir l'autorité royale.
– Début de la rédaction du Livro Velho de Linhagens, où sont consignées les généalogies
des familles nobles portugaises, mais qui a également pour but de déterminer les biens
leur appartenant.
– Exigence papale de modification dans le Concordat signé en 1282.
– Foral de Caminha, Póvoa de Veiga, Nozelos, Favaios et de Sanceriz.
1285
– N.D. : protestation des nobles contre le paiement des immunités seigneuriales des
Inquirições.
– Publication de la loi des taxes des notaires.
– Les Cortes se réunissent à Lisbonne.
– Charte d'Almodôvar, Rebordões, Valverde et de Vila de Rei.
1286
– N.D. : début de la construction du monastère de Santa Clara-a-Velha de Coimbra,
sous l'impulsion de la reine Isabelle.
– Enseignement de théologie à Lisbonne.
er– Le roi Dinis 1 interdit aux monastères d’acheter des biens ou d’en être les héritiers.
– Charte de Paredes, d’Oliveira do Conde, de Vila Formosa, de Valbom, de Porches et
de Vila Flor.
1287
er– N.D. : le roi Dinis 1 entre en lutte contre son frère Afonso et assiège la ville
d’Arronches.
– Accord de paix de Badajoz (Espagne).
44 – Charte de Torre de D. Chama, de Pavia et de Vale de Prados.
1288
– N.D. : les Cortes se réunissent à Guimarães.
– Réalisation d’Inquirições Gerais.
– À la demande de l’Église sont fondées les Études supérieures (Estudo Geral Português),
embryon de l’Université de Coimbra.
– Les Cortes se réunissent à Guimarães.
– Charte d’Ervedosa, de Pinelo, d’Arcozelo, de Santulhão.
1289
– N.D. : les Cortes se réunissent à Lisbonne.
– Construction du couvent Santa Maria d’Almoster (Santarém).
– Charte de Gostei, de Frieira, de Vale de Telhas de Castanheira et de Motalegre.
er – 7 avril : le roi Dinis 1 signe un concordat avec l’Église (Concordat de 40 articles).
1290
er– N.D. : traité entre le roi Dinis 1 et le roi d’Angleterre, qui permet le libre-échange
commercial entre les deux pays.
– Le roi de France, Philippe IV, accorde des privilèges à des marchands portugais.
– Charte d’Ourique et d’Outeiro de Muínas.
– 8 février : naissance de l’infant Afonso (¤).
er– 1 mars : fondation de l’université à Lisbonne, et des études générales par le roi Dinis
er1 . Lui-même homme de culture et poète. Le portugais devient la langue nationale.
Jusque-là, le galaïco-portugais, au nord du Tage, et les dialectes mozarabes, au sud,
s’étaient perpétués. L'université connaîtra divers va-et-vient entre Lisbonne et Coimbra.
Il faudra attendre 1537 pour qu'elle se fixe définitivement à Coimbra.
– 9 août : le pape Nicolas IV confirme par Bulle la validité de l’Université de Lisbonne.
1291
er– N.D. : rencontre à Ciudad Rodrigo (Espagne) entre le roi Dinis 1 et Sancho IV, au
sujet du mariage du prince héritier de la Castille et de Constance.
– Les Cortes se réunissent à Coimbra.
– Signature du Concordat de cinq articles.
er– Le roi Dinis 1 interdit à nouveau aux monastères d’acheter des biens et de les
acquérir par héritage.
1292
– N.D. : interdiction de faire des écritures de ventes aux religieux des monastères.
– Charte de Póvoa de Lanhoso.
– Monte Real prend le statut de vila.
1293
– N.D. : libre commerce entre le Portugal et l’Angleterre.
– Naissance de Béatrice de Castille.
er– 10 mai : le roi Dinis 1 approuve une idée venant d'un groupe d’armateurs en vue de
créer une caisse pour faire face aux dépenses imprévues. C'est la naissance de la Bourse
maritime à Porto, véritable nouveauté.
1294
– N.D. : la ville d’Alfândega da Fé devient municipalité.
1295
er– N.D. : le roi Dinis 1 entre dans le conflit de la succession de Sanche IV de Castille.
– Charte de Moura, de Noudar, de Salvaterra de Magos et de Serpa.
45 – Nouvelle charte de Castelo Mendo.
er – Mars : le roi Dinis 1 ordonne la construction du monastère d’Odivelas dans la région
de Lisbonne.
1296
– N.D. : adoption du portugais moderne comme langue officielle par la chancellerie
royale, au lieu du portugais archaïque.
– Charte d’Almeida, de Castelo Bom et d’Ílhavo.
1297
– 12 septembre : traité d'Alcanizes, entre la Castille et le Portugal, afin de définir les
frontières entre les deux pays, avec les limites qui existent encore aujourd’hui, à peu de
chose près. Cela fait du Portugal le plus ancien pays aux frontières fixes de toute
l’Europe.
– Les villes d’Olivença et d’Almeida deviennent parties intégrantes du territoire
portugais.
1298
– N.D. : le premier comté portugais (Barcelos) est fondé en faveur de João Afonso de
Albuquerque.
– Charte d’Olivença, de Quarteira, d’Alfaiates et d’Ouguela.
er– Invasion de la Castille par le roi Dinis 1 .
1299
er– N.D. : la lutte entre le roi Dinis 1 et l’infant Afonso continue.
– Charte d’Alegrete, de Castelo de Vide et de Vila Nova Foz Côa.
– Leonor infante du Portugal, fille du roi Afonso II et d’Urraca de Castille, se marie
avec Valdemar III du Danemark.

eXIV siècle
1300
– N.D. : en relation avec le mariage de Ferdinand IV de Castille et de Constança du
erPortugal, le roi Dinis 1 du Portugal et les monarques de la Castille sont reçus à Ciudad
Rodrigo pour préparer les dernières négociations avec l’Église.
1301
– N.D. : les Cortes se réunissent à Lisbonne.
er– Le roi Dinis 1 concède des privilèges aux foires franches.
– Réalisation d’Inquirições Gerais.
1302
– N.D. : charte de Borba et d’Alenquer.
– 23 janvier : mariage de Ferdinand IV de Castille avec Constança du Portugal.
1303
– N.D. : les Cortes se réunissent à Coimbra, pour parler de la loi des notaires et des
timbres des départements.
– Réalisation d’Inquirições Gerais.
1304
er– N.D. : arbitrage du roi Dinis 1 dans le conflit entre la Castille et l’Aragon.
– Charte d’Alcoutim, de Lavre, d’Arufe, d’Alfarela de Jales, de Viodoedo et de Muge.
1305
– N.D. : publication du règlement des notaires (Tabeliães).
– Charte de Porto de Mós et de Castro Vicente.
46 1306
– N.D. : l’évêque de Lisbonne, João Martins de Soalhães, participe au concile de
Salamanque (Espagne).
– Construction du château d’Évora Monte.
1307
– N.D. : est nommé le premier amiral portugais, Nuno Fernandes.
– Réalisation d’Inquirições Gerais.
1308
– N.D. : les Cortes se réunissent à nouveau à Lisbonne.
– Traité commercial avec l'Angleterre.
– Pampilhosa da Serra prend le statut de vila.
er– Le pape Clément V ordonne au roi Dinis 1 d’arrêter les moines du Portugal.
– Disparition du Trésor des Templiers. Confiscation de leurs biens.
– Charte de Póvoa do Varzim.
– Construction du château de Noudar.
1309
er– N.D. : concordat entre le roi Dinis 1 , l’évêque et le cabildo de Lisbonne.
– Mariage de l’infant Afonso avec Béatrice, fille de Sanche IV de Castille.
– Premier transfert de l'université de Lisbonne vers Coimbra.
– 22 février : séisme au Portugal.
er– Le roi Dinis 1 du Portugal aide la Castille contre Grenade.
1310
er– N.D. : pacte entre le roi Dinis 1 et Ferdinand IV de Castille, au sujet des biens des
Templiers.
– Charte de Paço et de Gralhas.
– Le roi de France concède des privilèges commerciaux à des marchands portugais
établis à Harfleur.
1311
– N.D. : loi qui limite les abus des Saints Patrons dans les églises et monastères.
– Charte d’Algodres et à Vilar de Lomba.
1312
– N.D. : l’ordre des Templiers est destitué par le pape Clément V. Le roi obtient avec
habileté, sept ans plus tard, que cet ordre religieux/militaire devienne le nouvel Ordre
du Christ, rapprochant ainsi les richesses et le pouvoir de cet ordre de la couronne
portugaise et désormais du siège à Tomar.
– Charte de Cartaxo.
1313
– N.D. : charte de Viana do Alentejo et de Sardoal.
1314
– N.D. : démarcation de la frontière luso-castillane dans la zone de Moura et Noudar.
er– Pedro Afonso, fils bâtard du roi Dinis 1 , est nommé comte de Barcelos.
– Charte de Turquel.
1315/1317
– N.D. : famine et peste dans le pays provoquées par les intenses pluies qui font pourrir
toutes les semences.

47 1315
– N.D. : charte d'Asseiceira et de Bemposta (Bragança).
– Fondation de l’Ordre du Christ.
1316
er– N.D. : début du conflit entre le roi Dinis 1 et les évêques de Porto et de Lisbonne.
1317
– N.D. : le pape Clément V donne l’ordre à l’évêque d’Évora d’excommunier les
ennemis du roi.
– Charte de Valadares.
er– 1 février : le Génois Manuel Pessanha est nommé commandant de la flotte royale
portugaise.
1318
er– N.D. : à la suite du conflit entre le roi Dinis 1 et les évêques de Porto et de
Lisbonne, ces derniers s’exilent à Avignon.
– Charte de Redondo.
1319
er– N.D. : conflit entre le roi Dinis 1 et son fils Afonso, futur roi Afonso IV.
– 4 mars : le pape Jean XXII autorise la création de l’Ordre de Chevalerie.
– 14 mars : création de l’Ordre militaire du Christ, dont les statuts seront approuvés
officiellement par le Saint-Siège, deux ans plus tard. Le couvent de Tomar, ex-siège des
Templiers, désormais siège du nouvel ordre, s'élargit encore.
er– 26 novembre : le roi Dinis 1 ordonne que les biens de l’Ordre des Templiers soient
remis à l’Ordre du Christ.
1320
er– N.D. : manifeste du roi Dinis 1 contre le prince Afonso, futur roi Afonso IV.
– 19 avril : naissance de l’infant Pedro (¤).
1321
– N.D. : approbation des premiers statuts de l’Ordre du Christ.
– Assassinat de l’évêque d’Évora par les partisans du prince Afonso.
er– Nouveaux manifestes du roi Dinis 1 contre le prince Afonso.
– Fondation à Santarém de l’Hôpital des Enfants par la reine Isabel.
– Charte de Vila Nova de Cerveira.
– 9 décembre : séisme au Portugal.
1322
er– Mai : accord de paix entre le roi Dinis 1 et le prince Afonso.
1323
– N.D. : le prince Afonso, héritier de la couronne, est en conflit avec son père. La reine
Isabel exerce une intense activité diplomatique. La bataille d’Alvalade (Lisbonne) est
interrompue entre le roi Dinis et son fils Afonso, héritier du trône.
– Sesimbra prend le statut de vila.
– Octobre : les Cortes se réunissent à Lisbonne.
1324
er– N.D. : combat à Santarém entre les forces du roi Dinis 1 et celles de l’infant Afonso.
– L’infant Pedro va pour la première fois à la Cour.
– Charte de Cela.
48 1325
er er– 7 janvier : mort du roi Dinis 1 . Pendant son règne, Dinis 1 a organisé l’agriculture,
l'économie en général, la langue et l'administration interne.

erDinis 1 , le Laboureur, règne de 1279 à 1325. Son tombeau se trouve dans le
monastère d’Odivelas, près de Lisbonne. Son fils Afonso IV lui succède.

1325
– Après janvier : le nouveau roi convoque les Cortes à Évora pour qu'elles lui jurent
obéissance.
– Bulle du pape Jean XXII obtenue par Afonso IV pour que Pedro puisse se marier
avec quelqu’un de sa parenté.
– La reine Sainte Isabel du Portugal fait le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle.
Elle réalise une partie du trajet à pied avant d’arriver à Saint-Jacques-de-Compostelle
erafin de prier pour l’âme de son mari Dinis 1 .
1326
– N.D. : luttes entre le nouveau roi Afonso IV et des demi-frères.
– Afonso Sanches, frère bâtard du roi Afonso IV du Portugal, réfugié en Castille,
envahit le Portugal détruisant tout sur son passage.
– João Afonso de Brito est nommé archevêque de Lisbonne.
– Charte d’Óbidos et de Porches.
1327
– N.D. : la reine Isabel d’Aragon, veuve, fixe sa résidence à Coimbra.
– Rencontre à Coimbra en vue d’un nouvel accord entre le Portugal et la Castille.
– Charte d’Alvito (Beja).
1328
– N.D. : loi contre l’abus de l'usage des Saints-Patrons.
– Compromis de mariage entre Pedro du Portugal et Blanche, fille du roi de Castille.
– Mariage de l’infante Maria du Portugal avec Alphonse XI de Castille.
– Les Cortes se réunissent à Porto.
1329
– N.D. : alliance entre les souverains d'Aragon et de la Castille avec Afonso IV du
Portugal.
– Isabel d’Aragon fait construire son tombeau à Coimbra.
1330
– N.D. : Álvaro Pais, évêque portugais de Silves, séjourne à Toulouse pour apprendre la
théorie.
– 8 juillet : l’église du monastère Santa Clara de Coimbra est sacrée.
1331/1340
– N.D. : réforme royale de représentation du mode parlementaire des députés du
peuple.
1331
– N.D. : les Cortes se réunissent à Santarém.
– Charte de Ribeira de Pena.
– 18 février : grande crue du fleuve Mondego qui inonde le monastère de Santa Clara de
Coimbra.
49 1332
– N.D. : réglementation du rôle des magistrats.
1333/1334
– N.D. : nouvelle période de famine dans le pays.
1334
– N.D. : la Chronique générale d’Espagne [et du Portugal] est rédigée sous la direction du
comte Pedro.
– Les Cortes se réunissent à nouveau à Santarém.
1335
– Les Cortes se réunissent à Coimbra.
1335/1338
– N.D. : conflits entre le Portugal et la Castille.
– Le roi du Portugal ordonne la poursuite des Inquirições dans le nord du pays.
1336
– N.D. : nouvelle guerre entre le Portugal et la Castille.
– Les luttes partisanes en péninsule Ibérique font en quelque sorte partie du conflit
européen de la guerre de Cent Ans.
– Maria du Portugal est pratiquement répudiée par Alphonse XI de Castille.
– Arrivée aux Canaries de Manuel Pessanha, amiral portugais, à la tête de la première
des expéditions portugaises dans cet archipel.
– 28 février : Pedro, prince héritier d'Afonso IV, se marie par procuration avec
Constance, princesse castillane, fille du rival d'Alphonse XI pour le trône de la Castille.
er– 4 juillet : mort à Estremoz de la reine Isabel d’Aragon, épouse de Dinis 1 . Elle sera
d'abord béatifiée, puis canonisée. Son tombeau se trouve au couvent des Clarisses à
Coimbra (actuellement Santa Clara-a-Nova), ordre qu'elle a beaucoup protégé au
Portugal.
1337
– N.D. : guerre entre Afonso IV du Portugal et Alphonse XI de Castille et León.
– 16 juin : le pape envoie une lettre aux rois du Portugal et de la Castille, leur
demandant de rétablir la paix, afin d’éviter une nouvelle invasion musulmane.
– 24 décembre : tremblement de terre à Lisbonne, dans la nuit de Noël.
1338
– N.D. : transfert de l’université de Coimbra vers Lisbonne.
– Alphonse XI de Castille et León envahit l’Algarve.
– Afonso IV du Portugal envahit la Castille.
– 9 novembre : traité d’alliance entre Afonso IV et Pierre IV d'Aragon.
1339
– N.D. : expéditions présumées vers les îles qui, plus tard, seront peuplées et
s’appelleront Porto Santo et Madère.
– Le roi portugais ordonne Inquirições à Porto.
– Le roi ordonne une série de lois qui renforcent le pouvoir royal.
– Le roi du Maroc projette l’invasion de la péninsule Ibérique.
– 10 juillet : traité de paix à Séville (Espagne) entre le Portugal et la Castille.
1340
– N.D. : adoption d’une loi réprimant l’adultère.
– Les Cortes se réunissent à Santarém.
– La monnaie royale est dévaluée.
50 – Juin : loi pragmatique contre le luxe.
– 7 juillet : arrivée au Portugal de Constance, épouse de Pedro de Portugal.
– 24 août : célébration du mariage de l’infant Pedro de Portugal avec Constance de
Castille, fille de Manuel de Castille, duc de Penafiel (ville de l’actuelle Espagne).
– 30 octobre : Afonso IV du Portugal et Alphonse XI de Castille s'unissent pour
combattre les rois musulmans de Grenade et du Maroc. La victoire à la bataille de
Salado (actuelle Espagne) des rois chrétiens marque la fin des prétentions arabes à la
reconquête de la péninsule Ibérique. Le roi du Portugal se couvre de gloire à cette
occasion.
1341
– N.D. : nouveau voyage aux Canaries.
– Philippe de Valois accorde des privilèges de commerce aux Portugais pour aider à
indemniser les dommages causés par le combat d’Écluse de 1340 entre la France et
l’Angleterre.
– 30 avril : le roi Afonso IV du Portugal obtient par la bulle papale Gaudemus et
exultamus qui reconnaît le droit au Portugal la conquête du royaume de Fez (Maroc).
1342
– N.D. : charte de Buarcos.
– Louredo prend le statut de vila.
– Construction de l’église São Domingos à Lisbonne.
1343
– N.D. : le roi portugais ordonne la continuation des Inquirições sur le territoire situé
entre les régions Douro et du Minho.
1344
– N.D. : rédaction de la Chronique d’Espagne en langue portugaise.
– Tremblement de terre à Lisbonne.
1345
– N.D. : conflit entre le roi Afonso IV et l’archevêque de Porto.
– Afonso IV, dans une lettre envoyée au pape Clément VI, confirme avoir envoyé une
flotte portugaise de reconnaissance et de conquête des Canaries, avant 1336.
– 31 octobre : naissance de l’infant Fernando (¤).
– 13 novembre : mort de Constance, épouse de l’infant Pedro.
1346
– N.D. : le Portugal tente une nouvelle diplomatie avec l’Angleterre, sans succès.
– À la demande du roi Afonso IV, Inês de Castro doit partir vivre au monastère de
Santa Clara-a-Velha, à Coimbra.
1347
– N.D. : mariage de Leonor, infante du Portugal, avec Pierre IV d’Aragon.
– Charte de Lourosa.
1348
– N.D. : le roi portugais ordonne Inquirições à Porto.
– Octobre : la peste noire anéantit près des deux tiers de la population portugaise, et
sévit dans toute la péninsule Ibérique, en Italie, en France et dans le sud de l’Angleterre.
1349
– N.D. : le roi Afonso IV tente d’amoindrir les problèmes du manque de main-d’œuvre.
1350
– N.D. : naissance de Leonor Teles.
51 – Naissance du premier infant de Pedro et d’Inês de Castro.
1351
– N.D. : l’infant du Portugal, Pedro, tente d’obtenir une bulle de dispense du pape qui
lui permette de se marier avec Inês de Castro, son amante.
1352
– N.D. : les Cortes se réunissent à Lisbonne, afin de trouver une solution au manque de
main-d’œuvre rurale, après les nombreux décès causés par la peste noire de 1348.
– Les Cortes se réunissent à Santarém.
1353
– N.D. : traité entre Afonso IV du Portugal et Édouard VII d’Angleterre, qui permet
aux pêcheurs portugais de pêcher dans les ports anglais et bretons.
– Les Cortes se réunissent à Leiria.
– Le prince Pedro prétend s’être marié en secret avec Inês de Castro.
1354
– N.D. : nouveau transfert de l'université de Lisbonne vers Coimbra.
1355
– 7 janvier : assassinat d’Inês de Castro ("la Reine morte") par Diogo Lopes Pacheco,
Pero Coelho et Álvaro Gonçalves, à la demande du roi Afonso IV.
– Inês de Castro était la première dame de compagnie de la princesse Constance. Pedro
et Inês s'aimaient d'un amour fou. À la mort de la princesse Constance, Pedro affirma
s'être marié en secret avec Inês dont il eut des enfants. Par crainte de la succession à la
couronne du Portugal, de l'élargissement des conflits au sein de la péninsule et dans son
propre royaume (Inês appartient à l'aristocratie de Galice), et cédant également aux
instances religieuses, Afonso IV fait assassiner Inês à Coimbra.
– Pierre se révolte contre son père. C'est l'archevêque de Braga qui finit par trouver un
accord entre le père et le fils, obligeant le premier à davantage associer l'héritier aux
affaires de l’État. Plus tard, la Castille finit par livrer les assassins d’Inês à Pedro alors
qu’il est devenu roi. La vengeance de Pedro est cruelle, puisqu’il fait arracher le cœur
par le dos à Álvaro Gonçalves, par la poitrine à Pero Coelho. Diogo Lopes Pacheco
réussit à s'échapper. Pedro considérera Inês comme sa vraie Reine, même morte, et fera
ensuite sculpter deux magnifiques tombeaux, pour Inês et pour lui-même, qui se trouvent
encore aujourd'hui dans les bras du transept de l'église du monastère d'Alcobaça.
– Le bourg de Jarmelo (lieu de naissance de Diogo Lopes) sera détruit sur ordre de
Pedro, pour se venger, car Diogo Lopes se réfugie en France, échappant ainsi à la
ervengeance du roi Pedro 1 .
1356
– N.D. : sécheresse, mauvaises récoltes, famine et peste dans tout le pays.
– Construction du monastère de Flor da Rosa.
– 24 août : séisme au Portugal qui détruit une partie de la cathédrale de Lisbonne.
1357
er– 11 avril : naissance de l'infant João, futur roi João 1 du Portugal (¤). Il est le fils
erillégitime de Pedro 1 et d'une dame de la haute aristocratie de Galice, Thérèse
Lourenço.
– 8 mai : mort du roi Afonso IV.

52 Afonso IV, le Brave, règne de 1325 à 1357. Son tombeau aurait été déposé dans la
cathédrale de Lisbonne, puisque des vestiges auraient été trouvés après le
er tremblement de terre de 1755. Son fils Pedro 1 lui succède.

1357
er– 28 mai : Pedro 1 devient le nouveau roi.
1358
er– N.D. : traité d’alliance entre le roi Pedro 1 et le roi de la Castille pour les mariages
entre souverains portugais et castillans.
– Les Cortes se réunissent à Santarém.
1359
– N.D. : naissance de Filipa de Lencastre.
– Construction du château d’Alter do Chão.
– 25 octobre : mort de la reine du Portugal, Beatriz, épouse du roi Afonso IV.
1360
er– 12 et 18 juin : déclaration à Cantanhede de Pedro 1 , au sujet de son mariage secret à
Guarda ou à Bragança, en 1353, avec Inês et au sujet de ses enfants.
– 24 juin : naissance de Nuno Álvares Pereira à Cernache de Bonjardim, Sertã.
1361
– N.D. : le roi institue le Beneplacitus Regium qui renforce l’autorité royale contre le
pouvoir du pape. Désormais, même les textes pontificaux ne peuvent être divulgués par
le clergé sans autorisation royale.
– Nouvelle épidémie de peste au Portugal.
er– Avril : la légende dit que le roi Pedro 1 fait baiser la main du cadavre d’Inês de
Castro, la Reine morte, par tous les courtisans de la Cour en signe d'obéissance et
d'hommage.
– 25 avril : le corps d’Inês de Castro est transféré au monastère d'Alcobaça.
– 23 mai : les Cortes se réunissent à Elvas.
– 18 juin : João Cardaillac est nommé archevêque de Braga.
1362
– N.D. : Sines prend le statut de vila.
1363
er investit son fils bâtard, João, alors âgé de six ans, Maître de l'Ordre – N.D. : Pedro 1
de Saint-Benoît d'Aviz (ou d'Avis), l’un des principaux ordres militaires et religieux du
Portugal.
1364
– N.D. : Cascais prend le statut de vila.
1365
– N.D. : épidémie de peste au Portugal.
1366
er– N.D : traité de paix entre Pedro 1 du Portugal et la Castille et l'Aragon de sorte à
errenforcer les liens dynastiques et à établir les conditions du mariage de Fernando 1 du
Portugal avec une infante de la Castille.
1367
– N.D. : le dobra est la première pièce de monnaie en or. Elle a une valeur de 4 livres et
2 soldes.
er– 18 janvier : mort du roi Pedro 1 .
53 er– Durant le règne de Pedro 1 , le pays connaît une période de paix et confirme sa totale
indépendance.

erPedro 1 , le Justicier, règne de 1357 à 1367. Son tombeau se trouve au monastère
erd’Alcobaça. Son fils Fernando 1 lui succède.

1367
er– Après janvier : le roi Fernando 1 tente d’unir le Portugal et la Castille, sous sa
souveraineté, mais la majorité du peuple se montre réticente.
– Pacte d’Alcanhões pour établir des relations entre les couronnes du Portugal et
d’Aragon.
1368
– N.D. : début de la pêche au thon en Algarve.
1369
– N.D. : dévaluation de la monnaie portugaise.
er– Fernando 1 du Portugal attaque la Galice.
– Les Cortes se réunissent à Coimbra.
er– Accord de mariage entre Fernando 1 du Portugal et Leonor Teles d’Aragon.
er– Fernando 1 du Portugal fait alliance avec le roi de Grenade et le roi d’Aragon.
1370
– N.D. : Chartre de Quarteira
– La Castille envahit le nord du Portugal.
– 24 juin : traité d’alliance entre le roi du Portugal et le roi d’Aragon.
1371
– N.D. : les Cortes se réunissent à Lisbonne.
– Mars : traité de paix entre la Castille et le Portugal signé à Alcoutim.
1372
– N.D. : Henri de Castille envahit Lisbonne.
– Nouveau traité de paix à Tui (Espagne) entre le Portugal et la Castille.
– Les Cortes se réunissent à Leiria. Pour la première fois dans l'histoire du Portugal, les
représentants du peuple, les "Homens-bons" (hommes bons) des Concelhos, sont autorisés
à faire des suggestions, quitte à contredire le monarque.
– 12 avril : le traité de commerce du Portugal avec l’Angleterre est renouvelé.
er– Mai : Fernando 1 se marie avec Leonor Teles. Ce mariage provoque des émeutes,
car, aux yeux des Portugais, cette union est dangereuse pour le pays.
– Juillet : les Cortes se réunissent à Porto.
– 10 juillet : traité d’alliance à Tagilde (Braga) entre le Portugal et l'Angleterre.
– Toujours dans le cadre de la guerre de Cent Ans, la couronne portugaise prendra
désormais le parti de l'Angleterre contre les prétentions d'Henri II de Castille et contre
la France.
– Novembre : les Cortes se réunissent à Évora.
1373
– 23 février : Henri II de Castille envahit Lisbonne. La ville est mise à sac et incendiée
erafin de faire renoncer Fernando 1 au projet d'union avec l'Angleterre.
er– 19 mars : Fernando 1 signe un traité de paix à Santarém (la Cour est installée dans
cette ville), cédant aux revendications de la Castille et de la France.
54 er– 16 juin : le roi Fernando 1 signe à Westminster un nouveau traité avec l'Angleterre
contre l’Espagne. Grâce à ce traité, une entraide politique, militaire et commerciale
entre les deux pays se développe considérablement. Les marins-pêcheurs portugais sont
autorisés à pêcher sur les côtes britanniques, et, en contrepartie, une exportation
privilégiée de vin du Douro (Porto) est accordée. Ce vin vient de la vallée supérieure du
fleuve Douro. Henri de Bourgogne, alors comte du Portugal, eut l'idée d’y faire planter
des cépages de sa région natale. Ce vin noble sera également très travaillé et développé
edans les monastères cisterciens de la région du Haut Douro dès le XII siècle. Cette
région est spécialement favorable, car les vignes avaient déjà acquis dans le passé une
eexcellente réputation. Dès le XIV siècle, ce vin commence à être exporté un peu
partout dans le monde.
er– Fernando 1 ordonne Inquirições dans la région de l’Alto Alentejo.
1373/1375
er– N.D. : Fernando 1 ordonne la construction de vastes murailles protectrices autour
des villes de Lisbonne, Évora, Porto, Braga, Coimbra, Santarém, Viana do Castelo,
Ponte de Lima et Beja.
1374
– N.D. : traité d’alliance avec la Castille.
– Les Cortes se réunissent à Lisbonne.
1375
– N.D. : installation dans la Torre do Tombo des Archives nationales portugaises (la
mémoire et l’histoire du Portugal). Certains documents seront volés pendant le règne
des rois Philippe d’Espagne et durant les invasions françaises de Napoléon.
– Les Cortes se réunissent à Atouguia.
– 28 mai : loi des Sesmarias obligeant que les terres du royaume soient cultivées, dans le
but d'attacher les agriculteurs à leurs terres, d'éviter la friche et de combattre la
mendicité.
1376
– N.D. : les Cortes se réunissent à Leiria.
– Vila Nova da Rainha est classée dans la catégorie de vila.
– 15 août : mariage de Nuno Álvares Pereira et de Leonor de Alvim.
1377
– N.D. : le roi D. Fernando donne l’ordre d’installer la première horloge cloche, sur une
tour de la Sé de Lisbonne. Une construction du maître João Frances.
– 3 juin : l’université est à nouveau transférée de Coimbra à Lisbonne.
1378
– N.D. : nouvelles lois sur la réforme de l’administration publique.
– Naissance probable de Fernão Lopes.
– Les Cortes se réunissent à Coimbra.
1379
er– N.D. : l’infant João du Portugal, fils d’Inês de Castro et de Pedro 1 du Portugal,
cherche exil en Castille.
1380
er– N.D. : le roi Fernando 1 crée une compagnie d’assurances maritimes, la Companhia
das Naus, afin d’indemniser les navires et les marchandises perdus lors d’un naufrage et
aussi d'encourager la construction de nouveaux navires en offrant le bois.
– Construction de l’église de Graça à Santarém.
55 – Est rédigé à Estremoz un nouveau traité entre le Portugal et l’Angleterre.
– Les Cortes se réunissent à Torres Novas.
1381
– N.D. : nouveau conflit avec la Castille. Une armée castillane arrive jusqu’à Lisbonne,
provoquant de sérieux dommages à la ville. Dans cette guerre, il n'y a à proprement
parler ni vainqueur ni vaincu.
1382
– 9 août : traité d’Elvas qui met fin à la troisième guerre avec la Castille.
– La Cour portugaise vient à nouveau pour Lisbonne.
1383
– 2 avril : nouveau traité signé dans les terres royales portugaises de Salvaterra de Magos
er avec la promesse de mariage entre l'infante Beatriz, fille de Fernando 1 et Leonor
Teles, avec l’infant Fernando, deuxième enfant du roi de Castille.
er– 30 avril : l'infante Beatriz, fille de Fernando 1 du Portugal, alors âgée de 11 ans, se
ermarie avec Jean 1 de Castille.
– 12 juin : publication par charte royale pour l’illumination de Lisbonne avec des
lampes à huile.
er– 22 octobre : mort du roi Fernando 1 .
– Leonor Teles assume la régence du royaume, en accord avec les clauses des derniers
ertraités, au nom de Beatriz et de Jean 1 de Castille.

erFernando 1 , le Beau, règne de 1367 à 1383. Son tombeau se trouve au couvent
do Carmo, à Lisbonne. Il meurt sans héritier mâle légitime.
























56 DEUXIÈME DYNASTIE
1385 à 1580



– Interrègne de 1383 à 1385
1383
– Après octobre : une révolte éclate à Lisbonne, car le peuple s’oppose à l’accession au
ertrône du Portugal de Jean 1 de Castille, marié à Beatriz du Portugal.
– D’autres villes du pays se joignent à la révolte.
er– Jean 1 de Castille envahit le Portugal.
– 6 décembre : assassinat du comte Andeiro (conseiller de Leonor de Teles) sur ordre
de João, Grand Maître d’Avis.
– 15 décembre : le prince João, maître d'Avis, soutenu par des bourgeois et des
membres de la petite noblesse assure, après quelques hésitations, la défense du royaume
contre les prétentions de la Castille et de la régente.
– 16 décembre : création de la Maison des Vingt-Quatre (Union des Associations du
Commerce et Services).
1384
– 12 janvier : Jean de Castille, à la demande de la reine Leonor de Teles, arrive à
Santarém.
er– 1 avril : est légalisé l’organisme ‘Casa dos Vinte e Quatro’. C’est un conseil de
gouvernement composé de gens lettrés, commerçants et clercs.
– 6 avril : Nuno Álvares Pereira, militaire et ami de João d'Avis, remporte la bataille
d’Atoleiros contre la Castille. L'Alentejo est la région qui soutient le plus le jeune
erprince portugais (bâtard du roi Pedro 1 ).
– 10 juillet : le duc Philippe de Flandre accorde la liberté de commerce aux Portugais en
Flandre.
er– 27 août : Jean 1 de Castille assiège Lisbonne. La ville résiste, protégée par ses
nouvelles murailles, dites fernandinhas, et aidées par des gens venus des localités
environnantes. La peste se déclare à bord des navires castillans, qui quittent la rade du
Tage.
– 3 septembre : le siège de Lisbonne est levé.
– 2 octobre : le maître d’Avis est confirmé "Défenseur du Royaume".
1385
– 6 avril : les Cortes réunies à Coimbra rejettent les prétentions castillanes et autres,
grâce aux brillantes plaidoiries du juriste portugais João das Regras.
er– João, maître d’Avis, est proclamé roi du Portugal sous le nom de João 1 . C’est la
première fois dans l’histoire du Portugal qu’un roi est élu. C’est aussi la première fois
dans l’histoire du Portugal qu’un enfant illégitime occupe le trône portugais.
er– João 1 monte sur le trône du Portugal.
– Le conseil du roi est formé par le Clergé, les nobles, des savants et des citoyens.
er– João 1 devient le dixième roi du Portugal. Il ouvre une nouvelle dynastie.
– 29 juin : l’armée de Castille perd la bataille de Trancoso.
– 8 juillet : nouvelle invasion du Portugal par les armées de la Castille.
– 14 août : nouvelle bataille à Aljubarrota avec la victoire portugaise des armées mobiles
portugaises, aidées par des soldats anglais, contre les armées castillanes. Nuno Álvares
57 Pereira, futur connétable du royaume, est l’artisan de cette victoire portugaise. Cette
bataille met fin aux conflits entre le Portugal et la Castille et assure l'indépendance du
Portugal.
– Fin de l’interrègne.
– Début de la dynastie (d’Avis) 1385 à 1580.
– Le monastère de Sainte-Marie de la Victoire, connu sous le nom de Batalha (La
Bataille), sera édifié approximativement à l'endroit de cette victoire. Il symbolise
l’indépendance du Portugal.
– 15 octobre : victoire portugaise dans la bataille de Valverde (à quelques kilomètres de
Mérida, Espagne).
1386
– N.D. : la monnaie royale est dévaluée.
– Charte de Bemposta (Castelo Branco).
– Mort de la reine Leonor de Teles.
– Mai : invasion de la Castille par les Portugais.
er– 9 mai : traité anglo-portugais de Windsor entre João 1 du Portugal et Richard II
d’Angleterre. Ce traité serait le plus ancien traité diplomatique en Europe. Cette alliance
est née de la rivalité séculaire entre le Portugal et la Castille, alliée de la France contre
l’Angleterre.
1387
– N.D. : les Cortes se réunissent à Porto.
er -João 1 entame un processus complet de refonte, de modernisation de l'appareil de
l’État et de remise en état des finances du pays. Il s'appuie beaucoup sur la petite
noblesse et la bourgeoisie.
– Installation des marchands portugais de la région de l’Algarve à Bruges (Belgique).
er– 2 février : mariage de João 1 avec Filipa de Lencastre, fille du duc de Lencastre
d'Angleterre, membre de la famille royale anglaise, soit la petite-fille d’Édouard II
d’Angleterre.
-29 juillet : le duc Philippe de Flandre accorde la liberté de commerce aux Portugais en
Flandre et promet de les avertir trois mois à l’avance si cette la liberté leur était retirée.
er– 29 novembre : trêve avec la Castille, entre João 1 et le duc de Lencastre (Angleterre).
-Décembre : les Cortes se réunissent à Braga.
1388
– N.D. : charte d'Alvaiázere.
er– 4 avril : le roi João 1 ordonne la construction du monastère de Batalha par le maître
portugais Afonso Domingos.
1389
– N.D. : réunion des Cortes à Lisbonne en vue d’un renforcement des décisions
royales.
– La monnaie royale est dévaluée.
– 5 juillet : premier régiment au Portugal besteiros do conto.
– Octobre : conquête de Tui (Espagne) par le roi portugais, João I.
1390
– N.D. : les Cortes se réunissent à Coimbra.
– Début de la construction de la cathédrale de Guarda.
1391
– N.D. : Aveiras de Cima reçoit le statut de vila.
58 – Le roi interdit aux marchands étrangers la revente des marchandises achetées au
Portugal.
– Les Cortes se réunissent à Lisbonne.
– Janvier : les Cortes se réunissent à Évora.
– 31 octobre : naissance de l’infant Duarte (¤).
– Décembre : les Cortes se réunissent à Viseu.
1392
– 9 décembre : naissance de l’infant Pedro, connu plus tard pour sa grande culture. Il
sera l'un des grands initiateurs de la Renaissance au Portugal.
1393
– N.D. : début de la construction du couvent du Carmo à Lisbonne.
– Le pape Boniface IX octroie l'archiépiscopat à Lisbonne, modifiant ainsi la hiérarchie
de l'Église au Portugal, et renforçant l'importance croissante de la ville de Lisbonne qui
avait appuyé le nouveau pouvoir royal au Portugal.
– 15 mai : nouvelle trêve avec la Castille.
1394
– N.D. : naissance de João Zarco Gonçalves.
– Les Cortes se réunissent à Coimbra.
– 4 mars : naissance de l'infant Henrique, connu plus tard sous le nom de "Henri le
Navigateur".
1395
er– N.D.: João 1 ordonne les Inquirições.
– Nouvelles règles de commerce pour les marchands étrangers au Portugal.
1396
– N.D. : les Cortes se réunissent à Santarém.
er– 12 mai : João 1 prend Badajoz (Espagne).
1397
– N.D. : traité de paix avec la Castille.
– La Castille envahit Viseu.
-Les Cortes se réunissent à Coimbra.
1398
– N.D. : invasion militaire au Portugal, sans succès, par l’infant Dinis, fils du roi
er et d'Inês de Castro. Pedro 1
– Les Portugais occupent Tui (Espagne).
– Les Cortes se réunissent à Coimbra et à Porto.
1399
– N.D. : le Portugal est à nouveau en négociations avec la Castille. Lisbonne.

eXV siècle
1400
er– N.D. : le roi João 1 crée la première urbanisation dans la colline du Carmo, à
Lisbonne.
– Les Cortes se réunissent à Coimbra.
– Nouvelles négociations de paix entre la Castille et le Portugal.
– 25 octobre : João das Regras est nommé recteur de l'université de Lisbonne.
59 1401
er– N.D. : mariage d’Afonso (comte de Barcelos et duc de Bragança, fils de João 1 ) avec
Beatriz, fille du connétable Nuno Álvares Pereira, donnant ainsi naissance à la future
Maison de Bragance (Casa de Bragança).
– Janvier : les Cortes se réunissent à Guimarães.
1402
er– N.D. : le roi João 1 publie une législation qui interdit l’exportation de métaux
précieux.
– Mars : les Cortes se réunissent à Montemor-o-Novo.
– Juillet : les Cortes se réunissent à Santarém.
– Octobre : nouvel accord de trêve entre le Portugal et la Castille.
1403
– N.D. : naissance de Fernando.
1404
– N.D. : les Cortes se réunissent à Lisbonne.
er– Le roi João 1 donne au Génois Giovanni di Palma l'autorisation de développer une
plantation de canne à sucre en Algarve.
– Loi contre la sorcellerie.
– 3 mai : mort de João das Regras, juriste portugais.
1405
– Août : le prince Duarte du Portugal rend visite à la Cour anglaise.
1406
er– N.D. : le roi João 1 exige que les dépenses de la Cour soient réduites.
– Les Cortes se réunissent à Santarém.
1407
– N.D. : nouvelles négociations de paix entre la Castille et le Portugal.
1408
– N.D. : les enfants cadets des familles portugaises de la moyenne et haute aristocratie
obtiennent une subvention royale afin de pouvoir rester auprès du roi.
– Avril : les Cortes se réunissent à Évora.
1409
er– N.D. : le roi João 1 achète des titres.
1410
– N.D. : les Cortes se réunissent à Lisbonne.
– Naissance de Gomes Eanes de Azurara.
1411
– N.D. : de nouvelles routes maritimes sont définies par des Portugais.
– Construction du palais royal à Almeirim.
– La première fabrique de papier est fondée à Leiria, sur les bords de la rivière Lis.
– 31 octobre : le nouveau traité de paix, signé à Ségovie (Espagne) entre le Portugal et
l'Espagne, met un terme définitif au long conflit péninsulaire.
-26 décembre : Philippe, comte de Flandre, renouvelle et octroie des privilèges aux
Portugais de Flandre.
1412
– N.D. : l'infant Duarte, désormais associé à son père dans les affaires du royaume, écrit
le Livro da Ensinhança do Bom Cavalgar Toda a Sela.
– Création d’une association de commerce par les bourgeois de Porto.
60 – Mai : les Cortes se réunissent à Lisbonne.
1413
– N.D. : les Cortes se réunissent à Lisbonne.
1414
– N.D. : les Cortes se réunissent encore une fois à Lisbonne et puis à Torres Vedras.
– On prépare en secret l'expédition qui doit mener les Portugais à Ceuta, en Afrique du
Nord, sous les ordres des princes Pedro et Henrique, et de leur demi-frère Afonso.
– Peste à Lisbonne et à Porto.
1415
– N.D. : début de l’expansion maritime portugaise.
– Création des duchés de Coimbra et de Viseu, concédés aux infants Pedro et Henrique
(le Navigateur).
– 15 juillet : arrivée à Lisbonne de l’armée d’Henrique (le Navigateur) venu de Porto.
– 19 juillet : mort de Filipa de Lencastre.
– 25 juillet : départ de Lisbonne d’une armée pour la conquête de Ceuta, avec plus de
200 navires.
– 28 juillet : la bulle de la Croisade est lue.
– 21 août : prise de Ceuta (Maroc). Il s’agit d’une conquête essentielle. Elle donnera aux
princes portugais l'idée de l'expansion territoriale en dehors de l'Europe. Le roi offre à
ses deux fils, Pedro et Henrique, respectivement les duchés de Coimbra et de Viseu,
introduisant ainsi pour la première fois au Portugal le titre de duc.
– Pedro de Meneses est nommé capitaine général de Ceuta.
1415/1416
– N.D. : expéditions aux îles Canaries.
1416
– N.D. : les Cortes se réunissent à Estremoz.
– Henrique le Navigateur est nommé Maître de l’Ordre du Christ.
– Pedro de Noronha est nommé évêque d’Évora.
– Fernando da Guerra, ex-évêque de Porto, est nommé archevêque de Braga.
1417/1418
– João Gonçalves Zarco et Tristão Vaz Teixeira arrivent à l’île de Porto Santo.
1417
– N.D. : Henrique le Navigateur quitte la Cour pour séjourner régulièrement dans le
sud du Portugal, dans la région située entre Lagos et Sagres, pour se consacrer à l’étude
des cartes maritimes.
– Les Cortes se réunissent à Lisbonne.
1418/1420
– N.D. : Le prince Pedro écrit le Livro da Virtuosa Benfeitoria et publie la Crónica dos Sete
Primeiros Reis du Portugal.
1418
– N.D. : crise des céréales et famine au Portugal.
– Les Cortes se réunissent à Santarém.
– Ceuta est assiégée par l’armée maure.
– Création du diocèse de Ceuta (Maroc).
– Fernão Lopes est nommé écrivain et officiel civil des Archives royales de la Torre do
Tombo à Lisbonne.
61

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.