La République inversée

De
Publié par

Cet ouvrage remonte aux sources de la Ve République, quelque part entre mai 1958 et juillet 1962, pour trouver la clef de nos difficultés actuelles. A travers une critique dense et précise de l'histoire officielle, il propose un éclairage inattendu qui déjoue bien des certitudes et renverse le sens des événements. La décolonisation franco-africaine et l'affaire algérienne s'y dévoilent d'une façon inédite. Certaines idoles n'en sortent pas indemnes. Dont la figure, tutélaire et intouchable, du général de Gaulle...
Publié le : samedi 1 janvier 2011
Lecture(s) : 73
Tags :
EAN13 : 9782296706248
Nombre de pages : 169
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

La République inversée

Alexandre GERBI / Raphaël TRIBECA

La République inversée
Affaire algérienne (1958-1962) et démantèlement franco-africain Réponses à l’adresse de Michel Winock et des faiseurs d’opinion Une interview-feuilleton en 6 épisodes d’Alexandre Gerbi par Raphaël Tribeca

Suivie de

L’effarante Loi 60-525
et

Hold’em up ! On centralise le cash

L’HARMATTAN

© L'HARMATTAN, 2010 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-12742-5 EAN : 9782296127425

Préambule

Paris, 24 mai 2010, plateau de « C dans l’air »,
l’émission d’Yves Calvi, sur France 5.

Face à Benjamin Stora, pape de l’histoire officielle

de la guerre d’Algérie ces dernières décennies et en voie de subtil retournement depuis quelque temps, qu’il scrute avec une rage rentrée... le politologue Raphaël Draï explique, la voix solennelle et chargée d’émotion :

« Les uns et les autres doivent comprendre
a une certaine manière de parler des choses, (…) de décrire la véritable machine qui nous a tous broyés, les uns et les autres. Parce qu’en 1958, dans ce mois de mai qui est un mois fabuleux, avec un ciel bleu comme je n’en ai plus jamais revu, il y a eu un véritable moment de fraternité. Alors bien sûr, du point de vue de l’analyse politique, on dira que les uns et les autres ont été transportés en camion, que chacun s’est raconté des histoires. Mais je crois que dans les lycées, je crois que sur les places publiques, il y a eu un moment, un moment, comme ça, qui a rappelé aussi un de ces grands moments, par exemple, de la Révolution française. Voilà. Tout était possible. Encore fallait-il prendre le parti d’accorder la nationalité française à tous les Algériens… Mais ça, je

qu’on est sur un véritable chantier, que ce chantier est extrêmement douloureux et qu’il y

crois, que le général de Gaulle, de ce point de vue-là, a beaucoup louvoyé (murmures autour de la table). C’est sûr, ça gêne de parler de tout cela… (une voix : « oui… ») Mais je crois qu’il y a eu, en 1958, un véritable mouvement de fraternité qui s’est déclenché et dont le meilleur aurait pu sortir… Mais voilà, l’histoire, la politique en ont décidé autrement… La petite politique… »

En ce mois de mai 2010, année du cinquantenaire des indépendances africaines, quelque chose serait-il en train de se passer ? La France aurait-elle envie de cesser d’être folle ? L’Afrique aura-t-elle bientôt enfin le droit de lui rendre la mémoire ? A moins que les masques trouvent de nouvelles manières de se porter... attendant, pareils signes nous ont incité à réimprimer une interview-feuilleton datant de juin 2008, publiée à l’époque sur le site Afrique Liberté et sur le blog Fusionnisme, assortie de deux textes publiés ultérieurement, L’effarante Loi 60-525, et Hold’em Up, on centralise le cash. par Michel Winock dans une interview accordée à un grand hebdomadaire français, l'objectif était de rappeler ce qui se passa réellement entre 1958 et 1962.

Près de vingt ans après la fin de la guerre froide, l’heure du grand dégel aurait-elle enfin sonné ?

Il est sans doute encore trop tôt pour trancher… En

Face à l’histoire officielle, notamment celle répandue

Puissions-nous entrer dans une ère nouvelle.
AG & RT

Alexandre Gerbi dédie ce livre au Bachaga Boualam et à Hélie de Saint Marc Raphaël Tribeca dédie ce livre à Franklin Delano Roosevelt, le plus grand président des Etats-Unis

On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux. Antoine de Saint-Exupéry En politique, rien n'arrive par hasard. Chaque fois qu'un événement survient, on peut être certain qu'il avait été prévu pour se dérouler ainsi. Franklin Delano Roosevelt

Sommaire
Préambule
p. 7

La République inversée
Affaire algérienne (1958-1962) et démantèlement franco-africain
Une interview-feuilleton en 6 épisodes d’Alexandre Gerbi par Raphaël Tribeca

p. 15

ou Comment le général de Gaulle viola la Constitution pour débarrasser la France de ses populations d’Afrique noire par Alexandre Gerbi p. 87

L’effarante Loi 60-525

Hold’em up ! On centralise le cash
Décolonisation & Divorce franco-africain, sur tapis de jeu international par Raphaël Tribeca p. 123

Annexes
Annexe I Discours de Charles de Gaulle, Alger, 4 juin 1958 p. 155 Annexe II Discours de Charles de Gaulle, Mostaganem, 6 juin 1958 p. 159 Annexe III Document NARA p. 163 Annexe IV Echange Roosevelt / Churchill, 1941 p. 165

Alexandre GERBI / Raphaël TRIBECA

La République inversée
Affaire algérienne (1958-1962) et démantèlement franco-africain

Réponses à l’adresse de Michel Winock et des faiseurs d’opinion

Une interview-feuilleton en 6 épisodes d’Alexandre Gerbi par Raphaël Tribeca

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.