Les vice-présidents des États-Unis des origines à nos jours

De
Publié par

A côté du président des Etats-Unis, le vice-président est souvent méconnu et dépendant de la volonté du locataire de la Maison Blanche. Même si son rôle s'est renforcé depuis le milieu du XXème siècle, sa place est peu mise en valeur. Néanmoins, elle peut constituer un tremplin pour la présidence, sinon un accès à une fin de carrière honorable. Parfois remise en cause, la vice-présidence des Etats-Unis a pourtant démontré à plusieurs reprises son utilité et son caractère indispensable au cours de l'histoire américaine.
Publié le : mardi 15 septembre 2015
Lecture(s) : 2
EAN13 : 9782336390963
Nombre de pages : 362
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Elle donne en tout cas accès à une fin de carrière honorable.
caractère indispensable au cours de l’histoire américaine.
Chemins de la Mémoire
Marc Chaux
Les viceprésidents des ÉtatsUnis des origines à nos jours
Les délaissés de l’histoire américaine
Série Amérique du Nord
Les vice-présidents des États-Unis des origines à nos jours
Chemins de la Mémoire Fondée par Alain Forest, cette collection est consacrée à la publication de travaux de recherche, essentiellement universitaires, dans le domaine de l’histoire en général. Relancée en 2011, elle se décline désormais par séries (chronologiques, thématiques en fonction d’approches disciplinaires spécifiques). Depuis 2013, cette collection centrée sur l’espace européen s’ouvre à d’autres aires géographiques. Derniers titres parus : e ELHAGE (Fadi),siècle,Le chevalier de Bellerive, Un pauvre diable au XVIII 2015. PAUQUET (Alain),L’exil français de Don Carlos, Infant d’Espagne (1839-1846),2015. SARINDAR-FONTAINE(François),Jeanne d’Arc, une mission inachevée,2015. LOUISA.), (Abel Marchands et négociants de couleur à Saint-Pierre de 1777 à 1830 : milieux socioprofessionnels, fortune et mode de vie, Tome 1 et 2,2014. e PREUX(Bernard),siècle en Franche-Comté,Enfance abandonnée au XVIII 2014. EMMANUELLI(Francois-Xavier),Un village de la basse-provence durancienne : Sénas 1600 – 1960,2014. NAGY(Laurent),La royauté à l’épreuve du passé de la Révolution (1816-1820). L’expérience d’une monarchie représentative dans une France postrévolutionnaire, 2014. GOSSE (Albert Jean),Le surprenant manuscrit de Lyon : Roland Furieux (1607),2014. FOLLAIN(Antoine),Blaison Barisel, le pire officier du duc de Lorraine,2014. LARRAN (Francis),Pisistrate à contretemps.Itinéraires anachroniques d’un tyran athénien,2014. Ces dix derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent.La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
Marc CHAUX Les vice-présidents des États-Unis des origines à nos jours Les délaissés de l’histoire américaine
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN :978-2-343-06844-2 EAN : 9782343068442
DU MÊME AUTEUR
« Rupture des styles et continuité de l’action : l’héritage des présidents my-thiques. » (éditions Publibook, Droit et Sciences-Politiques 2008). « Le Front populaire et les Etats-Unis ; 1936-1938 : entre parenté politique et communauté d’intérêt, un moment de rapprochement franco-américain. » (éditions Publibook, Sciences Humaines et Sociales 2009).
INTRODUCTION La naissance des institutions politiques américaines
Au point de départ de la nation américaine entendue comme un ensemble constitué et organisé, se situe la Déclaration d’Indépendance qui elle-même est l’aboutissement d’un processus violent de séparation d’avec l’Angleterre, la mère patrie colonialiste. Le conflit armé entre les colonies américaines et l’Angleterre débute en 1776, après une série d’incidents plus ou moins graves dont le premier re-tenu par l’histoire remonte au 13 avril 1775 à Lexington. Chacune des colonies agit dans un premier temps comme une identité indépendante. Cer-taines d’entre elles – la Caroline du Nord puis la Virginie – se dotent d’une constitution, et bientôt, le sentiment dominant est que toute réconciliation avec l’Angleterre apparaît désormais impossible, faute de trouver de part et d’autre le moindre compromis. L’originalité de la démarche est l’apparition, en Virginie, en préambule à la Constitution, d’une déclaration des droits rédigée en grande partie par George Mason : ce texte énonce de grands principes humanistes tels que la liberté, l’indépendance, la jouissance de la vie, la propriété, le bonheur, la sécurité. Le Congrès, réuni à Philadelphie, décide d’une déclaration formelle d’indépendance. Les délégués des colonies désignent un comité de rédaction chargé de cette mission. On y trouve des avocats et des propriétaires ter-riens : Benjamin Franklin, John Adams, Robert Livingston, Thomas Jefferson pour ne citer que les plus connus. Le projet de la déclaration est soumis au Congrès le 28 juin 1776. Après quelques ajustements dus à des oppositions (Pennsylvanie, Caroline du Sud) et des hésitations (Delaware), le texte de la déclaration est accepté par le Congrès et formellement adopté le 4 juillet par toutes les délégations, à l’exception notable de celle de New York. La première partie de la Déclaration d’Indépendance reprend les thèmes inscrits dans le préambule de la constitution virginienne. Le principe de l’égalité y apparaît avec une force particulière, mais il s’agit d’abord d’assurer l’égalité entre les colonies désormais indépendantes et l’Angleterre. De cette égalité, les délégations en ont déduit l’idée d’indépendance de gouvernement. C’est la
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.