//img.uscri.be/pth/def77a8f0a98a9eab892b6eb497d4b3dd4d67772
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 35,63 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La Grande Guerre des trafiquants

De
492 pages
Front "oublié" de la Grande Guerre, la rive méridionale de la Méditerranée a été le théâtre d'un phénomène mal connu mais largement relaté par les sources coloniales : la "contrebande d'armes". Cet ouvrage montre l'importance des actions de résistances anticoloniales, soutenues en hommes, argent, armes et munitions par l'Allemagne et son allié ottoman, et les stratégies adoptées par les autorités coloniales françaises pour contrecarrer l'armement massif des populations "dissidentes"
Voir plus Voir moins
Francesco Correale
La Grande Guerre des trafiquants
Le front colonial de l’Occident maghrébin
Histoire et Perspectives Méditerranéennes
La Grande Guerre des trafiquants
Histoire et Perspectives méditerranéennes Collection dirigée par Jean-Paul Chagnollaud Dans le cadre de cette collection, créée en 1985, les Éditions L'Harmattan se proposent de publier un ensemble de travaux concernant le monde méditerranéen des origines à nos jours. Déjà parus Mustapha HOGGA,Théocratie populiste ou séparation des pouvoirs au Maroc ? Histoire et alternative démocratique, 2014. André-Paul WEBER,Régence d’Alger et Royaume de France (1500-1800). Trois siècles de luttes et d’intérêts partagés,2014. Cyril GARCIA,Trois historiens face à la guerre d’Algérie, 2014. Seghier TAB,Les élus français d’origine maghrébine et la politique représentative,2013. Mariam MONJID,L’Islam et la modernité dans le droit de lafamille au Maghreb, Etude comparative : Algérie, Maroc et Tunisie, 2013. Tahar HADDAD,La naissance du mouvement syndical tunisien, 2013. Geneviève FALGAS,Les Français de Tunisie de 1881 à 1931, 2013. Ismaïl REGRAGUI,La diplomatie publique marocaine : uns stratégie de marque religieuse ?, 2013. Anis BEN ALI,Le rapatriement des Français d’Afrique du Nord dans la presse. Alpes-Maritimes 1955-1962, 2013. Mohamed CHABANE,Heurs et malheurs du secteur agricole en Algérie, 1962-2012,2013 Hosni KITOUNI,La Kabylie orientale dans l’histoire. Pays des Kutuma et guerre coloniale, 2013. Geneviève GOUSSAUD-FALGAS,Les Français de Tunisie de 1881 à 1931, 2013. Jean BISSON,La guerre en Méditerranée 8 novembre 1942-9 septembre 1943. L’histoire revisitée, 2012. Adel BOUSNINA,Le littoral et le désert tunisiens. Développement humain et disparités régionales en Tunisie, 2012. Guy FEUER, Kamel YAHMI,Un dialogue pour la réconciliation, Un Algérien de France – Un Français d’Algérie, 2012. Abderrahman EL BERRHOUTI,Outils médiatiques et populations du Moyen Atlas marocain, 2012.Fedj MAÂTOUG,John F. Kennedy, la France et le Maghreb (1957-1963), 2012. Abdelkrim SAA,Migrants berbères marocains, De l’oasis de Figuig à Paris, 2012.
Francesco Correale La Grande Guerre des trafiquants
Le front colonial de l’Occident maghrébin
© L'HARMATTAN, 2014 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-336-0252-2 EAN : 978233602522
À ma mère
qui a vu les débuts
mais pas la fin
de ce travail
À Patrizia
La Storia La storia non si snoda come una catena di anelli ininterrotta. In ogni caso molti anelli non tengono. La storia non contiene il prima e il dopo, nulla che in lei borbotti a lento fuoco. La storia non è prodotta da chi la pensa e neppure da chi l'ignora. La storia non si fa strada, si ostina, detesta il poco a poco, non procede né recede, si sposta di binario e la sua direzione non è nell'orario. La storia non giustifica e non deplora, la storia non è intrinseca perché è fuori. La storia non somministra carezze o colpi di frusta. La storia non è magistra di niente che ci riguardi. Accorgersene non serve a farla più vera e più giusta. La storia non è poi la devastante ruspa che si dice. Lascia sottopassaggi, cripte, buche e nascondigli. C'è chi sopravvive. La storia è anche benevola: distrugge quanto più può: se esagerasse, certo sarebbe meglio, ma la storia è a corto di notizie, non compie tutte le sue vendette. La storia gratta il fondo come una rete a strascico con qualche strappo e più di un pesce sfugge. Qualche volta s'incontra l'ectoplasma d'uno scampato e non sembra particolarmente felice. Ignora di essere fuori, nessuno glie n'ha parlato. Gli altri, nel sacco, si credono più liberi di lui. Eugenio Montale