Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Karl Landsteiner

De
214 pages
Karl Landsteiner, docteur en médecine de l'université de Vienne, a joué un rôle fondamental dans l'essor de la transfusion sanguine. On lui doit la découverte du principal système de groupes sanguins. Il contribua à la découverte du système Rhésus. Ses recherches ont aussi porté sur les mécanismes immunologiques de production des anticorps, la bactériologie, la virologie... En 1930, il est lauréat du prix Nobel de Physiologie ou Médecine.
Voir plus Voir moins
JeanPierre AYMARD
KARL LANDSTEINER L’homme des groupes sanguins
Édition revue et augmentée
Préface de JeanJacques Lefrère
Karl Landsteiner
L’homme des groupes sanguins
Acteurs de la Science Fondée par Richard Moreau, professeur honoraire à l’Université de Paris XII Dirigée parClaude Brezinski, professeur émérite à l’Université de Lille La collection Acteurs de la Science est consacrée à des études sur les acteurs de l’épopée scientifique moderne; à des inédits et à des réimpressions de mémoires scientifiques anciens; à des textes consacrés en leur temps à de grands savants par leurs pairs; à des évaluations sur les découvertes les plus marquantes et la pratique de la Science. Dernières parutions Michel Gaudichon,L’homme quelque part entre deux infinis,2013. Roger Teyssou,Paul Sollier contre Sigmund Freud. L’hystérie démaquillée,2013. Gérard Braganti,Histoire singulière d’un chercheur de campagne. L’invention de l’exploration cardiaque moderne par Louis Desliens, vétérinaire, 2013. Jean Louis,Mémoires d’un enfant de Colbert, 2012. Elie Volf, Michel-Eugène Chevreul (1786-1889). Un savant doyen des étudiants de France. Des corps gras et de la chandelle à la perception des couleurs,2012. Roger Teyssou,Gabriel Andral, pionnier de l’hématologie. La médecine dans le sang, 2012. Yvon Michel-Briand,Aspects de la résistance bactérienne aux antibiotiques, 2012.Roger Teyssou,Charcot, Freud et l’hystérie, 2012. Djillali Hadjouis,Camille Arambourg, Une œuvre à travers le monde, 2012. Jacques Marc,Comment l’homme quitta la Terre, 2012. Georges Mathieu,La Sorbonne en guerre (1940-1944), suivi de Journal de la Libération de Versailles, 2011. Norbert Gualde,L’épidémie et la démorésilience, 2011. Jean-Pierre Aymard,Karl Landsteiner. L’homme des groupes sanguins, 2011. e Pierre Pageot,La santé des Limousins et des Périgourdins au XIX siècle, 2011. Yves Delange,Conversation au bord de la Sorgue : Jean-Henri Fabre et Louis Pasteur, 2011.
-HDQ3LHUUH $\PDUG
Karl Landsteiner
L’homme des groupes sanguins
eGLWLRQ UHYXH HW DXJPHQWpH Préface du Professeur Jean-Jacques Lefrère
© L’Harmattan, 2015-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02585-8 EAN : 9782343025858
Je dédie ce travail,
à Bernadette, Sarah, Esther, lumières de ma vie,
à tous les Donneurs de Sang de Lorraine et aux membres de leurs Associations,
à mes Confrères et Collaborateurs de l’Etablissement Français du Sang Lorraine-Champagne,
à mes Maîtres en hématologie et transfusion sanguine de la faculté de médecine de Nancy, particulièrement les Professeurs René Herbeuval, François Streiff, Oliero Guerci, Pierre Alexandre, GilbertThibaut, Pierre Lederlin.
Je remercie tous ceux qui m’ont aidé et soutenu dans ce travail, en particulier,
Madame le Docteur Ruth Koblizek,Josephinum - Sammlungen der Medizinischen Universität Wien,
Madame Elisabeth Oldham,Research Associate, Nantucket Historical Association,
Monsieur le Docteur Louis Moll, neurologue,Voorburg, Nederland, à qui je dois d’intéressantes précisions sur la période hollandaise de Landsteiner.
Monsieur le Docteur Thierry Schneider,Etablissement Français du Sang,
Préface Karl Landsteiner, comme beaucoup de pionniers de la médecine, a mis du temps à avoir son biographe, comme si la postérité avait fait montre de quelque ingratitude envers un chercheur dont la découverte la plus notable allait sauver tant de vies. Cette dette morale estaujourd’huieffacée, car Landsteiner a désormais un biographe de qualité en la personne de Jean-Pierre Aymard. Qui pouvait être mieux placé que ce dernier, médecin spécialisé en transfusion sanguine, pournous conter la vie de cettepersonnalité cruciale dans l’histoire de la transfusion sanguine ? Son ouvrage, précis et documenté, va directement aux faits et aux témoignages. Rien d’une hagiographie de savant, comme il s’en est tant publié et s’en publiera encore. Jean-Pierre Aymard ne cherche pas à dissimuler que Landsteiner avait un caractère rugueux, ne cherchant nullement à séduire, encore moins à se faire aimer, et sans charisme autre que celui de son exemple de chercheur rationnel et intuitif. De surcroît, cette biographie met un terme à deux légendes qui ont eu la vie dure : Landsteiner ne mourut pas plus dans son laboratoire que Molière ne succomba en scène, et il ne fut associé que de loin à la découverte du groupe Rhésus. L’identification des groupessanguins ABO reste la découverte majeure de ce chercheur que récompensa sur le tard un prix Nobel. Un pas scientifique si important que même son inventeur ne put enapprécier sur le coup l’immensité de la portée. Ses contemporains ne furent pas en reste : près de deux décennies furent nécessaires pour que les médecins transfuseurs des différents pays prennent réellement en compte, dans leur pratique, le groupage ABO. Le 14 juin, jour anniversaire de la naissance de Karl Landsteiner, a été choisi pour la Journée internationale annuelle du don de sang. Les lecteurs de la présente biographie se sentiront certainement renforcés dans la conviction qu’on ne pouvait faire de meilleur choix. Dr. Jean-Jacques Lefrère Professeur d’Hématologie à la faculté de Médecine,  Directeur- Institut National de Transfusion Sanguine.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin